Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
Dialogues
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Le Café des Arts
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
MajorFatal
Administrateur
Administrateur


Age: 48
Inscrit le: 17 Mar 2003
Messages: 6469

MessagePosté le: 08 Oct 2003 8:37    Sujet du message: Dialogues Répondre en citant

----------------------------------------------
Vos dialogues cultes de films ou de série...
----------------------------------------------



Je commence avec un extrait d'une émission du Monthy Python Flying Circus. Il s'agit de l'interview d'un footballeur nommé Buzzard. L'interviewer est joué par Eric Idle, le footballeur par John Cleese.

Interviewer From the plastic arts we turn to football. Last night in the Stadium of Light, Jarrow, we witnessed the resuscitation of a great footballing tradition, when Jarrow United came of age, in a European sense, with an almost Proustian display of modern existentialist football. Virtually annihilating by midfield moral argument the now surely obsolescent catennachio defensive philosophy of Signor Alberto Fanffino. Bologna indeed were a side intellectually out argued by a Jarrow team thrusting and bursting with aggressive Kantian positivism and outstanding in this fine Jarrow team was my man of the match, the arch-thinker, free scheming, scarcely ever to be curbed, midfield cognoscento, Jimmy Buzzard.

Buzzard Good evening Brian.

Interviewer Jimmy, at least one ageing football commentator was gladdened last night by the sight of an English footballer breaking free of the limpid tentacles of packed Mediterranean defence.

Buzzard Good evening Brian.

Interviewer Were you surprised at the way the Italians ceded midfield dominance so early on in the game?

Buzzard Well Brian... I'm opening a boutique.

Interviewer This is of course symptomatic of a new breed of footballer as it is indeed symptomatic of your whole genre of player, is it not?

Buzzard Good evening Brian.

Interviewer What I'm getting at, Jimmy, is you seem to have discovered a new concept with a mode in which you dissected the Italian defence, last night.

Buzzard (pauses for thought) I hit the ball first time and there it was in the back of the net. (smiles and looks around)

Interviewer Do you think Jarrow will adopt a more defensive posture for the first leg of the next tie in Turkey?

Buzzard (confidently) I hit the ball first time and there it was in the back of the net.

Interviewer Yes, yes - but have you any plans for dealing with the free-scoring Turkish forwards?

Buzzard Well Brian... I'm opening a boutique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
electron libre
Professeur
Professeur


Age: 41
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 6674
Localisation: au nord est

MessagePosté le: 08 Oct 2003 8:56    Sujet du message: Répondre en citant

Puisqu'on est dans les classiques.
Les tontons flingueurs (1963) de Georges Lautner
(la scene de la cuisine)

