Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
Il est dans le trou Fignon :-(
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 700, 701, 702
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Les autres sports
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Selga
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 34
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 7537
Localisation: Le Plessis Robinson

MessagePosté le: 29 Mai 2017 14:03    Sujet du message: Répondre en citant

Ah bah Pinot il a été un peu malade jusqu'au bout vu comment il crachait ses poumons à chaque interview :lol:

Beau cru, et j'ai beaucoup aimé le trio de commentateurs de lequipe.fr.
_________________
J'ai passé un weekend assez Kafkaien
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Agora
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 45
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 24760
Localisation: au bord du Lac

MessagePosté le: 01 Juin 2017 14:17    Sujet du message: Répondre en citant

Le Dauphiné commence dimanche par une étape sur mes routes d'entrainement quand j'étais ado. Il n'y a qu'une côte que je n'ai pas faite et le circuit final qui va être fait 3 fois, passant devant mon ex-chez-moi était le circuit que je faisais quand je voulais me défouler avant ou après une après midi de révision. Autant dire que je l'ai fait un paquet de fois, dans un sens ou dans l'autre... Dans ce sens, la descente a été faite quelques fois par le Tour et c'est aussi là que s'était tué le mari de ma maîtresse de maternelle en chutant sans casque.
_________________
"2011 sera pour DSK une année géniale: à 62 ans, c'est l'année de sa vie".

"La vérité, sur Wikipédia, obéit à des protocoles très stricts. Parfois tellement stricts que la vérité elle-même ne parvient pas à s’y conformer"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Charlie Brown
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 35
Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 7527

MessagePosté le: 01 Juin 2017 16:38    Sujet du message: Répondre en citant


_________________
"on ne s'interdit pas de mettre en place quelque chose"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Agora
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 45
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 24760
Localisation: au bord du Lac

MessagePosté le: 01 Juin 2017 16:43    Sujet du message: Répondre en citant

:nonnon: Ce n'est pas à Angers :nonnon:
_________________
"2011 sera pour DSK une année géniale: à 62 ans, c'est l'année de sa vie".

"La vérité, sur Wikipédia, obéit à des protocoles très stricts. Parfois tellement stricts que la vérité elle-même ne parvient pas à s’y conformer"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Selga
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 34
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 7537
Localisation: Le Plessis Robinson

MessagePosté le: 05 Juin 2017 21:52    Sujet du message: Répondre en citant

L'art du sprint :

https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Dauphine-jacopo-guarnieri-raconte-sa-passe-decisive-a-demare/807848
_________________
J'ai passé un weekend assez Kafkaien
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Selga
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 34
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 7537
Localisation: Le Plessis Robinson

MessagePosté le: 06 Juin 2017 19:15    Sujet du message: Répondre en citant

Selga a écrit:
L'art du sprint :

https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Dauphine-jacopo-guarnieri-raconte-sa-passe-decisive-a-demare/807848


Et de l'art de rentrer sur les échappées :

https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Mais-pourquoi-le-peloton-n-est-pas-rentre-sur-l-echappee/808116

Il aime bien écrire ce mr Dan Perez ^^
_________________
J'ai passé un weekend assez Kafkaien
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Goupil
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 34
Inscrit le: 17 Oct 2005
Messages: 8525
Localisation: Dans la zone des champs

MessagePosté le: 19 Juin 2017 14:24    Sujet du message: Répondre en citant

N'étant pas un spécialiste à la Schweinsteiger ou à la Electron, je voulais tout de même rappeler aux vrais amateurs de la petite Reine que, cette fin de semaine, se dérouleront les championnats de France de bicyclette.

A l'issue de ces courses, nous aurons la chance de découvrir qui portera le maillot tricolore qui illuminera par la suite les routes du tour de France ... ou pas.

Je ne sais absolument pas quelles équipes en seront, qui sont les favoris, mais parait que pas mal de "beaux noms" vont zapper l'épreuve pour justement bien finir leur préparation pour le Tour.
En même temps quand on voit la gueule du parcours, ils ont sans doute raison.

L'épreuve en ligne se résume à un circuit tout roulant de 15 km où les 2 bosses sont attaquées dans le sens le plus simple.
Un truc pour un puncheur mais surtout pour un sprinteur.

Longuenesse --> Wizernes, ça descend une fois la prison passée et Wisques--> Longuenesse, ben ça descend aussi.
Çà va donc juste grimper un peu pour arriver à la prison de Longuenesse et entre Hallines --> Wisques.
Et j'espère que vous pourrez observer les beaux aménagements d'hydraulique douce se trouvant le long de cette voirie :cool2:

Les 2 seuls trucs qui peuvent donner un peu de piquant à cette course, c'est le vent. En ce moment c'est grosse chaleur dans le Pas-de-Calais, si si ... Mais y'a quand même un poil de vent. Même si celui ci s'est affaibli depuis 1 semaine, il pourrait faire son retour en fin de semaine avec la probable arrivée d'une dégradation. Et dans ce coin là, vu que c'est morte plaine, des rafales de 50-60 km/h pourraient mettre un peu le bazar dans les portions roulantes.

