Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
Le Tour 2017 par Schweinsteiger
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Les autres sports
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Agora
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 47
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 25662
Localisation: au bord du Lac

MessagePosté le: 12 Juil 2017 16:10    Sujet du message: Répondre en citant

MajorFatal a écrit:
C'est un très vieux dessin Charlie, non ? On ne peut pas dire que les temps de build soient comparables à ce qu'ils étaient sur les vieux systèmes.

Sinon, en ce jour d'étape merdique, je vous recommande de faire un tour sur le live du Monde.fr, qui est assez :gnah:


Le Live de France 2 avec Ferrand est pas mal non plus :gnah:
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Schweinsteiger
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 34
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 12261
Localisation: Sud-Seine-et-Marne libre

MessagePosté le: 12 Juil 2017 20:24    Sujet du message: Répondre en citant

Games of Mayoyaune : saison 104, épisode 11



Quand le truc le plus passionnant du jour est une connerie sur twitter par un mec même plus dans la course ... (c'était ça ou les performances de Thomas Voeckler dans Plus belle la vie)



L'étape du jour :
1. Kittel
2. Groenewegen
3. Boasson Hagen
4. Matthews
5. McLay
6. Cimolai
7. Greipel
8. Bouhanni
9. Swift
10. Wyss

Attention, messieurs et mesdames, je vous donne avec une échappée avec non pas un coureur, non pas deux coureurs, mais trois coureurs ! Champagne !
Les courageux se nomment Bodnar, Backaert et Marcato, Bodnar sera le dernier résistant, repris seulement dans le dernier kilomètre alors que de nombreuses équipes se sont relayées pour le reprendre (Katusha, Lotto-Soudal, Direct Energie ...).

Cette étape toute plate se termine par un sprint. La suite va vous étonner.



Mayoyaune :
Ce matin :
1. Froome
2. Aru à 0'18
3. Bardet à 0'51
4. Uran à 0'55
5. Fuglsang à 1'37
6. D. Martin à 1'44
7. Yates à 2'02
8. Quintana à 2'13
9. Landa à 3'06
10. Bennett à 3'53
11. Meintjes à 5'00
12. Contador à 5'15
13. Latour à 5'30
14. Nieve à 6'18
15. Henao à 6'55
16. Caruso à 6'58
17. Vuillermoz à 7'56
18. Buchmann à 8'46
19. Betancur à 10'34
20. Feillu à 11'43

Ce soir :
1. Froome
2. Aru à 0'18
3. Bardet à 0'51
4. Uran à 0'55
5. Fuglsang à 1'37
6. D. Martin à 1'44
7. Yates à 2'02
8. Quintana à 2'13
9. Landa à 3'06
10. Bennett à 3'53
11. Meintjes à 5'00
12. Contador à 5'15
13. Latour à 5'30
14. Nieve à 6'18
15. Henao à 6'55
16. Caruso à 6'58
17. Vuillermoz à 7'56
18. Buchmann à 8'46
19. Betancur à 10'34
20. Feillu à 11'43

Aru perd un coéquipier précieux avec l'abandon sur chute de Cataldo. On note aussi les chutes de Bardet et Fuglsang (et d'un grimpeur espagnol de seconde zone), à voir s'ils auront des séquelles.



Maillot vert :
Ce matin :
1. Kittel 275
2. Matthews 173
3. Greipel 150
4. Kristoff 140
5. Colbrelli 89
6. Boasson Hagen 73
7. Bouhanni 68
8. Groenewegen 64
9. D. Martin 58
10. Degenkolb 57

Ce soir :
1. Kittel 335
2. Matthews 202
3. Greipel 171
4. Kristoff 158
5. Colbrelli 97
8. Groenewegen 94
6. Boasson Hagen 93
7. Bouhanni 78
9. D. Martin 58
10. Degenkolb 57

Kittel über alles, faut dire qu'avec autant d'équipiers à son service, c'est tout de suite plus simple.



Maillot à pois :
Ce matin :
1. Barguil 60
2. Roglic 30
3. Vuillermoz 27
4. D. Martin 23
5. Mollema 18
6. Pinot 17
7. Froome 16
8. Benoot 15
9. Aru 14
10. Fuglsang 12

Ce soir :
1. Barguil 60
2. Roglic 30
3. Vuillermoz 27
4. D. Martin 23
5. Mollema 18
6. Pinot 17
7. Froome 16
8. Benoot 15
9. Aru 14
10. Fuglsang 12

RAS.



Maillot blanc :
Ce matin :
1. Yates
2. Meintjes à 2'58
3. Latour à 3'28
4. Buchmann à 6'44
5. G. Martin à 13'21
6. Benoot à 16'42
7. Calméjane à 33'40
8. Valgren à 41'53
9. Lutsenko à 50'16
10. McCarthy à 52'17

Ce soir :
1. Yates
2. Meintjes à 2'58
3. Latour à 3'28
4. Buchmann à 6'44
5. G. Martin à 13'21
6. Benoot à 16'42
7. Calméjane à 33'40
8. Valgren à 42'13
9. McCarthy à 52'17
10. Lutsenko à 52'36

RAS.



Dossards jaunes :
Ce matin :
1. Sky
2. AG2R à 7'12
3. Astana à 26'17
4. Trek à 27'26
5. Movistar à 38'14
6. Cannondale à 42'13
7. Orica à 45'57
8. BMC à 51'39
9. Lotto-Jumbo à 1h05'31
10. Fortuneo à 1h07'25

Ce soir :
1. Sky
2. AG2R à 7'12
3. Astana à 26'17
4. Trek à 27'26
5. Movistar à 38'14
6. Cannondale à 42'13
7. Orica à 45'57
8. BMC à 51'39
9. Lotto-Jumbo à 1h05'31
10. Fortuneo à 1h07'25

Et on si regardais les tactiques de chacun dans ces nombreuses étapes de plaine ? Car ouais, le problème, il est là, quand on a un sprinteur comme Kittel qui gagne quasi tous les sprints, on a plus de chance de gagner une étape en prenant les échappées.
D'ailleurs, à l'époque de Leblanc (brrrr), on n'avait que l'équipe du maillot jaune et une ou deux équipes de sprinteur qui roulait vraiment, pas souvenir de voir les Mapei ou les TVM rouler pour Steels et Blijlevens.
Alors que là, n'importe quelle équipe ayant un mec allant assez vite se sent obligé de tout donner pour un sprint massif.

Sky : a d'autres chats à fouetter, OK
AG2R : idem
Astana : idem, tout pour le général
Trek : Contador est crâmé et Degenkolb tout cassé par la chute de Vittel, mais préfère rester dans le peloton :roll:
Movistar : ceux qui ne sont pas cassés sont là pour le général
Cannondale : ont leur chance pour le général avec Uran (bon, comme d'habitude, ils feront tout foirer à un moment, mais n'empêchent qu'ils ont une bonne excuse)
Orica : second rideau au général, mais maillot blanc, soit
BMC : n'a plus son leader, n'a pas de sprinteur, pourraient tenter leur chance
Lotto-Jumbo : Groenewegen est régulier dans les premiers, la tactique Jean-Claude passe à la rigueur
Fortuneo : prennent les échappées :enaccord6:
Lotto-Soudal : Greipel est au mieux dans le Top 10, mais ils continuent de se mettre à la planche tous les jours pour lui :clown:
Bora : ont roulé pour le sprint hier, mais Bodner échappé aujourd'hui (et finalement, c'est là qu'ils ont été le plus près de la victoire, sans parler de la pub bien meilleure)
Quick Step : eux, ils roulent, normal
Wanty : prennent déjà les échappées
Sunweb : pour le maillot vert, ils ont intérêt à ce qu'il y ait le moins d'arrivée au sprint possible, donc DOIVENT favoriser les échappées
Cofidis : Bouhanni hors de forme (longtemps absent suite à une grave chute), mais roulent pour le sprint :clown:
Direct Energie : prenaient les échappées en début de Tour, mais roulent pour un éventuel Top 10 de Boudat ou Petit maintenant :gnah:
Emirates : dans l'échappée aujourd'hui, invisibles sinon (y a pas besoin de mettre toute une équipe autour de Meintjes, quand même)
Bahrain : roulent pour le Top 10 de Colbrelli :clown:
FDJ : :clown:
Katusha : Kristoff n'arrivent même pas à faire Top 10, mais ils roulent encore et toujours :clown:
Dimension Data : roulent, même sans Cavendish (mais Boasson Hagen a fait 2e et 3e)

Bref, on a 3-4 échappés au mieux, et près de 10 équipes à rouler pour le sprint, donc un match à 4 contre 50, forcément perdu d'avance.
Alors que si seuls Quick Step, Dimension Data, Lotto-Jumbo roulaient, on pourrait avoir une dizaine d'échappés et autant à mener le peloton, c'est tout de suite plus jouable, et d'autres pourraient tenter leur chance.




