Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
US GO HOME !
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 744, 745, 746 ... 748, 749, 750  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Schweinsteiger
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 36
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 12864
Localisation: Sud-Seine-et-Marne libre

MessagePosté le: 13 Jan 2021 19:47    Sujet du message: Répondre en citant

DNCG a écrit:
Arrière brutal assezdroit a écrit:
C'est déjà arrivé, un VP de deux présidents différents ? (c'est pour Pence)

Nope, il semble que ce ne soit jamais arrivé.


L'Amériquix. :lol: :lol: :lol:

George Clinton a été vice-président de Jefferson puis Madison et John Calhoun (un very fine people) a été vice-prez de John Quincy Adams puis Jackson. :lisezceci:
Note que les deux ont immédiatement rempilé comme vice-président (donc, correspond pas à un Pence revenant en 2024).



DNCG a écrit:
Faut reconnaître que quasi tous les VP après la 2e guerre mondiale ont été tentés par la candidature présidentielle, et plusieurs sont devenus présidents (Nixon, Johnson, Ford, GH.Bush, Biden) [edit : a posteriori, pas forcément les meilleurs... :siffle:]

Les seuls à ne pas avoir tenté un tour de piste ne serait-ce qu'en vue des primaires de leur parti, ont été Spiro Agnew (il avait dû démissionner de sa VP pour corruption :twisted:) et Dick Cheney (probablement trop vieux ?).

Mais même des quasi-inconnus pour nous, comme Allen Barkley (VP de Truman), Hubert Humphrey (VP de Johnson), Nelson Rockefeller (VP de Ford) et Dan Quayle (VP de GH. Bush) ont tenté de candidater, Humphrey gagnant même la nomination [j'y ajoute Walter Mondale, VP de Carter, nominé et battu par Reagan en 80, et bien sûr Al Gore en 2000, celui qui a été le plus près d'y arriver...].


Johnson est devenu président suite à la mort de Kennedy, pas après une élection.
Pareil pour Ford, c'est après une démission, donc pas comparable aux autres.

Me semble pas que Rockefeller ait essayé (faut dire qu'il a été vice-président comme Cazeneuve a été Premier Ministre chez nous, juste là pour éteindre les lumières en partant).

Bref, après 1945, on a :
_ devenus présidents directement : Truman, Johnson, Ford
_ élus présidents à la fin de leur mandat : Bush Sr
_ élus présidents plus tard : Nixon (8 ans après), Biden (4 ans après)
_ battus à la générale : Nixon (à la fin du mandat), Humphrey (à la fin du mandat), Mondale (4 ans après), Gore (à la fin du mandat)
_ battus aux primaires : Barkley (à la fin du mandat), Humphrey (4 ans après), Quayle (4 ans après)
_ jamais candidats : Agnew (cramé), Rockefeller (même candidat sur le ticket de Ford), Cheney (après 152 attaques cardiaques, il n'était plus très en forme)

Et +1 sur Nusra pour les chances de Pence, quelle que soit son orientation (héritier de Trump ou retour à la normalité), il trouvera plus qualifié sur son chemin.
_________________
/sert la main à un pangolin et chante :
You could put some joy upon my face, Oh, sunshine in an empty place, Take me to turn to, and babe I'll make you stay
Oh, I can ease you of your pain, Feel you give me love again, Round and round we go, each time I hear you say
This is the rhythm of the night, The night, oh yeah, The rhythm of the night
This is the rhythm of my life, My life, oh yeah, The rhythm of my life
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Arrière brutal assezdroit
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 47
Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 25751
Localisation: Angers

MessagePosté le: 13 Jan 2021 21:48    Sujet du message: Répondre en citant


Madison, ça me dit vaguement quelque chose, mais alors Jefferson... :mefiant15:

(et :kiss: à tous les deux)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Massive
Capitaine Comique


Age: 48
Inscrit le: 01 Avr 2003
Messages: 13144

MessagePosté le: 13 Jan 2021 23:08    Sujet du message: Répondre en citant

NoNo93 a écrit:
Wow! Le prisme de la carrière politique d'une VP uniquement par les coucheries... C'est...
Euh, ça te viendrait à l'idée d'analyser la carrière de Pence par exemple comme ça ?