Et qui dit probable arrivée de dégradation, dit possibles épisodes orageux. Et ça, ça pourrait être kiffant s'il tombe 50-55 mm d'eau en 30 minutes comme l'an dernier.
La route deviendrait donc un torrent de boue et les coureurs devraient sans doute slalomer entre les pommes de terre se faisant la malle des champs.
Et là, ça pourrait être dynamiser la course avec une spécialité course de pédalo :taptap: mais ça ne devrait pas se produire, cette année c'est un secteur à culture d'hiver :(
_________________
Politique française :
T'as l'embarras du choix ! Bon, en fait t'as surtout l'embarras


Milieu décapsuleur
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Schweinsteiger
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 33
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 11894
Localisation: Sud-Seine-et-Marne libre

MessagePosté le: 25 Juin 2017 18:44    Sujet du message: Répondre en citant

Games of Mayoyaune : Saison 104, Trailer





Samedi 1er juillet, 1ère étape : Düsseldorf-Düsseldorf (ITT)





1ère arrivée à Düsseldorf

Départ en prologue le long du Rhin, on verra le festival des grosses cuisses avec un maillot jaune à la fin.


Jean-Paul ?
C'est un retour en Allemagne, qui n'avait plus accueilli le Grand Départ depuis 1987, c'était alors à Berlin-Ouest, au pied du mur. Retour logique car il y a des villes prêtes à payer, deux équipes allemandes en World Tour (Sunweb et Bora), des coureurs importants et même le Tour d'Allemagne qui renaît.



Dimanche 2 juillet, 2e étape : Düsseldorf - Liège






11e arrivée à Liège : précédentes en 1948 (Gino Bartali), 1950 (Adolfo Leoni), 1953 (Fritz Schaer), 1956 (André Darrigade), 1965 (Rik van Looy), 1965 (Ford France Gitane TTT), 1980 (Henk Lubberding), 1995 (Johan Bruyneel), 2004 (Fabian Cancellara ITT), 2012 (Fabian Cancellara ITT)

Faudra s'habituer aux nouveautés de France Télés : diffusion en intégralité des toutes les étapes (plus de Village Départ :boohoo:), un nouveau commentateur (Alexandre Pasteur, Jalabert est toujours là en consultant), le retour de Titi Adam sur la moto (Vasseur toujours sur l'autre), un nouveau monsieur patrimoine (Franck Ferrand :-|, ne vous plaignez pas, ça s'est joué entre lui et Stéphane Bern) et une nouvelle émission d'après-course avec Laurent Luyat et Marion Rousse :pin-up:.
Sinon, étape bof bof, arrivée à Liège pour du tout plat, c'est dommage.



Jean-Paul ?
Les deux dernières arrivées à Liège étaient des prologues de Grand Départ (avec le même vainqueur, qui s'y était révélé en 2004), la dernière arrivée en ligne était plus spectaculaire, avec plusieurs côtes dans le final et l'attaque de Miguel Indurain, suivi par le seul Bruyneel, à qui le Roi Miguel laissera la victoire.




Lundi 3 juillet, 3e étape : Verviers - Longwy






2e arrivée à Longwy : précédente 1982 (Daniel Willems)

Après l'Allemagne et la Belgique (on passera par le circuit de Spa), on traversera le Luxembourg, patrie d'Andy Schleck, petit ange parti trop tôt (au bistro).
L'arrivée en bosse permettra à Peter Sagan de faire rutiler son beau maillot arc-en-ciel (et de finir 2e derrière Van Avermaet).


Jean-Paul ?
La carrière d'Andy Schleck sur le Tour de France peut être résumée ainsi :
2008 : victime d'une fringale à Hautacam, il se met au service de son frère et de Carlos Sastre (vainqueur final), tout en gagnant le maillot blanc
2009 : encore maillot blanc, mais surtout 2e et le seul à résister vaguement à Contador, il n'essaiera pas de gagner au Ventoux, préférant aider son frère dans sa quête de podium
2010 : après l'abandon rapide de Fränk, il gagne la première étape de montagne et prend le maillot jaune le lendemain, où lui et Contador font exploser Evans. Il déraille dans le Port de Balès et Contador en profite pour le distancer et lui prendre 39 secondes, qui sera l'écart final. Bon, avec l'histoire du steak au plastique, il est officiellement le vainqueur.
2011 : pendant toute la compétition, lui et Fränk joue contre Contador et oublient le surprenant Voeckler et le discret Evans. Andy perd beaucoup de temps dans la descente mouillée et risquée du col de la Rochette, il joue son va-tout dans l'étape du Galibier en attaquant dès l'Izoard et prend le maillot jaune à l'Alpe-d'Huez. Malheureusement, le tracteur australien lui prend in fine, Andy se console en finissant avec Fränk sur le podium.
2012 : blessé, il est absent et traînait sa misère jusque là, ne s'entendant pas avec Johan Bruyneel qui a repris l'équipe. Fränk est suspendu pour dopage, et Andy devient alcoolo, un député socialiste cafte l'avoir vu incapable d'appuyer sur un bouton d'ascenseur.
2013 : le retour, il finit vers la 20e place, un léger mieux.
2014 : il chute avant même que le Tour arrive en France, et prendra sa retraite en fin d'année.




