Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
L'art du nanar
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Le Café des Arts
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Axl
Suprême Baboon


Age: 31
Inscrit le: 27 Mar 2003
Messages: 25061
Localisation: Palace of wisdom

MessagePosté le: 21 Sep 2005 13:26    Sujet du message: L'art du nanar Répondre en citant

Ce sujet a fait les délices du fil sur les navets.

Qu'est-ce qu'un navet et qu'est ce qu'un nanar?

Je propose les définitions suivantes:

Un navet est un film raté. Or le ratage peut être entendu comme l'écart existant entre l'ambition du réalisateur et le résultat.

Si le réal espère fait réfléchir sur le sort de l'humanité et ne parvient qu'à provoquer baillements et interrogations sur l'heure à laquelle sa bouse va enfin se terminer;
s'il souhaite provoquer une grosse poilade et ne suscite qu'une profonde déprime;
s'il aspire à une joyeuse paillardise et n'obtient qu'une crasse vulgarité;
s'il prétend réussir une fresque historique flamboyante et ne crée qu'un pensum filmé avec les pieds;
s'il veut étourdir le spectateur d'effets spéciaux et de scènes d'action à couper le souffle et ne réussit qu'à le plonger dans la léthargie;

alors il a fait un navet.

Un nanar, quant à lui, est un film généralement à budget modeste, destiné uniquement à réjouir les amateurs de genres dits mineurs (horreur, parodies...), souvent en détournant des codes admis.

Si on peut également se faire chier devant un nanar que devant un navet, on ne peut guère aboveloler un navet, tandis que l'existence du nanar sera justifiée par les éclats de rire qu'il provoquera.

Certes, la diistinction est parfois ténue, et il arrive que l'un appelle nanar ce que l'autre considérera comme un navet. Il n'empêche que la séparation entre ces deux concepts semble valable. Certains se souviennent peut-être des excellentes chroniques de François Forestier dans le Télé Obs, datant d'il y a quelques années, intitulées "le nanar de la semaine".

Dans notre société post-industrielle et post-culturelle, bref post-moderne, où la soirée la plus réussie est souvent celle où l'on se retrouve à trois quatre potes devant une télé à mater quelque bouse genre "Le cyborg de l'espace" louée dans un vidéoclub en se tapant sur les cuisses et en bouffant des chips, le nanar occupe une place absolument centrale. Il est le vecteur de l'auto-dérision et de la fascination pour la nullité qui ont succédé au sérieux et à la prosternation devant l'Art qui étaient caractéristiques de la Modernité.


Hum.


Tout ça pour vous retranscrire ce chat matinal:


Maxime: Qui est donc le toxic bastard?
Axl: Le Toxic bastard est un personnage de fiction, un adolescent timide et persécuté par ses camarades dans une high school US à gros nichons. Un jour il tombe dans une cuve pleine d'acide et en ressort... heu...
Axl: http://us.movies1.yimg.com/movies.yahoo.com/images/hv/allposters/31/1800129031p.jpg
Axl: je suis le seul à avoir vu ce film?
Maxime: il est grand ce lien.
Axl: max > n'aie pas peur.
Maxime: pfiou axl, il a pas l'air chou ton bonhomme.
Axl: max > donc il ressort de la cuve d'acide, il est défiguré mais il est devenu super fort...
Axl: j'étais :shock: pendant tout le film-
Axl: Le Toxic avenger se venge de ses anciens camarades, il les tue tous!
Maxime: tu l'as vraiment vu donc ?
Axl: "Tu te souviens de moi? :twisted: Tu t'étais moqué de mon acné! Et maintenant je t'arrache le foie à mains nues et je le bouffe!"
Axl: Max > une seule fois à mon grand dam
Axl: ce qui est génial, c'est que pendant tout le film, t'es à fond pour lui, même quand il massacre des ados à la scie sauteuse
Axl: et en plus, y a de l'amour!
Axl: il rencontre une fille aveugle qui l'aime pour ce qu'il est sous sa carapace de monstre sanguinaire
White Egg: Axl> C'est Luc Besson qui a écrit le scénar ?
Bertin T.: on le voit la déchirer la petite aveugle là ?
Axl: mais son arme préférée, c'est la serpillière. Cette même serpillière qu'il devait passer dans le lycée quand il était le souffre douleur de tout le monde
Axl: (en plus, dans ce film, il y a une séquence ou le Toxic s'introduit dans le vestiaire des pompom girls qui, avant, refusaient ses avances. On voit plein de nichons, avant qu'il les décapite toutes)
Axl: bon si c'est comme ça je vais faire nun FIL sur ce film