Faut voir, il a couche avec qui ?
_________________
Looking ahead no turning back
If I fall if I die
Know I lived it to the fullest
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Massive
Capitaine Comique


Age: 48
Inscrit le: 01 Avr 2003
Messages: 13144

MessagePosté le: 13 Jan 2021 23:17    Sujet du message: Répondre en citant

Nusra Fat Oliver Kahn a écrit:
Parmi les faits non retenus par massive, citons :
- le fait que les parents de Kamala Harris ont divorcé quand elle avait 7 ans et qu'elle a été élevée par sa mère célibataire
- qu'elle a fréquenté des écoles publiques déségréguées
- que son cursus médiocre inclut Howard University, une historique université noire
- qu'elle a accédé à une Law School (médiocre) grâce à un programme d'equal opportunities.

Et frequenter des ecoles publiques dessegreguees c'est un handicap ? Tu pense que les ecoles de Berkeley, c'etaient des coupes gorges ?

C'est comme le fait d'etre acceptee a sa law school (mediocre) via la discrimination positive: ces programmes sont destines aux descendants des esclaves, pas a ceux des esclavagistes en principe.

Citation:
Bref, tu peux peindre Kamala Harris comme une gamine qui a tout reçu dans la vie, ou tu peux sortir les violons et en faire une Cosette.

Faire une cosette de la fille d'un prof de Stamford et d'un de Mc Gill, il faudrait oser.

Par ailleurs, le fait qu'elle se tape Willie Brown et que ca la lance en politique, c'est un fait, nono.
_________________
Looking ahead no turning back
If I fall if I die
Know I lived it to the fullest
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
NoNo93
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 46
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 8728
Localisation: Montreuil dans le 93

MessagePosté le: 13 Jan 2021 23:34    Sujet du message: Répondre en citant

Le fait que cela puisse être concomitant et non une causalité, à aucun moment tu l'envisages ? Et la suite de tes exemples ne prend que cet angle...
_________________
Euh... Non, rien...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mollows
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 26 Mar 2003
Messages: 13616

MessagePosté le: 13 Jan 2021 23:40    Sujet du message: Répondre en citant

La Mort et la Tchounga, suite.



lemonde.fr a écrit:
Donald Trump mis en accusation, un deuxième « impeachment » historique
Une semaine avant la fin de son mandat, le président américain connaît une nouvelle procédure d’impeachment pour « incitation à l’insurrection » à la faveur d’un discours ayant précédé l’envahissement du Capitole, le 6 janvier.
Le Monde avec AFP
Publié aujourd’hui à 22h25, mis à jour à 23h27



Une semaine après l’irruption au Capitole de partisans du président américain, Donald Trump, la Chambre des représentants a approuvé à 232 voix contre 197, mercredi 13 janvier, sa mise en accusation pour « incitation à l’insurrection » lors d’un discours prononcé préalablement aux violences. Une semaine avant la fin de son mandat, M. Trump fait donc face à un deuxième impeachment : une première pour un président dans l’histoire des Etats-Unis. Un procès en destitution doit désormais avoir lieu au Sénat.

« Le président des Etats-Unis a incité à cette insurrection, à cette rébellion armée », a déclaré la cheffe de file des démocrates, Nancy Pelosi, avant de poursuivre : « Il doit partir, il est un danger évident et immédiat contre la nation que nous aimons tous ».

Si l’acte de mise en accusation n’avait pas reçu un seul vote républicain lors de l’affaire ukrainienne il y a plus d’un an, plusieurs membres du parti ont cette fois-ci rejoint les démocrates, déjà majoritaires dans la chambre basse du Congrès. Dix élus du « Grand Old Party » ont ainsi voté pour l’ouverture de la procédure. Parmi eux, Liz Cheney, l’une des pièces maîtresses de la minorité républicaine à la Chambre, par ailleurs fille de l’ancien vice-président américain, Dick Cheney. « Rien de tout cela ne serait arrivé sans le président », avait-t-elle estimé dans un communiqué.

La figure de proue des républicains à la Chambre, Kevin McCarthy, a pour sa part assuré que cette procédure était « une erreur ». Certes il admet que le président sortant porte une « responsabilité » dans les violences du Capitole, survenues le 6 janvier, mais il estime par ailleurs que la voie à suivre aurait consisté à créer une « commission d’enquête » et à voter une « motion de censure ».

