Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
Le CVC - Finale
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Tournois et autres jeux
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Alors, qui?
Scarlett Johansson
60%
 60%  [ 26 ]
CoinCoin
39%
 39%  [ 17 ]
Votants : 43
Total des votes : 43

Auteur Message
snake
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 39
Inscrit le: 18 Juin 2003
Messages: 6304
Localisation: A la gauche de Jean-Luc Lemoine...

MessagePosté le: 29 Oct 2013 0:15    Sujet du message: Le CVC - Finale Répondre en citant

3 jours pour voter.

Scarlett Johansson (Egérie) Vs CoinCoin (Kador)

Physique :













Chant :

Scarlett
CoinCoin

Esprit :

Scarlett a écrit:
Vos trois gestes belle peau ?
Me démaquiller avant de me coucher avec les lingettes Créaline H2O de Bioderma, même à 5 heures du matin si je suis sortie toute la nuit. M’offrir un nettoyage profond avec le Silky Purifying de Kanebo, un nettoyant à base de boue qui peut aussi s’utiliser en masque. Remplacer mon tonique par un jus de citron dilué à l’eau pour me donner de l’éclat et atténuer mes taches. Idéal deux jours avant une virée sur tapis rouge.

Votre make-up au quotidien ?
J’ai toujours adoré les fards. Quand j’étais plus jeune, ma mère avait l’habitude de beaucoup se maquiller quand elle sortait, j’ai hérité de cette manie. Le soir, je porte du rouge à lèvres rouge et je mets le paquet sur les yeux. J’aime avoir un regard expressif, avec plusieurs couches de mascara.

Vos réflexes beaux cheveux ?
Mes cheveux sont faciles, j’utilise rarement des produits coiffants, je me contente de changer régulièrement de shampooing. En ce moment, j’utilise ceux de la marque Oribe, ils me réussissent et sentent super bon.

Êtes-vous sportive ?
Oui ! Je vais à la salle de sport deux fois par semaine, mais, si je m’entraîne pour un rôle, je peux y aller tous les jours. Je ne suis pas une adepte du cardio, j’aime soulever des poids et faire des exercices de musculation. A vrai dire, je m’entraîne comme un mec.

Un plan diet ?
J’adore cuisiner des pâtes, des sautés et des poissons au four, et j’aime beaucoup le poulet et le saumon. Mon mantra : manger de tout tant que c’est avec modération. Je suis contre le principe de s’affamer ou de se refuser des petits plaisirs.

Votre truc antistress ?
Prendre un bon bain chaud avec du bain moussant à la lavande.

Votre astuce make-up ?
Mixer vaseline et crayon noir gras sur la paupière pour créer un smoky eyes, un secret de pro que m’a donné la make-up artist Pat McGrath.


CoinCoin sur le topic Golf a écrit:
Il y a encore quelques mois, je me serais probablement joint à la meute des pollueurs de ce fil (enfin, si j'avais eu le temps :().
Mais il se trouve que j'ai passé une semaine de vacances d'avril sur la Côte Basque, et que ce coin est apparemment terre de golf. Du coup, le néophyte total que j'étais a eu l'occasion de découvrir ce sport sur le parcours qui jouxte le VVF d'Anglet (oui, j'étais en vacances dans un VVF, vous pouvez vous marrer mais vous verrez quand vous aurez des gosses :evil:).

Eh bien figurez-vous que j'ai été ravi très agréablement surpris de l'accessibilité de cette activité, à la fois du point de vue financier et technique. Ami golfix, en vérité je te le dis, ne te laisse pas impressionner par l'incomprehensible jargon élitiste dans lequel les tauliers de ce fil se complaisent : ce n'est que morgue techniciste.

Pour tout dire, je m'attendais à devoir affronter la complexité d'un assortiment de clubs à la manipulation capricieuse, à passer des heures à tenter laborieusement de frapper convenablement une balle, seul sur un petit carré herbeux, sous le regard ironique de Dalhinovs hautains sur le chemin du vert paradis du vrai parcours avec des vrais trous dedans.
Eh ben non.
Moyennant une prise de connaissance rapide d'un matériel léger, on m'a autorisé à aller directement sur le parcours, et j'ai pu goûter la joie ludique de tenter de faire rentrer la petite balle en un minimum de coups, c'est quand même plus rigolo quand on se promène et qu'on compte les points.
A lire Océane, je m'attendais aussi à finir crevé, à des ampoules aux mains, à d'effroyables courbatures, etc. En fait, rien. Je ne sais pas si c'est dû à mon corps d'athlète naturellement rompu à tous les exercices :siffle:, mais franchement ça m'étonnerait.
Et à ma dernière et grande surprise, je me suis apreçu que ce n'était pas si difficile d'obtenir un score honorable sur les 18 trous. Mieux, mon fils de 7 ans a pu lui aussi s'amuser, sans plus de dommages physiques, et avec le vrai plaisir d'une saine activité rigolote sportive partagée avec son papa chéri.

Cela dit, je mesure bien l'écart qui me sépare encore des vrais amateurs, pour ne pas dire des pros, hein. par exemple, au 16ème trou, juste après le tunnel, j'ai bien dû mettre au moins 10 fois avant d'arriver à passer la balle entre les pales de ce satané petit moulin. Pareil pour celui avec le toboggan, mais là faut dire qu'il y a la moquette qui se décolle.


