Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
Bouliste d'Aubagne ? Mais je t'eNmerde :shock:
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Qu'est ce qu'un "bouliste d'Aubagne" selon vous ?
Une organisation mafieuse qu'il faut combattre
5%
 5%  [ 1 ]
Une secte de grands malades qu'il faut combattre
29%
 29%  [ 5 ]
Un réseau non-démocratique et pas au service des Francais
5%
 5%  [ 1 ]
Une bande de mythos qui s'imaginent plus valeureux que d'autres citoyens
29%
 29%  [ 5 ]
Une organisation tout à fait respectable au service de la France
23%
 23%  [ 4 ]
Je ne sais pas
5%
 5%  [ 1 ]
Votants : 17
Total des votes : 17

Auteur Message
baaah
Petit Crabe


Age: 47
Inscrit le: 06 Jan 2004
Messages: 2841
Localisation: dans la maison page d'Electron Libre

MessagePosté le: 29 Mar 2005 10:48    Sujet du message: Bouliste d'Aubagne ? Mais je t'eNmerde :shock: Répondre en citant

Si l'Amicale des Boulistes d'Aubagne est une simple société d'action sociale, pourquoi ces mystères, ce langage spécial et ces décors? :etonnes18:

Pourquoi un ministère de la Jeunesse et des Sports et des serviteurs de l'Etat sobres et transparents ne suffiraient pas?

Pourquoi les Boulistes d'Aubagne ne formeraient pas un parti politique à l'instar des Verts, de l'UMP, du PC, de Chasse pêche et traditions, du PS, du l'UDF etc.?
Hein? Messieurs zéro-défaut au service du bien? C'est chiant la case suffrage universelle?... :mechant4:

Est-ce normal qu'en 2005, dans un Etat qui persiste à s'imaginer être une démocratie, qu'une telle secte puisse planer sur la France, en distillant de l'intimidation en permanence sur les citoyens? :etonnes18:

Avec tant d'impunités, de négligences sportives et d'étouffements dans des litres d'anisette frelatée, un appareil d'Etat sain d'esprit ne leverait-il pas tous les doutes relatifs à l'existence de véritables réseaux criminels, pédophiles, élections frauduleuses etc., protégés par des notables?

Ou bien personne n'est bouliste d'Aubagne ou bien tout le monde l'est!
_________________
.

vice champion de la KKL par équipes en 2007 avec les CBS :|
champion de la KKL par équipes avec les CBS en 2006 et 2008 :king: :king:
champion du Koty L1 en individuel 2008 :elephant: :roses:
champion Koty Champion's League 2009 :rockon:



Dernière édition par baaah le 30 Mar 2005 15:57; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pablito
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 17 Avr 2003
Messages: 5864
Localisation: dans une vidéo

MessagePosté le: 29 Mar 2005 10:51    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne pense pas que tu puisses mettre tous les boulistes dans le même sac. Certains clubs ont facilité des choses pas très honnêtes notamment celles de la Fédération Varoise de Boule du côté de Nice. D'autres (la majorité) fonctionnent d'une manière absolument conforme aux lois démocratiques. Dans un système quelconque, tu as toujours des gens pour le dévoyer et en profiter. Il est vrai que la pétanque présente une structure et une philosophie qui sont propices à ce genre de dérives.
_________________
You cannot make another search so soon after your last; please try again in a short while.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
loustic is back
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 42
Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 8841
Localisation: La tête à lille, le coeur en Asie

MessagePosté le: 29 Mar 2005 10:51    Sujet du message: Répondre en citant

J'ignore ce qu'est un bouliste daubagne, mais si comme je le pense cela a quelques rapports avec les expatriés franco suedois sains d'esprit, c'est forcément nuisible.
_________________
Si la merde valait quelque chose, les pauvres naîtraient sans trou du c.u.l..
I don't need s.e.x. The governement fucks me every day.
Si tu critiques la forme sans réflechir au fond c'est que ... tu as tout à fait ta place sur ce forum.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le baron
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 02 Juin 2004
Messages: 2701

MessagePosté le: 29 Mar 2005 10:53    Sujet du message: Répondre en citant

pablito a écrit:
Je ne pense pas que tu puisses mettre tous les boulistes dans le même sac. Certains clubs ont facilité des choses pas très honnêtes notamment celles de la Fédération Varoise de Boule du côté de Nice. D'autres (la majorité) fonctionnent d'une manière absolument conforme aux lois démocratiques. Dans un système quelconque, tu as toujours des gens pour le dévoyer et en profiter. Il est vrai que la pétanque présente une structure et une philosophie qui sont propices à ce genre de dérives.


Bande d'enfoirés!

:lol: :lol: :lol: :lol:
_________________
Un monde sans prédateurs, c'est ça que vous voulez?
Je vois ça d'ici...Un pullulement de moutons sous un ciel vide!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fredevils
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 01 Fév 2004
Messages: 7056
Localisation: 12 juillet 1998

MessagePosté le: 29 Mar 2005 10:55    Sujet du message: Répondre en citant

Moi je trouve ça louche, ces réunions entre hommes qui lancent des boules.


