Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
Kamoulittérature
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 234, 235, 236
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Le Café des Arts
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
deaftone
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 40
Inscrit le: 20 Mar 2003
Messages: 4782

MessagePosté le: 07 Sep 2018 16:36    Sujet du message: Répondre en citant

Lo de Mars a écrit:
:amour1: Merci à tous pour ce petit reboostage. Ca donne bien envie vos bouquins.


+1, merci à tous, ça me permet de remplir encore un peu plus la liste de mes « à lire » ! :amour1:

Moi, j’ai lu notamment Jean Le Gall, les lois de l’apogée : 3 personnages (un écrivain/éditeur, un médecin / homme politique, une femme d’affaires), au cœur de Paris. C’est un peu l’archétype du gratin parisien qui s’inspire très largement en miroir de personnalités existantes (Pinault, Cahuzac) pour retracer 30 années de vie économique, politique et culturelle française. Un couple improbable entre l’écrivain de génie, fugace qui devient l’éditeur raté et sa femme carriériste, froide, habile et sans vergogne, auquel s’ajoute le frère de l’écrivain et un détective privé allemand, persévérant dont on suit les parcours… et à vrai dire, peu importe leurs histoires, c’est le récit qui l’emporte, le style détaché, snob, aristocratique qui dépeint de manière cynique et un peu désespérante un tout petit monde qui baigne dans l’entre-soi. C’est rempli de petites phrases, de citations, de bons mots qui donnent en permanence le sourire aux lèvres

Et Zarka Panam underground, une autofiction qui dégénère, chaotique, déjantée et sale dans le Paris Underground (c’est comme le porc salut, c’est pratique), entre les bars à putes, Barbès, les catacombes, façon cowboy. Ca tranche avec ce qui précède, c’est écrit à grand coup de « je », d’argot, du verlan, plein de langues et ça décape. Prix de flore 2017.

Sur la base de ce qui a été crit il y a quelques années (!!!), j'ai lu Jaenada Le chameau sauvage et Echenoz courir et des éclairs, c’est très bien aussi, styles assez marrants, pleins de disgressions et de connivences pour les deux.
Et Ian mC Ewan sur la plage de chesil , aussi. Une nuit de noces pendant laquelle il ne se passe presque rien pourtant, c’est ce rien qui fait tout le livre. Etonnant, non ?
_________________
Une grenouille vit un boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Bernard Fat
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 1723
Localisation: Back in black

MessagePosté le: 08 Sep 2018 0:56    Sujet du message: Répondre en citant

Quel fil agréable.

J'ai lu cet été La Serpe de Jaenada, que j'ai trouvé de très grand qualité. Le portrait en creux de Maurice Garçon, la structure narrative avec la parole à l'accusation puis à la défense, le va et vient parfaitement maîtrisé entre les plans d'histoires, l'humanité qui se dégage de l'ensemble en font une lecture très recommandable.

From russia with love, pour essayer. Franchement un peu daté, pas de la très grande littérature. Element intéressant, James Bond apparaît tardivement dans le roman après un portrait du SMERSH et de son tueur vedette - portrait du tueur qui est le meilleur passage du roman.

J'ai relu Never let me go, que j'avais lu en français ; c'est un livre vraiment bouleversant et même une fois passé l'envie de savoir ce qui se trame, cela reste fascinant.

Vingt ans après que j'ai dévoré. On voit toutes les ficelles, les effets sont annoncés 10 lignes à l'avance mais c'est un univers où l'on a envie de rester.

J'ai l'impression que les gens lisent de moins en moins. Les gens ont un livre à la piscine ou à la plage mais ils regardent leurs téléphones. Quel dommage.
_________________
"L budget moyen d Clubs d L1 è d l'ordre d 50 m€, l'OM 100 M € 'ASM de 200 ? PsG 550 ?La compétition sportive c nè pas ça." :aulas:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nusra Fat Oliver Kahn
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 45
Inscrit le: 30 Juil 2004
Messages: 17398
Localisation: Bayern de Karachi

MessagePosté le: 10 Sep 2018 10:06    Sujet du message: Répondre en citant

Lo de Mars a écrit:
:amour1: Merci à tous pour ce petit reboostage. Ca donne bien envie vos bouquins.