Mardi 4 juillet, 4e étape : Mondorf-les-Bains - Vittel






4e arrivée à Vittel : précédentes en 1968 (Charly Grosskost ITT), 1990 (Jelle Nijdam), 2009 (Nicki Sörensen)

Retour au Luxembourg, avec passage symbolique à Schengen, puis on suit la Moselle.
Sprint massif attendu.


Jean-Paul ?
C'est de Vittel qu'est parti le Tour 1968, le dernier couru par équipes nationales.
Et oubliez leur eau, c'est de la merde, elle n'est pas naturellement gazeuse et n'a pas de magnésium.




Mercredi 5 juillet, 5e étape : Vittel - La Planche des Belles Filles






3e arrivée à la Plance des Belles Filles : précédentes en 2012 (Chris Froome), 2014 (Vincenzo Nibali)


3e passage à la Planche des Belles Filles : précédents en 2012 (Chris Froome), 2014 (Vincenzo Nibali)

Le début de la montagne par les Vosges, avec une arrivée qui a fait des écarts lors des deux précédentes ocurrences.
Contrairement à 2014, ce sera une montée sèche, qui permettra de se faire une idée sur le niveau de chacun.



Jean-Paul ?
Thibaut Pinot, le régional de l'étape, sera regardé de près, même s'il ne vient sur le Tour que pour chasser les étapes et sans jouer le général.



Jeudi 6 juillet, 6e étape : Vesoul - Troyes






6e arrivée à Troyes : précédentes en 1954 (Alfred de Bruyne), 1960 (Pierre Beuffeuil), 1963 (Roger De Breuker), 1987 (Manuel Jorge Dominguez), 2000 (Erik Zabel)

Plat, sprint, Baroin à l'arrivée, trois raisons de ne pas regarder.



Jean-Paul ?
Avec le sprint intermédiaire à Colombey-les-Deux-Eglises, on reparlera forcément du Tour 1960, où le peloton s'était carrément arrêté pour saluer le Général (en fait, c'est Goddet qui leur avait demandé de le faire).



Vendredi 7 juillet, 7e étape : Troyes - Nuits-Saint-Georges






1ère arrivée à Nuits-Saint-Georges

Normalement, 4e sprint massif en 7 étapes, ce n'est pas encore le 7/7 de l'époque Leblanc, mais ça commence à faire. :o
Cela dit, depuis le début de la saison, on a eu plusieurs scénarios foufou, donc avec du vent, on peut avoir la bagarre.


Jean-Paul ?
Jean-Paul ?





Jean-Paul ?





Jean-Paul ?





Excusez Jean-Paul, il est parti picoler.



Samedi 8 juillet, 8e étape : Dole - Station des Rousses






2e arrivée à la Station des Rousses : précédentes en 2010 (Sylvain Chavanel)



1er passage à la côte de la Combe de Laisia Les Molunes


Après les Vosges, le Jura. Amha, la meilleure place pour la moyenne montagne est en troisième semaine, car là, on aura au mieux que quelques escarmouches alors qu'on pourrait avoir un chantier (et ne pas finir par les étapes les plus dures évite de bloquer la course car on attend la grosse étape pour bouger).



Jean-Paul ?
Je pourrai parler de Saint-Claude, la capitale de la pipe (rire gras), mais rappelons surtout que lors de la précédente arrivée aux Rousses, Chavanel avait signé un doublé étape-mayoyaune (les favoris n'avaient pas bougé).




Dimanche 9 juillet, 9e étape : Nantua - Chambéry






1ère arrivée à Chambéry


1er passage à la côte de Neyrolles



1er passage au col de la Biche
3e passage au col du Grand-Colombier : précédents en 2012 (Thomas Voeckler), 2016 (Rafal Majka)



2e passage au Mont-du-Chat : précédent en 1974 (Gonzalo Aja)


Une merveilleuse horreur, cette étape. :love-sign:
Une montée à froid pour que des échappés sortent au jarret, deux cols bien durs en milieu d'étape pour faire la sélection et virer un maximum d'équipiers.
De la vallée où soit ça se regarde et laisse les échappés partir, ça se bastonne entre cadors et les quelques larbins qui ont survécu.
Enfin, l'horrible Mont du Chat est de retour, la côte est suffisamment difficile pour faire une sélection.