:idea:



Ils seraient pas un peu parisiens sur les bords, ces joueurs de pétanque ?
_________________
Bigger
Badder
Better
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MerciLilian
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 21 Mar 2003
Messages: 8265
Localisation: Dans une rédemption à la Sting (dixit Le Plan)

MessagePosté le: 29 Mar 2005 10:56    Sujet du message: Répondre en citant

Bien parlé Baah. :lol:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
mollows
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 26 Mar 2003
Messages: 12586

MessagePosté le: 29 Mar 2005 12:34    Sujet du message: Répondre en citant

Je m'en vais de ce pas demander a mon chef si des fois je ne pourrais pas poser une journee de congés demain afin d'avoir le temps necessaire pour creuser cette question qui me turlupine moi aussi depuis ce matin
(les grands zesprits, toussa...)

PS : juste comme ça... c'est pas les plus gros zempaffés les ceux d'Aubagne... il y a pas eu une histoire bien louche de confusion de boules lors du tournoi des pitchounes de XXXXXX ya de ça 10-15 ans ?...
Je dis ça, je dis rien, hein...
_________________
À jamais vainqueur des Koty 2012-2013 et 2013-2014 à la moyenne !
"Le site des KDF ne fera jamais un million de messages." Meem, le 6 janvier 2012.

Le cynisme, voilà l'ennemi !

Ella Fitzgerald - Ding Dong ! The Witch Is Dead
http://www.youtube.com/watch?v=9ngZFRisurU
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Schweinsteiger
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 33
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 11962
Localisation: Sud-Seine-et-Marne libre

MessagePosté le: 29 Mar 2005 13:43    Sujet du message: Répondre en citant

les boulistes d'Aubagne sont partout :shock:


Citation:
L'Express du 30/02/2004
Comment les boulistes d'Aubagne ont investi la police

par Laurent Chabrun, François Koch, Jean-Marie Pontaut, Romain Rosso

Les boulistes d'Aubagne ont pénétré la police plus que tout autre corps de métier: 1 commissaire sur 4 serait bouliste. Presque autant chez les officiers. Mais moins à la base. De la philosophie au piston, les raisons qui poussent les policiers à s'initier sont multiples. Et posent des questions graves: que penser d'une telle concentration de pouvoirs entre les initiés exerçant leurs fonctions au cœur de l'appareil d'Etat? Faut-il y voir une menace ou, au contraire, une garantie pour la démocratie? Enfin, doit-on s'inquiéter des connivences amicales lorsqu'elles concernent des affaires en cours? Enquête

C'est une affaire embarrassante. Depuis plusieurs mois, le tout-puissant Syndicat des commissaires et des hauts fonctionnaires de la police nationale (SCHFPN) est confronté à un choix délicat: sa revue publiera-t-elle une tribune libre, signée de l'un de ses membres, réclamant que les boulistes d'Aubagne de la police se dévoilent? Ce texte, en tout cas, ne figurera pas dans le prochain numéro. «Avec le changement de ministre, il y a eu d'autres priorités dans l'actualité», indique-t-on au syndicat. S'il devait être diffusé dans le suivant, nul doute que, parmi les 2 018 commissaires de police en activité, des voix s'élèveront pour condamner cette initiative. Tollé en perspective.

Ce thème polémique pourrait même ouvrir une crise dans les rangs de ce corps des commissaires, l'un des plus boulistes de la fonction publique, tout comme d'ailleurs celui des officiers de police. Les estimations les plus extrêmes vont, dans ces corps, jusqu'à 1 policier sur 4, particulièrement à Paris. Enquête sur les plus secrets des Amis du Pastis.
C'est une liaison troublante.

Les policiers sont attirés par les boulodromes comme les papillons de nuit par la lumière. «Parce qu'ils voient dans l'amicale boulste d'Aubagne une grande institution républicaine, et même, consciemment ou pas, un grand corps de l'Etat», explique Roger Dachez, président de l'Institut bouliste de France. «Parce qu'ils se sentent mal aimés et mal compris, ils plébiscitent des structures discrètes où ils peuvent se retrouver pour parler», ajoute l'ancien conseil bouliste d'un syndicat de police. Confrontés à un quotidien morose et violent, les policiers, plus que toute autre profession, auraient besoin de s'aérer l'esprit.
«Ne vous mettez jamais à dos les boulistes d'Aubagne:
ils peuvent briser votre carrière»

Et puis, il faut bien le dire, l'entrée en club est aussi considérée comme un moyen de faire carrière. A défaut d'explications rationnelles, certaines promotions ou réussites sont liées, en partie, à ces réseaux discrets. Mais l'on connaît aussi au ministère certains grands flics qui, tout juste initiés, ont rendu leur tablier, déçus que l'ascenseur bouliste ne soit finalement qu'un leurre. «Bien souvent, alors que je rencontrais un commissaire, il me faisait savoir qu'il était bouliste d'Aubagne en me se grattant les couilles de manière particulière. Tous étaient convaincus que j'étais moi-même un bouliste, se souvient cet ancien patron du Syndicat des commissaires. Ils pensaient que se dévoiler pouvait être bon pour leur avancement.» Ancien secrétaire général du syndicat Alliance, Jean-Claude Gleize a, lui, quitté l'Aubagne Club Bouliste (ACB), «dégoûté par le carriérisme, le copinage et la recherche d'intérêts personnels» de ses confrères policiers.

