Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
Qui sera le premier à clamser?
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 406, 407, 408  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Lequel de ces joyeux drilles va passer l'arme à gauche en premier
Fidel Castro
28%
 28%  [ 16 ]
Nelson Mandela
1%
 1%  [ 1 ]
La reine Fabiola
1%
 1%  [ 1 ]
Vaçlav Havel
3%
 3%  [ 2 ]
Mikhail Gorbatchev
3%
 3%  [ 2 ]
Margareth Thatcher
7%
 7%  [ 4 ]
Abdelaziz Bouteflika
1%
 1%  [ 1 ]
Bilawal Zadari
0%
 0%  [ 0 ]
Barack Obama
1%
 1%  [ 1 ]
Ariel Sharon
7%
 7%  [ 4 ]
Valéry Giscard d'Estaing
0%
 0%  [ 0 ]
Jacques Chirac
7%
 7%  [ 4 ]
Hugo Chavez
3%
 3%  [ 2 ]
Omar Bongo
3%
 3%  [ 2 ]
Benoît 16
5%
 5%  [ 3 ]
Robert Mugabe
1%
 1%  [ 1 ]
Michel Rocard
0%
 0%  [ 0 ]
Kim Jong Il
7%
 7%  [ 4 ]
Le dalaï Lama
1%
 1%  [ 1 ]
Teddy Kennedy
12%
 12%  [ 7 ]
Votants : 56
Total des votes : 56

Auteur Message
Leo
Caïd aigri et humainement minable


Age: 43
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 11309
Localisation: in Wonderland

MessagePosté le: 06 Sep 2021 21:51    Sujet du message: Répondre en citant

Latrell a écrit:


journée de merde


Putain, lui, ça fait vraiment chier :cry:
_________________
Come at the king, you best not miss !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
beLIEve
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 45
Inscrit le: 06 Aoû 2003
Messages: 9997

MessagePosté le: 06 Sep 2021 22:26    Sujet du message: Répondre en citant

Omar s’est tuer :|
_________________
KZS : http://www.kamouloxdufoot.com/kdf/viewtopic.php?p=1152026&highlight=#1152026
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lo de Mars
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 51
Inscrit le: 02 Sep 2003
Messages: 10083
Localisation: Près de l'Huveaune

MessagePosté le: 08 Sep 2021 8:42    Sujet du message: Répondre en citant

luckyluke a écrit:

:cry:


Hier j'ai regardé le Professionnel, que je n'avais jamais vu. Outch ca pique. Ca a très mal vieilli, mais qui, quoi, vieilli bien? J'ai vu, surpris, qu'Audiard fils était crédité au scénario. En fouillant un peu, visiblement personne ne se souciait du scénario, tout s'explique.

Le plus surprenant dans ce film, c'est à quel point ils s'assoient sur toutes vraisemblances. La fin ou le "héros" part au milieu de tout le monde, pépouze, après avoir "dégommé" un président (ok c'est un de la Françafrique)... :lol: ... même s'il finit par se faire tirer dans le dos (d'ailleurs on a bien rigolé sur la mort de Cotillard dans Batman, mais Bebel et le sang ketchup est pas mal non plus).

J'arrête là le bashing sinon je vais tomber dans le jugement 40 après. C'est mal.

Logiquement le film est très marqué historiquement : esthétique des 70 finissantes et des 80' (putain les fringues de Belmondo), rôle des femmes (en gros toutes des putes mais des putes insérées), la Françafrique donc....
Un an plus tard sortait Rambo, un peu le même trip, le héros solitaire et balèze (physiquement) qui va mettre les méchants sbires de l'Etat à l'amende.

Je voulais vous épargner la scie d'Ennio Morricone, mais y pas de raison que je sois le seul à l'avoir en tête.
_________________
You'll never craint degun

— Pourriez-vous être vigilent sur l’orthographe ?!


Dernière édition par Lo de Mars le 08 Sep 2021 9:18; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
luckyluke
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 52
Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 24674
Localisation: la capitale des Gaules

MessagePosté le: 08 Sep 2021 8:58    Sujet du message: Répondre en citant

Je suppose que tu veux dire "Françafrique" au lieu de "Centrafrique"?