Bref, les favoris qui seront dans un mauvais jour peuvent prendre cher.


Jean-Paul ?
En répétition du Tour, le Dauphiné a passé le Mont du Chat cette année et, alors qu'on pensait que tout le monde en garderait sous la pédale pour l'Alpe-d'Huez prévue le lendenmain, ça avait explosé de partout devant la difficulté de la pente.



Lundi 10 juillet : repos en Dordogne




On traverse la France et on se pose en attendant les Pyrénées (ouais, on est en Savoie et on repart de Dordogne pour terminer par les Alpes).



Mardi 12 juillet, 11e étape : Périgueux - Bergerac






3e arrivée à Bergerac : précédentes en 1994 (Miguel Indurain ITT), 2014 (Ramunas Navardauskas)

Re-du plat, re-du sprint.


Jean-Paul ?
Figurez vous, Bixente, que Savinien Cyrano de Bergerac n'a jamais vécu à Bergerac.




Mercredi 12 juillet, 11e étape : Eymet -Pau






50e arrivée à Pau :dodo: : dernières en 1993 (Claudio Chiappucci), 1995 (étape neutralisée), 1997 (Erik Zabel), 1998 (Léo Van Bon), 1999 (David Etxebarria), 2002 (Patrice Halgand), 2005 (Oscar Pereiro), 2006 (Juan Miguel Mercado), 2010 (Pierrick Fédrigo), 2012 (Pierrick Fédrigo)

Il y a deux types d'étapes arrivant à Pau : la toute plate à travers les Landes et celle de montagne avec un dernier col hyper loin.
Là, c'est le premier type.
Mais aucun des deux ne mérite de vivre, on est d'accord.


Jean-Paul ?
CHUTE ! CHUTE ! CHUTE DE FRANCOIS BAYROU !
Oh la, la, la, il est tombé et avec plusieurs équipiers du MoDem, ça va être compliqué pour rentrer, l'équipe REM continue de rouler en tête du peloton.




Jeudi 13 juillet, 12e étape : Pau - Peyragudes






2e arrivée au Peyragudes : précédente en 2012 (Alejandro Valverde)



27e passage au col des Ares : derniers en 1984 (Théo De Rooy), 1989 (Gert-Jan Theunisse), 1997 (Laurent Brochard), 1999 (Mariano Piccoli), 2004 (Sylvain Chavanel), 2006 (Michael Rasmussen), 2008 (Sebastian Lang), 2010 (Thomas Voeckler), 2012 (Thomas Voeckler), 2014 (Thomas Voeckler)

17e passage au col de Menté : précédents en 1966 (Joaquim Galera), 1967 (Fernando Manzaneque), 1969 (Raymond Delisle), 1970 (Guerrino Tosello), 1971 (José-Manuel Fuente), 1973 (José-Manuel Fuente), 1976 (Lucien Van Impe), 1998 (Alberto Elli), 1999 (Alberto Elli), 2001 (Laurent Jalabert), 2002 (Christophe Oriol), 2003 (Richard Virenque), 2005 (Erik Dekker), 2007 (Juan Manuel Garate), 2012 (Thomas Voeckler), 2013 (Tom Danielson)



5e passage au Port de Balès : précédents en 2007 (Kim Kirchen), 2010 (Thomas Voeckler), 2012 (Alejandro Valverde), 2014 (José Serpa)

47e passage au col de Peyresourde : derniers en 2003 (Gilberto Simoni), 2005 (Laurent Brochard), 2006 (David De La Fuente), 2007 (Alexandre Vino ... Haimar Zubeldia), 2008 (Sebastian Lang), 2010 (Sylvester Szmyd), 2012 (Thomas Voeckler), 2013 (Thomas De Gendt), 2014 (Vasil Kiryienka), 2016 (Christopher Froome)

2e passage à Peyragudes : précédent en 2012 (Alejandro Valverde)

Longue étape pyrénéenne, mais qui se concentre dans la deuxième partie, départ de Pau oblige.
L'échappée a donc tout le temps de se faire et de prendre un max d'avance, car ça ne devrait pas accélérer avant le Port de Balès, mais l'enchaînement avec Peyresourde est bien troussé, ce n'est pas une montée sèche faisable en bourrin.



Jean-Paul ?
Le Port de Balès a été le théâtre d'un fait polémique quand Andy Schleck a déraillé en pleine attaque et ... j'en déjà parlé ?
Bon, alors, parlons du précédent à Peyragudes, en 2012, avec la victoire en échappée de Valverde (de retour de suspension) et les accélérations de Froome pour bien montrer qu'on l'oblige à tracter Wiggins.
Il y aura vengeance de Wiggins en distribuant sa prime de vainqueur à tous ses équipiers sauf Froome, et une vengeance de Froome en demandant que Wiggins ne fasse pas partie de l'équipe sur les Tours suivants (dont le 2014, parti d'Angleterre où Wiggins est bien plus connu que Froome).
Froome a encoré brillé dans Peyresourde l'an dernier, avec son accélération au sommet où Quintana pense qu'il joue le maillot à pois, poursuivie dans la descente (et là, sans entente entre les poursuivants, l'écart s'est fait).