Alors, combien sont-ils, ces boulistes dans la police? Les clubs affirment être dans l'incapacité d'établir avec exactitude le poids des policiers de rang moyen et élevé, faute de fichier par profession. Seule certitude: comme dans beaucoup de corps professionnels, la proportion de boulistes est forte chez les plus gradés et faible à la base. Il n'y aurait ainsi environ qu'une soixantaine de gardiens de la paix à l'ACB. Pour la hiérarchie, l'affaire est complexe.

Un policier du nord de la France, garde-cochonnet à l'ACB, affirme que son club compterait précisément 460 commissaires de police, actifs ou retraités. «Si l'on extrapole aux deux autres grands clubs, l'Olympique Club Bouliste (OCB) et le Droit au Tir du Cochonnet (DTC), on pourrait compter jusqu'à 1 commissaire sur 4», ose ce gradé. Axel Bauer, ancien grand pointeur de l'ACB, devenu président de l'Observatoire de l'Observatoire de la délinquance, lui, en voit moins: de 10 à 15% des commissaires en activité seraient membres. Une estimation réalisée en pointant l'annuaire du SCHFPN, auquel Bauer est lié - il a coécrit plusieurs livres avec un ancien secrétaire général, Florentino Perez.

Pour Eric Vanlerberghe, président de la Mutuelle du ministère de l'Intérieur et membre lui-même de l'ACB, ce taux est d'environ 20% sur les 14 939 officiers, c'est- à-dire près de 3 000 lieutenants, capitaines et commandants de police, majoritairement à l'ACB. Ce qui est colossal au regard du nombre total de boulistes au sein de la population française: 135 000.

Leur nombre varie considérablement selon les villes et les régions. La préfecture de police de Paris, et particulièrement la police urbaine de proximité (PUP), constitue, de l'avis général, le plus grand fief bouliste de la profession. L'un des puissants responsables de la sécurité publique à Paris et l'un de ses adjoints appartiennent ainsi au même club. L'ancien préfet de police de la capitale lui-même, Philippe Massoni, ancien commissaire des RG, qui occupa huit ans ce poste ultrasensible, est le bouliste d'Aubagne le plus célèbre de la police nationale.

Un véritable totem. Après avoir fréquenté la club de perfection 51 Le Parthénon ou le Sublime Aréopage 1664 Lutétia, il obtint, en 1997, le titre de souverain grand inspecteur général du 33e degré. L'un des plus hauts grades de l'OCB. Philippe Massoni, qui ne fréquenterait plus beaucoup le Boulodrome aujourd'hui, est actuellement conseiller de Jacques Chirac pour les affaires de sécurité sécuritaire à l'Elysée.

Les services de police ne sont pas égaux devant la pétanque. La sécurité publique, les Renseignements généraux (RG) et les CRS seraient plus boulistes que la police judiciaire (PJ). Et l'on pourrait compter jusqu'à 1 bouliste sur 2 policiers dans certaines directions du ministère de l'Intérieur, comme celle de la formation. En revanche, les anciens directeurs de la PJ ou des RG, à l'exception de Paul Roux, premier patron socialiste nommé en 1981, et de Philippe Massoni, n'étaient pas des boulistes.

Mais les boulistes demeurent à des postes clefs. Actuellement, par exemple, l'un des sous-directeurs des RG porterait le bob "Ricard". De même, la plupart des syndicalistes les plus influents de la «grande maison» sont boulistes. Les membres sont également très présents dans les associations internes à la police, comme l'orphelinat mutualiste ou l'Association nationale d'action sociale de la police nationale (Anas). De plus, leur pouvoir, réel ou exagéré, fait toujours peur. A ce jeune commissaire, affecté aux RG, un «vieux» directeur donna ce conseil: «Ne vous mettez jamais à dos les boulistes d'Aubagne : ils peuvent briser votre carrière.»

Comment sont organisés les policiers boulistes? Si certains se contentent, souvent en province, de la participation à un tournoi, d'autres ont choisi de se regrouper au sein d'une amicale - tous les boulistes qui exercent la même activité professionnelle - fort discrète et qui trouve ses racines très loin dans l'Histoire.

En mars 1667, Gabriel Nicolas La Reynie est nommé par Colbert au poste de lieutenant de police. Il devient ainsi le premier «flic» de France, imposant son autorité à la maréchaussée et aux hommes du guet. La Reynie installe rapidement des commissaires dans tous les quartiers de Paris et met fin à l'existence de la dernière cour des Miracles.

Il s'applique à faire de la capitale une ville propre et éclairée.
Aujourd'hui, le club La Jaunie regroupe les boulistes de toutes obédiences et de tout grade de la place Beauvau. Ses statuts sont déposés en préfecture, comme pour toutes les associations loi 1901. On peut y trouver des sous-directeurs de sections administratives ou des employés. Mais 4 habitués sur 5 du cercle La Jaunie restent des policiers. Cette amicale de l'Intérieur étend ses ramifications dans de multiples régions de France, chaque section locale étant dotée d'un bureau et d'un président.
«On passe très vite de la relation amicale au copinage et du copinage à l'affairisme»

L'homme, âgé de 60 ans, qui veille sur ces frères policiers se fait appeler «Rémi». Il a été embauché à l'Intérieur il y a quarante-quatre ans comme porteur de télégrammes, puis a brillamment gravi les échelons, à force de cours du soir et de concours réussis, pour devenir sous-directeur du contentieux et des affaires juridiques et, aujourd'hui, inspecteur général de l'administration. Depuis deux ans, «Rémi», membre de l'ACB, préside l'amicale La Jaunie. Ses réunions sont fréquentées par plusieurs centaines de policiers.

