Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
Rock français, 2ème tour - Poule 3

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Tournois et autres jeux
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Qui en demies?
Magma
21%
 21%  [ 5 ]
Mendelson
21%
 21%  [ 5 ]
Nino Ferrer
47%
 47%  [ 11 ]
Tony Truant
8%
 8%  [ 2 ]
Votants : 23
Total des votes : 23

Auteur Message
snake
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 39
Inscrit le: 18 Juin 2003
Messages: 6392
Localisation: A la gauche de Jean-Luc Lemoine...

MessagePosté le: 04 Mar 2014 21:45    Sujet du message: Rock français, 2ème tour - Poule 3 Répondre en citant

Magma



Leo a écrit:
Magma, le groupe à Christian Vander. Je suis pas spécos de Magma,je laisse ça à mes potes qui font de l'astro (grosse communauté de fans de Magma en astro, vache, y'en a même un qui a sorti un Nature le mois dernier) mais quand même.

C'est du prog rock, c'est donc à la fois virtuose et barré/mystique (Vander a inventé une langue, le Kobaïen, dans laquelle les chansons du groupe sont chantées), y'a des solos (non mais qui dit "soli", sérieusement ? :lol:) interminables :batteur: et ça cartonne. Votez pour eux.

Vander est un peu nazi, en plus.

Mekanik Destruktiw Kommandoh

De Futura

Des tonnes de musiciens incroyables sont passé par les rangs de Magma dont Didier Lockwood ou Janick Top.


Mendelson



Arrière brutal assezdroit a écrit:
Bon, c'est l'occasion ou jamais vu que les votants silencieux vont sûrement plébisciter un des 5 bagads, Baz Hysteria, la fanfare des Green Angels, les Oï, les :elvis: de la Limagne ou Naast ...

:megaphone: MENDELSON !

Pour moi, y a pas photo, ils gagneraient le concours si j'étais le seul votant :twisted:
Mise en bouche : le premier titre du premier album de Mendelson, avec un clip qui campe l'univers du groupe : Par Chez Nous

Entrée :
Le premier album de Mendelson sort en 1997 chez Lithium, le label de Dominique A, Diabologum, Holden, Oslo Telescopic et Pekinoiz Face, bref l'endroit où il se passe des choses dans le rock français de l'époque.

Titre intrigant, lumière pâle, L' Avenir Est Devant expose le paysage mendelsonien : entomologie banlieusarde où se mêlent (non-)lieux, sentiments et destins(Combs la Ville, storytelling vachard porté par la voix très particulière de Pascal Bouaziz (Marie-Hélène), ou [2]² (Je ne Veux Pas Mourir).

Mendelson vous propose de l'écouter entièrement ici parce que c'est un groupe très gentil avec son public :amour1:

Depuis le début de ces concours, nous avons, pour la plupart d'entre nous, prudemment esquivé la question de la définition du rock :axlsmile:
Tentons quand même de lire l'oeuvre de Mendelson à travers quelques propositions de ce que peut être le rock.

Le rock, ce sont des chansons, des mots, des sons, des cris, des images que vous trimbalez toute votre vie, qui vous accompagnent, dont vous retrouvez les correspondances le long de la route. Ça hante, ça possède, ça tient, ça fait du bien.
Dans ce cas, l'enchaînement Le Brouillard/Pinto/Monsieur qui ouvre le deuxième album, Quelque Part, est un sommet de mon rock à moi :rockongnah:
http://www.youtube.com/watch?v=p0oAAYUlOm0
https://www.youtube.com/watch?v=681uTozOVfc
http://mendelson.free.fr/cadres/avenirecoutecadre.html

Plat 1 :

On fête l'an 2000 avec Quelque Part, peut-être l'album le plus dense, tendu, brûlant de Mendelson, produit le guitariste jazz Noel Akchoté.
C'est puissant, y a de la contrebasse, du saxo, de la guitare qui pleurent, qui hurlent, et l'implacable mécanique de la vie quotidienne, crue, immuable, présente. Grand disque que ce Quelque Part (en écoute au-dessus).

