Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
Toi aussi, joue à l'ouverture avec l'omniprésident
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Océane
Fieffée péronnelle


Age: 25
Inscrit le: 04 Mai 2003
Messages: 13750
Localisation: Dans son potager, avec ses tomates.

MessagePosté le: 11 Jan 2008 14:19    Sujet du message: Toi aussi, joue à l'ouverture avec l'omniprésident Répondre en citant

J'ai regardé avant hier soir le sarko show (discours + questions / réponses), et ce mec, si detestable soit il, est tout de même assez bluffant.
A de nombreuses reprises, lors de son speech d'ouverture principalement, je me suis surprise à me dire, woaa, ça dépote tout de même, c'est tout de même un sacré bonhomme.

Je vous propose donc un nouveau jeu, qu'est ce qui vous bluffe, qu'est ce qui vous plait, qu'est ce que vous pluzuner totalement en ce qui concerne l'hyperactif de l'Elysée ?

Je completerais plus tard, car j'ai faim mais en gros:

Sa politique de civilisation: Dubative lorsqu'il l'avait évoquée dans ses voeux du 31/12, j'avoue que lors des voeux à la presse, l'animal à plutot bien défendu son projet. Même si je ne suis pas d'accord avec le fond de sa politique, je reconnais à Sarko d'avoir remis le politique au centre du débat. Je lui reconnais une vision pour la France (même si je ne la partage pas). Depuis 81, personne ne nous proposait plus rien si ce n'est une gestion pépere des actifs France. Mais là, sarko se lance, estime que tou es politique, et cela n'arrivait plus depuis Mitterrand. Dommage pour camp, c'est la droite qui nous reparle de projet de société. La gauche risque de devoir se préparer à de longues années d'opposition (2012 sera le point de depart de la consolidation de la politique de civilisation, et on en reprend pour 5 ans).

Après, une autre chose me bluffe. C'est le volontarisme. N'en doutez pas une seconde il va faire ce qu'il a dit. Bien ? mal ? anyway, il va aller au bout de sa logique, tête baissée. Je pense qu'il se trompe de chemin, mais rendons lui hommage sur ce point, car s'il continue de cette maniere (et il n'y a pas de raison qu'il change), c'est la pratique du pouvoir qui en sera à jamais changée en France. Enfin faire ce pour quoi on a été élu, ce qui nous éviterait à l'avenir bien des renoncenents, nous éviterait les sentences definitives du type, "on ne peut pas reformer en France". Eh bien qu'il prouve le contraire, cela nous donnera des ailes quand nous reviendrons au pouvoir.

Enfin, très vite et de façon incomplete car mon ventre gargouille:

Le projet de modif du preambule de la constit :jemincline:
Le projet de reforme du France Tv :jemincline:
Sa mise en oeuvre de la diversité :jemincline:
Ses projets concernant la participation en entreprise :jemincline:
La reforme des regimes speciaux :jemincline:

Bon, j'oublie peut etre des choses (enfin, j'espere que je n'en oublie pas trop non plus, ce serait inquietant :neutral: ), tout ceci est très perfectible, mais on aura le temps d'y revenir.
_________________
A part fumer des splifs, mon premier kif', c'est de chiller.

www.lescahiersducatch.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
zozo
Administrateur
Administrateur


Age: 40
Inscrit le: 18 Mar 2003
Messages: 10515
Localisation: à l'ombre

MessagePosté le: 11 Jan 2008 14:20    Sujet du message: Re: Toi aussi, joue à l'ouverture avec l'omniprésident Répondre en citant

Océane a écrit:


Le projet de modif du preambule de la constit :jemincline:

Juste et rapidement là dessus, il me semble que dans ce projet, il y'a aussi la politique des quotas par origine géographique.

C'est à dire un classement de la population étrangère par zone, ce qui me semble plus que vomitif.
_________________
Informaticien pour bateaux... ©Brouche.
Remember, computers are tools. Tools help us do our work better.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Océane
Fieffée péronnelle


Age: 25
Inscrit le: 04 Mai 2003
Messages: 13750
Localisation: Dans son potager, avec ses tomates.