Lanterne rouge :
Ce matin :
1. Le Gac
2. Rowe à 0'55
3. Leezer à 4'35
4. Selig à 15'12
5. Venter à 15'45
6. Cimolai à 16'04
7. Hollenstein à 16'28
8. Claeys à 17'39
9. Timmer à 18'33
10. Bozic à 20'23

Ce soir :
1. Rowe
2. Le Gac à 0'31
3. Leezer à 3'56
4. Venter à 13'56
5. Selig à 15'43
6. Cimolai à 16'35
7. Timmer à 16'44
8. Hollenstein à 16'57
9. Claeys à 17'00
10. Wagner à 19'27

Enorme suspens, on se régale ! :roses:

Une attaque dans le final de Rowe lui donne enfin la place de leader, la grosse machine Sky a pris la mesure du gentil français et son équipe décimée. Attention toutefois à Leezer, toujours en embuscade.



Fraaaaançais : :france: :winner: :france:
Ce matin :
1. Bardet
2. Latour à 4'39
3. Vuillermoz à 7'05
4. Feillu à 10'52
5. Barguil à 13'20
6. G. Martin à 14'32
7. Gallopin à 24'53
8. Chavanel à 25'19
9. Rolland à 33'59
10. Calméjane à 34'51

Ce soir :
1. Bardet
2. Latour à 4'39
3. Vuillermoz à 7'05
4. Feillu à 10'52
5. Barguil à 13'20
6. G. Martin à 14'32
7. Gallopin à 24'53
8. Chavanel à 25'19
9. Calméjane à 34'51
10. Rolland à 35'25

RAS.


Demain :


L'habituel toboggan des Pyrénées, début des hostilités à 13H30 avec le sprint intermédiaire (pour le pied de Balès, ce sera entre 15h30 et 16h).
Il y a le temps de sortir dans la longue plaine avant les Ares et prendre beaucoup d'avance, ça peut être bon pour les baroudeurs des montagnes.


_________________
/fais des V avec mes mains (crac crac) et chante :
Pour tous Jacques Chirac, Maintenant Président, La France doit montrer le chemin de la liberté
Liberté de travailler, de mieux vivre dans chaque foyer, Votons Jacques Chirac, En avant toute la nation
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Charlie Brown
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 37
Inscrit le: 20 Mar 2005
Messages: 7867

MessagePosté le: 12 Juil 2017 21:26    Sujet du message: Répondre en citant

MajorFatal a écrit:
C'est un très vieux dessin Charlie, non ? On ne peut pas dire que les temps de build soient comparables à ce qu'ils étaient sur les vieux systèmes.


Hey mais chut faut pas le dire !!! :evil:
_________________
"on ne s'interdit pas de mettre en place quelque chose"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
naiche
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 51
Inscrit le: 11 Juin 2003
Messages: 6553
Localisation: auprés de ma blonde

MessagePosté le: 13 Juil 2017 17:43    Sujet du message: Répondre en citant

Pas trop client du nouveau concept "étape de montagne pour sprinters".
Bon, pour Froome trois hypothèses :

1) Il a fait exprès (hypothèse Virenque) pour laisser le jaune. Impossible, On a passé la mi-tour, il n'y a pas d'écarts tu n'offres pas trente secondes comme çà.

2) Fringale (hypothèse Guimard): le plus probable.

3) Gros bluff de la Sky, il n'était pas bien de la journée, son équipe a bétonné pour faire croire aux autres qu'il n'y avait rien à espérer (tentant mais un peu capillotracté).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OLas
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 19 Sep 2004
Messages: 1098
Localisation: au pays des pseudos pourris

MessagePosté le: 13 Juil 2017 21:35    Sujet du message: Répondre en citant

C'est demain !

CoinCoin a écrit:
Le 14 juillet sur le Tour de France, monographie exhaustive :shock: de Schweinsteiger.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Schweinsteiger
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 34
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 12261
Localisation: Sud-Seine-et-Marne libre

MessagePosté le: 14 Juil 2017 0:18    Sujet du message: Répondre en citant

Games of Mayoyaune : saison 104, épisode 12



_ Ah ouais, elle était raide, la pente finale ! :shock:



L'étape du jour :
1. Bardet
2. Uran à 0'02
3. Aru
4. Landa à 0'05
5. Meintjes à 0'07
6. D. Martin à 0'13
7. Froome à 0'22
8. Bennett à 0'27
9. Yates
10. Nieve à 1'28
11. Quintana à 2'04
12. Barguil à 2'08
13. Caruso à 2'11
14. Contador à 2'15
15. Latour à 2'59
16. G. Martin à 4'20
17. Benoot à 4'33
18. Pauwels à 4'36
19. Vuillermoz
20. Feillu à 4'56
21. Betancur à 5'22
23. Buchmann à 5'44
26. Henao à 7'07
131. Fuglsang à 27'42

La magie du sport (et du Tour) : on se fait chier comme des rats morts (est-ce que ça se fait réellement chier, un rat mort, au fait ? :mefiant15:) pendant des heures, et pour trois minutes à la fin, on range cette étape dans les grands moments. C'est clair, ce Tour est celui des retourneurs de vestes, comme un hommage aux récentes élections (votre blague sur la couleur du maillot de leader et de Jean-Vincent Placé ici).

Une échappée royale s'extrait sur le plat, mais digne du roi de Tuvalu : Gautier, Erviti, De Kort, Küng, Ulissi (aussi), Cummings, Politt, De Gendt, Simon mais surtout Matthews. Kittel, attentif à ne rien perdre pour le maillot vert, décide de le suivre (plutôt que de faire rouler son équipe, classe :enaccord6:), accompagné de son équipier Jack Bauer.

De Kort, Küng, Cummings, Politt, Simon et Bauer, ça ferait une échappée qui aurait pu aller au bout hier, mais bon ...

Après le sprint, les cols commencent avec les Ares et Menté, Kittel se relève mais ça avance tranquille, Matthews passe même en tête au sommet de Menté pour défendre le maillot à pois de Barguil (décidément, les sprinteurs sont beaucoup plus altruistes qu'on le dit).

Dans le Port de Balès, ça commence à bouger, Cummings se retrouve en tête avec De Gendt derrière. Dans le peloton, la Sky, qui a maintenu l'écart assez bas pour revenir avant l'arrivée, mène pépère avec ses 4*4 Kiryienka et Kwiatkowski (manque Kennaugh pour faire une belle trilogie :naziste:).

