Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
Confédération Helvétique et Politique
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
JPD
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 51
Inscrit le: 08 Juil 2003
Messages: 2598
Localisation: 1/4 de virage nord-ouest

MessagePosté le: 22 Oct 2007 19:58    Sujet du message: Confédération Helvétique et Politique Répondre en citant

Outre le fait que le titre est un alexandrin, je me permets d'inviter par la création de ce fil Keizer et d'éventuels autres Helvétophiles, ou même Helvètes, à venir internvenir pour commenter les évenements politiques suisses qui ne cessent de m'intriguer tant le fédéralisme est loin des moeurs franco-interieuresques.

Pour la peine, j'ai sorti mes accents [pas forcément à bon escient] [ca va pas durer].

Si le coeur vous en dit, je propose de commencer par une analyse détaillée du scrutin d'hier, sauf que moi j'y comprends rien, donc bon.

Comme il semble être de coutume, je ne crois guère à la survie de ce fil, mais c'est ça qui est beau en l'être humain, cette faculté de bracer les évidences et les conventions pour tenter des trucs à priori non viables voire carrément cons.

Si, de surcroît, ce fil s'avérait doublonner, je vous prierai de changer le titre de l'autre en celui-là, il est sobre, assez profilé, la classe quoi.

On pourraît commencer par une explication des partis en présence, et pourquoi y'a un vieux monsieur avec les mains ouvertes que toutes ces affiches elles étaient peinturlurées avec des mots en swisser deutsch qui avaient pas l'air aimables [pourtant il a un beau complet haut/bas le mec, je parle des dents la]. Et ensuite, j'ai pas compris qui a gagne.

Donc voilà.

Bisous, et Blourg.

JPDarky
_________________
Le foot n'est qu'une grosse salope qui sait qu'elle peut faire ce qu'elle veut, personne n'arrive à lui en vouloir longtemps ! Salope !!!

Forrest 17/12/2010

Ledy, c'est le football comme je l'aime : approximatif et violent

Iuliu68 de racingstub.com 05/03/2011 live from Theatre of Dreams du Grand Orient de la France

Tu es le café salé des soirées nauséeuses

Mon Ego Et Moi 01/05/2012
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Kamba
Glamshine!



Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 17763
Localisation: Rive droite

MessagePosté le: 22 Oct 2007 22:53    Sujet du message: Répondre en citant

1. Principes de base

Le système politique suisse est une construction pour le moins baroque : en résumé, c'est un modèle (con)fédéral à parlement bicaméral avec à sa tête une sorte de politburo du consensus.

Chaque canton dispose de son Parlement local ou "Grand Conseil", de son gouvernement et de compétences propres. Dans le paysage, ne pas oublier les votations, l'initiative populaire, toussa. Mais on ne va pas s'étendre, c'est pas le sujet du moment.

Au niveau national, le parlement comporte donc deux chambres : le Conseil national, chambre basse composée de 200 membres, où chaque canton est représenté proportionnellement à sa population; et le Conseil des Etats, où chaque canton dispose de deux sièges (et chaque demi-canton d'un siège). Les élections fédérales ont lieu tous les 4 ans. Les dernières eurent lieu en 2003... ce qui explique le renouvellement intervenu ce week-end.

Au lendemain de leur élection, les deux chambres se réunissent pour élire... le gouvernement, appelé "Conseil Fédéral". Oui, ils élisent les ministres, chez les Chuiches. Et les ministres, qui ne s'appellent pas comme ça - juste "Conseillers Fédéraux" restent en poste généralement toute la législature. Et sur le même poste. Et ils ne sont que 7. Et la Présidence suisse tourne chaque année au sein de ce cénacle. Incroyable, non ? Ca permet une stabilité et un suivi des projets assez peu comparables avec ce qui se fait ailleurs. Et le plus dingue, Messieurs-Dames, c'est que les 4 plus grands partis, représentant presque tout le spectre politique suisse, y sont tous représentés depuis 1959 ! Le problème, c'est que cela implique la recherche permanente du consensus et que l'équilibre est parfois compliqué à trouver. Tellement compliqué que lorsque ce nirvana politique est atteint, on n'ose plus y toucher. C'est ainsi que pendannt 44 ans (1959-2003) la composition du Conseil Fédéral n'a pas changé : 2 PSS, 2 PDC, 2 PRD et 1 UDC. De surcroit, il faut aussi respecter l'équilibre linguistique (4-5 alémaniques pour 2-3 latins, généralement). L'alchimie requise pour ce faire fut depuis qualifiée de "formule magique". Mais que se cache-t-il derrière ces sigles mystérieux et ces formules kabbalistiques ? Tu le sauras en continuant ta lecture, ami kadéfiste.