Vendredi 14 juillet, 13e étape : Saint-Girons - Foix






3e arrivée à Foix : précédentes en 2008 (Kurt-Asle Arvesen), 2012 (Luis Leon Sanchez)

7e passage au col de Latrape : précédents en 1984 (Jean-René Bernaudeau), 1988 (Robert Millar), 1995 (Marco Pantani), 2003 (Christophe Mengin), 2004 (Sylvain Chavanel), 2011 (Sandy Casar)


5e passage au col d'Agnès : précédents en 1988 (Robert Millar), 1995 (Marco Pantani), 2004 (Michael Rasmussen), 2009 (Mikel Astarl ... Luis Leon Sanchez), 2011 (Sylvain Chavanel)


2e passage au Mur de Péguère : précédent en 2012 (Sandy Casar)


Court (départ réel à 14H45) mais intense, une étape plaisante pour le 14 juillet.
La trilogie Latrape-Agnès-Péguère s'enchaîne bien, et les cols sont durs, sur le papier, ça se regarde.
Pas d'étape difficile le lendemain, donc ça peut bouger, mais c'est quand même plus une étape de baroudeurs avec course par éliminations entre les favoris, cela dit, on est typiquement dans le genre d'étape où Contador peut mettre le dawa s'il a été dominé la veille.


Jean-Paul ?
Le Mur de Péguère avait été parcouru en 2012. Un groupe d'échappés avec, entre autres, Sandy Casar et Luis Leon Sanchez, s'était disputé l'étape (inutile de préciser l'identité du 1er et du 2e).
Les favoris n'avaient pas attaqués dans la montée, mais la descente avait été plus problématiques, puisque des clous semés sur la route avaient provoqué des masses de crevaisons (et une attaque en fourbe de Pierre Rolland).



Samedi 15 juillet, 14e étape : Blagnac - Rodez






3e arrivée à Rodez : précédentes en 1984 (Pierre-Henri Menthéour), 2015 (Greg van Avermaet)

Plat avec une arrivée en côte, Bora peut rouler pour Sagan ou alors baroudeurs.


Jean-Paul ?
Evidemment, on se souvient du jour où tout a basculé pour Greg Van Avermaet. Le belge, abonné aux places d'honneurs, avait gagné l'étape en 2015 en battant l'autre spécialiste des bonnes places (Peter Sagan).
Depuis, il enchaîne, avec un maillot jaune, un titre olympique, un Paris-Roubaix, 2 Het Nieuwsblad, un Grand Prix E3, un Tirreno-Adriatico, un Gand-Wevelgem ...



Dimanche 16 juillet, 15e étape : Laissac-Sévérac l'Eglise - Le Puy-en-Velay






4e arrivée au Puy-en-Velay : précédentes en 1954 (Dominique Forlini), 1996 (Pascal Richard), 2005 (Giuseppe Guerini)

1er passage à la montée de Naves d'Aubrac


1er passage au col de Peyra Taillade


Le tracé étant arrêté à l'automne, ils ont dû se dire que le président en 2017 serait le vainqueur de la primaire de droite, du coup, on se tape la visite de Wauquiez après Baroin.
Etape de baroudeurs type.


Jean-Paul ?
Instant hommage confraternel à prévoir dans l'Equipe, puisque le Puy est la terre de Pierre Chany, qui a couvert le Tour pour la Prava de 1953 à 1987.
l'autre Grand Jacques a écrit:
Ne me demandez pas de vous raconter ma course, il y a plus compétent que moi pour le faire. Le public ne retiendra pas ce qui s’est réellement passé, mais ce que l’on va en écrire ou en dire. Et moi-même j’attends de lire demain l’article de Pierre Chany dans L'Équipe pour savoir ce que j’ai fait, pourquoi et comment je l’ai fait. Comme il fait autorité, qu’il est compétent, qu’il me connaît et me comprend, sa version sera meilleure que la mienne et deviendra la mienne.




Lundi 17 juillet, repos au Puy-en-Velay




Le journée de repos chez l'acharné de la lutte contre le cancer de l'assistant. :P



Mardi 18 juillet, 16e étape : Le Puy-en-Velay - Romans-sur-Isère






1ère arrivée à Romans-sur-Isère

Une étape typique pour baroudeurs ou pour sprinteurs, selon comment ça se goupille.


Jean-Paul ?
Encore de l'hommage intra-L'Equipe, puisque Romans-sur-Isère était la ville natale du dessinateur Roger Blanchon.
C'est aussi la ville du grand espoir Pierre Latour, ainsi que du musée international de la chaussure.