Tellement lentement que les Fortunéo tentent un coup de force, Bouet et Feillu attaquent. Barguil tente sa chance aussi en vue des pois, puis c'est surtout Contador qui y va. Là, Kwiatkowski embraye, l'accélération est fatale à Henao, comme quoi, dès qu'on change de rythme, on peut se débarrasser des Sky (et encore, ce n'était qu'un vieux cacochyme qui tient à peine sur son vélo, imaginez si Aru ou Bardet avaient essayé).

Le peloton se reforme, Gautier se vautre dans la descente (mais pendant la pub), puis, pendant une autre pub (ils poussent un peu loin l'inspiration de la touche Eurosport, cette année :?), Nieve fait un tout droite entre deux caravanes, Aru et Froome sortent de la route mais repartent aussitôt.

Bardet demande à Quintana s'il veut accélérer, le colombien, après avoir craché un poumon, lui répond que non, ce n'est pas fair-play, c'est pas bien, faut y aller tranquille jusqu'au bout. On avait déjà vu que le mauvais choix de matériel ne faisait pas partie du défaut exploitable, ne pas savoir prendre un virage non plus. Le vélo, c'est du home trainer et des paysages, c'est tout. :-|

Peyresourde est monté au train avec Kwiatkowski (sérieux, les anglais seraient gonflés de se plaindre des travailleurs polonais quand on voit ses perfs actuelles) et Nieve, Quintana coince, et vers le sommet, c'est Contador qui explose. La montée finale est faite avec toujours le train-train Sky, mené cette fois par Landa.

La rampe d'arrivée voit enfin un peu d'animation. C'est un néo-zélandais qui sera le plus courageux, George Bennett, son attaque fait accélérer Landa pour le reprendre, Froome ne tient plus la roue de son équipier (comme Wiggins avec Froome il y a 5 ans :P), Aru contre.

Finalement, le sprint à l'agonie est pour Bardet, devant Uran, Aru et ... Landa, qui fait son propre sprint alors que son leader est à l'arrêt.

Le débriefing était sympa chez Sky, sur les quelques images qu'on a vues.


_ Bon, Landa, pourquoi tu as fait ton sprint au lieu d'aider le leader en difficulté ?
_ Oups, pardon, je n'avais pas vu (intérieurement).




_ En tout cas, moi, j'ai bien aimé l'arrivée.



Drôle d'oiseau que ce Landa, révélé sur le Giro 2015 où il se montre meilleur qu'Aru mais doit rester à son service, le sarde sera 2e derrière Contador (avant de gagner la Vuelta, où Landa est allé chercher une étape au lieu d'aider son leader). Il rejoint la Sky pour être leader, mais est encore cantonné au rôle d'équipier de luxe de Froome ou Thomas. En fin de contrat cette année, il doit donc se mettre en évidence pour décrocher un contrat de leader ailleurs l'an prochain. :siffle:

Mais après l'arrivée, l'action continue avec le Ravitogate (tain tain tain ! éclairs dans le ciel ! musique de suspens !)
Uran, Bennett et Pauwels ont pris 20 secondes de pénalité pour avoir été ravitaillés dans les derniers kilomètres par des spectateurs :lisezceci:. Bardet, lui, n'a rien, alors que le direct de France Télés avait déjà noté qu'il avait pris une bouteille à un spectateur. Polémique ! Recours ! Guerre ! Salsifis !
(cela dit, Uran aurait déjà dû être sanctionné pour dépannage non autorisé dans les derniers kilomètres à Chambéry, les Cannondale devraient être plus discrets dans leur indignation)



Mayoyaune :
Ce matin :
1. Froome
2. Aru à 0'18
3. Bardet à 0'51
4. Uran à 0'55
5. Fuglsang à 1'37
6. D. Martin à 1'44
7. Yates à 2'02
8. Quintana à 2'13
9. Landa à 3'06
10. Bennett à 3'53
11. Meintjes à 5'00
12. Contador à 5'15
13. Latour à 5'30
14. Nieve à 6'18
15. Henao à 6'55
16. Caruso à 6'58
17. Vuillermoz à 7'56
18. Buchmann à 8'46
19. Betancur à 10'34
20. Feillu à 11'43

Ce soir :
1. Aru
2. Froome à 0'06
3. Bardet à 0'25
4. Uran à 0'55
5. D. Martin à 1'41
6. Yates à 2'13
7. Landa à 2'55
8. Quintana à 4'01
9. Bennett à 4'24
10. Meintjes à 4'51
11. Contador à 7'14
12. Nieve à 7'30
13. Latour à 8'13
14. Caruso à 8'53
15. Vuillermoz à 12'16
16. Henao à 13'46
17. Buchmann à 14'14
18. Betancur à 15'40
19. Barguil à 16'03
20. Feillu à 16'23

Les 20 secondes contre Uran et Bennett, elles valent cher, là.

Aru nouveau maillot jaune, il entre dans le cercle très fermé de ceux qui ont porté le maillot de leader sur les trois Grands Tours : Eddy Merckx, Bernard Hinault, Jacques Anquetil, Miguel Indurain, Alberto Contador, Francesco Moser, Alex Zulle, Vincenzo Nibali, Felice Gimondi, Freddy Maertens, Laurent Jalabert, Bradley Wiggins, Rik Van Looy, Cadel Evans, Rik Van Steenbergen, Raphael Géminiani, Thierry Marie, Bradley McGee, David Millar et Mark Cavendish.

Mais gros problème pour lui, son équipe est décimée : décès à l'entraînement de Scarponi au printemps, blessure de Superman Lopez, blessure sur chute au Giro de Kangert, abandon de Cataldo sur ce Tour et Fuglsang sérieusement touché hier. Autant dire qu'il ne pourra pas contrôle en montagne, mais avec les écarts actuels, on peut dire que Froome est maillot jaune virtuel puisqu'il reste un chrono.

Sur Froome, y a donc le débat de savoir s'il bluffe ou s'il n'a plus de genou. Assez rigolo quand même de voir, sur les lieux de tournage de la scène initiale de Demain ne meurt jamais, le leader de l'équipe subventionnée par Murdoch en difficulté. Sky falls ... à 4 dans 16 premiers mais sans le plus fort incontestable, ils doivent utiliser cette supériorité de façon offensive, mais y a-t-il vraiment une équipe soudée ?

On attendait Quintana, Chaves ou Lopez, mais le premier colombien à gagner le Tour pourrait être Uran, what a surprise ! Garder un oeil sur Martin, aussi, sa seule perte de temps était due à la chute de Porte.

Quant à Bardet, on peut s'autoriser l'enflammade, ça doit être la première fois depuis 1989 qu'on peut vraiment envisager un Français vainqueur du Tour.

Quintana a encore perdu du temps et été passif avant, Contador a craqué plus tard, plus fort, mais avait essayé. L'un paye le Giro et ferait mieux de se mettre au service du vrai gros talent de son équipe, l'autre est juste trop vieux (qu'il n'aille pas sur twitter, il risque de se prendre des bons baisers de Russie).



Maillot vert :
Ce matin :
1. Kittel 335
2. Matthews 202
3. Greipel 171
4. Kristoff 158
5. Colbrelli 97
8. Groenewegen 94
6. Boasson Hagen 93
7. Bouhanni 78
9. D. Martin 58
10. Degenkolb 57

Ce soir :
1. Kittel 352
2. Matthews 222
3. Greipel 171
4. Kristoff 158
5. Colbrelli 97
6. Groenewegen 94
7. Boasson Hagen 93
8. Bouhanni 78
9. Aru 71
10. D. Martin 68

Kittel qui suit Matthews dans l'échappée. :clapclap:
Au moins, il aura bien porté son maillot.