Sinon, ben pas d'accord évidemment sur le jugement sur le film. Mais les goûts et les couleurs...
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux.

"L'exclusion d'un suédois colérique avec un nom arménien, ça me dit quelque chose, mais quoi? :mefiant15:" Maître Coin-coin :onyourknees: , le 18/08/08.

Charlie hebdo, un symbole, oui; un modèle, non.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
luckyluke
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 52
Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 24674
Localisation: la capitale des Gaules

MessagePosté le: 08 Sep 2021 8:59    Sujet du message: Répondre en citant


_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux.

"L'exclusion d'un suédois colérique avec un nom arménien, ça me dit quelque chose, mais quoi? :mefiant15:" Maître Coin-coin :onyourknees: , le 18/08/08.

Charlie hebdo, un symbole, oui; un modèle, non.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
scm51
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 46
Inscrit le: 18 Mar 2004
Messages: 13307
Localisation: en France voisine

MessagePosté le: 08 Sep 2021 9:08    Sujet du message: Répondre en citant

luckyluke a écrit:
Je suppose que tu veux dire "Françafrique" au lieu de "Centrafrique"?

Sinon, ben pas d'accord évidemment sur le jugement sur le film. Mais les goûts et les couleurs...


pas d'accord non plus mais peut etre que ce film c'est une vraie madeleine de Proust pour moi.
j'ai vraiment le souvenir d'avoir chiale a la fin quand j'etais gamin. Je me suis refait cette scene des dizaines de fois pour que ca se finisse pas si tragiquement.

Mais ouais, le sang ketchup, ca par contre ca vieillit mal. J'ai regarde l'Alpagueur hier, entre ca et les mecs qui commencent a tomber avant le bruit du coup de feu, ca fait un peu beaucoup
Mais Bebel quand meme, c'est une presence qui rattrape toutes les imperfections
_________________
"Tu t'es fait bifler, ne m'fais pas la bise"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lo de Mars
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 51
Inscrit le: 02 Sep 2003
Messages: 10083
Localisation: Près de l'Huveaune

MessagePosté le: 08 Sep 2021 9:16    Sujet du message: Répondre en citant

scm51 a écrit:
luckyluke a écrit:
Je suppose que tu veux dire "Françafrique" au lieu de "Centrafrique"?

Sinon, ben pas d'accord évidemment sur le jugement sur le film. Mais les goûts et les couleurs...


pas d'accord non plus mais peut etre que ce film c'est une vraie madeleine de Proust pour moi.
j'ai vraiment le souvenir d'avoir chiale a la fin quand j'etais gamin. Je me suis refait cette scene des dizaines de fois pour que ca se finisse pas si tragiquement.

Mais ouais, le sang ketchup, ca par contre ca vieillit mal. J'ai regarde l'Alpagueur hier, entre ca et les mecs qui commencent a tomber avant le bruit du coup de feu, ca fait un peu beaucoup
Mais Bebel quand meme, c'est une presence qui rattrape toutes les imperfections


Oui LL, Françafrique bien sur.

Je le répète c'est la première fois que je vois ce film. Donc forcément, voir et apprécier un film de 81 avec les yeux de 2021, c'est foireux au départ. Et Belmondo, une présence, une allure... évidemment.

Sinon je suis curieux de votre jugement sur le film justement.
_________________
You'll never craint degun

— Pourriez-vous être vigilent sur l’orthographe ?!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
luckyluke
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 52
Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 24674
Localisation: la capitale des Gaules

MessagePosté le: 08 Sep 2021 9:20    Sujet du message: Répondre en citant

Lo de Mars a écrit:
scm51 a écrit:
luckyluke a écrit:
Je suppose que tu veux dire "Françafrique" au lieu de "Centrafrique"?