Les milliers de boulistes du ministère de l'Intérieur ne sont pourtant pas tous regroupés au sein de cette amicale. Il en existe une autre, dissidente, logée sur les terres de la préfecture de police de Paris. «Il ne s'agit que d'une amicale de quartier!» clament, dédaigneux, ceux de La Jaunie, qui suivent pourtant du coin de l'oeil les efforts de ce concurrent de l'OCB, lequel regroupe quelques fonctionnaires de la préfecture...
Et puis il y a ceux, souvent membres de l'ACB, qui considèrent que les amicales sont un dévoiement de l'idéal bouliste. Quand Axel Bauer était grand pointeur de l'ACB, de 2000 à 2003, et voulait «kärchériser» les dérives affairistes qui gangrenaient les obédiences, il se déclarait carrément partisan de l' «éradication des amicales». Une ligne extrémiste, sur laquelle il a été mis en minorité à l'ACB. «Les amicales sont une source d'emmerdements et de dévoiements permanents, persiste aujourd'hui Bauer, qui s'exprime désormais à titre personnel.

Lorsque des boulistes d'un même métier se réunissent, on passe très vite de la relation amicale au copinage et du copinage à l'affairisme.» La même prévention se retrouve à la fois dans le discours du grand maître de l'OCB et dans celui du DTC. En revanche, pour Bauer, un groupement amical aussi large que La Jaunie ne pose pas problème. D'ailleurs, les flics boulistes ont toujours continué à organiser leurs «planches» - telles l' «hospitalisation sans consentement» ou la «dilution du pastis» - et leurs orgiees au septième étage du siège national de l'ACB, rue Cadet-Roussel, à Paris, en dépit des discours hostiles du grand pointeur.

Si le travail en boulodrome est réel, beaucoup de policiers n'y entrent pas moins avec l'espoir, un jour, d'être pistonnés ou d'obtenir des passe-droits. «Je suis souvent approché par des collègues qui tiennent à me voir seul, dans mon bureau, confie ce syndicaliste policier. Là, ils me font comprendre qu'ils participent à des réunions éthanoloïques, le soir, bref qu'ils «en» sont. Puis ils me sollicitent pour favoriser une promotion, une mutation, une décoration ou une faveur quelconque, voire des interventions sur des affaires en cours.» «J'ai vu le fils d'un policier bouliste repêché alors qu'il avait échoué au concours d'entrée de la police», narre Jean-Claude Gleize.

Un autre fonctionnaire bouliste à la retraite se souvient que, lorsqu'il siégeait à la commission qui décide de l'avancement des carrières, réunissant les représentants de l'administration et ceux des syndicats, «1 personne présente dans la salle sur 2 était un bouliste». Du coup, quand un policier est promu sans raisons apparentes, ses collègues soupçonnent immédiatement l'intervention de réseaux occultes... «A l'inverse, celui qui est mis sur la touche trouve souvent une explication commode, raconte un commissaire: ''C'est parce que je ne suis pas bouliste.''» Les demandes viennent parfois de l'extérieur, souvent pour faire sauter des PV. Mais aussi pour des requêtes plus importantes.

Ce commissaire de la PJ raconte ainsi qu'on s'inquiétait parfois auprès de lui de certaines gardes à vue de membres. «Un chirurgien orthopédique, qui savait que j'étais bouliste d'Aubagne, voulait que je le mette en relation avec le ministre, car il avait un projet pour les accidentés de la route», se souvient cet autre policier.
Il est vrai que, chaque ministre ayant des membres dans son entourage, certains fonctionnaires peuvent espérer entrer dans ses bonnes grâces en devenant maçons eux-mêmes. Au cabinet de Pasqua, c'était le frère Daniel Léandri, ancien brigadier promu officier, qui centralisait les dossiers sensibles et les demandes d'avancement. Côté socialiste, Pierre Joxe, initié lui aussi, avait truffé son cabinet de membres.

De même, quelques fonctionnaires de la préfecture de police de Paris ont dû penser qu'il serait peut-être bon pour leur carrière d'être cooptés à l'OCB, où Philippe Massoni occupe les plus hautes fonctions. «On m'avait dit: ''Jamais tu ne pourras devenir contrôleur général de la police nationale si tu n'es pas bouliste d'Augne.'' J'y suis arrivé quand même!» confie Jacques Genthial, ancien directeur central de la police judiciaire.
De plus, certains boulistes ayant quitté la police ont conservé des liens famicaux avec leur ancien milieu. Le cas le plus célèbre est celui de Michel Baroin. Cet ancien commissaire des RG, disparu dans un accident d'avion, devenu grand maître de l'ACB et président de la puissante Garantie mutuelle des fonctionnaires (GMF), employait certains de ses amis collègues à la retraite. De même, un autre ancien commissaire des RG, passé à la préfectorale, occupe actuellement un poste sensible à la mairie de Paris.