The toxic avenger est donc un film américain de 1986 dont j'ai rapidement exposé le scénario ci-dessus. Le réalisateur est l'illustre Lloyd Kaufmann, et l'acteur principal, l'excellent Mitch Cohen. Le reste à l'avenant.

C'est hilarant de bout en bout et finalement assez subversif. Un collège US classique avec ses pompomgirls, ses stars du foot bodybuildées et son ado souffre-douleur chargé de passer la serpillère. Un jour, les gosses beaux et les belles meufs décident de se foutre de sa gueule. Ils le coursent à travers le bâtiment. Désireux de leur échapper, le héros tombe par la fenêtre directement dans un camion qui transporte une cuve d'acide à ciel ouvert (:enaccord6:). On le croit mort mais il n'en est rien. Il reviendra les tuer tous un par un avec sa seprillère, qui a également survécu à la chute.


Tiens, je viens de trouver un résumé sur le web:


Melvin, un jeune garçon niais mais au demeurant sympathique, devient le souffre-douleur de la salle de musculation et de la piscine où il travaille en tant que balayeur. Certains élèves mal intentionnés profitent de sa faiblesse intellectuelle pour lui faire une farce de mauvais goût. Mais la blague tourne mal, Melvin se défenestre et tombe dans un bidon rempli de produits chimiques. Il se mute alors en Toxie, une créature repoussante dotée d’une force physique impressionnante et entreprend de rétablir l’ordre dans sa petite ville.



Melvin, tout le monde se fout de sa gueule, surtout les meufs.




Melvin avant:

— Ouin, je ressemble à Bouh!


Melvin après:

— Ouin, je ressemble encore plus à Bouh!




Mais l'essentiel, c'est que quand il sort de sa cuve, Melvin comprend qu'il a plein de super pouvoirs top cools dont le principal est celui-ci:


Oui, faut pas mettre sa tête là où il pisse, aussi.



Le site, encore:
Le point très fort de ce film réside dans le choix des comédiens, tous des inconnus mais ayant un goût exacerbé à outrance pour la comédie. Ils en font ainsi des tonnes, à commencer par les deux idiots qui seront les auteurs de la plaisanterie douteuse. Humour à fond (le héros qui urine contre un mur un jet verdâtre) + scènes gores + très jolies filles dénudées = un film 100% culte. Les acteurs en rajoutent volontairement des tonnes, les actrices n’hésitent pas à tomber le haut et les scènes sanglantes sont particulièrement horribles, en témoigne l’assassinat d’un jeune enfant qui pourtant ne peut nous empêcher de faire sourire ! Pire encore si vous êtes avec des potes, c’est le fou rire assuré ! Au niveau comédiens, ce sont les deux loubards qui tirent leur épingle du jeu, mais également beaucoup de seconds rôles font preuve d’amateurisme quasi-professionnel (oui je sais c’est paradoxal !). On peut citer le karaté-ka dans la salle de fast-food, l’aveugle amoureuse du héros (parfaite dans ses mimiques), le jeune serveur, l’acteur incarnant Melvin (tordant quand on le voit danser avec son balai)…






:|


Le site, toujours:
 Au niveau de la  réalisation, les raccords entre chaque plan sont assez laborieux et avec un soupçon d’attention, on remarque une image où Melvin tient son balai des deux mains, puis la suivante où il n’y a qu’un bras sur le balai… Souvent les images des autres scènes seront du même accabit. Mais rien de méchant, c’est même plutôt rigolo ! Idem également où Toxie s’amuse à essayer un cône de Lubeck en guise de chapeau devant Claire, la jeune aveugle. Et celle-ci rit ! Sans compter le lâche assassinat du chien... qu'on voit encore respirer ! Enfin le pompon revient à la scène où Toxie et Claire font l’amour, et leurs voisins du dessous reçoivent des gravats… Seulement il n’y a personne sous eux, puisqu’ils habitent dans une décharge ! Incohérences volontaires ou non font de ce nanar un super chef d’œuvre humoristique.