Scarlett a écrit:
I feel like in 10 or 15 years' time our children are going to look back and say, 'What? You were around when gay people weren't allowed to get married?'


CoinCoin a écrit:
Cher Major, Cher zozo,
Chers modos,
Chers Kdfistes lambda, et cependant fort sympathiques,

Mon temps précieux est largement accaparé par une vie familiale follement mouvementée, et par mes hautes responsabilités professionnelles. Aussi, dans le but d'améliorer ma propre productivité de posteur, et d'optimiser la densité signifiante de mes contributions à ce fil, j'ai décidé d'incorporer plusieurs annonces (signalées en gras) à ce même post.

L'activité impressionnante que je mets au service de la société qui m'emploie m'a laissé ce midi l'opportunité de distraire deux heures complètes de mon temps de travail pour réaliser quelques menus achats au centre commercial Créteil-Soleil.
Je suis allé faire les soldes à la FNAC Très content. J'ai ainsi, notamment, acheté une télécommande parce que l'ancienne était pétée.

Mais ces informations, qui vous apparaissent comme fondamentales, ne sont que détails et billevesées comparées à ce qui va suivre.
C'est une tradition : quand je vais faire des courses à Créteil Soleil, je me nourris d'un sandwich au thon. Cela me surprend moi-même, mais j'adore les conserves de poisson. C'est ma petite faiblesse à moi, et j'aime à penser que l'aveu même de cette unique faiblesse me rend extrêmement sympathique, voire même accessible à la plèbe.
Ce sandwich est vendu par la maison Chez Paul sons le nom commercial de Dieppois. C'est donc avec assurance que j'ai répondu à la jeune fille qui se proposait de me servir :
"Un Dieppois, s'il vous plaît"
A ma grande suprise, elle m'a à son tour répondu qu'il n'y en avait plus, qu'est-ce que vous prendrez à la place.
C'est alors que j'ai fait l'expérience du vide métaphysique. Cette question me paraissait non seulement sans réponse, mais sans objet, puisque d'habitude, il y a toujours des Dieppois chez Paul !

Suite à quelques bafouillements, un glissement d'espace-temps, un passage dans une dimension parallèle et un échange de monnaie, j'ai finalement déjeuné d'un sandwich saucisson beurre, vendu sous l'épithète fallacieux de Savoureux.
Pour cette raison, je suis de très mauvaise humeur cet après-midi. On notera également que l'ingestion de trois parts de la galette des rois de mon boulot n'a que peu entamé cette mauvaise humeur, même si j'ai eu une fève.


Scarlett a écrit:
I don't think human beings are monogamous by nature. It's difficult - you have to put a lot of effort into a relationship. I think it's hard for actors to date each other because they are so damn moody. You are away from people constantly and having a relationship that is strictly by phone, it is miserable. Or if you say to him/her, 'Hey, (even though) I am doing a very sexy scene with this very sexy girl/boy, I love you and I'm going to be thinking of you when I am rolling around in bed with this person!'


CoinCoin a écrit:
Même si je n'en ai rien laissé paraître, mon aventure Chez Paul le mois dernier m'a douloureusement marqué. La fameuse indisponibilité du Dieppois et le vide existentiel consécutif m'ont plongé dans un profond desarroi. L'écroulement d'une de mes rares certitudes avait arraché les derniers lambeaux d'innocence qui protégeaient encore mon cœur qui, désormais à vif, dût se bâtir une rude carapace.

Ce midi, je suis retourné au centre commercial Créteil Soleil, pour la première fois depuis les évènements. Curieusement, rien ne paraissait avoir changé, et les passants dispersaient comme hier leur futile inconscience au hasard des vitrines frivoles. Et moi aussi, je me suis surpris à me mêler à leur fièvre, et même à faire quelques emplettes.

Et puis, ce fut l'heure.
C'est avec le calme froid des vieux prédateurs que je pris sagement ma place dans la queue de Chez Paul. A mon tour, ma voix fut plus nette et plus ferme que jamais :
- "Un Dieppois, s'il vous plaît
- Y en a pu. Q'est-ce que vous prendrez à la place ?"
me répondit sardoniquement la charmante demi-trolle qui officiait derrière le comptoir et un maquillage de fête foraine.
Mais elle n'avait plus affaire au fragile éphèbe qui, il y a encore deux mois, édifiait en son âme de cristallines cathédrales vouées à la beauté du monde. Cet enfant-là est mort, c'est un homme à la face burinée par les mille embruns de l'existence qui se dressait devant elle.
Me refourguer un second et oxymorique Savoureux ? Ha ça, il ferait beau voir ! On peut faire manger mille Savoureux à une personne, mais, euh, non, c'est pas ça, m'enfin bon vous m'avez compris…

Un sombre rictus éclaira mon visage.
"Rien, alors." lui répondis-je, péremptoire, immense, libre.