Maillot à pois :
Ce matin :
1. Barguil 60
2. Roglic 30
3. Vuillermoz 27
4. D. Martin 23
5. Mollema 18
6. Pinot 17
7. Froome 16
8. Benoot 15
9. Aru 14
10. Fuglsang 12

Ce soir :
1. Barguil 70
2. De Gendt 32
3. Roglic 30
4. Vuillermoz 27
5. Froome 24
6. D. Martin 23
7. Cummings 20
8. Aru 20
9. Mollema 18
10. Pinot 17

Cummings et surtout De Gendt ont pris l'échappée du jour, mais Barguil a bien géré en suivant le groupe maillot jaune et prenant les points à Balès (plutôt que de se cramer dans la plaine pour être dans l'échappée).
Demain, par contre, faudra attaquer.



Maillot blanc :
Ce matin :
1. Yates
2. Meintjes à 2'58
3. Latour à 3'28
4. Buchmann à 6'44
5. G. Martin à 13'21
6. Benoot à 16'42
7. Calméjane à 33'40
8. Valgren à 42'13
9. McCarthy à 52'17
10. Lutsenko à 52'36

Ce soir :
1. Yates
2. Meintjes à 2'38
3. Latour à 6'00
4. Buchmann à 12'01
5. G. Martin à 17'14
6. Benoot à 20'48
7. Calméjane à 45'37
8. Valgren à 1h09'28
9. Lutsenko à 1h16'14
10. Howson à 1h16'45

Buchmann recule, Latour un peu aussi, ça reste incertain entre les deux anglophones.



Dossards jaunes :
Ce matin :
1. Sky
2. AG2R à 7'12
3. Astana à 26'17
4. Trek à 27'26
5. Movistar à 38'14
6. Cannondale à 42'13
7. Orica à 45'57
8. BMC à 51'39
9. Lotto-Jumbo à 1h05'31
10. Fortuneo à 1h07'25

Ce soir :
1. Sky
2. AG2R à 12'52
3. Trek à 46'43
4. Movistar à 54'34
5. Cannondale à 58'36
6. Astana à 1h03'48
7. BMC à 1h14'38
8. Orica à 1h17'28
9. Fortuneo à 1h34'11
10. Lotto-Jumbo à 1h41'09

L'air de rien, Sky est pour le moment en passe de faire le doublé général individuel et par équipes, et pour ce deuxième prix, ils ont même une avance énorme sur tout le monde (sauf AG2R).
Les autres années, ils n'étaient pas aussi dominateurs : 2e en 2012, 9e en 2013, 7e en 2014, 2e en 2015 (à presque une heure de Movistar), 2e en 2016. Movistar KO avec l'abandon de Valverde, la méforme de Quintana et la chute d'Amador, on comprend la première place, mais une telle avance montre qu'on joue sa place chacun plutôt que de se réserver pour le lendemain.



Lanterne rouge :
Ce matin :
1. Rowe
2. Le Gac à 0'31
3. Leezer à 3'56
4. Venter à 13'56
5. Selig à 15'43
6. Cimolai à 16'35
7. Timmer à 16'44
8. Hollenstein à 16'57
9. Claeys à 17'00
10. Wagner à 19'27

Ce soir :
1. Rowe
2. Leezer à 4'10
3. Le Gac à 11'12
4. Cimolai à 15'52
5. Selig à 16'11
6. Timmer à 17'12
7. Claeys à 17'19
8. Wagner à 19'34
9. Venter à 20'12
10. Bozic à 21'01

La Sky est prête à tout pour ne pas finir Fanny.
Toute sa science des marginal gains est mise au service de son leader : lestage du vélo, maillot qui fait parachute en descente, nuit passée dans une tente qui fuit et à côté d'un troupeau de hollandais en virée, nourriture conservée à l'air libre, ravitaillement dans toutes les zones non autorisées ... rien n'est laissé au hasard.
Les plus romantiques regretteront ce cyclisme robotisé, mais faut admettre qu'ils savent y faire.



Fraaaaançais : :france: :winner: :france:
Ce matin :
1. Bardet
2. Latour à 4'39
3. Vuillermoz à 7'05
4. Feillu à 10'52
5. Barguil à 13'20
6. G. Martin à 14'32
7. Gallopin à 24'53
8. Chavanel à 25'19
9. Calméjane à 34'51
10. Rolland à 35'25

Ce soir :
1. Bardet
2. Latour à 7'48
3. Vuillermoz à 11'51
4. Barguil à 15'38
5. Feillu à 15'58
6. G. Martin à 19'02
7. Chavanel à 38'34
8. Gallopin à 44'47
9. Calméjane à 47'25
10. Rolland à 48'10

Bardet prend toute la lumière (normal), mais Latour fait un premier Tour très solide pour l'instant. :clapclap:



Demain :


La fameuse étape de la Saint-Fetnat (tiens, faudra que je mette à jour l'historique, ne serait-ce que pour la gnahrie du Ventoux l'an dernier). :food:
Plutôt que de suivre la D117, on va s'offrir un détour par trois belle vacheries, dont le Mur de Péguère et ses pentes dignes de l'arrivée du jour.
Avec le format sprint (départ à 14H30, c'est pour dire), ça devrait aller à fond dès le départ, l'étape sera très dure à contrôler, surtout pour une équipe diminuée comme Astana (allez, les Sky, une attaque de Landa ou Nieve dès Latrape et c'est la folaille :food:).
Si la sélection se fait, l'arrivée en descente/plat peut voir des coups tactiques avec un groupe qui s'entend et l'autre non.
Bref, un format intéressant après celui classique du jour, pour une fois qu'il y a un tracé attractif. :enaccord6:

_________________
/fais des V avec mes mains (crac crac) et chante :
Pour tous Jacques Chirac, Maintenant Président, La France doit montrer le chemin de la liberté
Liberté de travailler, de mieux vivre dans chaque foyer, Votons Jacques Chirac, En avant toute la nation
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
N° 14
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 14
Inscrit le: 05 Aoû 2003
Messages: 18839
Localisation: derrière les fagots

MessagePosté le: 14 Juil 2017 8:53    Sujet du message: Répondre en citant

Schweinsteiger a écrit:

De Kort, Küng, Cummings, Politt, Simon et Bauer, ça ferait une échappée qui aurait pu aller au bout hier, mais bon ...


De Gendt s'est déjà imposé dans des étapes de montagne aussi.

Sinon, effectivement, Froome ne semble pas au mieux cette année et a fait rouler son équipe pour bluffer. Reste à voir si son état de forme ne va pas s'améliorer spectaculairement comme on a déjà pu le voir avec les gars de la Sky (ou Armstrong).

Hier, j'espérais secrètement que Fuglsang attaque 2 cols avant la fin pour dynamiter la Sky mais sa chute a eu plus de conséquences que prévu (ou alors, il est moins fort qu'on ne le pense ou les deux).

Bon, après, sûr que Froome reste favori mais avoir un top 5 aussi resserré alors que la deuxième semaine touche à sa fin, c'est assez inhabituel et ça rend ce tour plus sympathique que d'habitude (et là, Froome retrouve son bidon de potion magique, fait un gros numéro dans le dernier col de la journée et prend 2 minute à tout le monde).

Sinon, dans mon bureau, j'ai un collègue qui est responsable des signaleurs d'une course dans la région de Mons (il glande plus rien pour le taf depuis 2 semaines). c'est quand même marrant de voir le degré d'amateurisme dans ce sport. A la fois, très frais et complètement WTF.
_________________
Tant de vies médiocres et si peu de suicides.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Selga
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 35
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 8567
Localisation: Le Plessis Robinson

MessagePosté le: 14 Juil 2017 18:48    Sujet du message: Répondre en citant

Pas supers tactiquement les ag2r aujourd'hui :?
_________________
J'ai passé un weekend assez Kafkaien
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
naiche
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 51
Inscrit le: 11 Juin 2003
Messages: 6553
Localisation: auprés de ma blonde

MessagePosté le: 14 Juil 2017 19:53    Sujet du message: Répondre en citant

Selga a écrit:
Pas supers tactiquement les ag2r aujourd'hui :?