+1 et même plus.

Pour moi, c'est pas trop le téléphone, c'est les multiples journaux et revues auxquelles* je suis abonné qui pompent tout mon temps de lecture. Je pense faire un tri dans tout ça, un jour.






[c'est pas simple l'écriture inclusive]
_________________
"je vais pas débattre de goûts musicaux avec nusra hein. je pense que c'est le seul qui pourrait me battre par abandon sur ce site"
(Un mayo couine)

R frickin' S

Tu peux craindre l'Iran ou la Russie tout ce que tu veux, mais leur bilan en termes de vies humaines perdues depuis 30 ans est nul
(a massive argument)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
deaftone
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 40
Inscrit le: 20 Mar 2003
Messages: 4782

MessagePosté le: 25 Sep 2018 14:55    Sujet du message: Répondre en citant

En train de lire le royaume, de Carrère. Il me tombe des mains un peu plus chaque jour.
_________________
Une grenouille vit un boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
deaftone
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 40
Inscrit le: 20 Mar 2003
Messages: 4782

MessagePosté le: 27 Sep 2018 10:40    Sujet du message: Répondre en citant

deaftone a écrit:
En train de lire le royaume, de Carrère. Il me tombe des mains un peu plus chaque jour.


Je développe un peu.
Carrère a eu une crise de foi il y a quelques années, qui lui est passée, grand bien lui fasse. Mais il revient dessus, bien des années après, au travers d'un récit, qui semble ma foi fort bien documenté et tout en érudition, avec un style et un vocabulaire irréprochable, un effort de contextualisation appréciable, sur l'histoire du christianisme.
Là, j'en suis encore à l'histoire de l'évangile selon St Paul mais ce qui m'agace au plus haut point, c'est la présence permanente de l'auteur en filigrane de ce récit. Ses petites tentatives d'humour un peu vaines.
Bon, après, j'ai beaucoup de mal avec la religion chrétienne. Avec toutes les religions de manière générale mais la religion chrétienne étant celle dans laquelle j'ai été élevé, j'ai encore plus de mal pour ce qui n'est qu'une vaste rumeur, (c)Aleveque. Alors dans ce récit, qui mélange une véritable enquête menée par Carrère, factuelle, ses propres hypothèses, son imagination d'écrivain supputations, on a bien du mal à s'y retrouver et je pense que même un théologien s'y perdrait.
N'empêche, je vais poursuivre mon chemin de croix pour aller jusqu'au bout. Puis me lever et marcher. Voire courir.
_________________
Une grenouille vit un boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Olaf
Mr Bâtard


Age: 42
Inscrit le: 15 Mai 2003
Messages: 20998
Localisation: au RDC sans ascenseur

MessagePosté le: 27 Sep 2018 10:51    Sujet du message: Répondre en citant

deaftone a écrit:
deaftone a écrit:
En train de lire le royaume, de Carrère. Il me tombe des mains un peu plus chaque jour.


Je développe un peu.
Carrère a eu une crise de foi il y a quelques années, qui lui est passée, grand bien lui fasse. Mais il revient dessus, bien des années après, au travers d'un récit, qui semble ma foi fort bien documenté et tout en érudition, avec un style et un vocabulaire irréprochable, un effort de contextualisation appréciable, sur l'histoire du christianisme.
Là, j'en suis encore à l'histoire de l'évangile selon St Paul mais ce qui m'agace au plus haut point, c'est la présence permanente de l'auteur en filigrane de ce récit. Ses petites tentatives d'humour un peu vaines.
Bon, après, j'ai beaucoup de mal avec la religion chrétienne. Avec toutes les religions de manière générale mais la religion chrétienne étant celle dans laquelle j'ai été élevé, j'ai encore plus de mal pour ce qui n'est qu'une vaste rumeur, (c)Aleveque. Alors dans ce récit, qui mélange une véritable enquête menée par Carrère, factuelle, ses propres hypothèses, son imagination d'écrivain supputations, on a bien du mal à s'y retrouver et je pense que même un théologien s'y perdrait.
N'empêche, je vais poursuivre mon chemin de croix pour aller jusqu'au bout. Puis me lever et marcher. Voire courir.