Mercredi 19 juillet, 17e étape : La Mûre - Serre-Chevalier






4e arrivée à Serre-Chevalier : précédentes en 1974 (Vincente Lopez-Carril), 1975 (Bernard Thévenet), 1993 (Tony Rominger)


8e passage au col d'Ornon : précédents en 1966 (Luis Otano), 1979 (Bernard Bourreau), 1982 (Bernard Vallet), 1991 (Pello Ruiz-Cabestany), 1994 (Angel Camargo), 2002 (Axel Merckx), 2013 (Arnold Jeannesson)



19e passage au col de la Croix-de-Fer : précédents en 1947 (Fermo Camellini), 1948 (Gino Bartali), 1952 (Fausto Coppi), 1956 (René Marigil), 1961 (Guy Ignolin), 1963 (Claude Mattio), 1966 (Joaquim Galera), 1986 (Bernard Hinault), 1989 (Gert-Jan Theunisse), 1992 (Eric Boyer), 1995 (Richard Virenque), 1998 (Rodolfo Massi), 1999 (Stéphane Heulot), 2006 (Michael Rasmussen), 2008 (Peter Velits), 2012 (Fredrik Kessiakoff), 2015 (Pierre Rolland), 2015 (Alexandre Geniez)




30e passage au col du Télégraphe : derniers en 1987 (Thierry Claveyrolat), 1989 (Franco Vona), 1993 (Thierry Claveyrolat), 1998 (Rodolfo Massi), 1999 (Jose Luis Arrieta), 2002 (Michael Boogerd), 2003 (Pierrick Fedrigo), 2005 (Santiago Botero), 2007 (Mikel Astarloza), 2011 (Gorka Izagirre)

33e passage au col du Galibier : derniers en 1999 (Jose Luis Arrieta), 2000 (Pascal Hervé), 2002 (Santiago Botero), 2003 (Stefano Garzelli), 2005 (Alexandre Vinokourov), 2006 (Michael Rasmussen), 2007 (Mauricio Soler), 2008 (Stefan Schum ... Rémy Di Gregorio), 2011 (Andy Schleck), 2011 (Andy Schleck)


6 ans sans Galibier ! Il était prévu il y a deux ans mais remplacé par la Croix-de-Fer à cause de l'état de la route.
Il récupère la place idéale, en fin de course, avec la Croix-de-Fer avant pour user. Seul bémol, risque qu'on se réserve pour l'Izoard du lendemain.


Jean-Paul ?
L'enchainement Croix-de-Fer / Télégraphe / Galibier (dans cet ordre, car on a aussi des enchaînement Galibier / Croix-de-Fer / Alpe-d'Huez) a bien sûr déjà été fait dans le Tour.

Première fois en 1947, avec le Glandon avant, victoire d'étape pour Fermo Camellini, échappé depuis le pied de la Croix-de-Fer. Apo Lazaridès, a été en poursuite toute l'étape, il avait fini rejoint par Brambilla, qui montrait alors qu'il pouvait être meilleur que son équipier (et maillot jaune) Ronconi. Robic, le grand perdant de la journée, gagnera quand même ce Tour devant Brambilla.

En 1952, avec encore Montgenèvre et Sestrières derrière. :gnah: Les Français harcèlent Coppi dès la Croix-de-Fer, au bout d'un moment, ça le gave, il contre à 7 km du sommet du Galibier et arrive à Sestrières avec 7 minutes d'avance sur le deuxième, le deuxième au général est alors à 20 minutes (et les organisateurs doublent la prime pour le 2e à Paris).
Jean Robic est encore le perdant du tour, il crève dans la descente de Montgenèvre, regonfle à la pompe plutôt que de changer de pneu et n'a pas de voiture d'assistance (elle suivait le français le mieux classé au départ, mais complètement largué dans l'étape, puis est tombée en panne d'essence en voulant revenir sur la tête de la course).

En 1966, le maillot jaune Kunde va s'effondrer dans le Galibier, notamment par l'attaque dans la descente de la Croix-de-Fer de son équipier Tom Simpson. Celui-ci est rejoint dans le Télégraphe par Julio Jimenez, vainqueur en solitaire de l'étape (chute de Simpson dans la descente du Galibier).
Dans le Galibier, Anquetil et Poulidor sortent du groupe des favoris. Dans la descente, nos duettistes perdent du temps, Anquetil ne veut pas rouler derrière son équipier Jimenez et son équipier Aimar est dans le groupe qui suit (tout est bon pour faire chier Poulidor, quoi).
Jan Janssen prend le maillot jaune, mais Aimar est en embuscade et gagnera à la fin.