Sinon, ben pas d'accord évidemment sur le jugement sur le film. Mais les goûts et les couleurs...


pas d'accord non plus mais peut etre que ce film c'est une vraie madeleine de Proust pour moi.
j'ai vraiment le souvenir d'avoir chiale a la fin quand j'etais gamin. Je me suis refait cette scene des dizaines de fois pour que ca se finisse pas si tragiquement.

Mais ouais, le sang ketchup, ca par contre ca vieillit mal. J'ai regarde l'Alpagueur hier, entre ca et les mecs qui commencent a tomber avant le bruit du coup de feu, ca fait un peu beaucoup
Mais Bebel quand meme, c'est une presence qui rattrape toutes les imperfections


Oui LL, Françafrique bien sur.

Je le répète c'est la première fois que je vois ce film. Donc forcément, voir et apprécier un film de 81 avec les yeux de 2021, c'est foireux au départ. Et Belmondo, une présence, une allure... évidemment.

Sinon je suis curieux de votre jugement sur le film justement.

Comme scm, c'est une madeleine ce film, j'avais 12 ans... j'ai adoré, c'est tout :D Pareil pour la musique (l'un ne va pas sans l'autre d'ailleurs)
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux.

"L'exclusion d'un suédois colérique avec un nom arménien, ça me dit quelque chose, mais quoi? :mefiant15:" Maître Coin-coin :onyourknees: , le 18/08/08.

Charlie hebdo, un symbole, oui; un modèle, non.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Charlie Brown
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 29
Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 8316

MessagePosté le: 08 Sep 2021 9:36    Sujet du message: Répondre en citant

Dans la scène finale du film on trouve Steve Jovanovic



(Le mec patibulaire mais presque à l'arrière plan)

Ce personnage en réalité est un véritable braqueur en cavale au moment du tournage :D

Je tire cet anecdote de "Sulak" de Jaenada
_________________
La taille de Mamadou Samassa fait l'objet d'informations divergentes, allant généralement de 1,97 m « voire plus » selon Ouest-France à 1,98 m selon L'Équipe.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Bernard Fat
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 20 Mar 2010
Messages: 1885
Localisation: Back in black

MessagePosté le: 08 Sep 2021 9:46    Sujet du message: Répondre en citant

[J'adore ce film que j'avais revu il y a un mois. J'ai même lu le livre (Death of a thin skinned animal). C'est un argument de série B avec des gros moyens mais j'aime beaucoup.
_________________
"L budget moyen d Clubs d L1 è d l'ordre d 50 m€, l'OM 100 M € 'ASM de 200 ? PsG 550 ?La compétition sportive c nè pas ça." :aulas:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
scm51
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 46
Inscrit le: 18 Mar 2004
Messages: 13307
Localisation: en France voisine

MessagePosté le: 08 Sep 2021 9:48    Sujet du message: Répondre en citant

luckyluke a écrit:
Lo de Mars a écrit:
scm51 a écrit:
luckyluke a écrit:
Je suppose que tu veux dire "Françafrique" au lieu de "Centrafrique"?

Sinon, ben pas d'accord évidemment sur le jugement sur le film. Mais les goûts et les couleurs...


pas d'accord non plus mais peut etre que ce film c'est une vraie madeleine de Proust pour moi.
j'ai vraiment le souvenir d'avoir chiale a la fin quand j'etais gamin. Je me suis refait cette scene des dizaines de fois pour que ca se finisse pas si tragiquement.

Mais ouais, le sang ketchup, ca par contre ca vieillit mal. J'ai regarde l'Alpagueur hier, entre ca et les mecs qui commencent a tomber avant le bruit du coup de feu, ca fait un peu beaucoup
Mais Bebel quand meme, c'est une presence qui rattrape toutes les imperfections


Oui LL, Françafrique bien sur.

Je le répète c'est la première fois que je vois ce film. Donc forcément, voir et apprécier un film de 81 avec les yeux de 2021, c'est foireux au départ. Et Belmondo, une présence, une allure... évidemment.

Sinon je suis curieux de votre jugement sur le film justement.