MessagePosté le: 11 Jan 2008 14:24    Sujet du message: Re: Toi aussi, joue à l'ouverture avec l'omniprésident Répondre en citant

zozo a écrit:
Océane a écrit:


Le projet de modif du preambule de la constit :jemincline:

Juste et rapidement là dessus, il me semble que dans ce projet, il y'a aussi la politique des quotas par origine géographique.

C'est à dire un classement de la population étrangère par zone, ce qui me semble plus que vomitif.


Pas dans le preambule, non. Enfin, il ne me semble pas.
Même si Sarko a effectivement demandé à "Brice" de mettre en oeuvre cette politique de quota en 2008.

En ce qui concerne le préambule, il s'agit de discrimination positive, droit de la femme et diversité, bio-éthique.
_________________
A part fumer des splifs, mon premier kif', c'est de chiller.

www.lescahiersducatch.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Fredevils
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 01 Fév 2004
Messages: 7056
Localisation: 12 juillet 1998

MessagePosté le: 11 Jan 2008 14:39    Sujet du message: Répondre en citant

Dans le préambule ou dans le corps même de la Constitution (préambule +, ça ne change rien sur le plan de la force juridique, l'effet recherché est d'abord symbolique (comme on a fait, pour prendre un exemple récent, avec la Charte de l'environnement).

J'ai plein de choses à dire, plus tard, promis (c'est suffisamment court ?).


Dernière édition par Fredevils le 11 Jan 2008 14:41; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Agora
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 47
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 25662
Localisation: au bord du Lac

MessagePosté le: 11 Jan 2008 14:40    Sujet du message: Répondre en citant

Je sais

Mais bon, je n'ai pas encore eu le temps de lire l'ensemble de l'édito, mais le chapeau résume assez bien ce qu'un analyste politique guère suspect de gauchisme peut voir dans la conférence de Sarko

Jacques Julliard a écrit:
La fêlure
Très vite, au cours de la conférence de presse du président, sous cette rafale de mots et d'idées, on a été gagné par le tournis. Le lien, le ciment ? Il n'y en a qu'un, il s'appelle Sarkozy


On appelait cela naguère une déclaration d'investiture : celle que le président du Conseil «désigné» faisait devant l'Assemblée nationale pour lui demander sa confiance. C'est un signe des temps nouveaux qu'une telle déclaration se fasse désormais devant la presse; un signe de plus du passage de la démocratie représentative d'hier à la démocratie d'opinion d'aujourd'hui.
Jamais, en effet, depuis son arrivée au pouvoir, Nicolas Sarkozy ne nous avait gratifiés d'une déclaration d'intention aussi complète. Au point de tourner parfois au catalogue, sous le chapeau général de «politique de civilisation». Une trouvaille empruntée à la fécondité conceptuelle de notre ami Edgar Morin, mais utilisée ici de façon rhétorique. Au fait, comment la civilisation, qui est la résultante d'une multiplicité de facteurs, peut-elle faire l'objet d'une politique concertée, surtout de la part des gouvernements et de l'Etat ? C'est comme si l'on créditait la Régence, Louis XV et Louis XVI de la paternité des Lumières...
Peu importe après tout : l'ambition est grande, on ne s'en plaindra pas. Nous avons été arrosés pendant la première moitié de la déclaration présidentielle d'une rafale d'idées et de mots débités à toute allure, sur un ton un peu guindé qui contrastait avec celui, beaucoup plus primesautier, des réponses aux questions des journalistes. Le moyen, après l'évocation en trompe-l'oeil de la Renaissance, du XVIIIe, de la révolution industrielle, des Trente Glorieuses, de ne pas être sensible à un discours qui évoque pêle-mêle les valeurs, l'humanisme, la morale, les repères, les critères, les normes, la convivialité, la démocratie, la science, la laïcité, l'éducation, la sécurité, la démocratie, la vie, le bonheur, la lutte, enfin, contre ce monde de brutes ? L'impression générale est celle d'une évasion par le plafond, d'une grande parade de concepts, d'une psychomachie à la Malraux, l'oeil étincelant et la mèche de jais en moins. Décidément, Henri Guaino a de bien bonnes lectures.