Tu payes ton loyer les trois quarts de ton salaire
A l’arrivée le peu qui reste
Ça passe dans l’essence le découvert


Et quand le chef arrive dans son costume
Monsieur c’est là que tu voudrais disparaître
Maintenant tu es devant lui
Qui te regarde bien en fac
Et tu t’énerves de ce qu’il te dit
Penses tu n’aimerais pas être à ta place
Que c’est quand même un peu ta faute
Quand on y pense tout est là
Il se permettrait pas avec un autre
Ce qu’il se permet avec toi


Ça va faire dix ans la semaine prochaine
Avec l’année où j’ai rien fait
Et les deux ans à St-Etienne
Et c’est le quatrième truc que j’essaye
Au début je croyais que c’était le travail
Mais maintenant je crois plus
Que ce soit le travail vraiment
Je ne veux plus retourner
Je ne veux plus retourner
Le père de mon voisin de palier
Il a fait ses quarante ans
Il a tenu comme ça jusqu’à la retraite
Il est parti dans les Ardennes pour s’installer
Et il est mort juste l’année d’après
Quand il en parle son fils
Il dit c’est la retraite qui l’a tué
Et moi je veux trop rien dire



Une chanson, un album rock, ça peut aussi être un pain dans la gueule, ou plus précisément un direct au foie, parce que ça irradie davantage, le foie.

En voilà deux, qui, là encore, se suivent sur Seuls au Sommet, l'album de 2003
Bienvenue à Lacanau: [url]http://grooveshark.com/#!/search/song?q=Mendelson+Bienvenue+%C3%A0+Lacanau[/url] (je précise que ce n'est pas une power-pop song de 2'30, donc prévoyez un peu de temps et soyez patients, c'est un vrai court métrage)
Ce n'est Plus la Peine: http://www.youtube.com/watch?v=1V7jYsdLbKg
Chanson très utile en cas d'ex souhaitant conserver des liens d'amitié au-delà de la rupture :enaccord6:

Plat n°2 :
Seuls au Sommet, paru en 2003, constitue peut-être l'album le plus facile d'entrée du groupe.

[url]http://grooveshark.com/#!/album/Seuls+Au+Sommet/7236149[/url] (il manque 2 titres)
On y trouve des histoires d'amour (Toi et Moi), des souvenirs d'enfance (Soixante-Dix), un départ en train (L'Ardèche) et une adaptation sidérante de Randy :jemincline: :jemincline: Newman (Seul au Sommet). Oui, M.Bouaziz a bon goût (l'influence de Leonard Cohen est assez pregnante sur la fin de L'Avenir est Devant, par exemple).


Plat n°3 :

Personne ne le Fera Pour Nous, en 2007, pousse encore plus la tension.
J'Aime les Gens, les gens c'est les pires, s'inscrit dans la lignée de chansons énumérative (Accouplés de Marka ou Les Bobos de Renaud), mais en mieux/pire. C'est un des sommets de goguenardise de Mendelson, qui, fondamentalement, est un groupe drôle. Si, si, promis !

Sens Commun explore une veine cruciale chez Mendelson, celle de ces faits divers qui s'achèvent par la découverte de corps calcinés, emballés, suppliciés, démembrés, abandonnés, au petit matin, à la lisière des villes. Mendelson serait la bande-son idéale d'émissions à la Non Elucidé ou Faites Entrer l'Accusé : après la disparition, on sait qu'on ne retrouvera pas vivant-e la victime et un jour, un inconnu croise l'indicible sur un terrain vague.

A vivre trop longtemps dans sa tête
on perd le sens commun
il a enterré la fille
il a gardé sa main


Les kdifstes avertis apprécieront ce récit d'un réveillon à Times Square avant de se plonger dans les souvenirs : 1983 (Barbara)


Une autre définition du rock que nous avons entrevue, c'est celle de la nostalgie. En ce qui me concerne, Mendelson est un groupe de ma vie adulte, donc il n'a rien à voir avec les seins de Géraldine et les water beds, par contre, il génère de la nostalgie parce que, somme toute, Mendelson chante la France de mon enfance, de ma jeunesse, de ma vie de tous les jours.
Alors en vrac, quelques trucs nostalgiques :
d'abord une des plus belles chansons du monde, Avec Mon Frère; Les Vagues, un inédit refoulé de 2 albums : http://mendelson.free.fr/cadres/avenirecoutecadre.html (6ème inédit II), Ville Nouvelle et D'un Coup
, qui figurent sur le triple album de 2013.


Trou normand : Une interview de Pascal Bouaziz


Dessert :

Contrairement à beaucoup d'autres groupes du concours, Mendelson est encore actif (cf fil des Top 2013). Prévoyez une après-midi, une nuit, ou, soyons fous, une vie, pour ce disque là.


Digestif : j'entends et j'attends les critiques sur le côté verbeux, chiant, affecté, téléramesque de Mendelson.
C'est vrai que c'est pas excessivement dansant, mais les danses macabres non plus.
C'est vrai que c'est très écrit, mais les livres aussi. Par exemple ceux des mendelsoniens Philippe Vasset (http://insitu.arte.tv/blog/?p=476), Pierre Patrolin, Iain Sinclair, François Bon. Et puis Houellebecq, ce grand contemporain, parce que Mendelson est aussi le sens du combat
Citation:
« Les insectes courent entre les pierres,
Prisonniers de leurs métamorphoses
Nous sommes prisonniers aussi
Et certains soirs de la vie
Se réduit a un défilé de choses
Dont la présence entière
Définit le cadre de nos déchéances
Leur fixe une limite, un déroulement et un sens ;

Comme ce lave-vaisselle qui a connu ton premier mariage
Et ta séparation,
Comme cet ours en peluche qui a connu tes crises de rage
Et tes abdications.