Eh oui, y a une scène de cul torride:






Ca a même connu un certain succès puisqu'il y a eu des Toxic Avenger 2, 3, 4, des bédés et des figurines.
Oui, des figurines.





Voilà, juste pour dire que j'aime bien ce film et les autres dans le genre...
Suis-je le seul? :oops:
_________________
Katch ze tableau en ligne, venez nombreux!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Tony Adams
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 35
Inscrit le: 27 Fév 2004
Messages: 7430
Localisation: Roazhon

MessagePosté le: 21 Sep 2005 14:21    Sujet du message: Répondre en citant

Non Axl, tu n'es pas seul. Moi aussi, j'ose briser ma réputation d'amateur de chef-d'oeuvres intemporels pour crier au monde : vive le nanar !

Je n'ai pas vu ce Toxic Avenger, mais je suis, avec quelques amis, féru des films hong-kongais dits de Catégorie III. Tout amateur de nanar doit avoir vu au moins un Cat III (pour les intimes du genre). Un cahier des charges simple : des meurtres horribles, au moins un viol, du mauvais goût parfois vraiment crade. Un petit site fort complet, qui parle de tout le cinéma asiatique, vous permettra après une breve recherche "Catégorie III" ou "Cat III", de consulter une vingtaine de critiques de films glauques aux trucages foireux, mais tellement marrants dans leur outrance.

http://www.sanchodoesasia.com/

D'abord, un hommage à Anthony Wong, fabuleux acteur qui joue dans à peu près tout et n'importe quoi, du bon film (Time and Tide, Infernal Affairs, Hard Boiled), aux plus sombres merdes. Il est d'ailleurs beaucoup plus convaincant dans ces dernieres.


Bon il est encore jeune et fringant sur cette photo, il s'est légerement empâté depuis.


Anthony Wong, que l'on retrouve dans ce chef d'oeuvre de la Catégorie III, j'ai nommé Ebola Syndrome.



Plagié sur la trame du mémorable "Alerte", pour l'histoire du virus, le reste est foutrement plus marrant. Le film démarre à Macao où Anthony se tape la femme de son gangster de patron. Bien entendu celui-ci rentre juste avant l'orgasme, ce qui a le dont d'énerver Anthony qui tue son patron à coups de chaise de cuisine pliante.

Il se réfugie en Afrique du Sud, où, étrangement, il semble qu'il y ait beaucoup plus d'asiatiques que de noirs, et travaille tranquillement dans un restaurant. Un jour, son patron lui demande de l'aider à refaire le stock de viande. Ils prennent donc la voiture et s'enfoncent dans la cambrousse pour atteindre un village tout droit sorti de Tintin au Congo (oui, le film est un peu raciste sur les bords et aux entournures). Là, des carcasses de cochon brûlent et beaucoup de gens ont l'air pas mal malades. Le patron veut régler son business tranquille, il dit donc à Anthony d'aller se faire mettre ailleurs, et ce dernier en profite pour aller se soulager contre un arbre en bordure d'un lac. Et là, il voit une femme de la tribu tomber à terre, prise de malaise. Sentant le désir monter, il va la violer alors qu'elle est au bord de l'insconscience. Elle lui crache alors un liquide bizarre au visage, le contaminant ainsi du virus Ebola.

Anthony se sent plutôt pas bien, et passe deux jours entre la vie et la mort, avant de se réveiller porteur sain ! Et là, c'est parti, il peut laisse libre cours à ses instincts. Entre autres morceaux de bravoure du film, une scène de masturbation dans une escalope, un gobage de globe oculaire avec un "pop" significatif, Anthony qui crache sur les gens pour les contaminer...