J'entendais le bruissement admiratif de la file d'attente que je laissais derrière moi tandis que je m'éloignais d'un pas sec en direction d'une sandwicherie concurrente. Je ne pus réprimer un sourire en songeant que, parmi les jeunes daguets témoins de mon acte, bon nombre, inspirés par la rébellion du grand mâle, sauraient à l'avenir cracher leur liberté à la face de l'adversité.

A la Brioche Dorée, après inspection de l'offre, je demandai un "sandwich au thon".
-"Y en a pu"
me répondit d'un ton morne une jeune moustachue, probablement complice de l'autre et des chinois du FBI.

J'ai mangé un pavé ardéchois.

La vie ne fait pas de cadeau.


Scarlett a écrit:
Unfortunately my generation had a shitty time. Horrible bubblegum pop boy bands and rap metal. It just wasn't my scene. There was some good hip hop, though, like Fugees.

When I was 13 I loved Radiohead's The Bends and I loved Nine Inch Nails. When I graduated to a CD player I'd listen to a lot of old Depeche Mode and New Order, actually. I'd start rummaging through what my older brother had and discover all this weird progressive new wave music that he'd been listening to 10 years prior.

The first time I had a really private experience with an album was when I was 10 and somebody gave me an Abbey Road cassette tape as a Christmas stocking stuffer. I knew that goddamn tape backwards and forwards. I had one of those Walkmans that you didn't have to flip over. It had auto reverse and would just play over and over.

I wanted to be Frank Sinatra and sing like him. He's got a voice like gold bullion. His voice is like velvet cake. I loved all the Vegas stuff, but I liked the polka dot and moonbeams stuff best. Early Frank, when he was just "Frankie", a whisper of what he would someday be. I was a ham as a kid. I loved musical theater, so from a young age, I admired how show-stopping Sinatra was.


CoinCoin a écrit:
Ce n'est pas exactement une brève de comptoir, mais j'ai une histoire de RER, qui date d'une dizaine d'années. Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité.


Donc, le gars qui me raconte rentre chez lui après une dure journée de labeur, par le RER A. Il y a pas mal de monde dans la rame, mais il reste quelques places assises libres. A Nation, une vieillarde (de mise correcte, hein, pas une femme saoule, apparemment en pleine possession de ses moyens) monte et s'assoit près de lui, juste en face d'un jeune homme qui se trouve être aussi noir qu'un avatar de la tronche.

A peine installée, elle lance à la cantonade un retentissant :
:megaphone: "Ça pue le nègre, ici."
(je mets un :megaphone: et du gras pour retranscrire le volume sonore, je regrette vivement de ne pouvoir rajouter un [2]...)

L'assistance eberluée lève les yeux de son Paris Boum-Boum (20 minutes n'était pas encore inventé) pour échanger des regards incrédules.
Le jeune black ne moufte pas.
Peut-être vexée de son calme apparent, ou au contraire fière du petit effet de sa saillie initiale et désireuse de s'affirmer comme l'incontestable auteur de ce trait d'esprit superbe de finesse et d'à-propos, la vioque réitère :
:megaphone: "Ça pue le nègre, ici."

Tous les regards se tournent vers le jeune noir, qui, à nouveau, reste totalement impassible. Et, comme beaucoup sûrement, mon copain hésite entre la tentation d'intervenir pour moucher l'autre crevure et le choix peut-être sage de ne pas faire monter la mayonnaise en répondant à la provocation manifestement volontaire d'icelle, comme le fait sa victime.

L'arrivée du train à la station Gare de Lyon met un terme au moins provisoire à ces atermoiements, puisqu'une joyeuse bande de contrôleurs RATP entre au bout du wagon et entame son rituel d'examen systématique des billets.
Comme les autres, la harpie sort son coupon de carte orange, non sans maugréer contre l'injustifiable effort auquel l'obligent ainsi à la fois une administration insupportable et les excès des sauvageons qui voyagent à l'oeil. Et, ticket en l'air, elle attend le peuple en costume vert.

Avec la vivacité inhérente à sa race, celle de ceux qui, depuis leur plus jeune âge, ont dû disputer leur pitance au python et au tamanoir [2], le black attrape le coupon, et il le bouffe.

La mégère pétrifiée de suprise a à peine le temps de bafouiller un caprin "Mais... Mais..." que la voix de la maréchaussée souterraine lui adresse sa mélopée familière : "Coooontrôle des billets, siouplééé".
La vieille peau se décompose. "Mais... Mais c'est l'autre qui l'a mangé", fait-elle (sous elle) en montrant du doigt le ticketovore, vers lequel se tournent à nouveau les regards de tous dont le contrôleur.
Toujours sans un mot, l'homme affiche une face que dispute la suprise à l'innocence bafouée. Et, autour de lui, et non sans réprimer un sourire, les passagers manifestent leur sidération devant le ridicule de l'accusation de l'autre tromblon.
"Madame, je vous demande de me suivre...
- Mais... Mais...
- Madame, je vous demande de me suivre, maintenant..."

Et la grognasse a disparu à Châtelet-Les Halles, encadrée par la police du métro, en maudissant le probable cannibale et la cohorte des veaux qui s'étaient tus devant le crime.


Racontez-la, ça fait toujours plaisir, une histoire vraie qui finit bien. :D


electron libre a écrit:
Tu l'as deja racontee mon canard ?
Parce que je la connaissais cette histoire.