2. Les forces en présence :

Honneur au vainqueur des élections : l'UDC (Union Démocratique du Centre) qui, comme son nom ne l'indique pas, est le grand parti de la droite conservatrice suisse. Dit en tudesque "Schweizerischer Volkspartei", ça fait tout de suite beaucoup plus peur :blscared:. Le parti est depuis toujours divisé en deux tendances. L'une de centre-droit, qui trouve ses origines dans le canton de Berne et dans les racines agrariennes du parti (d'où provient sa couleur, le vert). L'autre très conservatrice, certains diront d'extrême-droite, dite de Zürich. Pour faire court, la tendance soft (dont l'un des leaders emblématiques des 80-90s fut Adolf Ogi,ancien président de la fédé suisse de ski) l'a longtemps emporté : l'UDC était alors le 4e parti de Suisse. Depuis une dizaine d'années, l'aile zürichoise, autour du désormais fameux Christoph Blocher, semble prendre le dessus avec un programme "non à l'UE, renvoyons chez eux les étrangers criminels et baissons les impôts, now". Hasard ou coïncidence, l'UDC est devenu depuis 2003 le premier parti de la confédération (29%) avec désormais près de 10 points et 20 sièges d'avance sur ses suivants... les socialistes.

Car oui, il y a des socialistes en Suisse :abovelol:. C'est curieux. Vu de l'extérieur, ils font plus soft que les nôtres. Ils le sont : leur présence ininterrompue au gouvernement depuis les années 50 leur a fait prendre conscience des réalités. En même temps, ils sont le seul grand parti de gauche (couleur : rouge) donc ils ratissent large. Cependant, l'émollience de cette position, et la certitude acquise au fil des ans d'être la seule option viable à gauche dans le pays leur a fait perdre petit à petit une partie de leurs soutiens au profit de petits groupes de gauche et des verts. Habitués à surfer sur la crête des 20-23%, ils viennent de se manger un méchant 19%.

On en vient aux deux partis "historiques" suisses. D'abord le PRD/FRP (Parti Radical Démocratique/Freisinning Demokratische Partei). D'un parti "de gauche" laicard et jacobin au XIXe siècle, qui a contribué à créer la Suisse moderne, il est devenu un parti libéral et, jusqu'à l'émergence de l'UDC, était le grand parti de droite du pays. :tyrol: En toute logique, sa couleur est le bleu. En perte de vitesse depuis une dizaine d'années, il stagne autour de 15% (alors qu'il était habituellementau coude à coude avec le PSS à plus de 20%). Le PRD trouve un allié fidèle en la personne du petit Parti Libéral Suisse (PLS) qui détient 4 sièges, traditionnellement situés en Suisse romande et notamment à Genève.

L'autre parti historique est le PDC/CVP (Parti Démocrate-Chrétien/Christliche Volkspartei). Devinez sa couleur ? Orange, forcément. Comme son nom l'indique, c'est le parti catholique :jesus: centriste par excellence :allears:, soumis cependant à variations locales (plus à gauche et sociétal dans les villes et cantons urbains; plus conservateur et traditionnel en zone rurale). Historiquement, son adversaire est le PRD, mais dans les faits, leurs programmes tendent à se ressembler, d'autant que leur perte d'influence au profit des mastodontes de gauche (PSS) et de droite (UDC) ne peut être compensée au Parlement que par le fait de faire cause commune sur certains projets (ce qui est d'autant plus aisé que si les deux anciens partis ont "décroché" au Conseil National, ils demeurent très présents au Conseil des Etats). En Suisse alémanique, des dissidents de gauche ont créé le Parti Chrétien Social (PCS/CSP) à mi-chemin entre le PSS, les verts et le PDC. Il pèse un siège.