Un grand moment de poilade.
_________________
En fait, ce que vous ne comprenez pas, c'est que nous on n'aime pas la gagne ou le foot, on aime juste le Stade Rennais (Bertin T.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
White Egg
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 100
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 3641
Localisation: Redmount, heights of the steige.

MessagePosté le: 21 Sep 2005 14:37    Sujet du message: Répondre en citant

Haaaaa!!! Enfin un fil sur un art majeur! :D

D'accord avec ta définition du nanar Axl, le nanar doit obligatoirement susciter l'hilarité du spectateur.
Un film chiantissime, mal réalisé, prétentieux n'est en aucun cas un nanar mais un navet.

Après, dans la catégorie nanar, il va convenir de définir des sous-ensemble. La première distinction étant: nanar volontaire ou pas ?

Pour le nanar volontaire, le premier exemple me venant à l'esprit est L'attaque des Tomates tueuses et, AMHA, Toxic Avenger (dont mon frangin, fan de nanars (oups félûre intime :oops:) m'avait monté un extrait) rentre dans cette catégorie (ce qui n'enlève rien à ses qualités nanaresques).

Le nanar involontaire est plus violent encore car là on ne rigole plus forcément AVEC le film mais on rigole franchement DU film, à savoir du décalage phénoménal entre l'effet recherché par le réalisateur/acteur et l'effet produit.
C'est d'ailleurs pour ça qu'au niveau des films comiques, l'aspect nanar est plus difficile à déceler et que c'est souvent l'aspect navet qui ressort en premier, exception faite de quelques chefs d'oeuvre.

Ensuite après la distinction "Volontaire/Pas volontaire", on peut rentrer dans des considérations pécuniaires Nanar friqué/Nanar fauché et/ou de genre SF/Heroic-fantasy/Comédie/Sport/Arts martiaux/Ségolène Royal...
_________________
Y a des mecs comme ca, super doues dans tout ce qu'ils font. C'est les memes mecs qui ont des copines qui font la couv' du FHM local. Mais y a aussi des gajardos, des loustics. Ca fait reflechir.
Nouveau Testament: Epître aux TACiens.


Dernière édition par White Egg le 26 Sep 2005 20:05; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PatogaZ
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 42
Inscrit le: 04 Avr 2004
Messages: 6129
Localisation: 92 wesh

MessagePosté le: 21 Sep 2005 14:41    Sujet du message: Répondre en citant

:|
_________________
s.e.x, beer, and rock n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
tyler
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 44
Inscrit le: 19 Mai 2004
Messages: 6208
Localisation: en terres négrières...

MessagePosté le: 23 Sep 2005 20:31    Sujet du message: Répondre en citant

personne pour mettre en lien LE site sur les nanards?? avec des vrais extraits audio et tout le toutim...:
http://www.nanarland.com/accueil.php#

instructif, mais vraiment à mourir de rire...
_________________
Pour résoudre la plupart des problèmes du monde, il suffirait de déclarer trois jours de chasse ouverte aux humains...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
White Egg
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 100
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 3641
Localisation: Redmount, heights of the steige.

MessagePosté le: 24 Sep 2005 11:32    Sujet du message: Répondre en citant

Sacrée mine!!!

Voilà où (m) mon geek de frangin s'approvisionne. :lol:
_________________
Y a des mecs comme ca, super doues dans tout ce qu'ils font. C'est les memes mecs qui ont des copines qui font la couv' du FHM local. Mais y a aussi des gajardos, des loustics. Ca fait reflechir.
Nouveau Testament: Epître aux TACiens.


Dernière édition par White Egg le 26 Sep 2005 20:11; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fredevils
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 01 Fév 2004
Messages: 7056
Localisation: 12 juillet 1998

MessagePosté le: 24 Sep 2005 12:16    Sujet du message: Répondre en citant

tyler a écrit:
personne pour mettre en lien LE site sur les nanards?? avec des vrais extraits audio et tout le toutim...:
http://www.nanarland.com/accueil.php#

instructif, mais vraiment à mourir de rire...