CoinCoin a écrit:
peut-être. :mefiant15:
mais pas ici, non ? si ?


baygonsec a écrit:
Je la connaissais aussi.


Bouh a écrit:
pareil :oops:


peterelephanto a écrit:
Moi aussi je la connais.
Elle est dans une compil de Jean Amadou.


Bouh a écrit:
peterelephanto a écrit:
Moi aussi je la connais.
Elle est dans une compil de Jean Amadou.


:shock: :lol: :lol: :lol:


Latrell a écrit:
je la connaissais aussi, sauf que c'était pas un metro mais un bus...


Olaf a écrit:
Latrell a écrit:
je la connaissais aussi, sauf que c'était pas un metro mais un bus...


moi je la connaissais avec un rabin


Dero a écrit:
Moi je l'ai vue en court metrage, avant un film.

Tu ferais bien d'enquêter sur la véracité de l'histoire coin².


baaah a écrit:
Si je comprends bien, CoinCoin est à ce fil ce que LOL84 est au fil politique des CDF...


Et ben c'est pas joli joli, ça...


:twisted:


.


naiche a écrit:
C'est peut-être un message automatique.


CoinCoin a écrit:
Bon, je connais personnellement quelqu'un qui m'a raconté avoir vécu ça en vrai.
Soit il m'a abusé, soit non.
Jusque là je l'ai cru, mais je suis naïf (c'est officiel, c'est dans le guide et des lyonnais me font régulièrement tourner en bourrique, demandez-leur).


:boohoo: :suicide:


Fredevils a écrit:
Je comprends plus rien, Oinc est Lol84 ?

( surenchère sur baaah, mais bon c'était trop tentant :twisted: ).


CoinCoin a écrit:
(putain, obligé d'aller chercher sur le fil politique des CdF, me voilà bien puni)

:megaphone: j'ai écrit ce post avec Joël Müller pendant un mois en 2003 !


gébé a écrit:
Moi je te crois coin² !!! je viens d'ailleurs l'envoyer à des potes en leur disant que c'est un canard qui est dans le rer.

pffff lol84 :lol:


pablito a écrit:
Je me souviens bien de cette histoire, c'était un court métrage contre le racisme, filmé dans le tramway bruxellois. Mais peut être que ton collègue a, sans le savoir, inspiré le réalisateur? ;)


Mr Groseille a écrit:
Vous vous rendez compte qu'à cause de noous, Coin² va peut-être se fâcher avec un de ses meilleurs potes???
Vous n'auriez dû rien dire... :roll:


gébé a écrit:
Tu crois qu'il a encore des amis ??? :roll:


Brouche a écrit:
gébé a écrit:
Tu crois qu'il a encore des amis ??? :roll:


Oui. Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité:
CoinCoin a un ami.


electron libre a écrit:
Ca y est je me souviens (surenchere). C'est bien un court metrage que j'ai vu.



COINCOIN MON CHERI J'AI UNE BONNE NOUVELLE. TU N'ES PAS SENILE. CE N'EST PAS TOI QUI RADOTE.


gébé a écrit:
Brouche a écrit:
gébé a écrit:
Tu crois qu'il a encore des amis ??? :roll:


Oui. Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité:
CoinCoin a un ami.


C'est évident brouche.
Il n'aurait pas pû inventé cette histoire tout seul !!! et c'est cet ami qui la mit dans la merde aujourd'hui :twisted: :lol:


Ze Mayor Queen a écrit:
Ce n'est pas exactement une brève de comptoir, mais j'ai une histoire de RER, qui date d'il y a quelques mois. Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (mon frère), je suis absolument persuadé de son authenticité.

Donc, mon frère qui me raconte rentre chez lui après une dure journée de labeur, par le RER B. Il y a pas mal de monde dans la rame, mais il reste quelques places assises libres. Le trajet est à peine commencé qu'à Massy-Palaiseau, le train s'arrête sur un pont, .

Là, rien ne se passe. Pas un contrôleur pour lancer à la cantonade un retentissant :
:megaphone: "Le train est arrêté en pleine voie, merci de bien vouloir rester en voiture."

Mon frère attend encore quelques minutes, à tourner fébrilement les pages de son 20 minutes, quand surgit une sorte d'immense animal, mélange de tyranosaure et de diplodocus, la bave aux lèvres et l'oeil méchant !!! :yikes:

Paniqué, mon frère respecte pourtant les consignes, et guette auditivement le moindre message de la part du personnel de bord du RER avant de prendre ses jambes à son cou. 10 secondes, rien. 15 secondes, rien. 30 secondes... enfin ! Une voix venue de nulle part lui enjoint de quitter le train :

:megaphone: "Monsieur Lebrun, vous pouvez descendre."

(je mets un :megaphone: et du gras pour retranscrire le volume sonore, car la voix provient de bien plus loin que de la cabine du conducteur, une sorte de "message divin" selon mon frère)

Mon frère se précipite donc pour sortir du train, court, et voit le féroce fauve préhistorique se jeter sur le wagon qu'il vient de quitter, l'attraper dans sa mâchoire (la bête est réellement gigantesque) et la projeter 25 mètres plus bas, dans un pavillon banlieusard avec piscine gonflable (tous deux heureusemenent vides à cette heure-là).