Comme scm, c'est une madeleine ce film, j'avais 12 ans... j'ai adoré, c'est tout :D Pareil pour la musique (l'un ne va pas sans l'autre d'ailleurs)


le duel avec Robert Hossein quand meme :celebr21:

a mon avis y'a matiere a faire un tournoi des meilleurs films de Belmondo, non ?
_________________
"Tu t'es fait bifler, ne m'fais pas la bise"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Massive
Capitaine Comique


Age: 49
Inscrit le: 01 Avr 2003
Messages: 14051

MessagePosté le: 08 Sep 2021 13:00    Sujet du message: Répondre en citant

Lo de Mars a écrit:
Logiquement le film est très marqué historiquement : rôle des femmes (en gros toutes des putes mais des putes insérées

Ah, c'est plus des putes maintenant ?
_________________
This is the way $AMC
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
beLIEve
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 45
Inscrit le: 06 Aoû 2003
Messages: 9997

MessagePosté le: 08 Sep 2021 13:15    Sujet du message: Répondre en citant

snake a écrit:


Je copie colle un article et un interview très touchant de son épouse de 2018, qui permet de mieux comprendre son calvaire...


Citation:
Aujourd’hui, Jean-Pierre Adams est entre deux mondes. Couché ou assis, il n’est relié à aucune machine. Il est là. Mais il est loin.

Après presque quatre décennies de coma végétatif, à la suite d'une banale opération qui a viré au drame, l'ancien Aiglon Jean-Pierre Adams s'est envolé ce lundi 6 septembre. L'ancien défenseur des Bleus avait 73 ans.

En 2018, son épouse Bernadette nous avait ouvert les portes de leur maison dans une banlieue de Nîmes, à deux pas du stade de foot.

Elle nous racontait alors leur vie. Lui, le roc, l'ancien stoppeur de l'OGC Nice et de l'équipe de France, les yeux mi-clos, dans le coma. Elle à son chevet, drapée de l'espoir qu'il se réveille un jour. Derrière les maux, le courage et l’amour d’une femme pour un homme qui est là, mais qui est loin.


Des confidences poignantes, parues dans nos colonnes le 26 mars 2018 et que nous avons choisi de republier en intégralité aujourd'hui.

Comment est Jean-Pierre aujourd’hui ?
Il y a beaucoup de vent, donc il n’est pas bien. Il est réactif à tout ce qui se passe à l’extérieur. Il est un peu perturbé. Il tousse, il éternue.

Racontez-nous ses journées?
Il se réveille vers 7 heures. Je lui prépare son petit-déjeuner. Puis, il est lavé, rasé, habillé. Il ne reste jamais seul. Quand je ne suis pas là, il y a une aide soignante. Le kiné vient deux fois par jour. Il lui bouge les bras, les jambes. Et pratique aussi un peu de kinésithérapie respiratoire. Et puis, il y a les repas qu’il prend sur sa chaise.

Il se nourrit comment?
Il mange bien. Tout est mixé. On fait trois paniers de légumes vapeur par semaine. Au dernier moment, je rajoute de la viande, du poisson ou des œufs. Je lui donne à manger à la cuillère. Les gestes, il ne les a pas. Il pèse 70 kilos. Il en faisait 13 de plus quand il jouait au foot.

Est-ce qu’il nous entend? Pensez-vous qu’il est avec vous, avec nous?
C’est difficile à dire. Quand quelqu’un qu’il n’a pas entendu depuis longtemps vient le voir, il remue les mâchoires. Ce mouvement, il ne le fait jamais. Sauf dans ce cas précis. Pourquoi? A-t-il reconnu la voix? Personne ne peut l’expliquer. Moi, je l’interprète. Mais peut-être que je me fais des films… J’ai tellement envie d’y croire.

Vous croyez qu’un jour, il se réveillera...

Oui. Même si parfois, je l’espère plus que je ne le crois. Ça dépend des jours. Il y a des jours où je n’ai plus le moral, ou je suis épuisée. Ça fait 36 ans maintenant...