La force montante derrière ces 4 gros, ce sont les Verts :rasta: (plutôt de centre-gauche et très opposés à l'UDC) qui pèsent désormais plus de 10% (21 sièges au CN) et viennent même d'obtenir leur premier siège au Conseil des Etats. Si la baisse des deux partis historiques se confirmait tandis que les écolos continuaient leur hausse, cela pourrait remettre en cause le partage du pouvoir par les 4. Pas de pot, ils viennent de subir durant la dernière législature une dissidence "de droite" :fumeur5: qui semble rencontrer le succès, puisque le Parti Vert Libéral (GLP) est passé de 1 à 3 sièges.

La Suisse comporte également des petits partis protestants :celebr18: l'UDF et le PEV, qui disposent de quelques sièges, de quelques dangereux gauchistes :asthanos: potakeizer (le POP/PdT, 1 siège) et enfin un parti régionaliste populiste italophone, :rogneugneu: la Lega Ticinese (1 siège, proche de l'UDC). Les partis populistes ou d'extrême-droite apparus dans les années 80 ou 90, les "vigilants" ou les "démocrates suisses", ont été broyés par la montée en puissance de l'aile dure de l'UDC.

3. La situation actuelle :

Les 4 géants représentent près de 80% des suffrages exprimés aux élections. Ils se partagent depuis près de cinquante ans les postes gouvernementaux. Ainsi qu'on l'a vu plus haut, la "formule magique" a longtemps été inchangée, en dépit des fluctuations des scores des uns et des autres. Il faut dire que ces fluctuations ne bouleversaient pas l'équilibre global, puisqu'elles concernaient - et encore, à la marge, 1 ou 2% - les trois gros partis, tous représentés par deux Conseillers fédéraux. La machine a commencé à s'enrayer au début des années 90, lorsque sous l'impulsion de son aile droitière, l'UDC a commencé à voir ses résultats grimper... jusqu'à devenir le 3e, puis le 2e parti de Suisse. Jusque là, ils n'avaient pas remis en cause la "formule magique". Sauf qu'en 2003, sous la conduite de Blocher, l'UDC est devenu le premier parti du pays (avec 3 points d'avance sur le PS). Et, le soir des élections, c'est une classe politique sidérée qui a vu le président de l'UDC faire exploser en direct à la télé la fameuse alchimie en réclamant un second siège pour son parti (ce qui était somme toute logique, mais un peu désordre pour la Suisse, d'autant qu'il avait oublié d'essuyer ses semelles sur le paillasson en entrant dans le studio). D'autant plus que l'intéressé réclamait le dit siège pour le tribun populiste Blocher. Tollé général, tractations au parlement (nos amis hélvètes appellent ça "la nuit des longs couteaux", ach comme c'est poétiques). Résultat, la droite PRD-UDC décide de faire bloc et d'élire Blocher contre la candidate sortante démocrate-chrétienne. Depuis, le PDC le vit mal.

Bref, depuis 2003, la Suisse avait un Conseil Fédéral (gouvernement), composé de 2 UDC (Samuel Schmid, tendance centre-droit et Christoph Blocher, tendance dure), 2 PSS (Moritz Leuenberger et Michèle Calmy-Rey, Présidente de la Confédération en exercice), 2 PRD (Pascal Couchepin et Hans-Rudolf Merz) et 1 PDC (Doris Leuthard).

Durant la législature, de fortes tensions ont pu apparaître au Conseil Fédéral entre les membres du PSS et les UDC, tandis que le PRD jouait parfois la carte de la droite (au CF et au CN, avec l'UDC) parfois celle du centre (au CN et au CE, avec le PDC). Bref, il régnait une ambiance limite pas cool à Berne (irréelle, cette phrase, vous ne trouvez pas ?). Qui plus est, l'UDC a continué à jouer la surenchère populiste pendant toute la mandature.

En résumé, les élections de 2007 s'annoncaient dangereuses pour la "formule magique"

1 - le PSS, le PDC et les Verts s'interrogeaient sur la manière de débarquer Blocher en cas de recul de l'UDC, quitte à remettre en cause la fameuse formule en faisant entrer les verts au conseil fédéral.