Les animaux socialisés se définissent par un certain nombre
de rapports
Entre lesquels leurs désirs naissent, se développent,
deviennent parfois très forts
Et meurent.

Ils meurent parfois d’un seul coup,
Certains soirs
Il y avait certaines habitudes qui constituaient la vie et
voilà qu’il n’y a plus rien du tout
Le ciel qui paraissait supportable devient d’un seul coup
extrêmement noir
La douleur qui paraissait supportable devient d’un seul
coup lancinante
Il n’y a plus que des objets, des objets au milieu desquels
on est soi-même immobilisé dans l’attente,

Chose entre les choses,
Chose plus fragile que les choses
Très pauvre chose
Qui attend toujours l’amour
L’amour, ou la métamorphose. »


C'est vrai que c'est pas joyeux, mais la vie non plus. Et il vaut mieux en rire, n'est-ce pas ?

Donc vous avez parfaitement le droit de détester, de moquer, d'ignorer Mendelson. De toute manière, personne ne le fera pour vous :tchika:

Tu sais il n’y aura pas de concours
Et puis il n’y aura pas de trophées
Y en a d’autres qui me refroidissent encore
Qui donnent l’impression d’avoir tout raté

(Mendelson, Katharine Hepburn, Quelque Part)

:byebye: :betm13:


Nino Ferrer



Jawahar a écrit:
(:evil: abad :evil:)

Bon, pour commencer essayons de dissiper le malentendu. Nino Ferrer du Rock ? « On est mal, on est à 2 doigts de citer Ravel et Bizet »

Pas mal de choses me viennent à l’esprit quand cette question est posée.

D’abord, une réponse formelle avec un classement :
100 disques essentiels du rock francais selon Rolling Stone
26 – Nino Ferrer – Enregistrement public
54 - Nino Ferrer – Métronomie (1971)
Donc, oui, pour certains on pourrait déjà compter comme du rock Z’avez pas bu Mirza, Les Cornichons, Oh ! Hé ! Hein ! Bon . (Quoi ? Les classements Rolling Stones c’est de la merde ? ok, mais il y a pas JJ Goldmann dans leur classement au moins…).

Ensuite, Métronomie. Arghh, vous connaissez pas ? Bon quand même La maison près de la fontaine, ca vous dit quelque chose non ? Tiens je vous mais l’originale, en italien, pour vous rappeler la mélodie (originale censurée à l’époque d’ailleurs). Bon, c’est sûr, on entend toujours pas de guitare pleurer sur une moto pendant que les loups hurlent à l’horizon. Pardon, je corrige, on entend pas l’urgence de la rébellion de ces putains de concerts d’éternel ados qui crient depuis leur garage leur haine de cette putain de société (choisissez ici votre définition du rock). Par contre, ça sent un peu ce qu’il me semble qu’on appelle le rock progressif, avec le morceaux titre Metronomie, instrumental de 9min et des poussières. Et pour le drug, du triptyque s.e.x, Drug and rock’n’roll, on peut toujours regarder du coté de Cannabis.

Bon, passons, on a donc un label « rock » donnée par un magazine. Ca et le Telefon, ca suffirait peut-être pour les fans de puissance 4 et BB brunes. Mais il y a plus. D’ailleurs c’est surtout, pour les amateurs de guitare, un monsieur plus : Micky Finn. A partir de 1973, il sera quasiment de tous les albums de Nino, avec notamment, pour la caution rock, les 3 derniers titres de Blanat (1979) : Scopa, Fallen Angels – qu’il compose-, et l arbre noir. Blanat un album dont on notera qu’il devait être joué entièrement par les musiciens de Gilbert Montagné avant que Nino n’appele Micky et ses Leggs à la rescousse (note pour Schweinie, un titre est tout de même de Montagné).

