Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
La Belgique, ou la politique autrement...
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4 ... 14, 15, 16  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
loustic is back
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 43
Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 9057
Localisation: La tête à lille, le coeur en Asie

MessagePosté le: 23 Avr 2010 11:59    Sujet du message: Répondre en citant

Mon ego et moi a écrit:

La présentation du Soir semble rejeter l'essentiel des torts sur des exigences trop grande de la part des Flamands. C'est ma perception ou c'est aussi celle qui existe en Belgique


Peut être en Wallonie, mais en Flandres, c'est pour nombre de mes collègues à cause des wallons. Et si certains sont tristes de ce qu'il se passe, j'ai aussi droit à des commentaires avec un sourire jusqu'aux oreilles : c'est un grand jour pour la Flandre.
Concernant "l'avenir" de la Belgique en tant que tel, je ne suis pas optimiste du tout.
_________________
Si la merde valait quelque chose, les pauvres naîtraient sans trou du c.u.l..
I don't need s.e.x. The governement fucks me every day.
Si tu critiques la forme sans réflechir au fond c'est que ... tu as tout à fait ta place sur ce forum.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N° 14
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 14
Inscrit le: 05 Aoû 2003
Messages: 18813
Localisation: derrière les fagots

MessagePosté le: 23 Avr 2010 12:49    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, on est vraiment dans un schéma opposé des deux côtés de la frontière linguistique.

Les Flamands considèrent que les francophones refusent toutes les propositions et qu'ils bloquent ainsi toute tentative de réforme.

Du côté francophone, on rappelle que des solutions (l'arrondissement électoral unique pour toute la Belgique, l'élargissement de Bruxelles en compensation...) ont été faites et que la Flandre les a jugées inacceptables.

Le problème des Flamands, c'est qu'ils croient négocier alors qu'ils n'offrent quasi aucune contrepartie. Plus qu'une négociation, c'est un flingue collé contre la tempe des francophones pour qu'ils signent un accord qui les lèseraient totalement.

L'erreur du côté francophone, c'est de considérer que les négociations actuelles sont comme celles auparavant. Or, les Flamands peuvent faire passer le texte en force au Parlement une fois tous les recours suspensifs (sonnettes d'alarme) épuisés.

On est clairement dans une impasse et la population flamande commence à se radicaliser. C'est très préoccuppant.
_________________
Tant de vies médiocres et si peu de suicides.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vito
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 3178

MessagePosté le: 23 Avr 2010 12:56    Sujet du message: Répondre en citant

Comme l'a dit N° 14, c'est complexe, mais si on regarde froidement, on peut comprendre la volonté de scission. En plus de la carte qu'a posté N° 14, ça c'est la carte de la province du Brabant Flamand.




J'habite à Leuven (Louvain) et lors des élections fédérales, je ne peux pas voter pour des listes flamandes de Hal Vilvoorde alors qu'on a des circonscriptions provinciales. Les habitants des 9 autres provinces votent normalement, il n'y a que les habitants du Brabant Flamand qui se retrouvent dans cette situation.

Le problème, c'est que les Francophones font semblant de ne pas le voir. Je n'ai jamais entendu Di Rupo ou Reynders reconnaitre que c'est un problème. Ce que ces derniers voient, c'est ce qui se passerait après cette scission. Pour les Francophones, les Flamands ont des arrières pensées lorsqu'ils parlent de la scission de BHV. En réalité, c'est la scission du pays qui est en jeu. D'où le Niet dans toutes les langues.


Et voilà que

Citation:
L’évêque de Bruges Roger Vangheluwe * a démissionné après avoir reconnu qu’il avait « abusé d’un jeune » garçon de son entourage il y a plusieurs années. Le pape a accepté sa démission.