Possible soutien de Mitch McConnell au Sénat

Les démocrates auront beau prendre le contrôle de la Chambre haute le 20 janvier (jour de l’investiture du président élu Joe Biden), ils n’en auront pas moins besoin du ralliement de nombreux républicains pour atteindre la majorité des deux tiers nécessaires à la condamnation. La tenue du procès risque d’autre part d’entraver l’action législative des démocrates au début de la présidence Biden, dans la mesure où il monopolisera les séances au Sénat.

Mitch McConnell, chef de file de la majorité républicaine à la Chambre haute, a par ailleurs fait savoir qu’il n’avait pas l’intention d’utiliser ses prérogatives pour convoquer les sénateurs à compter de cette semaine, écartant dès lors toute possibilité que les audiences ne se terminent avant que Joe Biden ne prête serment, le 20 janvier.

Mitch McConnell aurait dans le même temps dit à ses proches qu’il voyait d’un bon œil cette mise en accusation, jugeant qu’elle était fondée et qu’elle aiderait le parti républicain à tourner définitivement la page Donald Trump. Ainsi cet habile stratège, très influent, tient-il peut-être la clé de l’issue de cette procédure historique, car une seule parole publique pourrait encourager des sénateurs républicains à condamner le 45e président des Etats-Unis.
Donald Trump dénonce une « chasse aux sorcières »

Chaque jour un peu plus isolé au sein même de son propre camp, Donald Trump a bien tenté de réduire la procédure le visant à une énième manœuvre des démocrates, à une nouvelle « chasse aux sorcières ». A quelques jours de son départ pour Mar-a-Lago, en Floride, où il devrait entamer sa nouvelle vie d’« ex-président », il apparaît toutefois de plus en plus déconnecté du cours de la vie politique au cœur de la capitale fédérale américaine.

Depuis Alamo, au Texas, il arborait mardi une posture moins agressive que la semaine précédente, évoquant le temps « de la paix et du calme », et refusant obstinément de reconnaître la moindre responsabilité dans l’assaut contre le Capitole, jugeant à ce sujet que son discours avait été « tout à fait convenable ». « PAS de violence, PAS de délits, PAS de vandalisme », a-t-il exhorté dans un communiqué envoyé à la chaîne conservatrice Fox News mercredi – son compte Twitter ayant été fermé –, alors que de nouvelles manifestations sont annoncées pour ce week-end.

Le vice-président des Etats-Unis, Mike Pence, a plus tard définitivement écarté l’autre menace qui pesait sur la fin de mandat de M. Trump en refusant d’invoquer le 25e amendement de la Constitution, lequel lui aurait permis de démettre le président sortant en le déclarant inapte à exercer ses fonctions. Malgré son assurance affichée et le soutien de certains élus très loyaux, Donald Trump est plus seul que jamais après qu’une série de démissions sont survenues dans son gouvernement, assorties de cinglantes critiques.

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/01/13/donald-trump-devient-le-premier-president-americain-a-faire-deux-fois-l-objet-d-une-procedure-de-destitution-apres-un-vote-historique-au-congres_6066173_3210.html



Citation:
Pour Donald Trump, l'opprobre d'un second «impeachment» historique
Par Isabelle Hanne, correspondante à New York — 13 janvier 2021 à 21:11 (mis à jour à 22:41)
Une semaine après les violences au Capitole et à sept jours de la fin de son mandat, la Chambre des représentants a voté un nouvel «impeachment» du président américain. Dix républicains ont rejoint les rangs démocrates.

En ouvrant les débats de la Chambre, mercredi matin, l’élu démocrate Jim McGovern a rappelé qu’il s’exprimait «depuis une scène de crime». Des milliers de soldats de la Garde nationale sont désormais déployés à Washington DC, jusque dans les couloirs du Capitole, dans une capitale surmilitarisée face à la crainte de nouvelles violences à l’approche de la cérémonie d’investiture du président élu Joe Biden, le 20 janvier. Jusqu'à 20 000 militaires réservistes pourraient être déployés pour en assurer la sécurité.