Donc voilà, on y est, vous pouvez voter pour Nino.
Le s.e.x.e ? Il y a bien et aussi une pochette d’album/affiche censure. Pensez-donc, en 1974, Nino avec Radiah Fryie (mère de, et, note pour N14, aussi actrice dans Spermula & Emmanuelle)
D’ailleurs c’est cet album qui m’a donné envie de défendre Nino. Et aussi qui m’a poussé à le proposer « Selon votre interprétation du mot rock ». Car pour cet album (ici dans son intégralité ), j’ai trouvé les qualificatifs suivant : Rock, mais aussi et surtout Funk, Soul et Groove
C’est l’album du Sud, enfin de ca version originale, le South. Et l’album de magnifiques morceaux, notamment les deux paires suivantes :
Mint Julep/Hot Toddy
The Garden/ Looking for You

J’avoue avoir réellement découvert Nino Ferrer il y a peu, et s’il y a définitivement assez de matière, de qualité et de méconnaissance de son œuvre pour écrire un post à chaque tour jusqu’à la finale, je me demande si certains morceaux ne sont pas seulement addictifs (l’album Nino & Radiah par exemple). Mais bon, comme le dit Nino, de toute facon, Un an d’amour (c’est irréparable)…

Edité pour completer les liens youtube


Tony Truant



CHR$ a écrit:
Que faire quand on a une âme de Rocker mais que l’on grandit à la fin des années 70 à Nuits-Saint-Georges avec un blaze aussi peu rock’n’roll qu’Antoine Masy-Périer ?
Évidemment, filer vers la Normandie où un groupe est en train de devenir mythique avec un bassiste qui s’appelle Hugues Urvoy de Portzamparc, la preuve que tout est possible.
Coup de chance, un soir de 79 où son groupe Les Snipers fait la première partie des Dogs, Antoine Masy-Périer en profite pour sauter le pas (et abandonner les Snipers avant leur tube Vide-ordure).
Bien sûr, on n’intègre pas les Dogs comme ça. Il commence donc par faire le guitariste des Gloires Locales, derrières Gilles Tandy, tout juste échappé des Oliensteins, histoire de ne pas rester trop loin de l’objectif.

Les Gloires Locales

Un quarante-cinq tours (avec La fille de l’infirmerie) plus tard, il devient enfin le deuxième guitariste des Dogs.
Pendant presque 10 ans, il sautille derrière Dominique Laboubée avec lequel il co-écrit Too much for the neighbourhood (qu’il traduira bien plus tard en Trop de classe pour le voisinage) ou la version française de Secrets.

« Avec la participation des Calamités, de Beaune »

Puis l’envie de chanter ses propres compositions (et en français pour respecter les critères de snake) le démange. Il commence par prendre à son compte le titre des Dogs (rebaptistés Lady Tony and the Rain Dogs) sur la compilation « Mon grand frère et un rocker », Le Taxidermiste est un homme seul.
Il prend ensuite son indépendance avec l’album Your room is ready Sir, accompagné du Million Bolivars Quartet, c’est à dire des Dogs eux-mêmes, qu’il n’a pas quitté fâché (Je suis contre avec Jeanne Savary, avant Nestor Burma et Caméra Café).


Viennent ensuite Pupille mon œil en 1994 avec Joseph Racaille et une forte influence du Ukulele Club de Paris (Fais pas chier quand je travaille) et Radio Château Rouge en 1996 (Je jouerai pas à Eurodisney ).
Il rebranche sérieusement la guitare en 2002, trouve deux solutions (dont le batteurs des Soucoupes Violentes) et sort Ovomaltine, benzedrine et vengeance (Une dose de cheval), puis L’œil américain en 2009 (Qu’ils explosent tous) et Mélange en 2010 (sans batterie parce que la batterie c’est bourgeois)(Ma femme croit que tu es morte).


Entre temps, il se paye une virée avec les Flestones (La Fille du Noctambule, reprise de The Girl from Baltimore de la bande à Zaremba).
Depuis 2005, il est aussi la deuxième guitare des Wampas, la première étant Philippe Almosnino, déjà croisé chez les Dogs et dans le Million Bolivar Quartet (Christine, titre refusé par Johnny Hallyday).
Des Dogs aux Wampas, Tony Truant est un morceau de l’histoire du rock français. Faut voter pour lui !

_________________
"Le plus grand parolier vivant avec Dylan"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM MSN Messenger
Arrière brutal assezdroit
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 45
Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 24874
Localisation: Angers

MessagePosté le: 05 Mar 2014 9:31    Sujet du message: Répondre en citant



:arrow: Mendelson
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mollows
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 26 Mar 2003
Messages: 13226

MessagePosté le: 05 Mar 2014 14:38    Sujet du message: Répondre en citant


_________________
À jamais vainqueur des Koty 2012-2013 et 2013-2014 à la moyenne !
"Le site des KDF ne fera jamais un million de messages." Meem, le 6 janvier 2012.

Le cynisme, voilà l'ennemi !

Ella Fitzgerald - Ding Dong ! The Witch Is Dead
http://www.youtube.com/watch?v=9ngZFRisurU
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Tournois et autres jeux Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com