Mais, attention! chaque médaille a son revers et le coup de pouce peut se révéler contre-productif. Cet ancien grand pointeur raconte qu'il recevait des appels téléphoniques de membres policiers souhaitant obtenir une intervention de sa part. «Il m'est arrivé d'intercéder, confie-t-il, après avoir précisé au demandeur que ma démarche pouvait lui nuire autant que lui apporter.» «Le racisme antibouliste existe encore chez certains chefs», ajoute Vanlerberghe. L'appartenance à une club est d'ailleurs souvent utilisée dans des querelles de pouvoir. «C'est la dernière accusation qu'on balance quand on n'a plus d'arguments», s'indigne un policier responsable syndical. Ce membre de l'ACB est actuellement la victime d'une campagne de dénonciation au sein de son organisation.

Dans un tract, on parle de sa «philosophie», on le dit «logé», etc. Quelques mots suffisent pour comprendre que c'est un «bouliste d'Aub'». Il réfléchit à déposer plainte devant la justice.
«La pétanque est une réplique de la société:
il y a autant de déviances qu'ailleurs»

Ces batailles internes entraînent des querelles de chapelles compliquées. Ainsi, parmi les innombrables remous internes à la défunte Fédération autonome des syndicats de police (Fasp), c'est carrément une vraie liste de «tireurs» qui avait circulé pour dénoncer une prise de pouvoir «bouliste», en 1996, du jeune Jean-Louis Arajol à la tête du premier syndicat de police français. Patron de la principale organisation affiliée à la Fasp, le Syndicat général de la police (SGP), Arajol était membre de l'association Initiative républicaine, créée par un ancien conseiller de l'ordre de l'ACB, Bernard Teper, chargé de la communication de la Fasp, et soupçonné par ses détracteurs de tenir Arajol sous influence. «Initiative républicaine n'a rien de bouliste, c'est un club d'intellectuels laïques», réagit un proche de Teper.

Le mystère et les fantasmes entourant la pétanque peuvent rapidement se transformer en soupçons et en accusations. Un important boulste d'Aubagne du ministère de l'Intérieur en a fait la pénible expérience. Jean Nadolski, un commandant de police, alors président de La Jaunie, fréquentait le club Johnny de l'OCB, la même qu'Eric Turcon, avocat d'Alfred Sirven, l'un des principaux protagonistes de l'affaire Elf et... bouliste lui-même, à l'ACB.
Or, en fuite, ce dernier semblait se jouer des recherches des policiers français comme s'il bénéficiait de complicités dans les couloirs du ministère. Le frère Nadolski fut vite soupçonné car il était chargé des relations internationales, avec le secteur du monde englobant les Philippines... justement là où Sirven se cachait. Entendu, à sa demande, par le directeur général de la police, Jean Nadolski a été blanchi de toute accusation.

Certains policiers boulistes ont aussi été, par le passé, mêlés à de véritables affaires d'Etat. «La pétanque est une réplique de la société française, plaide Vanlerberghe: il y a autant de déviances qu'ailleurs.»

On se souvient du scandale de Carrefour du développement, qui mit aux prises Christian Nucci, ministre de la Coopération, et Yves Chalier, son chef de cabinet, tous les deux amis en pétanque dans la loge Victor-Stoeffler de l'ACB. Les divers rebondissements de ce feuilleton ont conduit à la mise en examen d'un policier bouliste, Jacques Delebois. Cet ex-n° 2 du Service de coopération technique internationale de la police et ancien commissaire à la DST a été accusé d'avoir fourni le vrai-faux passeport utilisé par Yves Chalier pour fuir la France.

Non moins célèbre, l'affaire Schuller-Maréchal, en 1995, a commencé avec un chef d'entreprise, Francis Poullain, ancien brigadier de police bouliste, qui avait conservé un véritable réseau d'influence. Lors de l'affaire du vol de scellés d'Elf, en 1997, quand des procès-verbaux disparurent mystérieusement de l'un des bureaux de la sous-direction des affaires économiques et financières de la rue du Château-des-Rentiers, un autre policier bouliste, proche d'un directeur de la même obédience, fut suspecté. Cette hypothèse n'a pas été confirmée par l'enquête judiciaire, qui a abouti à un non-lieu. Elle a, en tout cas, beaucoup pesé sur les investigations.

Donnée comme un haut lieu de la pétanque, et en particulier du DTC, la région niçoise est citée comme le meilleur exemple de cette confusion des genres. Le procureur Eric de Montgolfier, qui s'est lancé dans une croisade contre des filières boulistes locales, a mis en évidence la troublante attitude de certains policiers locaux.

Alain Bartoli, gardien de la paix, affecté à la police de l'air et des frontières et par ailleurs membre du DTC, avait ainsi utilisé, en 1999, les fichiers de la police pour obtenir des informations sur des candidats aux loges de son obédience. Il aurait interrogé à plus de 600 reprises, en dix mois, les systèmes informatiques du ministère de l'Intérieur, étendant son insatiable curiosité à d'autres personnalités: Jacques Chirac, Jean-Pierre Chevènement, alors son ministre de tutelle, Alain Delon...