Après, mon frère ne se souvient plus de rien. Il se rappelle juste une voix ressemblant à celle de Matthieu Kassowitz (mais je le soupçonne d'en rajouter) en train de hurler :

:megaphone: "COUPEZ, ELLE EST PARFAITE"


Brouche a écrit:
Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité:

un jour qu'il était à table avec 12 autres potes barbus comme lui, le mec placé au centre de la table à choper la baguette, l'a soulevée au dessus de sa tête et dit: "mangez-en, ceci est mon corps", puis il a attrappé la boutanche de jaja, s'est servi un godet et a dit: "buvez-en ceci est mon sang".
Mon collègue dit que son pote est mort 2 jours après: overdose de LSD.



C'est la journée mondiale du foutage de gueule de CoinCoin :banana:

Surenchère évidente sur Mayo et :abovelol: à lui au passage.


Vamos Playa a écrit:
Ce n'est pas exactement une brève de comptoir, mais j'ai une histoire de RER, qui date d'une dizaine d'années. Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité.


Donc, le gars qui me raconte rentre chez lui après une dure journée de labeur, par le RER D. Il y a pas mal de monde dans la rame, mais il reste quelques places assises libres. A Nation, une jeune femme et son enfant (de mise correcte, hein, pas une jeune fofolle de banlieue avec 8°6 au bec, apparemment en pleine possession de ses moyens) monte et s'assoit près de lui, juste en face d'une bande de six jeunes hommes aux faciès nègres et maghrébins [2] [jurisprudence Surimi]

A peine installée, elle parle à son enfant, lui prodiguant ensuite baisers et autres coucouneries.
D'un seul coup d'un seul, les six jeunes hommes annoncent à la jeune femme qu'ils vont lui piquer son sac
:megaphone: "Balance ta sacoche, grognasse."
(je mets un :megaphone: et du gras pour retranscrire le volume sonore, je regrette vivement de ne pouvoir rajouter un [2]...)

L'assistance silencieuse baisse les yeux dans son 20 minutes afin d'échapper à la horde sauvage.
La jeune fille s'éxécute. Elle donne son sac.
Peut-être totalement sous l'influence d'une drogue ou d'un quelconque mufti, ou bien tout simplement méchant par les gênes, les jeunes gens décident d'ouvrir le sac de la jeune fille innocente et mère de famille admirable.
Les six jeunes, de nouveau de conserve, se décident à gueuler:
:megaphone: "Tu habites dans le XVIème, mais tu es une sale feuj, toi."

Tous les regards se tournent vers les petites annonces immobilières LOGIKA. Et, comme beaucoup sûrement, mon copain hésite entre l'idée d'avoir un petit appartement à Paris ou bien de s'agrandir en banlieue avec le risque de s'ennuyer encore plus ou encore le choix mille fois plus sage de fermer sa gueule et de ne surtout pas intervenir au sein d'un conflit qui nous passionne sur les pages IP, mais finalement, qui nous dépasse.
La jeune fille est frappée, des croix gammées sont inscrites sur son corps et son bébé est jeté à terre.

L'arrivée du train à la station Gare du Nord met un terme au moins provisoire à ces atermoiements, puisque la joyeuse bande des six décide de s'en aller, sans oublier de molester une nouvelle fois la jeune innocente (?).

Avec la vivacité inhérente à leurs races, celle de ceux qui, depuis leur plus jeune âge, ont dû disputer leur pitance au python et au tamanoir [2], les "blacks" et autres "reubeus" attrapent leurs jambes et les mettent à leurs cous.

La jeune fille pétrifiée de suprise a à peine le temps de bafouiller un caprin "Mais... Mais..." que la voix de la foule lui adresse sa mélopée familière : "M'en fous, je suis pas juif... M'en fous, je n'aime pas les gens... M'en fous, c'était pas moi... M'en fous, d'manière, c'est chacun pour soi..."
La jeune fille se décompose. "Mais... Mais c'est les étrangers qu'ils m'ont tapée", fait-elle (sous elle) en montrant du doigt les six jeunes éphèbes, libres de tout mouvement du fait de l'individualisme forcené de cette société.
Toujours sans un mot, la foule affiche une face que dispute la bétise à l'égoïsme le plus radical. Et, sans vouloir en rajouter, et non sans réprimer un masque idiot, les passagers manifestent leur sidération devant le ridicule de l'accusation de l'autre tromblon.
"Madame, je vous demande de me suivre...
- Mais... Mais...
- Madame, je vous demande de me suivre, maintenant..."

Et la grognasse a disparu à Châtelet-Les Halles, encadrée par la police du métro, en maudissant les jeunes sauvageons et la cohorte des veaux qui s'étaient tus devant le crime.


Racontez-la, ça fait toujours plaisir, une histoire vraie qui finit bien. :D


Bouh a écrit:
Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité:

Mon collègue donc, était allé aider un de ses amis a réaliser quelques travaux dans l'appartement où il allait emménager. Ils étaient une dizaine d'individus a oeuvrer et l'un d'eux entrepris de repeindre le plafond. Perché sur son escabot l'individu prenait grand soin à réaliser correctement sa tache quand, soudain, un autre gars rentre et empoignant l'escabot hurle :

:megaphone: Accroche toi au pinceau! j'enlève l'échelle!!!