Une semaine après l’assaut du temple législatif par ses partisans, qu’il a lui-même encouragé et qui a coûté la vie à cinq personnes, et à une semaine de la fin de son mandat, Donald Trump est devenu mercredi le premier président de l’histoire des Etats-Unis à être deux fois mis en accusation au Congrès dans une procédure de destitution. Cet impeachment pour «incitation à l’insurrection» a été voté vers 16h30 (22h30 à Paris) par 232 votes contre 197 (et cinq abstentions). Le résultat ne faisait guère de doute : les démocrates, majoritaires à la Chambre, y étaient massivement favorables.

Mais contrairement à l’impeachment voté fin 2019, dix républicains (sur 211) ont rejoint leurs rangs. Notamment Liz Cheney, l’une des cheffes de la minorité républicaine à la Chambre : «Le Président a convoqué cette meute, rassemblé cette meute et allumé la mèche», a-t-elle dénoncé mardi, estimant qu’il n’y a «jamais eu pire trahison par un président». D’autres républicains, à l’instar de Jim Jordan, un fidèle de Trump, ont eux prévenu que cette procédure ne ferait que «diviser» la nation américaine.

«Les dégâts subis par ce bâtiment peuvent être réparés, mais si nous ne tenons pas Donald Trump responsable, ceux subis par notre nation pourraient être irréversibles», s’est ému en réponse Jim McGovern. «Le président des Etats-Unis a fomenté une tentative de coup d’Etat. Des gens sont morts. Si cela n’est pas un crime punissable de destitution, je ne sais pas ce qui peut l’être», s’est-il étranglé. «Il doit partir, il est un danger évident et immédiat contre la nation que nous aimons tous», a martelé la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi.
Plus isolé que jamais

La procédure est dans la «continuité de la chasse aux sorcières la plus vicieuse de l’histoire de notre pays», avait balayé Trump mardi, lors de sa première sortie publique depuis les événements du Capitole. Selon lui, c’est cette destitution qui «cause une colère, une division et une souffrance énormes». Il a refusé de reconnaître la moindre responsabilité dans l’assaut du Capitole, jugeant que son discours à ses partisans avait été «tout à fait convenable». Il les avait pourtant enjoints à se rendre au Congrès et à se «battre farouchement». Après une série de démissions dans son administration et de très vives critiques au sein de son parti,
Trump est, au crépuscule de son mandat, plus isolé que jamais.

Selon le New York Times, Mitch McConnell, chef de la majorité républicaine au Sénat et longtemps son plus puissant allié au Congrès, a confié à ses proches qu’il approuvait la mise en accusation entreprise par les démocrates, jugeant qu’elle aiderait le Parti républicain à faire table rase de l’ère Trump. Mercredi, il a fait savoir qu'il n'excluait pas de voter en faveur de la destitution du président. «Je n’ai pas pris ma décision définitive sur mon vote, j’ai l’intention d’écouter les arguments juridiques quand ils seront présentés au Sénat», a écrit McConnell à ses collègues républicains dans une note rendue publique.

Le président sortant, lui, a joué l’appaisement, lançant un nouvel appel au calme tardif : «Je vous le demande, pas de violence, pas de délits, pas de vandalisme. Ce n’est pas ce que nous représentons et ce n’est pas ce que représente l’Amérique.»

La suite est plus incertaine, et à double tranchant pour le parti de Biden. Après le vote de la Chambre, un procès en destitution doit s’ouvrir au Sénat, pas avant le 19 janvier, et probablement après le départ de Trump. Les démocrates, qui en prendront le contrôle au plus tôt le 20 janvier, auront besoin du ralliement d'au moins 17 sénateurs républicains pour atteindre la majorité des deux tiers nécessaire à la condamnation de Trump. Son hypothétique destitution pourrait lui faire perdre les avantages financiers attribués aux anciens présidents, et l’empêcher de briguer tout futur mandat politique fédéral. Mais en monopolisant de longues séances au Sénat, le procès pourrait freiner l’action législative du début de la présidence Biden.

Isabelle Hanne correspondante à New York

https://www.liberation.fr/planete/2021/01/13/fin-de-mandat-empechee-pour-donald-trump_1817232

_________________
À jamais vainqueur des Koty 2012-2013 et 2013-2014 à la moyenne !
"Le site des KDF ne fera jamais un million de messages." Meem, le 6 janvier 2012.

Le cynisme, voilà l'ennemi !