2 - l'UDC rêvait également d'y mettre fin en composant un gouvernement "bourgeois" sans le PSS.

3 - enfin, le PDC espérait prendre sa revanche sur le PRD en lui reprenant son deuxième siège.


4. Les résultats 2007 :

UDC - 29% (+2,3%) 62 sièges (+7)
PSS - 19,5% (-3,8%) 43 sièges (-9)
PRD - 15,6% (-1,7%) 31 sièges (-5)
PDC - 14,6% (+0,2%) 31 sièges (+3)
Verts - 9,6% (+1,7%) 20 sièges (+6)


En résumé, l'UDC emporte son pari et perce une nouvelle fois, devenant l'incontestable parti numéro 1, y compris en Suisse romande, terrain qui lui avait toujours resisté jusqu'alors. 29%, c'est le meilleur score pour un parti suisse depuis... 1919. Blocher devient donc difficilement blackboulable du gouvernement. Le PSS se paie un monumental gadin, sans doute pour ne pas avoir réussi à imposer ses thèmes de campagne et s'être retrouvé à la remorque de l'UDC en faisant seulement campagne "contre" (ça ne vous rappelle rien ?). Ce sont les Verts et le PDC qui récoltent les fruits de ce gadin, mais dans des proportions qui ne leur permettent pas de faire turbuler le système et de prétendre à un nouveau siège de conseiller fédéral. Enfin, le PRD stoppe sa chute, mais ne redresse pas la barre, ce qui prive l'UDC de son rêve d'un gouvernement de centre-droit sans les socialistes (même s'il serait mathématiquement envisageable).

En principe, pas de grands changements à attendre de la prochaine élection au Conseil Fédéral, même si Ueli Maurer, président de l'UDC, a encore fait très fort lors de la soirée électorale, en demandant aux trois plus anciens membres de cette instance (dont l'un de ses propres représentants !!) de démissionner. Sans doute souhaitait-il se débarasser en la personne de Samuel Schmid d'un UDC-centriste pour le remplacer par un "dur", qui aurait pu être un francophone, si le PRD Couchepin dégagait aussi. Enfin, le départ du populaire socialiste Leuenberger aurait permis de mettre un terme au hiatus Zürichois au sein du CF (il y a deux zürichois en la personne de Leuenberger et Blocher au CF, ce qui n'est pas très correct traditionnellement, même si rien ne l'interdit). Mais sa proposition a été unanimement rejetée. On devrait donc conserver la "formule magique" newlook de 2003, à savoir 2 UDC, 2 PSS, 2 PRD et 1 PDC (les deux derniers se tenant dans un mouchoir, s'il y a une surprise, elle peut venir de là).

Oilà. Pas été trop chiant ? En même temps, c'est Suisse, hein.
_________________
"Vous etes vraiment tous des gros cons à part Kamba, serieux." - "Kamba est un homme de goût." (une kdfiste lisboète)

Nicolas Jeanjean est le Michel Jobert du rugby français.

"- Une dictature, c'est quand les gens sont communistes, qu'ils ont froid, avec des chapeaux gris et des chaussures à fermeture éclair. C'est ça, une dictature, Dolorès.
- Et comment appellez-vous un forum qui a comme administrateur un geek avec des pleins pouvoirs, un droit de kick illimité, une propension à exclure tout ce qui bouge, le tout avec l'aide d'un belge louche et d'un lyonnais nécrophile?
- J'appelle ça le KDF. Et pas n'importe lequel: le KDF de zozo !"


Dernière édition par Kamba le 23 Oct 2007 0:10; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
PatogaZ
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 41
Inscrit le: 04 Avr 2004
Messages: 6129
Localisation: 92 wesh

MessagePosté le: 22 Oct 2007 23:53    Sujet du message: Répondre en citant

:clapclap:
_________________
s.e.x, beer, and rock n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
JPD
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 51
Inscrit le: 08 Juil 2003
Messages: 2598
Localisation: 1/4 de virage nord-ouest

MessagePosté le: 23 Oct 2007 6:50    Sujet du message: Répondre en citant

Tres Cher Kamba,

Un seul mot : manifique.