Dernière fois en 1998. La Croix-de-Fer est montée tranquille, une échapée (avec notamment Massi et Rinero) part dans le brouillard et dans la descente.
Mais c'est dans la Galibier que la légend d'écrit, avec une attaque fracassante de Pantani qui creuse très vite l'écart et rattrape tous les échappés.
Derrière, Ullrich panique, tétanisé par le froid, oubliant de s'alimenter, il ne parvient pas à combler l'écart dans la descente et crève au pied des Deux-Alpes. Il finit à l'agonie, n'arrivant plus à suivre ses équipiers Riis et Bölts.
Pantani a éparpillé tout le monde façon puzzle : Massi et Escartin finissent 2 minutes après, Rinero à 3, Julich à 5'43, Ullrich à 9 minutes. Au général, il prend le maillot jaune avec 4 minutes d'avance sur Julich et Escartin.

Bref, c'est un enchaînement intéressant.




Jeudi 20 juillet, 18e étape : Briançon - Izoard






1ère arrivée au col de l'Izoard



21e passage au col de Vas : derniers en 1964 (Julio Jimenez), 1965 (Cees Haast), 1967 (Georges Chappe), 1969 (Gabriel Mascaro), 1972 (Raymond Delisle), 1975 (Joop Zoetemelk), 1986 (Eduardo Chozas), 1989 (Bruno Cornillet), 1993 (Davide Cassani), 2000 (Jens Heppner)



25e passage au col de l'Izoard : derniers en 1975 (Bernard Thévenet), 1976 (Lucien Van Impe), 1986 (Eduardo Chozas), 1989 (Pascal Richard), 1993 (Claudio Chiappucci), 2000 (Santiago Botero), 2003 (Aitor Garmendia), 2006 (Stefano Garzelli), 2011 (Maxim Iglinskiy), 2014 (Joaquim Rodriguez)


On termine la montagne avec une grosse boucle depuis Briançon et la mise à l'honneur de l'Izoard, col mythique mais assez peu utilisé.



Jean-Paul ?
C'est la 16e fois qu'on enchaîne Vars et Izoard (1947, 1948, 1949, 1950, 1951, 1953, 1960, 1962, 1965, 1972, 1975, 1986, 1989, 1993 et 2000), souvent dans cet ordre et avec Allos pour commencer.
C'est donc à la fois un classique, mais du vintage.

En 1993, c'était Izoard puis Vars puis Bonette puis Isola 2000 :gnah:, donc pas vraiment comparable à cette étape.

En 2000, c'est la trilogie classique, avec un festival Botero qui gagne l'étape et s'assure le maillot à pois (ça n'avait pas bougé dans les favoris).

Si on se concentre sur l'Izoard seul, c'est là que Pantani avait ressuscité sur le Giro 2000, où il avait porté son coéquipier Garzelli vers la victoire.

C'est aussi là qu'Andy Schleck avait porté son attaque dans l'étape du Galibier. En fait, ce Tour, c'est un hommage posthume à Andy et Pantani.



Vendredi 21 juillet, 19e étape : Embrun - Salon-de-Provence






1ère arrivée à Salon-de-Provence

Une étape tranquille pour terminer.



Jean-Paul ?
Salon-de-Provence a déjà été présente à sa manière sur le Tour, puisque la Patrouille de France, basée ici, a déjà survolé le peloton (notamment pour l'arrivée à Paris).



Samedi 22 juillet, 20e étape : Marseille - Marseille (ITT)






15e arrivée à Marseille : précédentes en 1947 (Edouard Fachleitner), 1948 (Raymond Impanis), 1949 (Jean Goldschmit), 1951 (Fiorenzo Magni), 1953 (Maurice Quentin), 1955 (Lucien Lazaridès), 1957 (Jean Stablinski), 1967 (Raymond Riotte), 1971 (Luciano Armani), 1989 (Vincent Barteau), 1993 (Fabio Roscioli), 2003 (Jakob Piil), 2007 (Cédric Vasseur), 2009 (Mark Cavendish), 2013 (Mark Cavendish)

Instant décisif que ce chrono, relativement court (quasiment pas de chrono cette année encore, donc) mais qui permet de régler les dernières places à coup de secondes.
La principale difficulté est la nuit à l'hôtel, où il faudra veiller à ne pas se faire voler les montures pendant la nuit (spécialité des courses en PACA).


Jean-Paul ?
Le tracé est bien sûr très touristique, avec départ et arrivée à l'Orange Vélodrome (départ côté Ganay, arrivée côté Jean Bouin), passage du Pharo, au MuCEM et à Notre-Dame de la Garde.