C'est un pays de :fou5:


* Heureusement qu'il n'est pas Wallon...
_________________
B.H.O


Champion du DanskeKoty 2007-2008 :rockon:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
electron libre
Professeur
Professeur


Age: 42
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 7041
Localisation: au nord est

MessagePosté le: 23 Avr 2010 13:03    Sujet du message: Répondre en citant

:|

Sinon, le probleme reside quand meme dans le fait que les flamands nationalistes refusent une realite de fait: il y a des francophones en Flandres et l'unite linguistique de la Flandre tant desiree et proclamee se heurte a cette realite.
_________________
Merci pour toutes ces heures de travail miraculeusement gâchées ! (Vamos au KDF, 18/03/05) :phone:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mon ego et moi
Juste blasé


Age: 40
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 30098
Localisation: A la croisée des chemins qui ne mènent nulle part.

MessagePosté le: 23 Avr 2010 13:06    Sujet du message: Répondre en citant

C'est la loi de 1993 qui justifie que les Brabançons soient émiettés alors que dans les autres provinces, ce n'est pas le cas ?
Pour la circonscription nationale, la logique sous-tendue, c'est une proportionnelle (avec éventuellement une prime majoritaire) ; quels partis et notamment quels partis flamands soutiennent cette option ?
_________________
:byebye:
(Mais je lis mes MP)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
N° 14
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 14
Inscrit le: 05 Aoû 2003
Messages: 18813
Localisation: derrière les fagots

MessagePosté le: 23 Avr 2010 13:09    Sujet du message: Répondre en citant

Vito >

D'un point de vue strictement fonctionnel, tu as parfaitement raison, la scission s'impose (et je pense que ce serait une bonne chose).

Cependant, l'exiger purement et simplement, sans compensation, c'est oublier que l'arrondissement BHV est une contrepartie donnée aux francophones contre le clichage de la frontière linguistique en 1963 (au départ, il était prévu de changer les contours de la frontière en fonction des recensements décanaux, mais les francophones étant de plus en plus nombreux dans la périphérie bruxelloise, les flamands ont voulu figer la frontière - il n'y a plus de recensement linguistique depuis 1961).

Et scinder cet arrondissement, c'est fixer institutionnellement une frontière qui pourrait être une frontière d'Etat. Ca représente forcément un risque pour les francophones.
_________________
Tant de vies médiocres et si peu de suicides.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N° 14
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 14
Inscrit le: 05 Aoû 2003
Messages: 18813
Localisation: derrière les fagots

MessagePosté le: 23 Avr 2010 13:16    Sujet du message: Répondre en citant

electron libre a écrit:
:|

Sinon, le probleme reside quand meme dans le fait que les flamands nationalistes refusent une realite de fait: il y a des francophones en Flandres et l'unite linguistique de la Flandre tant desiree et proclamee se heurte a cette realite.


Ca aussi, c'est compliqué. officiellement, ils ne sont pas opposés à la présence de francophones, mais ceux-ci doivent s'"intégrer".
La notion d'intégration des francophones devient de plus en plus pointue : au départ, c'était se débrouiller en néerlandais, maintenant, ça va jusqu'à prouver son lien avec la commune dans laquelle on veut acheter son logement.

Et c'est vrai qu'il y a des francophones installés en Flandre depuis des dizaines d'années à qui ça écorche la gueule de dire bonjour en néerlandais dans un commerce. Mais globalement, ça se passe en bonne intelligence. J'ai habité Leuven 6 mios pour apprender la langue et même quand je parlais néerlandais comme une vache espagnole, j'ai toujours été bien accueilli.

Pour en revenir aux extrémistes flamands, eux vivent dans le ressentiment des années 20-30, quand leur langue était discriminée. Or, depuis les années 60, tous les postes importants reviennent à des Flamands, ils ont la main mise sur la politique et l'économie, mais font comme s'ils étaient tojours les victimes de l'impérialisme francophone. Va comprendre...
_________________
Tant de vies médiocres et si peu de suicides.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N° 14
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 14
Inscrit le: 05 Aoû 2003
Messages: 18813
Localisation: derrière les fagots

MessagePosté le: 23 Avr 2010 13:18    Sujet du message: Répondre en citant

Mon ego et moi a écrit:
C'est la loi de 1993 qui justifie que les Brabançons soient émiettés alors que dans les autres provinces, ce n'est pas le cas ?
Pour la circonscription nationale, la logique sous-tendue, c'est une proportionnelle (avec éventuellement une prime majoritaire) ; quels partis et notamment quels partis flamands soutiennent cette option ?