Beaucoup de gens pensent qu’il est dans le coma, branché, maintenu en vie par une machine...
Son opération a eu lieu le 17 mars 1982. Deux mois plus tard, quand il est parti en rééducation dans un établissement de Sainte-Foy-l’Argentière, il n’était déjà plus branché. Il avait juste une trachéotomie. On ne parlait plus de coma, mais d’état végétatif. Quand il ne dort pas, il a les yeux ouverts. Dans le vague, mais ouverts.

Depuis quand est-il à vos côtés?
Je l’ai récupéré à la maison le 13 juin 1983. Nous habitions Chalon-sur-Saône. Je n’oublierai jamais cette date, elle correspond à un courrier de la Sécurité Sociale. La lettre lui était adressée: "Monsieur Jean-Pierre Adams, à partir du 13 juin 1983, vous ne serez plus pris en charge en milieu hospitalier."

Ça veut dire quoi ?
Démerde-toi! Vas où tu veux? J’ai dit: "Il n’ira nulle part, il rentre à la maison. Et deux ans plus tard, nous sommes arrivés à Nîmes."


Que répondez-vous à ceux qui parlent d’acharnement thérapeutique?
J’entends ces inepties. Pourquoi s’acharner, pourquoi ci, pourquoi ça. Et moi, je fais quoi ? Je ne le nourris plus? Je le laisse mourir de faim. Non, je regrette, il n’a pas demandé à être dans cet état. On l’a mis dans cet état. Le corps médical l’a mis dans cet état.

La colère est toujours là? Vous pensez qu’il n’y a pas de quoi être révoltée?
Tous les jours je suis en colère. Si les médecins avaient été consciencieux, ce ne serait jamais arrivé. La colère n’est pas passée. Pire: plus ça va, plus elle grandit.

Donc, vous n’avez jamais eu de choix à faire...
Est-ce qu’on m’a un jour posé la question de le laisser partir? Jamais! Personne ne m’a dit: est-ce que vous voulez qu’on le débranche? La seule chose qu’un docteur m’a confiée à l’hôpital c’est: ‘’Le temps travaille pour lui’’. Ça veut dire quoi? Rien si ce n’est que ça donne des raisons d’espérer. Je le sais: tout le monde parle, donne son avis, juge, me juge. Que les gens se renseignent avant de parler.


Et si vous aviez eu ce choix ?

Je ne sais pas. J’ignore quelle aurait été ma réaction à ce moment-là. Mais je n’ai jamais eu le choix.

Revenons à l’opération, le 17 mars 1982...

Ce jour-là, l’hôpital Édouard-Herriot à Lyon était en grève. Jean-Pierre ne devait pas être opéré du ménisque comme on l’entend souvent, mais du biceps crural, un muscle entre la cuisse et le genou, qui était sectionné. Bref, il n’y avait aucune urgence.Pourtant, malgré le manque de personnel dû à la grève, l’intervention a été maintenue. L’anesthésiste, une femme, a endormi huit patients à la file. Quand ils sont remontés du bloc, quatre ont été surveillés par un médecin.Les quatre autres, dont Jean-Pierre, étaient sous la responsabilité d’un stagiaire. Tout est précisé. Lui seul a dit au tribunal: “Je n’ai pas été à la hauteur de la tâche qu’on m’a confiée’’. Car c’est là, dans cette salle, que tout s’est noué.

Ce n’est donc pas qu’une erreur d’anesthésie ?

Pas seulement. Même si on peut se poser des questions sur le dosage. Après l’opération, on l’a mis sur le ventre. À l’époque, il n’y avait pas de table anatomique. Le stagiaire avait mis des coussins pour le caler. Il perd un coussin. On lui remet mal. Il s’étouffe. Comprime ses poumons. Là, c’est l’enchaînement fatal. Bronchospasme, arrêt respiratoire, arrêt cardiaque.… L’hôpital a même appelé les pompiers pour le réanimer. En vain.


Vous avez attaqué l’hôpital?