Je l'avais offert à mon papa et il a adoré, mais il a la foi lui.

Je n'ai même pas envisagé une seconde de le lire. :lol:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
N° 14
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 14
Inscrit le: 05 Aoû 2003
Messages: 18809
Localisation: derrière les fagots

MessagePosté le: 28 Sep 2018 13:46    Sujet du message: Répondre en citant

Olaf a écrit:
deaftone a écrit:
deaftone a écrit:
En train de lire le royaume, de Carrère. Il me tombe des mains un peu plus chaque jour.


Je développe un peu.
Carrère a eu une crise de foi il y a quelques années, qui lui est passée, grand bien lui fasse. Mais il revient dessus, bien des années après, au travers d'un récit, qui semble ma foi fort bien documenté et tout en érudition, avec un style et un vocabulaire irréprochable, un effort de contextualisation appréciable, sur l'histoire du christianisme.
Là, j'en suis encore à l'histoire de l'évangile selon St Paul mais ce qui m'agace au plus haut point, c'est la présence permanente de l'auteur en filigrane de ce récit. Ses petites tentatives d'humour un peu vaines.
Bon, après, j'ai beaucoup de mal avec la religion chrétienne. Avec toutes les religions de manière générale mais la religion chrétienne étant celle dans laquelle j'ai été élevé, j'ai encore plus de mal pour ce qui n'est qu'une vaste rumeur, (c)Aleveque. Alors dans ce récit, qui mélange une véritable enquête menée par Carrère, factuelle, ses propres hypothèses, son imagination d'écrivain supputations, on a bien du mal à s'y retrouver et je pense que même un théologien s'y perdrait.
N'empêche, je vais poursuivre mon chemin de croix pour aller jusqu'au bout. Puis me lever et marcher. Voire courir.


Je l'avais offert à mon papa et il a adoré, mais il a la foi lui.

Je n'ai même pas envisagé une seconde de le lire. :lol:


Perds pas courage : au milieu du bouquin, il parle de ses masturbations devant Youporn !

Moi, j'ai bien aimé, le Royaume. Je trouve qu'Emmanuel Carrère écrit vraiment bien et qu'il arrive à mettre la foi à une saine distance du lecteur : ni prosélyte ni villipendeur.
Après, c'est vrai que c'est très long mais il arrive à rendre assez attachantes les figures de Luc et Paul et à expliquer un peu comment ce dernier arrive à transformer une simple dissidence religieuse en une multinationale de la foi.
_________________
Tant de vies médiocres et si peu de suicides.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N° 14
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 14
Inscrit le: 05 Aoû 2003
Messages: 18809
Localisation: derrière les fagots

MessagePosté le: 28 Sep 2018 14:15    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai terminé il y a peu Forêt Obscure de Nicole Krause.

Ca raconte l'histoire d'un vieil américain d'origine juive qui disparaît en Israël. En parallèle, on suit l'itinéraire d'une écrivaine américaine d'origine juive qui part préparer un livre en Israël.

Autant vous avouer toute de suite, j'ai un peu rien bité à l'intrigue/aux intrigues.

Ce qui est plaisant dans ce bouquin, ce sont les digressions philosophiques et puis, c'est bien écrit (en traduction), ça reste docte mais clair. Et puis, ça donne envie de voir Tel-Aviv (ou presque).

Pour lecteur averti et exigeant qui n'a pas peu de se faire un peu iéch, quand même.
_________________
Tant de vies médiocres et si peu de suicides.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Le Café des Arts Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 234, 235, 236
Page 236 sur 236

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com