Ella Fitzgerald - Ding Dong ! The Witch Is Dead
http://www.youtube.com/watch?v=9ngZFRisurU
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Selga
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 37
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 9317
Localisation: Le Plessis Robinson

MessagePosté le: 14 Jan 2021 0:34    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
McConnell says he has 'not made a final decision' on how he will vote on Trump impeachment

'I intend to listen to the legal arguments when they are presented to the Senate'

Senate Majority Leader Mitch McConnell told Republican colleagues Wednesday that he has "not made a final decision" on how he will vote on impeachment, despite signaling that he supported House Democrats’ move to initiate the proceedings against President Trump.

"While the press has been full of speculation, I have not made a final decision on how I will vote, and I intend to listen to the legal arguments when they are presented to the Senate," McConnell told Senate Republicans.

MCCONNELL FURIOUS WITH TRUMP, SUPPORTS MOVE TO INITIATE IMPEACHMENT

McConnell’s comment comes after sources told Fox News that McConnell is "done" and "furious" with the president, and as the House considered an article of impeachment against Trump, saying he incited "insurrection" ahead of the Capitol riot on Jan. 6. The impeachment resolution was approved Wednesday afternoon by a vote of 232-197, with 10 Republicans joining all House Democrats in favor.

One source told Fox News on Tuesday that McConnell does not see House Democrats’ efforts to impeach Trump as a partisan exercise like the previous impeachment effort in 2019.

Another source told Fox News that McConnell confided to associates that impeachment will help rid the Republican Party of Trump and his movement.

The New York Times first reported that McConnell was pleased that House Democrats introduced an article of impeachment against Trump.

A source close to McConnell told Fox News that "nobody is pleased by anything."

Meanwhile, other sources told Fox News that there is "no love lost there."

Part of McConnell’s anger, according to sources, is that the Senate majority was lost to the Democrats just last Tuesday in the Georgia Senate runoffs. But sources said that McConnell is also extremely upset about the president’s actions Wednesday leading up to the riot at the Capitol.

A McConnell spokesman on Wednesday said that any impeachment trial almost certainly will not start until Trump has left office.

Democratic Reps. Ted Lieu, David Cicilline, Jamie Raskin, and Jerrold Nadler this week introduced the article of impeachment against Trump, charging the president with violating his oath of office. Democrats on Tuesday passed a resolution calling on Vice President Mike Pence to use the 25th Amendment to remove Trump from office.

"In his conduct while President of the United States -- and in violation of his constitutional oath faithfully to execute the office of President of the United States, and to the best of his ability, preserve, protect, and defend the Constitution of the United States, and in violation of his constitutional duty to take care that the laws be faithfully executed, Donald John Trump engaged in high Crimes and Misdemeanors by inciting violence against the Government of the United States," the article reads.

The article alleges that before Jan. 6, the joint session of Congress to certify the presidential election results, Trump "repeatedly issued false statements asserting that the presidential election results were the product of widespread fraud and should not be accepted by the American people or certified by State or Federal officials."

The article claims that before the Jan. 6 joint session the president addressed a crowd in Washington where he "reiterated false claims that 'we won this election, and we won it by a landslide,'" and "willfully made statements that, in context, encouraged -- and foreseeably resulted in -- lawless action at the Capitol."

The article refers to Trump's statement: "If you don't fight like hell you're not going to have a country anymore."

"Thus incited by President Trump, members of the crowd he had addressed, in an attempt to, among other objectives, interfere with the Joint Session's solemn constitutional duty to certify the results of the 2020 presidential election, unlawfully breached and vandalized the Capitol, injured and killed law enforcement personnel, menaced Members of Congress, the Vice President and Congressional personnel, and engaged in other violent, deadly, destructive, and seditious acts," the article states.

The article adds that Trump's conduct "followed his prior efforts to subvert and obstruct the certification of the 2020 Presidential election," referring to his phone call earlier this month with Georgia Secretary of State Brad Raffensperger, where he pressured him to "find" enough votes to overturn the state's election results.

"In all this, President Trump gravely endangered the security of the United States and its institutions of Government," the article states. "He threatened the integrity of the democratic system, interfered with the peaceful transition of power, and imperiled a coequal branch of Government."

The article adds that he "betrayed his trust as President, to the manifest injury of the people of the United States."

"Donald John Trump thus warrants impeachment and trial, removal from office, and disqualification to hold and enjoy any office of honor, trust, or profit under the United States," it said.