Grand merci et chapoba. J'ai lu, je reflechu, et je suis sur que ce soir je reviendu avec des commentaires et des eclaircissements [genre, sur le site de la TSR, quand on regarde le fromage des sieges remportes, ca donne franchement pas l'impression que l'UDC a gagne, mais quand on voit tes chiffres, si, donc je me demande si la TSR aurait pas des pudeurs de presentation].

En plus j'ai compris maintenant que le papy semillant recouvert regulierement de peinture est donc le Blocher du fameux UDC [tres suisse l'idee d'avoir le parti extremiste qui s'appele machin Centre].

Bref, je suis heureux pour ce matin. Comment que je vais dechirer a la machine a cafe.

Mes Respects.

Blourg.

JPDarky
_________________
Le foot n'est qu'une grosse salope qui sait qu'elle peut faire ce qu'elle veut, personne n'arrive à lui en vouloir longtemps ! Salope !!!

Forrest 17/12/2010

Ledy, c'est le football comme je l'aime : approximatif et violent

Iuliu68 de racingstub.com 05/03/2011 live from Theatre of Dreams du Grand Orient de la France

Tu es le café salé des soirées nauséeuses

Mon Ego Et Moi 01/05/2012
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Comtesse
Glamshine!


Age: 48
Inscrit le: 21 Jan 2005
Messages: 5458
Localisation: Hôpital du Point G

MessagePosté le: 23 Oct 2007 7:31    Sujet du message: Répondre en citant

JPD a écrit:
Tres Cher Kamba,

Un seul mot : manifique.

Grand merci et chapoba. J'ai lu, je reflechu, et je suis sur que ce soir je reviendu avec des commentaires et des eclaircissements [genre, sur le site de la TSR, quand on regarde le fromage des sieges remportes, ca donne franchement pas l'impression que l'UDC a gagne, mais quand on voit tes chiffres, si, donc je me demande si la TSR aurait pas des pudeurs de presentation].

En plus j'ai compris maintenant que le papy semillant recouvert regulierement de peinture est donc le Blocher du fameux UDC [tres suisse l'idee d'avoir le parti extremiste qui s'appele machin Centre].

Bref, je suis heureux pour ce matin. Comment que je vais dechirer a la machine a cafe.

Mes Respects.

Blourg.

JPDarky


:D et merci Kamba :jemincline:
_________________
See you soon.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
navarok
International Espoir des Kdf
International Espoir des Kdf


Age: 47
Inscrit le: 13 Nov 2006
Messages: 862

MessagePosté le: 23 Oct 2007 8:14    Sujet du message: Répondre en citant

Bravo Kamba.

Sinon, 2 questions :

- quelle chambre était renouvelée, avec la votation de dimanche? le conseil national? ou le conseil des états?
- qui décide du stato quo de la distribution des "ministères"?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Keizer
Meilleur spécialiste de foot


Age: 35
Inscrit le: 04 Déc 2003
Messages: 5233
Localisation: Chuiche, Votre Honneur !

MessagePosté le: 23 Oct 2007 8:41    Sujet du message: Répondre en citant

navarok a écrit:
Bravo Kamba.

Sinon, 2 questions :

- quelle chambre était renouvelée, avec la votation de dimanche? le conseil national? ou le conseil des états?
- qui décide du stato quo de la distribution des "ministères"?


Superbe, Kamba :shock:

Enfin non, pas :shock: , on sait tous que tu es capable de ça, disons juste :clapclap: ! J'ai pas une imprécision à corriger. Bon en même temps, je suis vraiment le Chuiche moyen pour ce qui est de la politique confédérale, donc bon.

Sinon, navarok, on renouvelait le Conseil des Etats et le Conseil National ce dimanche. Pour la distribution des ministères, disons que c'est le consensus qui décide :D
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Keizer
Meilleur spécialiste de foot


Age: 35
Inscrit le: 04 Déc 2003
Messages: 5233
Localisation: Chuiche, Votre Honneur !