Maître Folace
- Charmante soirée, n'est ce pas ? Vous savez combien ça va nous coûter ? 2 000 francs nouveaux.
Fernand Naudin
- Y'en a qui gaspillent, et y'en a d'autres qui collectent ... Hein ?
Jean
- Faudrait encore des sandwichs à la purée d'anchois, ils partent bien ceux-là.
Fernand Naudin
- Voilà vos encaissements en retard ... Les Volfoni ont essayé de me flinguer, oui Maître !
Maître Folace
- C'est pourtant pas leur genre !
Fernand Naudin
- Et ben ça prouve qu'ils ont changé de genre. Voilà !
Jean
- Quand ça change, ça change. Faut jamais se laisser démonter !
Maître Folace
- Vous croyez qu'ils oseraient venir ici ?
Fernand Naudin
- Les cons ça ose tout ! C'est même à ça qu'on les reconnaît.
Les Volfoni sonnent à la porte... et entrent.
Paul Volfoni
- Sûr que tu t'es pas gouré de crèche ?
Raoul Volfoni
- J'me goure jamais !
Une jeune fille
- A drink, please ?
Raoul Volfoni
- J'veux rien ! Si c'est notre fric qu'y sont en train d'arroser, ça va saigner...
Raoul Volfoni
- Dis donc mon brave
Jean
- Monsieur ?
Raoul Volfoni
- Il est là vot' patron ?.
Jean
- Qui demandez-vous ?
Paul Volfoni
- Monsieur Fernand Naudin.
Raoul Volfoni
- Monsieur Fernand... Fernand l'emmerdeur ! Fernand le malhonnete ! c'est comme ça que j'l'appelle moi !
Jean
- Si ces messieurs veulent bien me suivre...
Raoul Volfoni
- Et comment ! Alors tu viens, dis !
Jean
- Si vous voulez bien vous donnez la peine d'entrer.
Dans la cuisine...
Raoul Volfoni
- Bougez pas !... Les mains sur la table ! Je vous préviens qu'on a la puissance de feu d'un croiseur, et des flingues de concours.
Jean
- Si ces messieurs veulent bien me les confier...
Raoul Volfoni
- Quoi ?
... (Patricia entre)
Jean
- Allons vite messieurs ! quelqu'un pourrait venir, on pourrait se méprendre et on jaserait... Nous venons déjà de frôler l'incident.
Fernand Naudin
- Tu sais ce que je devrais faire... rien que pour le principe
Raoul Volfoni
- Tu trouves pas qu'c'est un peu rapproché ?
Paul Volfoni
- J'te disais que cette démarche ne s'imposait pas. Aujourd'hui, les diplomates prendraient plûtot le pas sur les hommes d'action. L'époque serait aux tables rondes et à la détente. hein ? Qu'est-ce que t'en penses ?
Fernand Naudin
- J'dis pas non.
Raoul Volfoni
- Mais dis-donc, on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
Paul Volfoni
- Pourquoi pas ! au contraire, les tâches ménagères ne sont pas sans noblesses ; surtout parcequ'elles constituent le pas vers des négociations fructueuses. hein ? ... merci.
Fernand Naudin
- Maître Folace, vous devriez planquer les motifs de fâcher !
Paul Volfoni
- Oh ! Monsieur Fernand...
Fernand Naudin
- Y connaît la vie Monsieur Paul. Mais pour en r'venir au travail manuel, là, c'que vous disiez est finement observé et puis, ça reste une base.
Raoul Volfoni
- Et bah c'est bien vrai. Si on rigolait plus souvent, on aurait moins la tête aux bétises.
... (Une jeune fille vient chercher du whisky et touche à l'argent)
Maître Folace
- Touche pas au grisby... salope !!!! ....
Paul Volfoni
- L'alcool à cet âge là... enfin !
Fernand Naudin
- Non mais c'est un scandale !
Raoul Volfoni
- Nous par contre on est des adultes,.. on pourrait peut être s'en faire un ptit !
Fernand Naudin
- Maître Folace ?
Maître Folace
- Seulement le tout venant a été piraté par les mômes. Qu'est ce qu'on se fait,... on se risque sur le bizarre ? ça va rajeunir personne !
Raoul Volfoni
- Ah nous v'là sauvés !
Maître Folace
- Sauvés... faut voir !
Jean
- Tiens, vous avez sorti le vitriol !
Paul Volfoni
- Pourquoi vous dites ça ? Il a l'air pourtant honnête !
Fernand Naudin
- Sans être franchement malhonnête, au premier abord, comme ça il a l'air assez curieux.
Maître Folace
- Y date du mexicain, du temps des grandes heures, seulement on a dû arrêter la fabrication : y a des clients qui devenaient aveugles, alors ça faisait des histoires...
Raoul Volfoni
- Faut reconnaître, c'est du brutal !
Paul Volfoni
- Vous avez raison il est curieux !
Fernand Naudin
- J'ai connu une polonaise qu'en prenais au p'tit déjeuner... Faut quand même admettre que c'est plutôt une boisson d'homme.
Raoul Volfoni
- Tu sais pas ce qu'il me rappelle, c't espèce de drôlerie qu'on buvait dans une p'tite taule de Biénoa pas très loin de Saigon... Les volets rouges ... et la taulière, une blonde comaque... Comment qu'elle s'appelait Nom de Dieu ?
Fernand Naudin
- Lulu la Nantaise !
Raoul Volfoni
- T'as connu !?
Paul Volfoni
- J'y trouve un goût de pomme
Maître Folace
- Y en a !
Raoul Volfoni
- Et c'est devant chez elle que Lucien le Cheval s'est fait déssouder.
Fernand Naudin
- Et par qui, hein ?
Raoul Volfoni
- Bah v'la que j'ai plus ma tête !
Fernand Naudin
- Par Teddy de Montréal, un fondu qui travaillait qu'à la dynamite.
Raoul Volfoni
- Toute une époque...
Maître Folace
- D'accord, d'accord, je dis pas qu'à la fin de la guerre, Jo le Trembleur, il avait pas un peu baissé ; mais n'empêche que pendant les années terribles, sous l'occup, il butait à tout va ! Il a quand même décimé toute une division de panzer ! ah.
Raoul Volfoni
- Il était dans les chars ?
Fernand Naudin
- Non ! Dans la limonade ! soit à ce qu'on t'dit !
Raoul Volfoni
- Mais j'ai pu ma tête ! j'ai pu ma...
Maître Folace
- Il avait son secret le Jo...
Raoul Volfoni
- c'est où ?
Jean
- À droite, au fond du couloir.
Maître Folace
- Hé, Hé, Hé ! 50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic. Un vrai magicien ce Jo. Et c'est pour ça que je me permets d'intimer l'ordre à certains salisseurs de mémoires de bien vouloir fermer leur claque-merde ! ah.
Paul Volfoni
- Vous avez beau dire, y'a pas seulement que de la pomme, y'a aut'chose. Ça serait pas dès fois de la betterave, hein ?
Fernand Naudin
- Si, y'en a aussi.
Fernand Naudin
- Je mangerai bien quelque chose de consistant, moi.
Raoul Volfoni
- Dis donc, elle est maquée à un jaloux ta nièce ? Je faisais un brin de causette, le genre réservé, tu me connais : mousse et pampre, v'là tout à coup qu'un p'tit cave est venu me chercher ! Les gros mots et tout !
Fernand Naudin
- Quoi ! Monsieur Antoine ! Si j'peux lui faire franchir les portes, faut p't'être le faire passer au travers !
Jean
- J's'rai pas étonné qu'on ferme !
_________________
Merci pour toutes ces heures de travail miraculeusement gâchées ! (Vamos au KDF, 18/03/05) :phone:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MajorFatal
Administrateur
Administrateur