Non, et Bardet qui râle sur les autres, mais lesquels en fait ? Mentjes a fait rouler pour protéger sa 10ème place
:roll: , Dan martin a bourriné dans le mur, Aru était tout seul et Froome avait son coéquipier et ami Landa devant, il n'y avait donc qu'AG2R pour pouvoir rouler ...
Bon, le raprochement de Landa c'est emmerdant pour tout le monde, Quintana déjà beaucoup moins et Contador pas du tout.
Aru adopte la seule stratégie possible, sauter sur Bardet et Froome et laisser faire pour les autres, mieux vaut qu'il évite les crevaisons toutefois.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le bhoy
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 27 Mar 2003
Messages: 4582
Localisation: G40RE / Harp Bar

MessagePosté le: 14 Juil 2017 20:12    Sujet du message: Répondre en citant

Selga a écrit:
Pas supers tactiquement les ag2r aujourd'hui :?


Tout comme pour leur étape à domicile à Chambéry. J'avais compris de l'agacement de Bardet également une pique à son équipe. Peut-être le temps pour lui d'aller voir ailleurs.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Schweinsteiger
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 34
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 12261
Localisation: Sud-Seine-et-Marne libre

MessagePosté le: 14 Juil 2017 22:08    Sujet du message: Répondre en citant

Games of Mayoyaune : saison 104, épisode 13








L'étape du jour :
1. Barguil
2. Quintana
3. Contador
4. Landa à 0'02
5. Yates à 1'39
6. D. Martin
7. Kwiatkowski à 1'48
8. Froome
9. Aru
10. Uran
11. Bardet
12. Meintjes
13. Betancur à 4'08
14. Ulissi
15. Latour
16. Pauwels
17. Vuillermoz
18. Caruso
19. G. Martin
20. Buchmann
21. Nieve
22. Bennett :clown:
32. Feillu à 7'59
54. Henao à 14'20

Etape difficile à suivre, surtout dans le col de Latrape : les motos étaient loin des coureurs, l'hélicoptère filmait surtout le paysage, des coupures pub sans arrêt (sans déconner, cette année, c'est eurosportesque :evil:), des attaques de partout, un GPS foireux ... bref, on n'y comprend rien !

La première tentative kilomètre 0 avec Barguil et Voeckler, mais toujours dans la plaine initiale, ils sont repris par un peloton très agité. Triste fin de Voeckler, vraiment cramé, gardons plutôt en mémoire ce fait de gloire (attendez, quand c'est Ken Loach qui le fait, ça va à Cannes).

Juste avant le sprint intermédiaire de Seix, une nouvelle échappée sort. Pas de Cummings, mais De Marchi, Chavanel et Gilbert.
Burghardt et Poljanski sortent en contre juste après le sprint, rejoints ensuite par Calméjane, Ulissi, Pasqualon, Arashiro, Mollema, Wyss et Lammertink.

On croit que le bon coup est parti, mais on est déjà dans le col de Latrape. De Marchi part seul, mais le peloton est à moins d'une minute, il avale les poursuivants. Sur le sommet, Barguil sort pour les pois, Contador attaque aussi, suivi par Landa.

La descente de Latrape est courte, les désormais quatre hommes de tête arrivent rapidement dans le col d'Agnès, où Contador et Landa se détachent.
Très rapidement, Aru se retrouve sans équipier, Sky a Landa devant, c'est AG2R qui roule, mais à la première attaque sérieuse, ils y placent Vuillermoz pour ne rien glander à leur tour. Cette échappée est l'oeuvre de Quintana (eh ouais, lui aussi se permet des coups de folie à la Thierry Pastor), Betancur (pour lancer son leader par l'attraction gravitationnelle), Kwiatkowski (encore un Sky) et Sicard.

Ce groupe rentre sur les deux poursuivants, Quintana fait tout le boulot, seuls Barguil, Kwiatkowski et Vuillermoz survivent da sa roue (et encore, Vuillermoz craque sur la fin d'Agèns).

AG2R ne roulant plus, l'écart monte, Uran fait bien rouler la Cannondale mais on voit aussi Lotto-Jumbo et Emirates venir protéger les Top 10 de Bennett et Meintjes. Le rythme n'est pas foufou, des coureurs reviennent de l'arrière et nos :france: Gallopin et Sicard peuvent attaquer.

Au sommet, Contador et Landa passent en tête, le groupe Quintana à 30", Vuillermoz un peu plus loin, Gallopin et Sicard à 2' et le groupe Aru-Froome-Bardet à 2'30.

Timide tentative de descente par Bardet, mais tout le monde suit et Roglic se remet à défendre l'accessit de Bennett. Alors qu'on pensait qu'il y aurait jonction entre les leaders et les poursuivants (et l'arrivée d'un équipier pour Landa), Contador augmente le rythme, il fera la montée de Péguère accompagné du seul Landa, objectif victoire d'étape.


Avant même le mur proprement dit, Gallopin et Sicard sont repris par le groupe maillot jaune et Kwiatkowski lâché par Quintana et Barguil.

Quand vient le mur et ses pentes horribles, relais moyen de Gastauer (AG2R) et long relais appuyé de D. Martin, Bennett explose, il ne reste plus que Froome, Bardet, Uran, Aru, Yates et Meintjes dans la roue de l'Irlandais.

Un seul attaquera franchement dans le mur : c'est Froome, voyant que même pas au mieux, il arrive à suivre les autres et personne ne l'attaque. Tout le monde suit, à part Martin et Yates qui rentrent juste après vu que ça temporisait après l'attaque. Le groupe reprend Kwiatkowski, qui roule pour diminuer l'écart avec le groupe ... Landa (son équipier, ouais :gnah:).

Barguil ramène Quintana sur le duo de tête au sommet et passe en tête :pumponiron:, nouvelle accélération de Froome derrière, tout le monde suit plus ou moins facilement, 1'30 de retard sur le quatuor de tête.

La descente est roulante, il faut pédaler et donc, une cassure en plusieurs groupes peut être profitable. Bardet, Martin, Uran, Aru, Froome essayent, mais il se trouve toujours une entente pour les reprendre.

Finalement, Martin puis Yates arrivent à s'extraire du groupe, où on se scrute clairement entre les quatre premiers du général. Devant, Barguil se réserve pour le sprint alors que Landa et Quintana cherchent à creuser au maximum l'écart, le breton s'impose et fait oublier la défaite de Chambéry.



Mayoyaune :
Ce matin :
1. Aru
2. Froome à 0'06
3. Bardet à 0'25
4. Uran à 0'55
5. D. Martin à 1'41
6. Yates à 2'13
7. Landa à 2'55
8. Quintana à 4'01
9. Bennett à 4'24
10. Meintjes à 4'51
11. Contador à 7'14
12. Nieve à 7'30
13. Latour à 8'13
14. Caruso à 8'53
15. Vuillermoz à 12'16
16. Henao à 13'46
17. Buchmann à 14'14
18. Betancur à 15'40
19. Barguil à 16'03
20. Feillu à 16'23

Ce soir :
1. Aru
2. Froome à 0'06
3. Bardet à 0'25
4. Uran à 0'35
5. Landa à 1'09
6. D. Martin à 1'32
7. Yates à 2'04
8. Quintana à 2'07
9. Meintjes à 4'51
10. Contador à 5'22
11. Bennett à 6'24
12. Nieve à 9'50
13. Latour à 10'33
14. Caruso à 11'13
15. Barguil à 14'05
16. Vuillermoz à 14'36
17. Buchmann à 16'34
18. Betancur à 18'00
19. G. Martin à 21'47
20. Feillu à 22'34

Les grands gagnants du jour : Quintana et Landa.
Le colombien se replace à 2 minutes, on ne sait jamais, si la routourne tourne dans les Alpes, il peut finalement encore jouer la gagne.
Quant au leader de l'équipe Mikel Landa Cycling Team, il n'est pas passé loin de prendre le mayoyaune (si les Sky n'avaient pas roulé depuis le haut de Péguère) et doit maintenant être considéré en tant que tel.