:D


electron libre a écrit:
Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité:

Il existe une communaute de gens sur le net, qui passent l'essentiel de leur temps a poster des histoire incomprehensibles ou inventees de toutes pieces. Ils chattent aussi. Bref, la realite virtuelle est devenue leur vie. Il parait meme que certains participent
a 2 sites a la fois. Pour reguler cela, ils ont choisi les plus betes d'entre eux. On les appelle les moderateurs. Ils ont invente toutes sorte de jeux les plus absurdes possibles pour faire passer la journee de travail: des sondages portant sur un panel representatif de la communaute KDF, des lucarnes parce que la plupart n'a jamais su taper dans un ballon, des quizz du niveau d'un trivial pursuit junior, des points, des duels, des concours de pronostics, etc.
Evidemment ils se detestent tous et ils ne font que s'engueuler et s'insulter.
Mais ils aiment tous ca apparemment.

Je sais ca parait dingue, mais en plus ils se reconnectent le soir. Certains ont meme des enfants et une vie sociale (c'est le cas de peu d'entre eux il est vrai).

En plus ils se retrouvent tous les dimanches matins pour des degustations de carte orange.


Maxime a écrit:
Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité : Olembe est meneur de jeu.

Racontez-la, ça fait toujours plaisir, une histoire vraie qui finit bien. :D


baygonsec a écrit:
Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité:

Ce collègue était de passage à Strasbourg voilà quelques années, et il s'est retrouvé dans un pauvre bistrot où y avait un seul type qui tchatchait avec le patron (Clément, je crois). Il m'a rapporté la conversation suivante entre ce client et Clément :

Le client : "ça me rappelle une histoire qui m'est arrivée il y a 5-6 ans. 22h, on sonne à ma porte... une jeune fille... 25 ans, manifestement, elle sortait de son bain ; elle était dans un petit peignoir blanc ras la touffe, les cheveux encore mouilllés. Pas trop mal, en fait. Elle me dit "bonjour, je vous ai repéré, je suis votre voisine du dessous... voilà, je suis commerciale, je rentre tard du boulot, et je n'ai pas eu le temps de m'acheter du pain. Vous n'auriez pas un petit bout de pain à me passer SVP ?"

Clément : "sérieux ? Et alors ??!"

La client : J'ai eu pitié de cette petite, et je lui file une boîte de raviolis...

Clément : "et ensuite ???!!!!"

Le client : "Ben là, elle me répond "non, non, je me suis fait une escalope à la sauce roquefort, j'ai juste besoin d'un bout de pain pour saucer... Voilà."

Clément : ...

:D


mathbouq a écrit:
Maxime a écrit:
Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité : Olembe est meneur de jeu.

Racontez-la, ça fait toujours plaisir, une histoire vraie qui finit bien. :D

Je la connais, je crois que je l'ai vue en court-métrage.
Mais elle est drôle quand même. :lol: :lol:


Fier Panpan a écrit:
Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité:

Il parait qu'un type voulait acquérir un sandwich au thon afin de se sustenter, or il n'y en avait plus dans son magasin préféré.

cette mésaventure lui est survenue à deux reprises.

Il en a fait toute une histoire :roll:


baaah a écrit:
Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité :

Il y a quelque part en France un mec qui collectionne des objets magnifiques, tel qu'un range-CD en poils de chameau bleu, un allume-gaz en forme de bite orange, un stylo qui fait plumeau, et tas d'autres objets mirobolants...
(je mets du gras pour retranscrire l'effet de surprise, je regrette vivement de ne pouvoir rajouter un [2]...)

Racontez-la, ça fait toujours plaisir, une histoire vraie qui finit bien. :D





(mais à mon avis, celle-ci, personne n'y croira)

.


CoinCoin a écrit:
:boohoo:

J'ai téléphoné au gars ce matin (il bosse sur un autre site, maintenant). Après les banalités d'usage (le boulot, les enfants, l'andouille qui lui sert de supérieur(e) hiérarchique), je lui demande :
"Est-ce que tu te souviens m'avoir raconté cette histoire, (...)
- Ah oui, je ne me rappelle pas te l'avoir racontée, mais je l'ai raconté à plein de gens, je la trouve toujours excellente.
- Et est-ce que tu en as été le témoin ?
- Hein ? Ah, non, c'est un truc qu'on raconte, c'est même pas sûr que ce soit vrai, pourquoi, tu y crois, toi ? - Mais pourtant, tu m'avais dit que tu l'avais vue de tes yeux, tu m'as même dit les stations, Nation, Gare de Lyoin, etc.
- Ah bon ? C'est bien possible, je la raconte comme ça des fois, c'est plus vivant. Tu m'avais cru ? Et pourquoi tu me demandes ça ?
- (bruit d'étranglement) ... Non, non, pour rien, on me l'a racontée à nouveau, je me demandais un truc, non, rien, grmblll
- et sinon, tes gosses, à toi ?"

Voilà, non seulement je suis la risée de tout ce site, voire de la France entière, mais mon (seul) ami est une ordure.