Bien sûr. Pourtant, mon avocat m’a très vite dit: “Attaquer un hôpital ? Je ne vous cache pas que ce sera long et douloureux. Nous allons affronter du lourd. Je ne sais pas si nous irons au bout. Et si nous gagnerons.’’ Je n’ai pas hésité une minute: j’ai dit on le fait! Il est allé à l’hôpital par le train, sur ses deux jambes et on me le rend dans cet état.Ce fut le début d’un long combat juridique...
Un combat qui a duré 12 ans alors qu’il aurait dû être réglé en 12 minutes.

Ils attendaient quoi?
Que je baisse les bras. Que je renonce. Pas question de laisser tomber. Ce jour-là n’arrivera pas. Personne, en face, ne s’est excusé. Le chirurgien, qui était connu pour s’occuper des joueurs lyonnais, a pris des nouvelles au début, puis plus rien. L’anesthésiste, elle, a osé dire à la barre que Jean-Pierre était peut-être dopé.“Comme il était footballeur, on peut se poser la question’’ a-t-elle affirmé. Si j’avais pu lui sauter dessus, je l’aurais fait. Entendre ça! Elle a eu un mois de prison avec sursis et 5.000 francs d’amende. C’est peu payé pour une vie brisée.

Mais vous avez gagné...
Au bout de 12 ans. L’hôpital a été jugé responsable et aujourd’hui, nous vivons grâce à une indemnité mensuelle. Le jour où Jean-Pierre disparaît, je n’ai plus rien.

Le monde du football vous a-t-il aidé?
Heureusement que j’ai eu le foot. La Ligue, la Fédé, les internationaux français sont venus à mon secours. Henri Emile et René Charrier ont toujours été là pour nous. Tout comme Jacques Vendroux et le Variétés Club de France. Quand Jean-Pierre a eu cet accident, je n’avais plus un sou. On venait d’acheter un magasin de sport à Chalon. Le monde du foot m’a soutenu financièrement. Ses dirigeants m’ont trouvé un avocat, Maître Appietto, qui a fait bouger les choses.

Les souvenirs de ses ex-coéquipiers à l'OGC Nice
Ils n’ont que des mots doux et des pensées affectueuses. C’était leur frère d’armes, leur compagnon d’épopée. Les anciens Niçois n’ont pas oublié Jean-Pierre Adams. "Il était dur sur le terrain, tendre dans la vie. C’était un bon camarade toujours souriant. Il nous protégeait quand un adversaire nous filait des coups", raconte Jean-Noël Huck.

"Il pouvait jouer stoppeur ou milieu défensif. Sur le terrain, il valait mieux l’avoir avec soi... C’était un athlète tout en muscle, un guerrier impressionnant de puissance. Et puis, il aimait la vie", souligne Roger Jouve.

Latéral, Dario Grava évoluait à quelques mètres de son ami Jean-Pierre: "C’était un monument. Sur le pré, il savait remonter les gars. Il lui arrivait d’aboyer sévère. Jean-Pierre, c’était un mec formidable. Toujours d’humeur égale. Un personnage. La dernière fois que je lui ai rendu visite, je lui parlais, il a mis sa tête sur mon épaule. Le voir dans cet état, ça remue. Bernadette, son épouse, mérite une statue."

Depuis 36 ans, votre vie est entre parenthèses?

Oui. Mon fils aîné dit que je suis une sainte. Bernadette: c’est peut-être le prénom qui veut ça… Mais c’est vrai. Je mène un combat. Je suis en mission. Si je n’avais pas fait ce que j’ai fait, il serait devenu quoi ? Il ne serait plus là. C’est une certitude. Il fallait voir dans quel état je l’ai récupéré à Sainte-Foy-l’Argentière. C’était immonde. Inhumain. Le pauvre avait des escarres partout. Je l’ai même fait opérer d’une fesse. Comment peut-on laisser un homme dans cet état!