Les petits gagnants : Aru, Froome, Uran, Martin, Yates.
Aru car l'étape était incontrôlable et avec son équipe en kit, il y avait gros risque de se faire enterrer. Il a su se focaliser sur ses adversaires directs (Froome, Bardet et Uran) et s'est désintéressé des autres, il garde le jaune, c'est déjà ça.
Froome car il aurait pu prendre en éclat, a obligé les autres à travailler, a montré que les Sky savait être offensive, a profité de Kwiatkowski. Avis perso : il était réellement mal dans Péguère (il ne bluffait pas) mais, voyant que personne n'essayait d'attaquer, s'est dit que les autres étaient mal aussi et que ça valait le coup d'essayer.
Uran car il a récupérer 20 secondes avec l'annulation de la sanction de la veille.
Martin car il a été le plus actif du groupe des favoris et a gagné du temps, c'est mérité.
Yates, le plus en difficulté, finit par gagner un peu aussi.

Les petits perdants : Bardet et Meintjes.
Meintjes a fait rouler son équipe pour son Top 10, mais lui s'est soigneusement placé en position préférentielle, fermant la marche du groupe. OK, il ne perd pas, mais on gagne difficilement comme ça.
Bardet car il voit revenir deux concurrents dans le jeu et, contrairement à Aru et Uran, lui avait les moyens de l'éviter.
Avec les échappées et les disparitions de Nieve et Henao, Froome était isolé dans le groupe cador, l'équipe présente en nombre, c'était AG2R, mais ils n'ont ni mis un rythme élevé pour préparer une attaque, ni rouler pour réduire l'écart. Juste un petit relais de Gastauer et c'est tout, Vuillermoz et Latour n'ont pas été utilisés. Le plus fort, c'est Bardet qui se plaint après l'étape des comportements d'épiciers alors que c'est surtout à son équipe que ça se serait appliqué.

Le grand perdant : Bennett.
Non seulement il a pété et perd du temps sur ses adversaires, mais en plus, il a fait rouler son équipe pour rien et passe pour un con. Avantage, il peut tenter de partir dans les jours suivants.



Maillot vert :
Ce matin :
1. Kittel 352
2. Matthews 222
3. Greipel 171
4. Kristoff 158
5. Colbrelli 97
6. Groenewegen 94
7. Boasson Hagen 93
8. Bouhanni 78
9. Aru 71
10. D. Martin 68

Ce soir :
1. Kittel 363
2. Matthews 235
3. Greipel 180
4. Kristoff 158
5. Colbrelli 107
6. Groenewegen 94
7. Boasson Hagen 93
8. Aru 78
9. D. Martin 78
10. Bouhanni 78

RAS.


Maillot à pois :
Ce matin :
1. Barguil 70
2. De Gendt 32
3. Roglic 30
4. Vuillermoz 27
5. Froome 24
6. D. Martin 23
7. Cummings 20
8. Aru 20
9. Mollema 18
10. Pinot 17

Ce soir :
1. Barguil 94
2. Landa 33
3. De Gendt 32
4. Roglic 30
5. Vuillermoz 28
6. Froome 25
7. D. Martin 23
8. Aru 23
9. Contador 22
10. Cummings 20

Le nouveau numéro de Barguil l'ammène dans une position royale. Contador pourrait en faire un objectif, mais rattraper Wawa sera très difficile.



Maillot blanc :
Ce matin :
1. Yates
2. Meintjes à 2'38
3. Latour à 6'00
4. Buchmann à 12'01
5. G. Martin à 17'14
6. Benoot à 20'48
7. Calméjane à 45'37
8. Valgren à 1h09'28
9. Lutsenko à 1h16'14
10. Howson à 1h16'45

Ce soir :
1. Yates
2. Meintjes à 2'47
3. Latour à 8'29
4. Buchmann à 14'30
5. G. Martin à 19'43
6. Benoot à 33'29
7. Calméjane à 58'18
8. Valgren à 1h23'30
9. Howson à 1h30'47
10. Küng à 1h34'12

9 secondes de gagnées pour Yates sur Meintjes, mais le sudaf a l'air plus à l'aise dans les montées.



Dossards jaunes :
Ce matin :
1. Sky
2. AG2R à 12'52
3. Trek à 46'43
4. Movistar à 54'34
5. Cannondale à 58'36
6. Astana à 1h03'48
7. BMC à 1h14'38
8. Orica à 1h17'28
9. Fortuneo à 1h34'11
10. Lotto-Jumbo à 1h41'09

Ce soir :
1. Sky
2. AG2R à 19'18
3. Movistar à 1h01'00
4. Trek à 1h05'24
5. Astana à 1h25'38
6. Cannondale à 1h26'47
7. BMC à 1h29'06
8. Orica à 1h35'48
9. Fortuneo à 1h52'27
10. Lotto-Jumbo à 2h03'19

Seul AG2R existe dans l'ombre de Sky, mais l'utilise moins bien pour l'instant.



Lanterne rouge :
Ce matin :
1. Rowe
2. Leezer à 4'10
3. Le Gac à 11'12
4. Cimolai à 15'52
5. Selig à 16'11
6. Timmer à 17'12
7. Claeys à 17'19
8. Wagner à 19'34
9. Venter à 20'12
10. Bozic à 21'01

Ce soir :
1. Rowe
2. Leezer à 4'10
3. Le Gac à 11'12
4. Cimolai à 15'52
5. Selig à 16'11
6. Wagner à 17'53
7. Venter à 20'12
8. Timmer à 20'40
9. Claeys à 20'47
10. Eisel à 21'19

Abandon de Fuglsang, la moto charognarde de France TV devra trouver une autre proie.
Abandon aussi de Vichot, lâché dès le début de l'étape et attendu par aucun de ses équipiers, il a probablement renoncé de dégoût devant le manque de solidarité de son équipe. Honte à vous, FDJ !



Fraaaaançais : :france: :winner: :france:
Ce matin :
1. Bardet
2. Latour à 7'48
3. Vuillermoz à 11'51
4. Barguil à 15'38
5. Feillu à 15'58
6. G. Martin à 19'02
7. Chavanel à 38'34
8. Gallopin à 44'47
9. Calméjane à 47'25
10. Rolland à 48'10

Ce soir :
1. Bardet
2. Latour à 10'08
3. Barguil à 13'40
4. Vuillermoz à 14'11
5. G. Martin à 21'22
6. Feillu à 22'09
7. Chavanel à 44'45
8. Gallopin à 48'55
9. Hardy à 54'40
10. Calméjane à 59'57

Victoire française le 14 juillet, la classe ! :clapclap: Et vu le scénario de l'étape, ce n'est pas une victoire par pitié, mais une bien belle.



Demain :



Etape plate, avec juste 600m à 10% pour finir, idéale pour Sagan, donc.
Comme il n'est plus là, soit les Sunweb se mettent à la planche pour Matthews (ce qui est prévu), soit c'est pour les baroudeurs.


Après-demain :


(si vous êtes perspicaces, vous comprenez qu'il n'y aura pas de résumé demain)
Etape beaucoup plus piège, la montée de Naves d'Aubrac peut faire une sélection. Si Aru est esseulé, y a moyen de s'envoyer des pains. Au pire, il y a Peyra Taillade pour faire de la sélection.