Age: 48
Inscrit le: 17 Mar 2003
Messages: 6469

MessagePosté le: 08 Oct 2003 8:58    Sujet du message: Répondre en citant

J'aurais parié que cette scène serait dans les trois premières postées après moi :)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
electron libre
Professeur
Professeur


Age: 41
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 6674
Localisation: au nord est

MessagePosté le: 08 Oct 2003 9:00    Sujet du message: Répondre en citant

c'est quand meme autre chose que ces navets du splendid qui ne vont pas manquer d'apparaitre bientot, non ?
_________________
Merci pour toutes ces heures de travail miraculeusement gâchées ! (Vamos au KDF, 18/03/05) :phone:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MerciLilian
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 21 Mar 2003
Messages: 8265
Localisation: Dans une rédemption à la Sting (dixit Le Plan)

MessagePosté le: 08 Oct 2003 9:11    Sujet du message: Répondre en citant

Devinez quel film? Un indice: SUEDOIS! SUEDOIS! SUEDOIS!


:lol:



Highway: With all due respect, sir, you're beginning to bore the hell out of me.

Toasting a fallen comrade.
Choozoo: Here's to J.J. and all the pieces of him we couldn't find.

Highway: I've drank more beer, pissed more blood, and banged more quiff than all you numb-nuts put together

Highway: Improvise. Adapt. Overcome.

Highway: It's a cluster pheuque, Sir.

Highway: Be advised, I'm mean nasty and tired. I eat concertina wire and piss napalm and I could a round through a fleas ass at 300 yards. So why don't you hump somebody else's leg mutt-face before I push yours in.

Highway: This doesn't mean we'll be swappin' spit in the shower.

Highway: The United States' Marines is lookin' for a few good men - you ain't it.

about Major Powers

Choozoo: Our operations officer's farthole is sewn so tight he shits out of his mouth.

Highway: Sergeant, get that contraband stogie out of my face before I shove it so far up your ass that you'll have to set your nose on fire to light it!

Highway: You shouldn't litter, Fag-etti. It's ecologically unsound!

Highway: You're dead marine, you just got your legs blown off and we'll hafta send out a search party for your testicles. Where's your cover? They indicate Profile who waves to them>What the hell are ya doin' back there? Without any cover fire I'll get my ass shot off!! While the rest of you are pumpin' the neighbors dog we'll get every swinging dick in this platoon killed!

Highway: I can't fix it if I don't know what's broken.

Highway: This is the AK-47 Assault Rifle, the preferred weapon of our enemy. It makes a distinctive sound when fired.

Highway: Why don't I bend you over the table there... send you home with the "I just pumped the neighbor's cat" look on your face.

Highway: Just because we're holding hands doesn't mean we'll be taking warm showers together until the wee hours of the morning.

Swede Johanson: I'm gonna rip yer head off and shit down yer neck.

Swede Johanson: I'm afraid of heights, Gunny.

Highway: So am I.

Swede Johanson: You are?

Highway: Jumping out of a perfectly safe aircraft is not a natural act. So let's do it right the first time and enjoy the view. Come on.

Cop: I just want you to know that next time, it's your ass! I don't give no discounts to war heroes.

Highway: Too bad. Your old lady does.

Choozoo: Hey, crotch rot, you gonna slurp my lifer's juice out of my own cup?

Highway: Yeah, I should've gotten shots beforehand.

Choozoo: Your brain as half as quick as your mouth, skunk stool, you'd be a friggin' twenty-star general by now.