En 1993, la province du brabant qui est bilingue est scindée en 2 provinces unilingues : Brabant wallon et Brabant Flamand. On est passé de 9 à 10 provinces.

La circonscription nationale, c'est au départ une émanation du monde universitaire tant flamand que wallon reprise par tous les partis francophones et seulement Groen ! (les verts flamands - 2 à 5% d'électeurs)
_________________
Tant de vies médiocres et si peu de suicides.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Super Timor
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 36
Inscrit le: 07 Avr 2005
Messages: 2323
Localisation: Très loin du Reichstag

MessagePosté le: 23 Avr 2010 13:28    Sujet du message: Répondre en citant

N° 14 a écrit:
electron libre a écrit:
:|

Sinon, le probleme reside quand meme dans le fait que les flamands nationalistes refusent une realite de fait: il y a des francophones en Flandres et l'unite linguistique de la Flandre tant desiree et proclamee se heurte a cette realite.


Ca aussi, c'est compliqué. officiellement, ils ne sont pas opposés à la présence de francophones, mais ceux-ci doivent s'"intégrer".
La notion d'intégration des francophones devient de plus en plus pointue : au départ, c'était se débrouiller en néerlandais, maintenant, ça va jusqu'à prouver son lien avec la commune dans laquelle on veut acheter son logement.

Et c'est vrai qu'il y a des francophones installés en Flandre depuis des dizaines d'années à qui ça écorche la gueule de dire bonjour en néerlandais dans un commerce. Mais globalement, ça se passe en bonne intelligence. J'ai habité Leuven 6 mios pour apprender la langue et même quand je parlais néerlandais comme une vache espagnole, j'ai toujours été bien accueilli.

Pour en revenir aux extrémistes flamands, eux vivent dans le ressentiment des années 20-30, quand leur langue était discriminée. Or, depuis les années 60, tous les postes importants reviennent à des Flamands, ils ont la main mise sur la politique et l'économie, mais font comme s'ils étaient tojours les victimes de l'impérialisme francophone. Va comprendre...


Ce qui me laisse complètement perplexe, c'est comment les dispositions limitant l'installation des francophones wallons en Flandre ne sont pas jugées illégales par les institutions judiciaires européennes. Je suis peut-être naïf, mais aux yeux du Français plouc que je suis, c'est purement et simplement de la discrimination. En plus, manifestement, si le francophone est français, suisse ou représentant diplomatique ivoirien, ça pose beaucoup moins de problèmes...

Ce genre d'impératif catégorique d'intégration (en fait d'assimilation nationale), ça me fait plus penser au petit père Tsar russifiant la Pologne qu'à l'Europe démocratique du XXIe siècle. Ils ne se rendent vraiment pas compte de l'image qu'ils donnent à l'extérieur, les Flamands ?
_________________
H is for Hope.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vito
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 3178

MessagePosté le: 23 Avr 2010 13:36    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui fait peur quand mêem, c'est que la note de Dehaene ait été rejeté par les Francophones comme étant trop flamande, alors qu'au mêem moment
Bart de Wever a écrit:
"Il faut attendre de connaître l'accord mais quand j'entends que ce qui circule jusqu'à présent, qui est considéré comme insuffisant par les francophones, l'angoisse me prend à la gorge"

_________________
B.H.O


Champion du DanskeKoty 2007-2008 :rockon:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N° 14
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 14
Inscrit le: 05 Aoû 2003
Messages: 18813
Localisation: derrière les fagots

MessagePosté le: 23 Avr 2010 13:38    Sujet du message: Répondre en citant

Super Timor a écrit:
N° 14 a écrit:
electron libre a écrit:
:|

Sinon, le probleme reside quand meme dans le fait que les flamands nationalistes refusent une realite de fait: il y a des francophones en Flandres et l'unite linguistique de la Flandre tant desiree et proclamee se heurte a cette realite.