MessagePosté le: 23 Oct 2007 14:44    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens Kamba, j'ai lu aujourd'hui dans "24 Heures" que l'idée lancée par Ueli :gnah: Maurer de faire démissionner les trois conseillers fédéraux avait peut-être un but caché : tenter d'imposer par la force la nomination de Blocher à un ministère un peu plus important que "Justice et Police", genre celui de l'Intérieur...

24 Heures a écrit:
Moritz Leuenberger, Samuel Schmid et Pascal Couchepin envoyés à la retraite! Exposé dimanche soir lors de la «ronde des éléphants» à la TV alémanique, le projet du président de l'UDC Suisse, Ueli Maurer, de remplacer simultanément les trois doyens de fonction au Conseil fédéral a pris tout le monde de court. Date de référence de ce triple changement: au départ du dernier nommé, au plus tôt en 2009.

Avec une journée de recul, ce nouveau coup de l'UDC s'apparente à un coup d'épée dans l'eau. Le vice-président, Yvan Perrin, admet d'ailleurs que la mise en oeuvre de cette idée, formulée à l'origine par le président du PRD, Fulvio Pelli, ne pourra se faire que par étapes. Tout d'abord, l'UDC devra convaincre les radicaux et le PS d'une démarche visant à «créer une équipe au gouvernement». Faute de quoi la proposition deviendra caduque.

Le politologue bernois Georg Lutz ne cache pas son scepticisme: il peine à «identifier les moyens de pression à disposition de l'UDC» si le PRD et le PS n'entrent pas en matière sur sa proposition. Il ne voit notamment pas les démocrates du centre menacer de partir dans l'opposition pour obtenir cette triple vacance qui permettrait à Christoph Blocher de mettre la main sur un département plus stratégique que celui de Justice et Police.

Alors, qu'en pensent les radicaux? Leur secrétaire général, Guido Schommer, réitère «une invitation aux autres partis à réfléchir à un renouvellement collectif» du Conseil fédéral au moment du départ de Pascal Couchepin. Ce qui n'engage à rien. Quant à une nouvelle répartition des départements, Guido Schommer rappelle qu'elle est de la compétence des sept ministres, qui sont maîtres et seigneurs.

Du côté du Parti socialiste, en revanche, la main tendue par Ueli Maurer ne trouve aucune réponse, même polie. «Nous sommes très satisfaits de l'action de Moritz Leuenberger, explique le secrétaire général, Thomas Christen. Nous n'avons par conséquent aucun intérêt à lui demander de se retirer. Sans lui, la taxe sur le CO2 n'aurait jamais été introduite et les transports publics n'auraient pas été autant développés.»

L'UDC n'est donc pas suivie. Mais croit-elle elle-même tant que cela au grand chambardement au sein du Conseil fédéral? On peut en douter. Yvan Perrin reconnaît sans peine que son parti se concentre en priorité sur le 12 décembre, jour de la réélection de l'ensemble du collège gouvernemental. Le premier parti de Suisse veut en effet avant tout faire réélire Christoph Blocher. Et dans cette optique, la proposition d'Ueli Maurer ne sert qu'à faire diversion. Diversion rendue inutile par le triomphe UDC de dimanche.


Sinon, y a un truc qui m'énerve, c'est quand même que la presse non-chuiche effectue des raccourcis douteux, genre "Les Nazis des Alpages s'emparent de la Chuiche", ce qui est quand même loin d'être le cas comme l'a souligné Kamba.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arrière brutal assezdroit
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 44
Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 24345
Localisation: Angers

MessagePosté le: 23 Oct 2007 15:18    Sujet du message: Répondre en citant

C'est quoi la différence entre Justice et Police et Intérieur, chez vous ?
(bon ok, avec toutes les votations, ça fait du taf pour l'Intérieur, mais encore ?)

Keizer a écrit:
Tiens Kamba, j'ai lu aujourd'hui dans "24 Heures" que l'idée lancée par Ueli :gnah: Maurer de faire démissionner les trois conseillers fédéraux avait peut-être un but caché : tenter d'imposer par la force la nomination de Blocher à un ministère un peu plus important que "Justice et Police", genre celui de l'Intérieur...