Presque personne n'a été oublié dans cette distribution. Ni les femmes, ni les jeunes, ni les immigrés, ni les profs, ni les malades... Au détour d'un développement sur le malaise des banlieues et avant la politique de la ville, on voit surgir comme un remords, pour faire plaisir à la CFDT, la sécurisation des parcours professionnels. En somme, Nicolas Sarkozy est ce que les Italiens appelle un «toutologue», un grand toutologue convaincu que la solution des problèmes ne viendra pas par leur traitement singulier mais au contraire d'une convergence des approches, dans un joyeux déballez-moi-ça de toutes les questions que la société agite depuis trente ans. Très vite, on est gagné par le tournis. Le lien, le ciment ? Il n'y en a qu'un, il s'appelle Nicolas Sarkozy.

Il faudra, en tout cas, que la gauche se sorte de la tête que notre sémillant président est un ultralibéral. Malgré une référence rapide à un «capitalisme d'entrepreneurs», ce qui domine le discours, c'est la responsabilité de l'Etat dans la gestion de l'économie et surtout dans la protection des entreprises contre le capitalisme sauvage, c'est-à-dire la mondialisation. Nicolas Sarkozy sait que, sur ce terrain, il trouvera dans la population une oreille complice. Il donne même à la Caisse des Dépôts la mission de protéger les entreprises contre les fonds souverains et les fonds spéculatifs étrangers. Il regrette que l'on n'ait rien fait pour protéger Pechiney contre les prédateurs du dehors. La protection du capitalisme national va de pair avec la libéralisation. Villepin ne disait pas autre chose, ni avant lui Raffarin, voire Valéry Giscard d'Estaing. En France, le centre-droit, que l'on nomme parfois orléanisme, n'est pas du tout synonyme de laissez-faire, laissez-passer. Au fond, comme la gauche, Nicolas Sarkozy est partisan d'une espèce de politique industrielle. Il est dommage qu'il ne lui associe pas une politique sociale. Curieusement, alors qu'il semble en appeler des dérives d'un capitalisme financier qu'il importe de moraliser et, pour partie, de réglementer, il reste presque muet sur les aspects sociaux de cette civilisation de l'inégalité. Il se contente de recourir aux vieilles recettes gaulliennes de la participation et de l'intéressement, promettant de faire bénéficier les travailleurs des profits de l'entreprise, mais sans dire comment. L'orléanisme peut être protectionniste à l'occasion, socialiste jamais. Il n'est pas armé pour ça. Il est arrivé à de Gaulle de rêver de gouverner la France avec la CGT contre le patronat... Cette idée n'effleure pas Sarkozy, qui sait trop bien jusqu'à quel point un homme politique de droite peut asticoter ses soutiens économiques naturels sans jamais les remettre en cause.


Mais quel homme singulier que celui que la France a mis à sa tête au printemps dernier ! Cet étrange équilibre entre la confiance en soi et la vulnérabilité, dans des proportions qui varient à chaque instant, prend quelquefois des reflets pathétiques. Ce mélange d'inculture assumée et de vive intelligence; cette présence d'esprit exceptionnelle associée à une mauvaise foi triomphante; des dehors de mauvais garçon qui cachent parfois une naïveté charmante; l'empathie envers les êtres qui se met spontanément au service de son objectif du moment... Et surtout, peut-être, une fêlure qui se dessine, le conflit permanent entre une vitalité dévorante et des pulsions mortifères. Le moment le plus fort de cette conférence fut à mon sens cette repartie qui parut lui échapper : «Si j'étais inquiet, je ne serais pas président de la République; ce n'est pas un métier pour inquiet !»
Non, à la différence de ses deux prédécesseurs, Mitterrand et Chirac, Nicolas Sarkozy n'a pas pour principale obsession de durer. Ni peut-être de survivre. Parvenu au faîte, ce romantique de l'action se jette dans son destin plutôt que dans l'avenir et entraîne le pays avec lui. Cet homme qui paraît ne jamais reculer devant les effets possibles de ses actes laisse la France suspendue, comme en apesanteur, entre le réalisme et l'illusion, entre l'immobilisme et l'inconséquence : l'incertitude ne peut pas durer très longtemps comme cela.




Jacques Julliard
Le Nouvel Observateur





_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kamba
Glamshine!



Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 17763
Localisation: Rive droite

MessagePosté le: 11 Jan 2008 15:19    Sujet du message: Répondre en citant

Agora a écrit:
Je sais

Mais bon, je n'ai pas encore eu le temps de lire l'ensemble de l'édito, mais le chapeau résume assez bien ce qu'un analyste politique guère suspect de gauchisme peut voir dans la conférence de Sarko

Citation:

Jacques Julliard
Le Nouvel Observateur



On parle bien du thuriféraire attitré de Ségolène Royal depuis sa candidature à la candidature ?

:abovelol:

Sacré Agora.

:lol:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Agora
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 47
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 25662
Localisation: au bord du Lac

MessagePosté le: 11 Jan 2008 15:23    Sujet du message: Répondre en citant

Et tu appelles ça du gauchisme? :shock:
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Océane
Fieffée péronnelle


Age: 25
Inscrit le: 04 Mai 2003
Messages: 13750
Localisation: Dans son potager, avec ses tomates.

MessagePosté le: 11 Jan 2008 17:44    Sujet du message: Répondre en citant

Fredevils a écrit:
(c'est suffisamment court ?).


Trop.

Ctb.
_________________
A part fumer des splifs, mon premier kif', c'est de chiller.

www.lescahiersducatch.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Nusra Fat Oliver Kahn
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 45
Inscrit le: 30 Juil 2004
Messages: 17448
Localisation: Bayern de Karachi

MessagePosté le: 11 Jan 2008 23:05    Sujet du message: Re: Toi aussi, joue à l'ouverture avec l'omniprésident Répondre en citant

le plan a écrit:
Si tu veux vraiment voir un GRAND politicien, matte 30 secondes d'Obama, je t'assure que Sarkozy va te sembler a peu pres du niveau d'un candidat du Juste Prix.


un GRAND orateur, +1. Grand politicien, c'est un peu tôt pour juger, mais ses prises de position sur les questions sociales me paraissent plus que tièdes.
_________________
"je vais pas débattre de goûts musicaux avec nusra hein. je pense que c'est le seul qui pourrait me battre par abandon sur ce site"
(Un mayo couine)

R frickin' S

Tu peux craindre l'Iran ou la Russie tout ce que tu veux, mais leur bilan en termes de vies humaines perdues depuis 30 ans est nul
(a massive argument)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Lo de Mars
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 49
Inscrit le: 02 Sep 2003
Messages: 9286
Localisation: Près de l'Huveaune

MessagePosté le: 11 Jan 2008 23:36    Sujet du message: Répondre en citant

Grand orateur, je suis pas sur.
Je ne l'ai jamais trouvé vraiment charismatique. Sa "qualité d'orateur" se limite à une ou deux figures de réthorique consistant à incarner celui qui agit, du style " moi je suis le con qui avance pdt que les intellos sont assis". Pour le moment ça rencontre un certain écho dans le coté réac que nous avons tous. Et surtout en face, il n'y a pas de figure pouvant incarner une certaine rupture avec son propre camp. Ségolène Royal l'a eut incarné, mais à perdu la finale. Elle est en train de se refaire un cerise forcement amochée après une telle défaite. On va lui laisser un peu de temps.
Il y a aussi Besancenot. Mais trop "exotique".
Bref, Sarko et sa réthorique jouent sur du velours en ce moment. Mais pour autant je lui trouve pas des talents de grands orateurs.
_________________
You'll never craint degun

— Pourriez-vous être vigilent sur l’orthographe ?!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Mr Groseille
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 09 Mai 2004
Messages: 7637

MessagePosté le: 11 Jan 2008 23:43    Sujet du message: Répondre en citant

Lo, je crois que Nusra parlait d'Obama en tant que grand orateur.

Sur Sarko orateur, je l'ai vu très mauvais sur des sujets qu'il maîtrisait très peu et où il fait un peu VRP avec ses tics gestuels et son enthousiasme surfait. (not. un congrès éco où il bafouillait sans cesse). De plus, il parle assez mal le français (pour un politique de premier plan) et cela le pénalise quand même bcp à mon sens.

D'ailleurs, je ne le trouve pas bon lors de la conf. Ne serait-ce que dans l'extrait avec Joffrin, il bafouille, parle dans le vide afin de trouver quoi dire ("gap-fillers") et au final n'a pas grand chose à rétorquer à Joffrin, si ce n'est du "moi, je...Mr Joffrin" étalant ainsi son inculture ou du moins son manque de culture.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Lo de Mars
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 49
Inscrit le: 02 Sep 2003
Messages: 9286
Localisation: Près de l'Huveaune

MessagePosté le: 11 Jan 2008 23:50    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui en effet, Nus parlait d'Obama. Au temps pour moi.