:boohoo: :mort6: :rip: :mort21:


Maxime a écrit:
On y a peut être été un peu fort les gars... :?


Vamos Playa a écrit:
:abovelol: :abovelol: :abovelol: :abovelol:

(c'est vrai que t'es la risée de ce site, mais le gros du nuage de foutage de gueule devrait être passé dans moins de trois ou quatre ans...)


Brouche a écrit:
Maxime a écrit:
On y a peut être été un peu fort les gars... :?


Je n'en ai pas été moi-même le témoin, mais, connaissant bien ce dernier (un collègue de travail), je suis absolument persuadé de son authenticité: toi, Vamos, Mayo, Baaah et Bouh y avez été un peu fort.


Ze Mayor Queen a écrit:
CoinCoin a écrit:
J'ai téléphoné au gars ce matin (il bosse sur un autre site, maintenant).


Bon alors comment il va, lol84 ?


Fredevils a écrit:
Ze Mayor Queen a écrit:
CoinCoin a écrit:
J'ai téléphoné au gars ce matin (il bosse sur un autre site, maintenant).


Bon alors comment il va, lol84 ?


Aux dernières nouvelles il aurait été engagé chez Télérama.


NoNo93 a écrit:
ENORME!!!! :lol: :lol: :lol:

Par contre faut absolument renommer le topic :
"Je n'en ai pas été moi-même le témoin, le fil du professeur CoinCoin" me semblerait parfaitement judicieux!!!!

Et encore :lol: :lol: :lol:


Dero a écrit:
J'étais le premier à parler du court metrage ! :elephant:

En même temps, faire chuter CoinCoin de son piedestal, ça nous fait plaisir, là, maintenant, mais bon, est ce qu'on ne va pas le regretter un jour ? :?


CoinCoin a écrit:
Dero a écrit:
mais bon, est ce qu'on ne va pas le regretter un jour ? :?

Ça, je ne te le fais pas dire. Maintenant que vous vous êtes débarrassés du Bon, comme modos il vous reste la Brute et le Truand. Bon courage. :lol:


jacky56 a écrit:
CoinCoin a écrit:
Dero a écrit:
mais bon, est ce qu'on ne va pas le regretter un jour ? :?

Ça, je ne te le fais pas dire. Maintenant que vous vous êtes débarrassés du Bon, comme modos il vous reste la Brute et le Truand. Bon courage. :lol:


Moi j'ai toujours cru à ton histoire coincoin.

:?


Kamba a écrit:
Vous abusez tous avec le pauvre Coin-Coin ! Moi, le réalisme de son histoire m'a touché au plus profond de mon être.

D'ailleurs, pour lutter contre l'inhumanité de nos villes, voici un émouvant témoignage poétique et musical que j'ai écrit jour après jour dans le RER avec un autre "utilisateur quotidien", rencontré chaque matin au hasard de nos correspondances, avec lequel j'ai sympathisé :


Entre gris et graffitis
Où s'enferme le quotidien
Et des murs tellement petits
Qu'on entend tout des voisins
Avec pour seul vis-à-vis
Des montagnes de parpaings
Où déambule l'ennui
Et se traînent des destins
Le samedi après-midi
Prendre des souterrains
Aller voir où ça vit
De l'autre côté

Châtelet
Châtelet les Halles
Station balnéaire
Mais où y a pas la mer

Comme de banlieue la plage
Voir un peu de bleu
Échouer sa galère
Marquer son passage

Quand y a plus de repères
Châtelet la fin du voyage

C'est pas ici Tahiti
Mais c'est toujours mieux que rien
Les baskets sur le parvis

Ne vont jamais très loin

On y piétine les débris
Et les abris clandestins
Éprouvant même du mépris

A ceux qui tendent la main
De Harlem à Paris
S'engouffrer dans un train
Puis un couloir qu'on suit
Ne pas aller plus loin

Châtelet
Châtelet les Halles
Station balnéaire
Mais où y a pas la mer

Voir un peu de bleu
Châtelet

Échouer sa galère
Marquer son passage

Quand y a plus de repères
Châtelet la fin du voyage
La fin du voyage
La fin du voyage
La fin du voyage


Véridique et boulversant, hein ? le type avec qui je l'ai écrite, sous une apparence quelconque - je crois qu'il travaille aux impôts ou quelque chose comme ça... - c'est un vrai rebelle, routard dans l'âme : regardez cette photo qu'il m'a envoyé de Santa Fe, où il est parti se ressourcer en vivant "au contact" des paysans de la pampa : quelle démarche !


_________________
"Le plus grand parolier vivant avec Dylan"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM MSN Messenger
gébé
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 62
Inscrit le: 17 Avr 2003
Messages: 29254
Localisation: Planète MARS

MessagePosté le: 29 Oct 2013 8:27    Sujet du message: Répondre en citant

Non, mais coincoin quoi.

Mille fois ! la beauté de Scarlett passera, pas le génie de coin².
_________________
:_?: aaallo ?