24 Heures a écrit:
Moritz Leuenberger, Samuel Schmid et Pascal Couchepin envoyés à la retraite! Exposé dimanche soir lors de la «ronde des éléphants» à la TV alémanique, le projet du président de l'UDC Suisse, Ueli Maurer, de remplacer simultanément les trois doyens de fonction au Conseil fédéral a pris tout le monde de court. Date de référence de ce triple changement: au départ du dernier nommé, au plus tôt en 2009.

Avec une journée de recul, ce nouveau coup de l'UDC s'apparente à un coup d'épée dans l'eau. Le vice-président, Yvan Perrin, admet d'ailleurs que la mise en oeuvre de cette idée, formulée à l'origine par le président du PRD, Fulvio Pelli, ne pourra se faire que par étapes. Tout d'abord, l'UDC devra convaincre les radicaux et le PS d'une démarche visant à «créer une équipe au gouvernement». Faute de quoi la proposition deviendra caduque.

Le politologue bernois Georg Lutz ne cache pas son scepticisme: il peine à «identifier les moyens de pression à disposition de l'UDC» si le PRD et le PS n'entrent pas en matière sur sa proposition. Il ne voit notamment pas les démocrates du centre menacer de partir dans l'opposition pour obtenir cette triple vacance qui permettrait à Christoph Blocher de mettre la main sur un département plus stratégique que celui de Justice et Police.

Alors, qu'en pensent les radicaux? Leur secrétaire général, Guido Schommer, réitère «une invitation aux autres partis à réfléchir à un renouvellement collectif» du Conseil fédéral au moment du départ de Pascal Couchepin. Ce qui n'engage à rien. Quant à une nouvelle répartition des départements, Guido Schommer rappelle qu'elle est de la compétence des sept ministres, qui sont maîtres et seigneurs.

Du côté du Parti socialiste, en revanche, la main tendue par Ueli Maurer ne trouve aucune réponse, même polie. «Nous sommes très satisfaits de l'action de Moritz Leuenberger, explique le secrétaire général, Thomas Christen. Nous n'avons par conséquent aucun intérêt à lui demander de se retirer. Sans lui, la taxe sur le CO2 n'aurait jamais été introduite et les transports publics n'auraient pas été autant développés.»

L'UDC n'est donc pas suivie. Mais croit-elle elle-même tant que cela au grand chambardement au sein du Conseil fédéral? On peut en douter. Yvan Perrin reconnaît sans peine que son parti se concentre en priorité sur le 12 décembre, jour de la réélection de l'ensemble du collège gouvernemental. Le premier parti de Suisse veut en effet avant tout faire réélire Christoph Blocher. Et dans cette optique, la proposition d'Ueli Maurer ne sert qu'à faire diversion. Diversion rendue inutile par le triomphe UDC de dimanche.


Sinon, y a un truc qui m'énerve, c'est quand même que la presse non-chuiche effectue des raccourcis douteux, genre "Les Nazis des Alpages s'emparent de la Chuiche", ce qui est quand même loin d'être le cas comme l'a souligné Kamba.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kamba
Glamshine!



Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 17763
Localisation: Rive droite

MessagePosté le: 23 Oct 2007 16:01    Sujet du message: Répondre en citant

Rien à voir.

Voici le découpage des sept départements du CF :

* Justice et Police (Blocher, UDC) : comme son nom l'indique + politique migratoire

* Intérieur (Couchepin, PRD) : Santé, Culture, Statistiques, Recherche, Education, assurance-santé/vieillesse, Egalité, Alimentation.

* Affaires Etrangères (Calmy-Rey, PS) : comme son nom l'indique + coopération

* Défense, Protection de la Population, Jeunesse et Sports (Schmid, UDC) : Défense, Armement, Sport, Jeunesse, protection civile

* Finances (Merz, PRD): Banques, système financier, impôts, douanes, équipement, logistique, informatique et télécoms, fonction publique

* Economie (Leuthard, PDC): Politique économique, consommation, agriculture, logement, technologies avancées.

* Environnement, Transports, Energie et Communication (Leuenberger, PS): Energie, Environnement, Transports, Communication, Aménagement du Territoire.