Obama, je n'ai jamais eu l'occasion de l'entendre. Seulement de le voir. Mais déjà sa dégaine est bcp plus convaincante que celle de Sarko. Pour rester dans le stricte domaine de "l'habillage".
_________________
You'll never craint degun

— Pourriez-vous être vigilent sur l’orthographe ?!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Océane
Fieffée péronnelle


Age: 25
Inscrit le: 04 Mai 2003
Messages: 13750
Localisation: Dans son potager, avec ses tomates.

MessagePosté le: 11 Jan 2008 23:52    Sujet du message: Répondre en citant

Pour repondre à Lo et au Plan (car ne semble bien que Nus' parle d'Obama), je ne dis pas que Sarko est un grand orateur. D'ailleurs, je pense que Sarko n'est pas un grand orateur. Il s'en tire correctement (mais pas plus) lors du discours d'ouverture de la conf'* et alterne le médiocre beauf et le correct, lors des questions reponses. Et lorsque c'est correct, c'est que la reponse est préparée. D'ailleurs, en ce qui concerne la reponse à Joffrin, je pense que 75% de celle ci est déjà prete.
Donc, je le repete, je ne trouve pas que Sarko est un grand orateur. Il est par contre bluffant, ultra dynamique dans l'exercice, percutant, ... tout ce que vous voudrez, mais ce mec en impose face à la presse. Dans son style, médiocre / beauf / inculte presque assumé, il en impose.
Mais grand orateur, mon dieu non. J'ai eu la chance de voir par exemple Mitterrand en live, et là oui, on peut parler de grand orateur, de mec capable de delaisser ses notes et de te sortir un discours amour12.

* Guaino était tout de même très inspiré.
_________________
A part fumer des splifs, mon premier kif', c'est de chiller.

www.lescahiersducatch.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Lo de Mars
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 49
Inscrit le: 02 Sep 2003
Messages: 9286
Localisation: Près de l'Huveaune

MessagePosté le: 11 Jan 2008 23:59    Sujet du message: Répondre en citant

Océane a écrit:
Il est par contre bluffant, ultra dynamique dans l'exercice, percutant, ... tout ce que vous voudrez, mais ce mec en impose face à la presse. Dans son style, médiocre / beauf / inculte presque assumé, il en impose.


Oui c'est vrai. Mais j'ai l'impression que ce n'est qu'une question de temps. Le temps que les gens se lassent de ce style grossier. Et le temps que dans l'opposition, une figure arrive à incarner la nouveauté ou la rupture. C'est le plus dur à faire, parce que dans le fond, y a un boulevard.
_________________
You'll never craint degun

— Pourriez-vous être vigilent sur l’orthographe ?!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Arrière brutal assezdroit
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 45
Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 24801
Localisation: Angers

MessagePosté le: 11 Jan 2008 23:59    Sujet du message: Répondre en citant

Océane a écrit:
Pour repondre à Lo et au Plan (car ne semble bien que Nus' parle d'Obama), je ne dis pas que Sarko est un grand orateur. D'ailleurs, je pense que Sarko n'est pas un grand orateur. Il s'en tire correctement (mais pas plus) lors du discours d'ouverture de la conf'* et alterne le médiocre beauf et le correct, lors des questions reponses. Et lorsque c'est correct, c'est que la reponse est préparée. D'ailleurs, en ce qui concerne la reponse à Joffrin, je pense que 75% de celle ci est déjà prete.
Donc, je le repete, je ne trouve pas que Sarko est un grand orateur. Il est par contre bluffant, ultra dynamique dans l'exercice, percutant, ... tout ce que vous voudrez, mais ce mec en impose face à la presse. Dans son style, médiocre / beauf / inculte presque assumé, il en impose.
Mais grand orateur, mon dieu non. J'ai eu la chance de voir par exemple Mitterrand en live, et là oui, on peut parler de grand orateur, de mec capable de delaisser ses notes et de te sortir un discours amour12.

* Guaino était tout de même très inspiré.


Ouais, enfin Sarko c'est un revival de Georges Marchais, quoi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Page 1 sur 10

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com