_________________
/fais des V avec mes mains (crac crac) et chante :
Pour tous Jacques Chirac, Maintenant Président, La France doit montrer le chemin de la liberté
Liberté de travailler, de mieux vivre dans chaque foyer, Votons Jacques Chirac, En avant toute la nation
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Gilliatt
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 03 Déc 2003
Messages: 11764
Localisation: Entre 4 tours

MessagePosté le: 15 Juil 2017 0:29    Sujet du message: Répondre en citant

Schweinsteiger a écrit:

(si vous êtes perspicaces, vous comprenez qu'il n'y aura pas de résumé demain)


_________________
Voltaire disait l'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux-mêmes. Par conséquent, je n'utiliserai aucune citation.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
W-Fenec
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 41
Inscrit le: 26 Mai 2006
Messages: 5512
Localisation: St-Omer (62)

MessagePosté le: 15 Juil 2017 16:55    Sujet du message: Répondre en citant

Aru :clown:
vraiment dommage que Schweinie ne debriefe pas cette classique, euh, cette étape.
Bardet perd aussi quelques secondes mais c'est pas comme si un Tour de France pouvait se jouer à 4 secondes [ou 8].
_________________
Alice in Chains en interview ! YES !
Les mags !

les perles de mes élèves
L'expression "pression urbaine" veut dire que le stress quand on est en ville, l'impression de toujours être en retard.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
le bhoy
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 27 Mar 2003
Messages: 4582
Localisation: G40RE / Harp Bar

MessagePosté le: 15 Juil 2017 17:02    Sujet du message: Répondre en citant

Aru, ça veut dire Pinot en italien ? :mefiant12:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Schweinsteiger
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 34
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 12261
Localisation: Sud-Seine-et-Marne libre

MessagePosté le: 17 Juil 2017 21:06    Sujet du message: Répondre en citant

Games of Mayoyaune : saison 104, épisodes 14 et 15



_ Et je reviens discrètement pour le résumé du week-end. :siffle:




L'étape de samedi :
1. Matthews
2. Van Avermaet
3. Boasson Hagen à 0'01
4. Gilbert
5. McCarthy
6. Colbrelli
7. Froome
8. D. Martin
9. Uran
10. Benoot à 0'05
11. Bardet
13. Yates
20. Landa à 0'15
22. Caruso à 0'20
23. Quintana à 0'22
24. Contador
25. Bennett
26. Meintjes à 0'25
29. Buchmann
30. Aru
31. Vuillermoz
37. Betancur à 0'30
38. Henao
39. Latour
41. G. Martin à 0'33
45. Feillu à 0'47
52. Barguil à 0'52
70. Nieve à 1'15

C'est encore Voeckler qui lance l'offensive au kilomètre 0, rejoint par le baroudeur en chef De Gendt, Roosen et, non pas Farge ou Beaumont, mais Bouet.

Le peloton contrôle l'écart, géré par les Sunweb, qui le rapproche des fuyarts qui se déchirent dans la côte. De Gendt part seul, malgré la résistance de Vockler, mais tout le monde est avalé par le peloton.

Caruso, Lammertink, Arndt et Périchon contrent quand le belge est repris, mais le peloton arrive groupé au pied de la côte finale. Groupé mais très étiré, Aru est loin dans la file et va prendre une cassure qui fait mal dans cette côte.

Gilbert essaye de faire la différence sur la longueur, il attaque tôt et longtemps, mais finit par coincer, Matthews, après avoir résisté, lance son sprint et gagne devant Van Avermaet.

Rodez et cette arrivée, c'est là où l'abonné aux places d'honneur Van Avermaet s'était débloqué en 2015, il a enchaîné pendant deux ans les victoires de prestiges (Jeux Olympiques, Paris-Roubaix, maillot jaune du Tour ...), à voir si cette 2e place va rompre le charme.



L'étape de dimanche :
1. Mollema
2. Ulissi à 0'19
3. Gallopin
4. Roglic
5. Barguil à 0'23
6. Roche à 1'00
7. Calméjane à 1'04
8. Bakelants
9. Pinot
10. Pauwels
11. Bennot
12. Caruso
13. Navarro
14. Périchon à 1'12
15. Moinard
16. Matthews à 5'04
17. Lammertink à 5'07
18. Mate à 5'14
19. Hardy
20. T. Martin
21. De Marchi à 5'40
22. De Gendt à 6'11
23. Grmay
24. Geschke
25. D. Martin
26. Kiserlovski à 6'20
27. Yates à 6'25
28. Froome
29. Uran
30. Vuillermoz
31. Aru
32. Bennett
33. Bardet
34. Meintjes
35. Landa
36. Contador
37. Sicard à 6'32
38. Latour à 9'10
39. Buchmann
44. Betancur à 10'19
45. Feillu
46. Quintana
47. Nieve
52. G. Martin à 11'40
58. Henao

Une première échappée sort dans la Montée des Naves d'Aubrac, Barguil va chercher les points, un contre se fait un groupe de 28 se retrouve : Bakelants (AG2R), Mollema (Trek), Caruso, De Marchi, Moinard, Roche (BMC), Pinot (FDJ), Pauwells (Dimensiion Data), T.Martin, Kiserlovski, Lammertink (Katusha), Benoot, De Gendt, Gallopin (Lotto-Soudal), Barguil, Matthews, Geschke (Sunweb), Mate, Navarro (Cofidis), Roglic (Lotto-Jumbo), Calmejane, Sicard (Direct Energie), Van Baarle (Cannondale), Grmay (Bahrain), Hardy et Périchon (Fortuneo).


Voilà, j'ai tout le monde. Ah non, il n'y a pas Ulissi et Durasek. :abovelol:




















Attendez, je me suis gouré, c'est "il manque Ulissi et Durasek".

Bon, je la refais.





















Une première échappée sort dans la Montée des Naves d'Aubrac, Barguil va chercher les points, un contre se fait un groupe de 28 se retrouve : Bakelants (AG2R), Mollema (Trek), Caruso, De Marchi, Moinard, Roche (BMC), Pinot (FDJ), Pauwells (Dimensiion Data), T.Martin, Kiserlovski, Lammertink (Katusha), Benoot, De Gendt, Gallopin (Lotto-Soudal), Barguil, Matthews, Geschke (Sunweb), Mate, Navarro (Cofidis), Roglic (Lotto-Jumbo), Calmejane, Sicard (Direct Energie), Van Baarle (Cannondale), Grmay (Bahrain), Hardy et Périchon (Fortuneo).


Voilà, j'ai tout le monde. Ah non, il manque encore Ulissi et Durasek. :abovelol:















Ouais, bon, laissez tomber. :-|

T. Martin part seul à 70km de l'arrivée et s'essaye à son exercice favori : le long contre-la-montre. Mais il restait le terrible col de Peyra Taillade à franchir, Pauwels puis Barguil attaquent et déposent Martin, complètement à l'arrêt dans les grosses pentes.

Le breton lâche le belge, Gallopin attaque au sommet et revient sur Pauwels, avec Mollema, Roglic, Benoot, Pinot et Ulissi comme seuls poursuivants. Regroupement dans la descente, où Mollema attaque. L'entente est mauvaise dans le groupe, ça revient même de l'arrière, ça s'attaque, ça se contre, ça temporise, et le chauve (d'après Thierry Adam l'an dernier) s'impose en solitaire au Puy.

Dans le groupe des favoris, les AG2R accélèrent dans la descente précédent le col de Peyra Taillade, une cassure se fait et Froome est du mauvais côté, il fait le forcing, arrive à rentrer seul, s'écarte et s'arrête au bord de la route (là, l'hélico arrête de filmer pour nous montrer un poisson dessiné dans l'herbe :gnah:).

Les voitures sont bloquées derrière les différents petits groupes créés par la cassure, plutôt que de continuer à pied, Fromme prend la roue arrière de Kwiatkowski et repart.