Bref, les portefeuilles regroupent des compétences qui vont parfois bien au-delà de leurs appellations officielles et leur répartition semble parfois un peu baroque, même si en y réflechissant bien, elle se tient dans la plupart des cas.

Et l'intérieur est un département dont les leviers sur la société et le poids politique sont un peu plus lourds (et plus diversifiés) que le domaine "Justice et police", dont Blocher ne voulait déjà pas en 2003. (sans doute estime-t-il que ce portefeuille le circonscrit par trop dans son image "droitière" sans lui permettre de faire ses preuves sur d'autres dossiers moins étiquetés).

Par ailleurs, il me semble que la Défense et l'Economie n'ont jamais été confiés aux socialistes, tandis que les Affaires Etrangères sont à l'inverse l'un des bastions du PSS (1965-1993 et 2003-...).
_________________
"Vous etes vraiment tous des gros cons à part Kamba, serieux." - "Kamba est un homme de goût." (une kdfiste lisboète)

Nicolas Jeanjean est le Michel Jobert du rugby français.

"- Une dictature, c'est quand les gens sont communistes, qu'ils ont froid, avec des chapeaux gris et des chaussures à fermeture éclair. C'est ça, une dictature, Dolorès.
- Et comment appellez-vous un forum qui a comme administrateur un geek avec des pleins pouvoirs, un droit de kick illimité, une propension à exclure tout ce qui bouge, le tout avec l'aide d'un belge louche et d'un lyonnais nécrophile?
- J'appelle ça le KDF. Et pas n'importe lequel: le KDF de zozo !"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
PatogaZ
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 41
Inscrit le: 04 Avr 2004
Messages: 6129
Localisation: 92 wesh

MessagePosté le: 23 Oct 2007 16:21    Sujet du message: Répondre en citant

Kamba a écrit:

Par ailleurs, il me semble que la Défense et l'Economie n'ont jamais été confiés aux socialistes, tandis que les Affaires Etrangères sont à l'inverse l'un des bastions du PSS (1965-1993 et 2003-...).


je sens que tu essaies de faire passer un message subliminal :mefiant1:
_________________
s.e.x, beer, and rock n'roll
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
naiche
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 50
Inscrit le: 11 Juin 2003
Messages: 6476
Localisation: auprés de ma blonde

MessagePosté le: 23 Oct 2007 16:46    Sujet du message: Répondre en citant

"justice et police" dans le même ministère ce n'est pas pour le moins étonnant ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jihaime
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 10 Mai 2006
Messages: 4882

MessagePosté le: 23 Oct 2007 16:46    Sujet du message: Répondre en citant

Merci infiniment, Kamba :jemincline:
_________________
Give a man a fish, and you feed him for a day. Don't teach a man to fish, and you feed yourself. He's a grown man, fishing's not that hard.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arrière brutal assezdroit
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 44
Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 24345
Localisation: Angers

MessagePosté le: 23 Oct 2007 16:47    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Kamba.

Ce qui est "travail", c'est dans Economie ou dans Intérieur ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kamba
Glamshine!



Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 17763
Localisation: Rive droite

MessagePosté le: 23 Oct 2007 17:00    Sujet du message: Répondre en citant

Arrière brutal assezdroit a écrit:
Merci Kamba.

Ce qui est "travail", c'est dans Economie ou dans Intérieur ?


Economie, sauf le volet "protection sociale".
_________________
"Vous etes vraiment tous des gros cons à part Kamba, serieux." - "Kamba est un homme de goût." (une kdfiste lisboète)

Nicolas Jeanjean est le Michel Jobert du rugby français.

"- Une dictature, c'est quand les gens sont communistes, qu'ils ont froid, avec des chapeaux gris et des chaussures à fermeture éclair. C'est ça, une dictature, Dolorès.
- Et comment appellez-vous un forum qui a comme administrateur un geek avec des pleins pouvoirs, un droit de kick illimité, une propension à exclure tout ce qui bouge, le tout avec l'aide d'un belge louche et d'un lyonnais nécrophile?
- J'appelle ça le KDF. Et pas n'importe lequel: le KDF de zozo !"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivante
Page 1 sur 12

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com