Ca aussi, c'est compliqué. officiellement, ils ne sont pas opposés à la présence de francophones, mais ceux-ci doivent s'"intégrer".
La notion d'intégration des francophones devient de plus en plus pointue : au départ, c'était se débrouiller en néerlandais, maintenant, ça va jusqu'à prouver son lien avec la commune dans laquelle on veut acheter son logement.

Et c'est vrai qu'il y a des francophones installés en Flandre depuis des dizaines d'années à qui ça écorche la gueule de dire bonjour en néerlandais dans un commerce. Mais globalement, ça se passe en bonne intelligence. J'ai habité Leuven 6 mios pour apprender la langue et même quand je parlais néerlandais comme une vache espagnole, j'ai toujours été bien accueilli.

Pour en revenir aux extrémistes flamands, eux vivent dans le ressentiment des années 20-30, quand leur langue était discriminée. Or, depuis les années 60, tous les postes importants reviennent à des Flamands, ils ont la main mise sur la politique et l'économie, mais font comme s'ils étaient tojours les victimes de l'impérialisme francophone. Va comprendre...


Ce qui me laisse complètement perplexe, c'est comment les dispositions limitant l'installation des francophones wallons en Flandre ne sont pas jugées illégales par les institutions judiciaires européennes. Je suis peut-être naïf, mais aux yeux du Français plouc que je suis, c'est purement et simplement de la discrimination. En plus, manifestement, si le francophone est français, suisse ou représentant diplomatique ivoirien, ça pose beaucoup moins de problèmes...

Ce genre d'impératif catégorique d'intégration (en fait d'assimilation nationale), ça me fait plus penser au petit père Tsar russifiant la Pologne qu'à l'Europe démocratique du XXIe siècle. Ils ne se rendent vraiment pas compte de l'image qu'ils donnent à l'extérieur, les Flamands ?


Le jugement est en cours.
Le texte sera probablement adapté avant qu'il puisse être condamné, je pense.

Mais sur le fond, je te rejoins parfaitement. Si on applique ce décret à la lettre, plein de Flamands ne pourraient pas acheter de logement en Flandre.
_________________
Tant de vies médiocres et si peu de suicides.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gentilgana
vuvuzela



Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 3248

MessagePosté le: 23 Avr 2010 14:30    Sujet du message: Répondre en citant

Je lis avec intérêt vos posts.
Ce que vous décrivez me parait ubuesque/grolandaisque.

Imaginez vous en France que des gens doivent prouver pour s'y installer leur lien avec la commune de Lorient ou Sarcelles, parler obligatoirement breton ou français et pas français ou arabe, on nage en plein délire !
:fou9:

Je ne me vois pas dire "c'est vrai qu'il y a des francophones installés en Bretagne depuis des dizaines d'années à qui ça écorche la gueule de dire kénavo dans un commerce"
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:


Voir ces polémiques plomber sérieusement et durablement la Belgique, qui est sensée être au coeur de l'europe notamment via certaines institutions, c'est terriblement paradoxal, pour être gentil.

En fait c'est comique, si tant est que ce soit drôle, car c'est même pas une plaisanterie belge semble-t-il.
_________________
Massive: je capte plus rien moi. j'ai l'impression que c'est que de la chance le foot.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mon ego et moi
Juste blasé


Age: 40
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 30098
Localisation: A la croisée des chemins qui ne mènent nulle part.

MessagePosté le: 23 Avr 2010 14:32    Sujet du message: Répondre en citant

N° 14 a écrit:
Mon ego et moi a écrit:
C'est la loi de 1993 qui justifie que les Brabançons soient émiettés alors que dans les autres provinces, ce n'est pas le cas ?
Pour la circonscription nationale, la logique sous-tendue, c'est une proportionnelle (avec éventuellement une prime majoritaire) ; quels partis et notamment quels partis flamands soutiennent cette option ?

En 1993, la province du brabant qui est bilingue est scindée en 2 provinces unilingues : Brabant wallon et Brabant Flamand. On est passé de 9 à 10 provinces.