:onyourknees: :onyourknees: :onyourknees:
_________________
Bigger
Badder
Better
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cavalier sans tête
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 5942

MessagePosté le: 25 Sep 2005 23:43    Sujet du message: Répondre en citant

Fredevils a écrit:
tyler a écrit:
personne pour mettre en lien LE site sur les nanards?? avec des vrais extraits audio et tout le toutim...:
http://www.nanarland.com/accueil.php#

instructif, mais vraiment à mourir de rire...



:onyourknees: :onyourknees: :onyourknees:


:enaccord6:
Oui y a de sacrées pépites là-dessus. Un exemple avec ce petit extrait en real player : un premier visionnage pour comprendre et les suivants pour rigoler. :lol:
_________________
JAZZ!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Océane
Fieffée péronnelle


Age: 25
Inscrit le: 04 Mai 2003
Messages: 13750
Localisation: Dans son potager, avec ses tomates.

MessagePosté le: 03 Jan 2006 13:19    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas si c'est le fil idoine pour en parler, mais j'ai vu ce week end en DVD, un bon petit film de série B, dont on devine facilement la modestie du budget.
Oui mais voila, à mi chemin de Cube et de Seven, le scénar est original et est très prenant.

Il s'agit bien sûr de l'excellent :



Deux hommes se réveillent dans une immonde et énorme salle de bain. Ils sont tous deux attachés par de lourdes chaines, chacun à une extrémité de la pièce, au milieu de laquelle git un cadavre à l'aspect des plus repoussant.

Que font-ils là ?
Comment sont-ils arrivés là ?
Que doivent-ils faire pour s'en sortir ?

Ils comprennent vite qu'ils sont la proie d'un tueur démoniaque, d'un génie criminel qui ferait passer Bertin pour une sorte d'enfant de coeur, et Axl pour un garçon équilibré. S'en sortiront-ils ?

Rien ne manque dans ce polar de seconde zone : interprétation et rebondissements digne des meilleures moments de Cube, fin sur-réaliste, suspens qui te colle sur ton canapé, meurtes diaboliques, pervesité en veux tu en voila, ...

Moi je dis, :enaccord6: mais il faut dire que j'aime bien les films à deux centimes d'euros. Vous êtes prévenu

Laissez vous tenter, vous ne serez pas déçus.
_________________
A part fumer des splifs, mon premier kif', c'est de chiller.

www.lescahiersducatch.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Tony Adams
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 35
Inscrit le: 27 Fév 2004
Messages: 7430
Localisation: Roazhon

MessagePosté le: 03 Jan 2006 13:29    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais été voir ça au cinoche, ça m'avait valu de perdre six euros et de m'emmerder royalement pendant une heure et demi. Franchement, des films de ce style, il en sort par dizaines tout au long de l'année. Le seul truc relativement interessant, ce sont les pieges bien sadiques du tueur. Pour le reste, c'est très tape à l'oeil, avec des effets d'accélérés à la MTV, un twist final très à la mode mais completement bidon, etc...
_________________
En fait, ce que vous ne comprenez pas, c'est que nous on n'aime pas la gagne ou le foot, on aime juste le Stade Rennais (Bertin T.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Océane
Fieffée péronnelle


Age: 25
Inscrit le: 04 Mai 2003
Messages: 13750
Localisation: Dans son potager, avec ses tomates.

MessagePosté le: 03 Jan 2006 13:33    Sujet du message: Répondre en citant

Tony Adams a écrit:
J'avais été voir ça au cinoche, ça m'avait valu de perdre six euros et de m'emmerder royalement pendant une heure et demi. Franchement, des films de ce style, il en sort par dizaines tout au long de l'année. Le seul truc relativement interessant, ce sont les pieges bien sadiques du tueur. Pour le reste, c'est très tape à l'oeil, avec des effets d'accélérés à la MTV, un twist final très à la mode mais completement bidon, etc...