Highway: And if I was a half as ugly as you, Sergeant Major, I'd be a poster boy for a prophylactic.
_________________
Le plus grand talent de comédien en France :onyourknees:

On peut le faire! Tous ensemble!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Olaf
Mr Bâtard


Age: 41
Inscrit le: 15 Mai 2003
Messages: 20794
Localisation: au RDC sans ascenseur

MessagePosté le: 08 Oct 2003 9:16    Sujet du message: Répondre en citant

c'est cela ouiii...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Olaf
Mr Bâtard


Age: 41
Inscrit le: 15 Mai 2003
Messages: 20794
Localisation: au RDC sans ascenseur

MessagePosté le: 08 Oct 2003 9:19    Sujet du message: Répondre en citant

biip! biiip!?!....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
gigantic
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 2353
Localisation: PSG Land

MessagePosté le: 08 Oct 2003 10:05    Sujet du message: Répondre en citant

Il était une fois en Amérique (Sergio Leone, 1984).

Noodles (Robert DeNiro) vient de revenir à NY trente ans après la mort de ses associés et son exil forcé. Il retrouve son vieil ami Moe.

MOE : qu'est-ce que tu as fait durant toutes ces années ?

NOODLES : je me suis couché tôt

8) 8) 8) :wink: :wink: :wink:
_________________
"Ce qui se joue là, c'est pas le nombre de points que le karma de Gig marquera à la rubrique "mains propres et morale haute" dans le Carnet Cosmique: c'est l'avenir de la France à court et à moyen terme."


Dernière édition par gigantic le 08 Oct 2003 10:13; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
mathbouq
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 13
Inscrit le: 21 Mar 2003
Messages: 6787
Localisation: Công xã Pa Ri

MessagePosté le: 08 Oct 2003 10:11    Sujet du message: Répondre en citant

(Blier)- Entre nous, Dabe, une supposition, j'dis bien une supposition, que j'ai un graveur, du papier et que j'imprime pour un milliard de biftons. En admettant, c'est toujours une supposition, en admettant qu'on soit 5 sur l'affaire ça rapporterait net combien à chacun ?

(Gabin - le Dabe)- 20 ans de placard. Les bénéfices ça se divise, la réclusion ça s'additionne.
_________________
Merci Eric ! :gnah: :axlsmile:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
mathbouq
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 13
Inscrit le: 21 Mar 2003
Messages: 6787
Localisation: Công xã Pa Ri

MessagePosté le: 08 Oct 2003 10:12    Sujet du message: Répondre en citant

(Gabin)- Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus.
_________________
Merci Eric ! :gnah: :axlsmile:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mon ego et moi
Juste blasé


Age: 39
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 30098
Localisation: A la croisée des chemins qui ne mènent nulle part.

MessagePosté le: 08 Oct 2003 10:13    Sujet du message: Répondre en citant

en rouge : c'est autorié Le Père Noël est une ordure et La Cité de la Peur ? ;-)
_________________
:byebye:
(Mais je lis mes MP)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
cardetti
Star du CFA en Kamouloxeries
Star du CFA en Kamouloxeries



Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 293

MessagePosté le: 08 Oct 2003 10:14    Sujet du message: Répondre en citant

"Je vous parle lutte des classes et vous me répondez cinéma. Vous êtes des cons".

Jean-Luc Godard, Cannes, conférence de presse, 1968
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
wam
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 39
Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 2091
Localisation: un peu plus près des étoiles

MessagePosté le: 08 Oct 2003 10:16    Sujet du message: Répondre en citant

Bravo Gig !!!!!! Quel goût exquis !

Et lol Didyeah :lol:
_________________
Je suis la femme du chef :elephant:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Olaf
Mr Bâtard


Age: 41
Inscrit le: 15 Mai 2003
Messages: 20794
Localisation: au RDC sans ascenseur

MessagePosté le: 08 Oct 2003 10:22    Sujet du message: Répondre en citant

Benoit : Bonjour madame, nous sommes une petite équipe de télévision et nous faisons un reportage sur les gens et la solitude dans le quartier. Est-ce que vous voulez bien répondre à quelques questions ?
La grand mère : Oh oui je veux bien.
Benoit : Ne soyez pas intimidée par la camera.
La grand mère : Ah, mais ca ne me dérange pas,parce que j'ai déjà été filmé, sur la place de mons, c'etait de la musique militaire et ca m'a bien plu.
Benoit : Je vois, nous avons déja quelqu'un qui est habitué à l'image. Alors, dites-moi madame,est-ce qu'il y'a dans votre entourage, ici parmi vous quelqu'un qui vous rend souvent visite ou quelquechose comme ca ?
La grand mère : Oh ben j'ai quelques connaissances et puis on m'appelle mamie et...
Benoit : ET MAMIE TROMBLON ELLE S'EST DEJA FAIT TROMPER MAMIE TROMBLON HEIN!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Big Rach
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 37
Inscrit le: 03 Juin 2003
Messages: 3012

MessagePosté le: 08 Oct 2003 10:34    Sujet du message: Répondre en citant

Benoit:Pigeon...
Animal a la grise robe,
Dans l'enfer des villes
A mon regard tu te dérobe.
Tu es vraiment le plus agile...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Le Café des Arts Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 1 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com