Avoir une section fumeur dans un restaurant, c'est comme avoir une section pisseur dans une piscine

Confier sa vie privée à Facebook, c'est un peu comme confier sa petite sœur à DSK
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Agora
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 47
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 25662
Localisation: au bord du Lac

MessagePosté le: 29 Oct 2013 9:08    Sujet du message: Répondre en citant

CoinCoin si ça le fait revenir
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tyty
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 47
Inscrit le: 21 Mar 2003
Messages: 7127

MessagePosté le: 29 Oct 2013 9:29    Sujet du message: Répondre en citant

J'étais fan de coincoin avant même que les CDF n'existent.
Mais Scarlett, nous sommes fait pour l'adorer avant même notre naissance. :amour1:
_________________
Le problème avec les citations sur Internet c'est qu'il est très difficile de savoir si elles sont authentiques. Abraham Lincoln
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N° 14
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 14
Inscrit le: 05 Aoû 2003
Messages: 18833
Localisation: derrière les fagots

MessagePosté le: 29 Oct 2013 9:43    Sujet du message: Répondre en citant

Si CoinCoin reproduit ces gifs, je vote pour lui.











Non, mais plus sérieusement, je vote Scarlett parce que je pense que ce serait le choix de Coin Coin.
_________________
Tant de vies médiocres et si peu de suicides.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fier Panpan
2 fat, 2 furious


Age: 48
Inscrit le: 05 Jan 2004
Messages: 21588
Localisation: Là haut, sur la colline

MessagePosté le: 29 Oct 2013 9:52    Sujet du message: Répondre en citant

CoinCoin tu lui met un petit short vert, il te fait la même série de photo que Scarlett :amour1: mais en plus il te fait pisser de rire :amour1:

:megaphone: OINK !
_________________
Islamo-centrogauchiste déradicalisé sur internet
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Olaf
Mr Bâtard


Age: 42
Inscrit le: 15 Mai 2003
Messages: 21009
Localisation: au RDC sans ascenseur

MessagePosté le: 29 Oct 2013 10:06    Sujet du message: Répondre en citant

N° 14 a écrit:
Non, mais plus sérieusement, je vote Scarlett parce que je pense que ce serait le choix de Coin Coin.


Oui ! Voila c'est ça ! Votons tous Scarlett pour Coincoin !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Brouche
Invité






MessagePosté le: 29 Oct 2013 10:06    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut
Olaf
Mr Bâtard


Age: 42
Inscrit le: 15 Mai 2003
Messages: 21009
Localisation: au RDC sans ascenseur

MessagePosté le: 29 Oct 2013 10:07    Sujet du message: Répondre en citant

Brouche a écrit:
Ne pas voter pour la personne qui partage ta vie et ton lit est le moyen le plus sûr de te faire engueuler le soir en rentrant 8) 8) 8)






















Je vote CoinCoin :|


Tu l'embrasseras de ma part :kiss:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Massive
Capitaine Comique


Age: 46
Inscrit le: 01 Avr 2003
Messages: 10811

MessagePosté le: 30 Oct 2013 4:07    Sujet du message: Répondre en citant

Quelle presentation fabuleuse de Snake, en tout cas !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gébé
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 62
Inscrit le: 17 Avr 2003
Messages: 29254
Localisation: Planète MARS

MessagePosté le: 30 Oct 2013 8:07    Sujet du message: Répondre en citant

brouche :lol:
_________________
:_?: aaallo ?

Avoir une section fumeur dans un restaurant, c'est comme avoir une section pisseur dans une piscine

Confier sa vie privée à Facebook, c'est un peu comme confier sa petite sœur à DSK
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
snake
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 39
Inscrit le: 18 Juin 2003
Messages: 6304
Localisation: A la gauche de Jean-Luc Lemoine...

MessagePosté le: 30 Oct 2013 21:32    Sujet du message: Répondre en citant

Physique : Scarlett
Chant : Scarlett
Esprit : CoinCoin

Scarlett, 2-1 :roses:
_________________
"Le plus grand parolier vivant avec Dylan"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM MSN Messenger
Olaf
Mr Bâtard


Age: 42
Inscrit le: 15 Mai 2003
Messages: 21009
Localisation: au RDC sans ascenseur

MessagePosté le: 31 Oct 2013 22:33    Sujet du message: Répondre en citant

39% de pédé-ah [/tribute to gaja]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
snake
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 39
Inscrit le: 18 Juin 2003
Messages: 6304
Localisation: A la gauche de Jean-Luc Lemoine...

MessagePosté le: 31 Oct 2013 22:38    Sujet du message: Répondre en citant

:clapclap: Scarlett, la championne des championnes :clapclap:

A dans 10 ans pour le concours des vainqueurs du concours des vainqueurs de concours :byebye:

A toi Olaf...
_________________
"Le plus grand parolier vivant avec Dylan"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM MSN Messenger
Olaf
Mr Bâtard


Age: 42
Inscrit le: 15 Mai 2003
Messages: 21009
Localisation: au RDC sans ascenseur

MessagePosté le: 31 Oct 2013 22:54    Sujet du message: Répondre en citant

N’empêche ce gif là m'a bien mis dans la merde pendant une conf-call avec mon boss avant-hier. Difficile de répondre à une question sans l'avoir entendue parce qu'on bloque sur un autre truc
N° 14 a écrit:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Tournois et autres jeux Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com