Ben oui, mais moi j'adore.
J'avais déjà adoré Cube, tu sais...
_________________
A part fumer des splifs, mon premier kif', c'est de chiller.

www.lescahiersducatch.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
tyler
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 44
Inscrit le: 19 Mai 2004
Messages: 6208
Localisation: en terres négrières...

MessagePosté le: 03 Jan 2006 13:36    Sujet du message: Répondre en citant

et encore, jose espérer que personne n'a été voir la suite, de façon diablement inventive baptisé Saw II, et qui nous propose, à la place des deux protagonistes, 8 gentils cobayes... Vraiment pas bon.
Mais pour aider un peu Océane, je dois avouer que le premier opus avait été à peu près à mon goût. Pas révolutionnaire, effectivement, mais quand même suffisament manipulateur pour sortir du lot.
_________________
Pour résoudre la plupart des problèmes du monde, il suffirait de déclarer trois jours de chasse ouverte aux humains...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tony Adams
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 35
Inscrit le: 27 Fév 2004
Messages: 7430
Localisation: Roazhon

MessagePosté le: 03 Jan 2006 13:42    Sujet du message: Répondre en citant

Océane a écrit:
Tony Adams a écrit:
J'avais été voir ça au cinoche, ça m'avait valu de perdre six euros et de m'emmerder royalement pendant une heure et demi. Franchement, des films de ce style, il en sort par dizaines tout au long de l'année. Le seul truc relativement interessant, ce sont les pieges bien sadiques du tueur. Pour le reste, c'est très tape à l'oeil, avec des effets d'accélérés à la MTV, un twist final très à la mode mais completement bidon, etc...


Ben oui, mais moi j'adore.
J'avais déjà adoré Cube, tu sais...


Cube premier du nom n'était pas si mauvais, à part la fin ridicule. Rien à voir avec Hypercube, qui réussit à atteindre le stade de comédie tellement il est risible. Et c'était aussi meilleur que le film suivant du réalisateur, le très mauvais Cypher.

Non, Cube c'est vraiment de la série B, alors que Saw c'est un film de serial killer banal, qui ne sort de l'ordinaire que grâce à une forme de sadisme poussée à l'extreme (encore que la réalisation MTV style dont je parlais à tendance à produire l'effet inverse de celui recherché, en attenuant plutôt la terreur qu'elle ne l'accentue), mais vraiment pas original pour un sou.

D'ailleurs, pour surfer sur le succès du premier, les mêmes ont commis une suite (le réal devient producteur et un spécialiste du clip australien prend sa place, d'ailleurs le mec s'appelle Bousman, c'est assez révélateur de ce que doit être le film) qui je l'espere se plantera assez formidablement pour qu'on ait pas à subir une nouvelle déferlante de daubes à base de serial killer, comme ça avait été le cas après Seven.
_________________
En fait, ce que vous ne comprenez pas, c'est que nous on n'aime pas la gagne ou le foot, on aime juste le Stade Rennais (Bertin T.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Axl
Suprême Baboon


Age: 31
Inscrit le: 27 Mar 2003
Messages: 25061
Localisation: Palace of wisdom

MessagePosté le: 05 Fév 2006 2:20    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.moviebadgirls.com/filelist.html


:jemincline:

Sans doute un site fait par Major Fatal. :celebr18:
_________________
Katch ze tableau en ligne, venez nombreux!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Franmaçonportugais
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 52
Inscrit le: 16 Juin 2005
Messages: 3233
Localisation: Au plum'

MessagePosté le: 05 Fév 2006 8:56    Sujet du message: Répondre en citant

tyler a écrit:
personne pour mettre en lien LE site sur les nanards?? avec des vrais extraits audio et tout le toutim...:
http://www.nanarland.com/accueil.php#

instructif, mais vraiment à mourir de rire...



Si si, c'est déjà fait...

http://www.kamouloxdufoot.com/kdf/viewtopic.php?p=312520#312520
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Le Café des Arts Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com