Dimanche 24 juillet, 21e étape : Chantilly - Paris Champs-Elysées






44e arrivée aux Champs-Elysées : précédentes en 1975 (Walter Godefroot), 1976 (Gerben Karstens), 1977 (Alain Meslet), 1978 (Gerrie Knetemann), 1979 (Bernard Hinault), 1980 (Pol Verschuere), 1981 (Freddy Maertens), 1982 (Bernard Hinault), 1983 (Gilbert Glaus), 1984 (Eric Vanderaerden), 1985 (Rudy Matthijs), 1986 (Guido Bontempi), 1987 (Jeff Pierce), 1988 (Jean-Paul van Poppel), 1989 (Greg LeMond ITT), 1990 (johan Museeuw), 1991 (Dmitri Konyshev), 1992 (Olaf Ludwig), 1993 (Djamolidine Abdoujaparov), 1994 (Eddy Seigneur), 1995 (Djamolidine Abdoujaparov), 1996 (Fabio Baldato), 1997 (Nicola Minali), 1998 (Tom Steels), 1999 (Robbie McEwen), 2000 (Stefano Zanini), 2001 (Jan Svorada), 2002 (Robbie McEwen), 2003 (Bradley McGee ITT), 2003 (Jean-Patrick Nazon), 2004 (Tom Boonen), 2005 (Alexandre Vinokourov), 2006 (Thor Hushovd), 2007 (Daniele Bennati), 2008 (Gert Steegmans), 2009 (Mark Cavendish), 2010 (Mark Cavendish), 2011 (Mark Cavendish), 2012 (Mark Cavendish), 2013 (Marcel Kittel), 2014 (Marcel Kittel), 2015 (André Greipel), 2016 (André Greipel)

L'arrivée à Paris, appréciée des coureurs (pouvoir courir dans un tel cadre), des spectateurs (avec des allures de 2e défilé du 14 juillet) et des téléspectateurs du Tour (pour les vues aériennes de Paris). En fait, y a que les fans qui regrettent cette étape pour rien (encore que, depuis le traumatisme de 1989, une étape pépère pour faire le bilan, c'est bien aussi).



Jean-Paul ?
Départ à Montgeron, lieu du premier départ en 1903 (y a une sculpture moche sur le rond-point moche où ça a eu lieu).
Le parcours essonnien assez bizarre, alors qu'on pouvait suivre le RER D. Même l'entrée dans Paris change un peu, avec le passage par les Invalides et surtout la traversée de la nef du Grand Palais.
Toujours pas Montmartre. :-|







Et voilà ! :roses:
_________________
/fais un cœur avec mes mains et chante :
CE QUE JE VEUX ! VEUX ! VEUX ! C'EST QUE VOUS ! VOUS ! VOUS ! PARTOUT !
CE QUE JE VEUX ! VEUX ! VEUX ! C'EST QUE VOUS ! VOUS ! VOUS ! PARTOUT !
VOUS ALLEZ LE FAIRE GAGNER ! VOUS ALLEZ LE FAIRE GAGNEEEEEEEEER !
PARCE QUE C'EST NOTRE PROJEEEEEEEEEET !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Selga
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 34
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 7537
Localisation: Le Plessis Robinson

MessagePosté le: 25 Juin 2017 18:46    Sujet du message: Répondre en citant

Vive la fin des élections :onyourknees:
_________________
J'ai passé un weekend assez Kafkaien
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eels
International Espoir des Kdf
International Espoir des Kdf


Age: 36
Inscrit le: 22 Mar 2005
Messages: 924
Localisation: Les Mauges

MessagePosté le: 25 Juin 2017 19:40    Sujet du message: Répondre en citant

Chaque année, c'est ton post qui marque pour moi le départ réel du tour de France.
C'est comme toujours excellent.

Bon Tour à tous !!
_________________
Juste une semaine de réflexion ... juste une !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
W-Fenec
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 40
Inscrit le: 26 Mai 2006
Messages: 4738
Localisation: St-Omer (62)

MessagePosté le: 25 Juin 2017 22:31    Sujet du message: Répondre en citant

eels a écrit:
Chaque année, c'est ton post qui marque pour moi le départ réel du tour de France.
C'est comme toujours excellent.

Bon Tour à tous !!


+1000
Le tracé de ce "Tour" est juste :lol:
Vive le fric.

Le Championnat de France était chez moi, course sympatoche même si la FDJ semblait injouable.



L'office du tourisme peut être satisfait, on a bien vu la cathédrale et la chapelle des Jésuites, par contre, tous les autres trucs à voir à quelques centaines de mètres (ruines de l'abbaye, au moins 2-3 autres églises, motte castrale, remparts de Vauban...) sont passés à la trappe comme si l'hélico (quel boucan !) ne pouvait pas s'écarter de 300 mètres de la course...

A noter que St-Omer aimerait être ville étape d'un Tour dans les années à venir, pourquoi pas 2019 puisque le départ sera donné à Bruxelles.
_________________
C'est du rock ça ? W-Fenec.org !
Les mags !

les perles de mes élèves
L'expression "pression urbaine" veut dire que le stress quand on est en ville, l'impression de toujours être en retard.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Les autres sports Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 700, 701, 702
Page 702 sur 702

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com