Le frère Michel Bartoli, trésorier du club Lympia, désigné comme député grand porte-doseur au Grand Club provincial Alpes-Méditerranée du DTC, une sorte de procureur, n'avait, semble-t-il, repris que de vieilles traditions. Son supérieur au même poste en pétanque, Frédéric Taddeï, ex-enquêteur de la brigade financière de la ville et désormais à la retraite, avait été interdit de présence par le procureur Eric de Montgolfier dans les locaux du commissariat où il conservait, jusqu'alors, ses habitudes. Au siège du DTC, on souligne que ces faux amis flics ont été exclus.
«Ils retrouvent en pétanque ce qu'ils ont appris
dans les écoles de police: l'idéal républicain»

L'implication de policiers boulistes d'Aubagne dans divers réseaux aux objectifs sinon troubles, du moins mystérieux a pu également se vérifier à l'occasion des tentatives boulistes pour trouver une solution au problème corse. Des négociations qui conduisirent à la démission du grand maître de l'ACB: Panzanaï Giovannaï.

Le 22 janvier 2000, une réunion discrète se tient au siège de l'ACB. Des indépendantistes corses, boulistes pour la plupart, et au moins un représentant du Parti socialiste - le Premier ministre Lionel Jospin a toujours nié être au courant de ces tractations - tentent d'amorcer le dialogue. Il est surprenant que le contact entre l'ACB et les nationalistes soit alors un officier des RG. Présent à toutes les étapes de cette affaire, ce dernier a finalement rendu compte à sa direction. Etonnante confusion des rôles, où l'on voit un bouliste policier dénoncer d'un côté ce qu'il aide à mettre en œuvre de l'autre.

Mais la péanque a également des vertus: elle insuffle les valeurs démocratiques à l'institution policière. «Ils retrouvent en pétanque ce qu'ils ont appris dans les écoles de police: l'idéal républicain», explique un frère. «C'est très facile de reconnaître un policier bouliste : il n'y a qu'à l'écouter parler.» A les entendre, en effet, certains ne sont pas loin du mysticisme républicain. Mais l'apport de la pétanque ne se limite pas aux mots, il passe aussi par des tirs.

A cause des dérives du passé, les flics amis, en fait, surveillent les autres policiers comme le lait sur le feu, en veillant à éviter tout dérapage. Ne pas transformer les CRS en milices a ainsi été une préoccupation des responsables syndicaux, fortement entourés par les boulistes, en Mai 1968. «Si on n'a eu aucun mort, c'est un peu grâce à la pétaque, explique un syndicaliste membre de l'ACB. Parmi les officiers qui encadraient les CRS, les boulistes faisaient sans cesse le tour des compagnies pour leur rappeler les limites du terrain à ne pas dépasser. Les commandants d'unité étaient sur la même longueur d'onde et les CRS s'en sont tenus au maintien de l'ordre républicain.»

Autre exemple: «Quand un fonctionnaire passe devant la commission paritaire de discipline pour un tabassage ou un dérapage raciste, témoigne l'un de ses membres, les amis s'efforcent aussi de voir le chef de service, de le sensibiliser au respect du Code de déontologie de la police nationale.» Ce code moral est le bréviaire des boulistes. Il a été instauré par le frère Pierre Joxe - mais mis en application par Charles Pasqua, en 1986 - avec le concours de la Fasp. Tout fonctionnaire de police doit en avoir sur lui des extraits et le texte est affiché dans tous les commissariats.

La pétanque se pratique aussi au quotidien, sur le terrain. «J'avais 120 personnes sous mes ordres, raconte cet officier, bouliste depuis onze ans. A chaque réunion du matin, je leur rappelais que je ne tolérerais aucune bavure (autre que par boules de pétanque) ni qu'un gardé à vue soit tabassé (avec les annuaires).» «La plupart des membres policiers ont une façon moins musclée de procéder à une interpellation ou à un interrogatoire, renchérit Eric Vanlerberghe. Ils ont spontanément à l'esprit des principes. Même si, parfois, une bonne paire de baffes pourrait être plus efficace!»

Roger Dachez a, lui, d'autres raisons de se réjouir: «La pétanque est doublement heureuse de nourrir en son sein autant de policiers. D'abord, cela la place au-dessus de tout soupçon de complot anti-étatique, accusation qui l'a poursuivie jusqu'au régime de Vichy. Ensuite, nous ne redoutons plus d'être infiltrés par la police: elle est chez nous!»