Parlez-nous de vos enfants...
Nous avons deux fils. Pour eux aussi ça n’a pas été facile. Je n’aurais pas voulu qu’ils vivent ça. Mais vous savez, on n’en a jamais trop parlé. L’aîné, Laurent, a 48 ans. Il travaille pour Intersports à Calvi. Frédéric, lui, a 41 ans. Il est agent technique à l’hôpital de Nîmes. Il a une formation d’électricien. Nous avons quatre petits-enfants. Luca 22 ans, Lenny 14 ans, Noah 11 ans et Mila 6 ans. Ils viennent, tous. La petite monte sur le lit. Elle l’embrasse. Le prend par le cou. Lui dit “Mon papy’’... Jean-Pierre adorait les gamins. Et c’était réciproque. A Chalon, son objectif était de s’occuper des jeunes. Il ne voulait pas entraîner les pros. C’est quand il a passé ses diplômes de coach à Dijon qu’il s’est blessé.Il aurait pu vivre avec.Il n’a pas voulu...


Êtes-vous croyante ?

Souvent ma foi vacille. Je me dis: “S’il y a un bon dieu: pourquoi ?’’ Lui n’a jamais fait de mal à personne. Jean-Pierre était très croyant. Sa grand-mère l’emmenait dans les pèlerinages. Petit, il a même eu droit aux bras du pape Pie XII. Il a aussi été enfant de chœur. Dans sa famille, ils sont très croyants. Sa mère vit toujours àDakar. Elle a 96 ans. Quand sa sœur vient du Sénégal, pour le voir, elle ne rate jamais la messe du dimanche.

Les prières n’ont pas été exaucées...

Non. On a tout essayé, au début, je l’ai même emmené à Lourdes. Par le train en plein mois de juillet. Là-bas, je ne m’en occupais pas. Il était pris en charge du matin au soir. Il y avait des médecins, des religieux. Ils le baignaient dans des piscines. J’avais peur. Il ne s’est jamais si bien porté ou presque. Une fois, ils l’ont sorti en plein orage. Il n’a rien attrapé. Même pas un rhume. Mais il n’y a pas eu de miracle.

Vous avez tout tenté...
Ma mère a même appelé un guérisseur. Il est venu le voir 3 ou 4 fois. Il ne m’a jamais demandé un centime. Il disait: “Ce sera long, mais il s’en sortira. Il reviendra.’’ Pas mal de charlatans m’ont aussi fait des propositions: “Vous me donnez 500 francs par semaine, moi je vous le sors de là!’’ Je ne suis pas tombée de la dernière pluie.

Comment vous êtes-vous rencontrés tous les deux ?

A un bal à Montargis. J’avais 24 ans, lui tout juste 20 ans. J’habitais chez mes parents à Gien, dans le Loiret. Au départ, ma mère ne voulait pas entendre parler de cette union à cause de sa couleur de peau. Un noir? Non! J’ai dit: ‘’C’est lui et personne d’autre’’. Après, ma mère l’adorait. Il comptait plus que moi.

Que faisait-il à Montargis ?
Il avait 8 ans quand il a quitté Dakar pour la France avec sa grand-mère. Elle l’a laissé dans un pensionnat religieux à Montargis, puis il a été adopté. Son but: c’était le foot. Il débordait de vie et d’envie.

Nîmes, Nice, Paris, Mulhouse sont les étapes de son parcours professionnel. Où avez-vous été le plus heureux?
On a été heureux partout. Moi, j’étais bien du moment que j’étais avec lui. Jean-Pierre était joyeux. Il aimait rire, sortir. Avec lui, la vie était une fête.


Vos souvenirs de Nice?
A Nice, on habitait un dernier étage avenue de la Lanterne avec une vue féerique. On y était bien. Après, on a acheté une maison à Villeneuve-Loubet.

Ses anciens coéquipiers prennent-ils des nouvelles?
Au début, ils ont été présents. Puis, le temps nous a éloignés de tout le monde. Le téléphone ne sonne plus. Personne ne tape à la porte.

Vous leur en voulez?

Non. Mais je le regrette et je ne comprends pas ceux qui se cachent derrière le fameux argument: “Je préfère garder l’image d’avant’’.