La circonscription nationale, c'est au départ une émanation du monde universitaire tant flamand que wallon reprise par tous les partis francophones et seulement Groen ! (les verts flamands - 2 à 5% d'électeurs)


Donc pour le moment, aucune chance que ça fonctionne. Groen ! c'était presque attendu, ça doit être une des constantes des partis écologistes de promouvoir le système électoral qui, à première vue, leur assure le plus grand poids parlementaire.

Timorlan > c'est certainement discriminatoire en effet au regard du droit européen.
_________________
:byebye:
(Mais je lis mes MP)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Gilliatt
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 03 Déc 2003
Messages: 11747
Localisation: Entre 4 tours

MessagePosté le: 23 Avr 2010 14:43    Sujet du message: Répondre en citant

gentilgana a écrit:
Imaginez vous en France que des gens doivent prouver pour s'y installer leur lien avec la commune de Lorient ou Sarcelles, parler obligatoirement breton ou français et pas français ou arabe, on nage en plein délire !
:fou9:

Je ne me vois pas dire "c'est vrai qu'il y a des francophones installés en Bretagne depuis des dizaines d'années à qui ça écorche la gueule de dire kénavo dans un commerce"
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Ca nous parait ubuesque surtout avec nos yeux de Français. Ce n'est pas à toi que je vais faire un cours sur les places respectives du Français et des langues régionales à travers le territoire, mais tu te doutes que la situation n'est pas comparable avec l'enjeu que pose la question linguistique en Belgique.

Pour ne commencer que par ça, En Flandre, le flamand est la langue natale de toute la population. Ici, même si l'enseignement du Breton a beaucoup de succès, je ne vois aucun couple en faire la langue maternelle de ses bambins.

Je ne dis pas qu'en haut ils ont raison, hein. D'abord, leur langue est la plus moche du monde. Ensuite, et perso, je suis très content de vivre dans une région ou l'identité régionale est présente mais sans agressivité aucune (McDo de Quevert mis à part :P ), et où les revendications les plus visibles se résument à des autocollants "En brezhoneg" posés sur quelques malheureux panneaux. Mais ça n'a rien à voir avec un Etat qui fut bilingue dès le départ, et où toute une communauté linguistique y met des enjeux d'autant plus forte qu'elle possède un fort sentiment de revanche.

Si je devais cependant comparer avec une situation analogue, ça serait sur le thème "on fait des efforts mais pas eux, pourquoi se démerderait-on pour eux, c'est à eux de s'adapter, pas l'inverse" qu'on rencontre aussi bien en Flandre qu'en France, mais appliqué à des populations différentes. Avec comme exemple que la proportion des Flamands parlant français (même s'ils détestent ça) est AMHA plus importante que l'inverse. Yves Leterme en est un specimen d'ailleurs.
_________________
Voltaire disait l'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux-mêmes. Par conséquent, je n'utiliserai aucune citation.


Dernière édition par Gilliatt le 23 Avr 2010 14:59; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gentilgana
vuvuzela



Inscrit le: 17 Juin 2009
Messages: 3248

MessagePosté le: 23 Avr 2010 14:45    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas comment une loi faisant référence à la langue employée pour obtenir la possibilité de s'installer dans une commune de son pays peut être légale.
De plus dans un état démocratique d'europe occidentale.

Déjà, ça ne doit pas être très courant dans le monde, alors au cœur de la civilisation la plus développée, à moins de 300kms de Paris..
:shock:

Edit > Je viens de voir le post de Gilliat.
Grosso modo je suis d'accord.

Sauf qu'une telle crispation sur la langue confine au grotesque.
Chaque fois qu'on les voit se battre quasiment physiquement concernant l'usage d'une langue au conseil municipal, je crois voir un sketch de Groland.

Vouloir se venger de vieilles rancoeurs identitaires d'il y a un siècle... me parait nauséabond, au minimum.

Quelle est la capacité d'accueil des flamands concernant les immigrés venant d'autres continents et parlant d'autres langues ?
Je crois savoir.
:|
_________________
Massive: je capte plus rien moi. j'ai l'impression que c'est que de la chance le foot.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Politique et tac Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4 ... 14, 15, 16  Suivante
Page 3 sur 16

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com