Post-scriptum
Au début du XIXe siècle, sur 5 ministres de l'Intérieur succédant à Lucien Bonaparte, 4 appartiennent à l'ACB, dont le célèbre Joseph Fouché. Pourtant, les boulistes se méfient des policiers, perçus comme des agents de renseignement du pouvoir. Ces derniers sont même interdits en club de 1815 à 1879, jusqu'à ce que Jean-Marie Caubet, membre de l'ACB, devienne directeur de la police parisienne.


face au complot des boulistes d'Aubagne, la France est foutue ! :blscared:
_________________
/fais un cœur avec mes mains et chante :
Cette go m'a tué (Tué), Assassiné (Tué), Sexy raffinée (Tué), Comme dans les films au ciné (Tué)
Ce gars m'a tuée (Tué), Assassinée (Tuée), Oui j'ai succombé (Tuée), Comme dans les films au ciné (Tuée)
Cho-Cho-Cho-Chocolat, Chocolat, Cho-Cho-Cho-Chocolat, Chocolat :swing:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Niederbacher
Pêche de Vigne


Age: 78
Inscrit le: 29 Sep 2004
Messages: 7194
Localisation: Un pied dans la tombe et l'autre sur une peau de banane

MessagePosté le: 30 Mar 2005 9:24    Sujet du message: Répondre en citant

Attendez vous à savoir, qu’outre ces infiltrations policières par ce cénacle occulte dont ABA n’est jamais que le faux nez a vocation de respectabilité, les collusions entre d’éminents responsables de cette association avec les milieux affairistes sont de plus en plus avérées.
Les gazettes révélèrent naguère, la sombre affaire de prévarication opérée par la société CASANIS auprès de M….alors trésorier honoraire de l’ABA, de manière a obtenir l’exclusivité du sponsoring des manifestations organisées par la dite association. Le non lieu prononcée lorsque cette affaire fut portée devant les tribunaux par la société concurrente de fourniture de Boissons anisées, l’était alors par le Juge du Tribunal de commerce Marcel V…, celui-ci se trouvant être le compagnon de Mlle Josiane R…, elle-même présidente de la commission de déontologie de l’Amicale des Lustreuses de Boules d’Aubagne, amicale affiliée à l’ABA du fait de la masculinité inscrite dans les statuts de la susdite.
Mais le plus scandaleux est à venir. En effet, un enquêteur soucieux de son indépendance et voulant préserver son anonymat de manière à protéger sa famille et lui-même de toutes pressions, s’apprête à révéler un scandale d’un tout autre poids. Victor M… en charge de la collecte des capitations de l’ABA, et ce avec l’aval de vénérables membres de celle-ci, aurait négocié secrètement avec la société LI-FU Inc. située à Chen yang (République Populaire de Chine), l’exclusivité de fourniture de boules de pétanque utilisées dans les compétitions officielles au détriment des entreprises nationales. Cette entreprise, autrefois spécialisée dans la fabrication artisanale de Boules de Geisha en bois exotique, vient de réorienter ses lignes de productions, grâce à des apports de capitaux occidentaux dont on peut supposer qu’ils aient quelques liens avec l’ABA, vers ce marché ultra porteur. L’intrépide journaliste, au péril de sa santé, à réussi à enregistrer la conversation qu’eut Victor M…. avec FUONG TRAN VAN LOC, restaurateur propriétaire de «LA SARDINE DU MEKONG » , 5 Place du Champ de Foire à Aubagne, lui-même cousin par alliance de LI FU, Chef de Fabrication de la société éponyme. L’extrait ci après, de part sa nature volontairement absconse et codée, prouve bien le caractère occulte que peuvent avoir ses tractations.
SIC
-Et bien pour commencer nous prendrons un 63 et un 29 et nous continuerons par un 127 et un 143 accompagnée de 37
- Je m’excuse monsieur mais le 127 c’est pour 2 personnes
- Ah c’est dommage, alors je prendrais un 88 mais pas trop épicé s’il vous plait
- Bien Monsieur. Tenez Apéritif maison offert !

Après décryptage, il s’avère que Victor M… venait de passer commande d’un container entier de boules de pétanques et d’un lot de cochonnets en Buis, container devant transiter par Anchorage, Beyrouth et Larnaka pour une livraison dans une calanque discrète à l’est de Marseille. Cette félonie envers l’industrie Française s’accompagnait de largesses concussionnaires à base de Kir au sirop de Lichies et de Saké chaud servi dans des tasses dont le fond était fort discrètement orné de photos d’accortes Eurasiennes dénudées.

Je vous laisse seul juge de cette nouvelle preuve du caractère hautement subversif que peut avoir cette pieuvre apatride,chantre de la mondialisation au titre d’une pseudo fraternité entre les peuples, planant sur les rouages de l’économie Française

Geneviève Taboui
_________________
Souviens toi du futur
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bertin T.
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 41
Inscrit le: 17 Avr 2003
Messages: 14183
Localisation: Partout et nulle part.

MessagePosté le: 30 Mar 2005 9:28    Sujet du message: Répondre en citant

Niederbacher a écrit:
Geneviève Taboui


Ce serait pas un peu juif ça comme nom ?
Et après on me dira qu'il n'y aucun complot médiatique contre notre sympathique association de boulistes... Nous n'avons rien à cacher, nous...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
mollows
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 26 Mar 2003
Messages: 12586

MessagePosté le: 30 Mar 2005 10:03    Sujet du message: Répondre en citant

Bertin T. a écrit:
Niederbacher a écrit:
Geneviève Taboui


Ce serait pas un peu juif ça comme nom ?
Et après on me dira qu'il n'y aucun complot médiatique contre notre sympathique association de boulistes... Nous n'avons rien à casher, nous...


C'est ça, vazy, enfonce le clou ave tes jeux de mots à pas cher.