Marius Trésor n’est jamais venu?
Jamais. Si ça avait été le contraire, Jean-Pierre aurait été là pour Marius. Je sais que Michel Platini a demandé des nouvelles récemment. Je ne force personne à le voir. Ce n’est pas un spectacle. Mais il est beau. Il n’a pas changé, ou presque. Qu’ils viennent voir leur ami!

Lors de ses 70 ans, les médias ont reparlé de votre mari...
ça me fait plaisir de voir qu’on ne l’oublie pas.

Votre ultime volonté?
J’ai peur de partir avant lui.


Qui s’en occupera?

Je ne veux pas que mes enfants aient cette charge. Ils assumeront. Ils aiment leur père. Mais c’est à moi de le faire, pas à eux.




Qu'est-ce qu'un état végétatif?
Le professeur Gilles Bernardin, chef du service de réanimation médical du CHU de Nice à l’hôpital l’Archet décrypte l’état végétatif, ses causes et ses conséquences: "Il existe plusieurs phases. Quand vous avez un gros pépin cérébral (AVC, trauma crânien, arrêt cardiaque) il y a des dégâts et il peut y avoir coma. Coma en grec, ça veut dire je dors. Le comateux a les yeux fermés. Si le coma s’aggrave, il y a mort cérébrale. Quand le patient ouvre les yeux, le terme de coma ne s’applique plus. On parle d’état végétatif. Le malade n’a pas de conscience. Il n’a pas conscience de son état, pas conscience que vous êtes là. Au bout de douze mois, on évoque un état végétatif chronique. Il peut avoir un geste. Mais les réactions ne sont jamais volontaires. Elles sont de l’ordre du réflexe. Dans un quart des cas, le patient arrive à manger à la cuillère.On mentionne alors un état pauci-relationnel. Cet état d’éveil sans réponse peut durer tant qu’il n’y a pas de complications qui peuvent emporter le sujet. C’est le cas de Monsieur Adams.Son épouse est admirable. Ces patients tiennent tant que l’entourage ne craque pas. Tant qu’on s’occupe d’eux. Parce qu’ils ne sont pas en fin de vie. Mais ils sont dépendants à 100%. Sans être branché, sans machine, sans respirateur. Là, on est dans le registre de l’affectif. Sa femme, elle, doit interpréter le moindre de ses mouvements. C’est normal. C’est humain."

_________________
KZS : http://www.kamouloxdufoot.com/kdf/viewtopic.php?p=1152026&highlight=#1152026
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lo de Mars
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 51
Inscrit le: 02 Sep 2003
Messages: 10083
Localisation: Près de l'Huveaune

MessagePosté le: 13 Sep 2021 20:54    Sujet du message: Répondre en citant

scm51 a écrit:


a mon avis y'a matiere a faire un tournoi des meilleurs films de Belmondo, non ?


Je suis chaud patate. Je suis en train de me faire la filmographie de Belmondo. Le Professionnel donc.
Flic ou voyou avant hier que je n'avais jamais vu.
L'homme de Rio, hier, que j'avais vu mais j'ai toujours préféré les Tribulations....
Au programme Pierrot le Fou.
_________________
You'll never craint degun

— Pourriez-vous être vigilent sur l’orthographe ?!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Schweinsteiger
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 37
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 13150
Localisation: Sud-Seine-et-Marne libre

MessagePosté le: 15 Sep 2021 1:11    Sujet du message: Répondre en citant

Lo de Mars a écrit:
scm51 a écrit:


a mon avis y'a matiere a faire un tournoi des meilleurs films de Belmondo, non ?


Je suis chaud patate.


:scout:

Je lance demain, ça fera patienter avant le concours du mort 2021.
_________________
/sert la main à un pangolin et chante :
You could put some joy upon my face, Oh, sunshine in an empty place, Take me to turn to, and babe I'll make you stay
Oh, I can ease you of your pain, Feel you give me love again, Round and round we go, each time I hear you say
This is the rhythm of the night, The night, oh yeah, The rhythm of the night
This is the rhythm of my life, My life, oh yeah, The rhythm of my life
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 406, 407, 408  Suivante
Page 407 sur 408

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com