The calls for Trump’s removal come after the president spoke at a rally Wednesday, telling supporters that he would "never concede," and repeated unsubstantiated claims that the election was "stolen" from him and that he won in a "landslide."

During Trump's remarks, he renewed pressure on Pence to swing the vote back toward him. He claimed that Pence should decertify the results of the presidential election and send it "back to the states," claiming that if he did that, Trump would be president for another four years.

Trump’s remarks came ahead of a joint session of Congress to certify the results of the presidential election. As members of the House and Senate raised objections to certain electoral votes, both chambers called for a recess and left their chambers as pro-Trump protesters breached the Capitol building.

Five deaths were related to the riot – including that of an Air Force veteran who had been shot inside the building – and at least 70 arrests.

Congress later returned and certified the Electoral College vote early Thursday, in favor of President-elect Joe Biden.

White House deputy chief of staff Dan Scavino posted a statement from the president on Twitter early Thursday morning: "Even though I totally disagree with the outcome of the election, and the facts bear me out, nevertheless there will be an orderly transition on January 20th.

"I have always said we would continue our fight to ensure that only legal votes were counted," Trump said. "While this represents the end of the greatest first term in presidential history, it's only the beginning of our fight to Make America Great Again!"

Meanwhile, Trump acknowledged that he bears some blame for the Capitol riot last week during a conversation with House Republican Leader Kevin McCarthy, a source familiar told Fox News.

Two sources say McCarthy, R-Calif., relayed the president’s sentiment on a call Monday with the House GOP Conference.

McCarthy, on the call, agreed that Trump bore blame for the unrest on Jan. 6.

The White House did not immediately respond to requests for comment.

The House voted to impeach Trump in December 2019, but the Senate acquitted him on both articles of impeachment – abuse of power and obstruction of Congress – in February 2020.

The 2019 House impeachment inquiry began after the president pressed Ukrainian President Volodymyr Zelensky during a phone call in July of that year to look into Biden’s role pressing for the ouster of a Ukrainian prosecutor who had been investigating the founder of Burisma Holdings – a Ukrainian natural gas firm where his son, Hunter, sat on the board.

Trump's pressure campaign against Ukraine prompted a whistleblower complaint, which resulted in the impeachment inquiry.

The president’s request came after millions in U.S. military aid to Ukraine had been frozen, which Democrats cited as a quid pro quo arrangement.


https://www.foxnews.com/politics/mcconnell-says-he-has-not-made-a-final-decision-on-how-he-will-vote-on-trump-impeachment
_________________
J'ai passé un weekend assez Kafkaien
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Massive
Capitaine Comique


Age: 48
Inscrit le: 01 Avr 2003
Messages: 13144

MessagePosté le: 14 Jan 2021 3:14    Sujet du message: Répondre en citant

NoNo93 a écrit:
Citation:
Ou alors je n'en ai rien a taper car je pense que tout cela est inconsequent.

Le sénat attaqué au moment de valider l'élection
Je connais pas bcp de pays qui y verrait pas un événement majeur quand même
Entre autre suite aux mensonges répétés du bénéficiaire (éventuel) de la manoeuvre qui a lui même demandé aux manifestants d'aller au capitole... Une paille

On va quand meme preciser 2-3 choses:
- en mars 2016, Trump est la victime d'une menace d'attentat lors d'un meeting. Un mec, un anglais, tente de prendre le pistolet d'un agent de securite pour buter le candidat.
- la petition pour que les grands electeurs outrepassent le vote populaire recolte 5 millions de voix. C'est d'ailleurs la premiere fois qu'il y a autant de dissenssion pendant le vote du college electoral, une dizaine il me semble.
- pendant la confirmation en janvier 2017, le vote a ete interrompu 11 fois, dont une fois par 3 civils qui etaient donc dans l'enceinte "sacree".
- son inauguration est emaillee d'incidents. Washington est mis a sac et 200 personnes sont arretees et 6 flics blesses. Des emeutes sont declenchees dans plusieurs villes (toujours les memes, pas la peine de les citer).
- je passe sur les accusations bidons d'ingerence russe.
- 30 supporters du president ont ete tue pendant les emeutes de Black Lives Matter cet ete.
- en general, depuis 4 ans, toute personne qui se ballade a NY avec une casquette rouge se fait buter. C'est une violence permanente. Je pourrais continuer pendant des pages a vous livrer des anecdotes sur la violence incroyable qui s'abat sur les supporters de trump depuis que Trump est elu. Porter la casquette MAGA dans une grande ville US est impossible.