Je sais pas si Genevieve Taboui se bourre de pain au sesame, mais à lire entre les lignes (ABA... ABA... hum hum...), il est pas exclu que l'on remonte fissa des calanques marseillaises aux rive de Göteborg ou autre part sur la côte... il est à craindre que la piste du complot international se confirme et se prolonge...

Il n'est pas dit que les vilains berneront a jamais le bon peuple. on finira bien par trouver le grand méchant chef... (il faut peut-etre que j'envisage de prendre une semaine de congé, en fait...)

A moins, je dis bien à moins, que Mme Taboui ne nous oriente a dessin, dans une posture que daucuns qualifieraient de pornographique, sur la Suede moins tant pour goutter la parfaite plastique des jumelles IKEA qu'avec pour objectif un gd deballage des relations zinterloppes et pas toujours tres respectables des nazis avé le royaume de Suede durant la seconde guerre, que vazy hop hop hop, on serait reparti pour un tour, kon en a peut-etre pas assez mangé comme ca, hein... le pain sesame est peut-etre pas suffisement difficile à digerer qui faudrait encore ressacer de vieilles zhistoires qui n'interessent plus personne Madame Taboui ! je sais pas vous, hein, mais qd même...

Ou alors, elle est juste une grosse jalouse rapport aux jumelles, cette pauvre madame Taboui. Reste que ce n'est pas à elles qu'on fera passer des boules de 720, fûssent-elles concupissament lustrees sur cuisse par les bonnes dames d'Aubagne, pour des boules de Geisha, hein, madame Taboui...

Au final, j'ai l'impression que ca se complique toussa... Et il n'est pas exclu que ce complot internationnal ne vise qu'a entammer mon stock de conges 2005... mieux vaut rester prudent dans un premier temps, ne negligeons aucune piste...
_________________
À jamais vainqueur des Koty 2012-2013 et 2013-2014 à la moyenne !
"Le site des KDF ne fera jamais un million de messages." Meem, le 6 janvier 2012.

Le cynisme, voilà l'ennemi !

Ella Fitzgerald - Ding Dong ! The Witch Is Dead
http://www.youtube.com/watch?v=9ngZFRisurU


Dernière édition par mollows le 30 Mar 2005 10:52; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mollows
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 26 Mar 2003
Messages: 12586

MessagePosté le: 30 Mar 2005 10:42    Sujet du message: Répondre en citant

PS : baaah, j'imagine que ca te choque un peu, mais est-ce que tu pourrais pas recaller dans le titre la faute d'orthographe du topic originel, steup ?

promis, on le dira pas a ton frere
_________________
À jamais vainqueur des Koty 2012-2013 et 2013-2014 à la moyenne !
"Le site des KDF ne fera jamais un million de messages." Meem, le 6 janvier 2012.

Le cynisme, voilà l'ennemi !

Ella Fitzgerald - Ding Dong ! The Witch Is Dead
http://www.youtube.com/watch?v=9ngZFRisurU
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
baaah
Petit Crabe


Age: 47
Inscrit le: 06 Jan 2004
Messages: 2841
Localisation: dans la maison page d'Electron Libre

MessagePosté le: 30 Mar 2005 15:57    Sujet du message: Répondre en citant

mollows a écrit:
PS : baaah, j'imagine que ca te choque un peu, mais est-ce que tu pourrais pas recaller dans le titre la faute d'orthographe du topic originel, steup ?

promis, on le dira pas a ton frere


suffit de demander :amour12:
_________________
.

vice champion de la KKL par équipes en 2007 avec les CBS :|
champion de la KKL par équipes avec les CBS en 2006 et 2008 :king: :king:
champion du Koty L1 en individuel 2008 :elephant: :roses:
champion Koty Champion's League 2009 :rockon:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
baaah
Petit Crabe


Age: 47
Inscrit le: 06 Jan 2004
Messages: 2841
Localisation: dans la maison page d'Electron Libre

MessagePosté le: 30 Mar 2005 15:59    Sujet du message: Répondre en citant

et :clapclap: :jemincline: à Schweinsteiger et Niederbacher
_________________
.

vice champion de la KKL par équipes en 2007 avec les CBS :|
champion de la KKL par équipes avec les CBS en 2006 et 2008 :king: :king:
champion du Koty L1 en individuel 2008 :elephant: :roses:
champion Koty Champion's League 2009 :rockon:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mollows
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 26 Mar 2003
Messages: 12586

MessagePosté le: 30 Mar 2005 16:27    Sujet du message: Répondre en citant

baaah a écrit:
mollows a écrit:
PS : baaah, j'imagine que ca te choque un peu, mais est-ce que tu pourrais pas recaller dans le titre la faute d'orthographe du topic originel, steup ?

promis, on le dira pas a ton frere


suffit de demander :amour12:


merci bien.
_________________
À jamais vainqueur des Koty 2012-2013 et 2013-2014 à la moyenne !
"Le site des KDF ne fera jamais un million de messages." Meem, le 6 janvier 2012.

Le cynisme, voilà l'ennemi !

Ella Fitzgerald - Ding Dong ! The Witch Is Dead
http://www.youtube.com/watch?v=9ngZFRisurU
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com