Pretendre que l'ienvahissement du capitole pendant une manifestation, dans la foulee de ce qui s'est passe cet ete avec le pillage de plusieurs centres villes, est un evenement extra-ordinaire ou unique est completement deconnecte de toute realite sur le terrain. Pretendre que c'est un coup d'etat est risible: on a affaire a quelques centaines de gens qui n'ont aucune strategie et voulaient simplement faire des selfies, des gens qui, en penetrant dans l'enceinte sacree, ne sont pas sorti des cordons de velours rouge, je le rappelle. Des gens qui estiment qu'ils n'ont pas le droit a la parole, surtout, et qui, l'espace de quelques heures se sont laches.

Sur les 5 morts, deux sont pietinnes suite a des charges policieres a l'exterieur de l'enceinte, une est butee par les flics, il y a un flic qui meurt, et l'autre je ne suis pas sur mais il me semble que c'est une crise cardiaque d'un type qui devait aller trop souvent au fast food. Tout cela est evidemment inconsequent, personne ne va faire des titres de presse pendant une semaine sur des debordements lors de manifs de gilets jaunes, ou les affrontements sont autrement plus violents que ce qui s'est passe a Washington.
_________________
Looking ahead no turning back
If I fall if I die
Know I lived it to the fullest
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nusra Fat Oliver Kahn
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 47
Inscrit le: 30 Juil 2004
Messages: 17807
Localisation: Bayern de Karachi

MessagePosté le: 14 Jan 2021 3:26    Sujet du message: Répondre en citant

Nawak :lol:
_________________
"je vais pas débattre de goûts musicaux avec nusra hein. je pense que c'est le seul qui pourrait me battre par abandon sur ce site"
(Un mayo couine)

R frickin' S

Tu peux craindre l'Iran ou la Russie tout ce que tu veux, mais leur bilan en termes de vies humaines perdues depuis 30 ans est nul
(a massive argument)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Massive
Capitaine Comique


Age: 48
Inscrit le: 01 Avr 2003
Messages: 13144

MessagePosté le: 14 Jan 2021 4:15    Sujet du message: Répondre en citant

Nusra Fat Oliver Kahn a écrit:
Nawak :lol:

T me fais penser a mon pote, celui la meme a qui j'ai file 4000 balles en Avril parce qu'il venait de se faire tej' de chez lui a cause de mois de loyers de retard, et qui continue de m'expliquer la vie sur Trump.

Recentre toi. Tu passe combien d'heures par jour a obseder sur un pays a l'autre bout du monde qui n'a aucune prise sur ton existence ?
_________________
Looking ahead no turning back
If I fall if I die
Know I lived it to the fullest
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mollows
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 26 Mar 2003
Messages: 13616

MessagePosté le: 14 Jan 2021 9:16    Sujet du message: Répondre en citant

Massive a écrit:
Nusra Fat Oliver Kahn a écrit:
Nawak :lol:

T me fais penser a mon pote, celui la meme a qui j'ai file 4000 balles en Avril parce qu'il venait de se faire tej' de chez lui a cause de mois de loyers de retard, et qui continue de m'expliquer la vie sur Trump.

Recentre toi. Tu passe combien d'heures par jour a obseder sur un pays a l'autre bout du monde qui n'a aucune prise sur ton existence ?


Nawak², Mais c'est plus le syndrome thibz là, on bascule en mode Chef de gare cher au gars qui se croit depuis trop longtemps chez mémé par ici.
_________________
À jamais vainqueur des Koty 2012-2013 et 2013-2014 à la moyenne !
"Le site des KDF ne fera jamais un million de messages." Meem, le 6 janvier 2012.

Le cynisme, voilà l'ennemi !

Ella Fitzgerald - Ding Dong ! The Witch Is Dead
http://www.youtube.com/watch?v=9ngZFRisurU
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nusra Fat Oliver Kahn
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 47
Inscrit le: 30 Juil 2004
Messages: 17807
Localisation: Bayern de Karachi

MessagePosté le: 14 Jan 2021 9:37    Sujet du message: Répondre en citant

Massive a écrit:
Nusra Fat Oliver Kahn a écrit:
Nawak :lol:

T me fais penser a mon pote, celui la meme a qui j'ai file 4000 balles en Avril parce qu'il venait de se faire tej' de chez lui a cause de mois de loyers de retard, et qui continue de m'expliquer la vie sur Trump.

Recentre toi. Tu passe combien d'heures par jour a obseder sur un pays a l'autre bout du monde qui n'a aucune prise sur ton existence ?


Aucune prise sur mon existence, ça reste à vérifier, je te rappelle que les Ravens sont encore qualifiés.
Ceci dit, outre le fait que j’occupe mon temps libre comme je le souhaite, je passe à peu près 0 minute par jour à obséder, comme tu dis.
_________________
"je vais pas débattre de goûts musicaux avec nusra hein. je pense que c'est le seul qui pourrait me battre par abandon sur ce site"
(Un mayo couine)

R frickin' S

Tu peux craindre l'Iran ou la Russie tout ce que tu veux, mais leur bilan en termes de vies humaines perdues depuis 30 ans est nul
(a massive argument)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
tyty
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 50
Inscrit le: 21 Mar 2003
Messages: 7226

MessagePosté le: 14 Jan 2021 10:10    Sujet du message: Répondre en citant

Le président Trump a envoyé une foule de partisans sur le capitole pour perturber une procédure institutionnelle. Tu es d'accord avec cela massive?

Le contraire aurait été étonnant puisqu'il a à peu près tout tenté pour que la victoire à l'éléction de Biden ne soit jamais déclarée, jusqu'à exhorter son VP sur cette même journée d'empécher cette procédure.
Et on ne peut pas reprocher à Trump de lacher l'affaire facilement, il laisse suffisamment de traces écrites pour qu'on puisse avoir le moindre doute sur ce qu'il veut.

Sans parler de la foule - ce n'etait pas une horde armée certes - on peut au moins parler des intentions de Trump, qui ne les a jamais caché mais qui a fini par franchir une limite.
Je crois qu'en ces temps où la vérité n'existe plus, chacun se sent libre de définir SA propre limite. Pour moi c'est vrai que c'etait lors de cette journée de manifestation invasive, et je regarde a posteriori les signaux que les militaires se sont empressés de lui donner depuis l'élection et je me dis qu'on a probablement echappé au pire. Tu ne crois pas qu'après toutes les procédures judiciaires, la cour suprème, le coup de fil a des amis, la pression sur le VP, la foule sur le parlement, il se serait privé de la force s'il avait pu l'avoir ?
_________________
Le problème avec les citations sur Internet c'est qu'il est très difficile de savoir si elles sont authentiques. Abraham Lincoln
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MajorFatal
Administrateur
Administrateur


Age: 51
Inscrit le: 17 Mar 2003
Messages: 6660

MessagePosté le: 14 Jan 2021 13:09    Sujet du message: Répondre en citant

DNCG a écrit:


Le Figaro a écrit:
Une prisonnière de 52 ans, accusée de meurtre et d'enlèvement, s'est vu administrer une injection létale dans une prison de l'Indiana, ce 13 janvier. Elle est la première femme à être exécutée par le gouvernement fédéral depuis 1953.


Belle saloperie, c'est une honte absolue d'exécuter cette femme.
(et rien à battre de mettre ça sur le dos de Trump, on s'en fout... Juste qu'elle ait été condamnée à mort est abominable).
_________________
Does that include television, sir?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
DNCG
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 51
Inscrit le: 30 Nov 2004
Messages: 15377
Localisation: dans le pipe

MessagePosté le: 14 Jan 2021 13:34    Sujet du message: Répondre en citant

Lo de Mars a écrit:
Massive a écrit:
Je trouve bien plus problematique la purge qui est en cours sur les reseaux sociaux en reaction a cette micro-agression des sans dents.

Ce qui "se passe" sur les réseaux sociaux c'est totalement anecdotique. Juste de la soupe pour les plateaux infos qui branlent rien.
Surtout ce n'est ni une purge :lol: ni tous les réseaux sociaux (et encore moins l'espace médiatique).


_________________
On dirait qu’en Georgie, Perdue a perdu
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 744, 745, 746 ... 748, 749, 750  Suivante
Page 745 sur 750

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com