Dans l'ascension, les AG2R emmènent en restant groupier, Quintana est lâché mais tous les autres gros arrivent à suivre, le colombien voit ensuite le groupe Froome emmené par les Sky le déposer (heureusement que King Carlos était là pour le tracter).

Là, on retrouve cette maladie répendue dans le peloton : la trainite, qui fait que chaque coureur a le besoin d'avoir 4 équipiers devant lui en permanence.
Ainsi, le train de sprinteur, dont le rôle était d'emmener le peloton a un rythme suffisamment élevé pour qu'il n'y ait pas d'attaque, s'est transformé en 5-10 trains parallèles, où les coureurs prennent toute la route et bloquent leurs leaders quand ils s'écartent.

Même chose en montagne, où un leader préfère que ces équipiers roulent en toute circonstance, plutôt que se retrouver soi-même à l'avant. Ainsi, au Giro, quand Démoulun était largué, ce n'était pas Nibali et Quintana qui emmenait le groupe des favoris, mais Pellizotti et Anacona. Forcément, ce n'est pas le rythme, donc on prend moins d'écart qu'attendu, et on dit après que le fait qu'il n'y a pas eu d'écart montre que l'autre était trop fort et qu'on n'y pouvait rien. :calimero:

Là, c'est là même, les A2R reste dans le plan établi de chaque coureur à son tour, et on n'envoie pas Bardet (ou même Latour) pour que Froome doivent combler un groupe emmené par quelqu'un de son niveau. En réalité, la poursuite Froome vs favoris a été une succession de matches à l'avantage des Sky : Gautier vs Kiryienka, Gastauer vs Nieve puis Vuillermoz vs Landa. Forcément, si on met des gens moins rapide devant, Froome peut rentrer (on notera que Landa a dû se décrocher pour aller faire semblant d'aider).

On notera aussi la grande sportivité du peuple auvergnat, qui a sifflé Froome pendant toute la montée. C'est gens-là, qui mangent le pain des français et ont un comportement qui nous fait honte, faudrait les renvoyer dans leur pays. J'ai dit ! :endesaccord11:

Une fois Froome rentré, Bardet attaque, Uran saute dans sa roue, puis tout le monde revient. Finalement, AG2R roule pour prendre un max d'avance sur Quintana, 2 jours après n'avoir pas roulé quand il était échappé. :gnah:

Yates essaye de sortir dans la petite côte finale, il est repris par Landa et les A2GR, en revanche, D. Martin parvient à sortir sur le plat et grignote encore un peu de temps.



Mayoyaune :
Vendredi :
1. Aru
2. Froome à 0'06
3. Bardet à 0'25
4. Uran à 0'35
5. Landa à 1'09
6. D. Martin à 1'32
7. Yates à 2'04
8. Quintana à 2'07
9. Meintjes à 4'51
10. Contador à 5'22
11. Bennett à 6'24
12. Nieve à 9'50
13. Latour à 10'33
14. Caruso à 11'13
15. Barguil à 14'05
16. Vuillermoz à 14'36
17. Buchmann à 16'34
18. Betancur à 18'00
19. G. Martin à 21'47
20. Feillu à 22'34


Samedi :
1. Froome
2. Aru à 0'18
3. Bardet à 0'23
4. Uran à 0'29
5. Landa à 1'17
6. D. Martin à 1'26
7. Yates à 2'02
8. Quintana à 2'22
9. Meintjes à 5'09
10. Contador à 5'37
11. Bennett à 6'39
12. Latour à 10'56
13. Nieve à 10'58
14. Caruso à 11'26
15. Barguil à 14'50
16. Vuillermoz à 14'54
17. Buchmann à 16'52
18. Betancur à 18'23
19. G. Martin à 22'13
20. Feillu à 23'14


Dimanche :
1. Froome
2. Aru à 0'18
3. Bardet à 0'23
4. Uran à 0'29
5. D. Martin à 1'12
6. Landa à 1'17
7. Yates à 2'02
8. Meintjes à 5'09
9. Contador à 5'37
10. Caruso à 6'05
11. Quintana à 6'16
12. Bennett à 6'39
13. Barguil à 8'48
14. Latour à 13'41
15. Nieve à 14'52
16. Vuillermoz à 14'54
17. Buchmann à 19'37
18. Betancur à 22'17
19. Feillu à 27'08
20. G. Martin à 27'28

Eh bien, il y a finalement eu du mouvement ce week-end, avec la cassure qui piège Aru à Rodez, la remontée de Caruso et Barguil à coup d'échappées et le raté de Quintana.

Pour Aru, je ne crois pas une seule seconde à la théorie de le laisser à Froome pour ne plus avoir le poids de la course à assumer. Il était déjà virtuellement sur les épaules décharnées de Froome avec le contre-la-montre à venir, et ce genre que jeu, on le fait avec des coureurs clairement inférieurs à qui on est sûr de reprendre du temps (exemple : Pereiro :siffle:). Là, alors que ça se jouer à la second, en balancer 30, et sur tout le monde, c'est idiot.

Pour Froome, je ne crois pas non plus à la théorie du "il fait semblant de ne pas être bon". C'était possible à la rigueur en 2013 et 2015, où il avait pris beaucoup d'avance très vite et pouvait se contenter de suivre, en se relachant éventuellement pour laisser une minute (façon Indurain).
Mais quand on est encore au même niveau, c'est trop risqué de jouer à ça, il peut arriver n'importe quelle merde dans le chrono marseillais (dont le vol de vélo la nuit précédent la course, grand classique à l'époque du Tour Méditerranéen [1]).
Il a une marge plus faible que les autres années, mais il ne faudra pas attendre le pied de l'Izoard pour l'attaquer (là aussi, un impondérable comme un saut de chaîne peut mettre à mal le plan).



Maillot vert :
Vendredi :
1. Kittel 363
2. Matthews 235
3. Greipel 180
4. Kristoff 158
5. Colbrelli 107
6. Groenewegen 94
7. Boasson Hagen 93
8. Aru 78
9. D. Martin 78
10. Bouhanni 78


Samedi :
1. Kittel 373
2. Matthews 274
3. Greipel 187
4. Kristoff 269
5. Colbrelli 128
6. Boasson Hagen 115
7. Groenewegen 94
8. D. Martin 89
9. Froome 86
10. Aru 78

Dimanche :
1. Kittel 373
2. Matthews 294
3. Greipel 187
4. Kristoff 158
5. Colbrelli 128
6. Boasson Hagen 115
7. Groenewegen 94
8. D. Martin 89
9. Froome 86
10. Aru 78

Une arrivée favorable et une échappée, Matthews a repris une cinquantaine de points à Kittel. Surtout, il les prend à Greipel dans le cas où l'autre ne franchirait pas les Alpes.
Au passage, on peut attribuer le prix "Christophe Moreau 2017" à Michel Mathieu pour son sprint à l'arrivée dimanche pour la 16e place, quand seuls les 15 premiers prenaient des points.


Maillot à pois :
Vendredi :
1. Barguil 94
2. Landa 33
3. De Gendt 32
4. Roglic 30
5. Vuillermoz 28
6. Froome 25
7. D. Martin 23
8. Aru 23
9. Contador 22
10. Cummings 20


Samedi :
1. Barguil 94
2. De Gendt 36
3. Landa 33
4. Roglic 30
5. Vuillermoz 28
6. Froome 25
7. D. Martin 23
8. Aru 22
9. Contador 22
10. Cummings 20


Dimanche :
1. Barguil 116
2. Roglic 38
3. De Gendt 36
4. Landa 33
5. Vuillermoz 28
6. Froome 25
7. D. Martin 23
8. Aru 22
9. Contador 22
10. Cummings 20

Barguil a tué la concurrence (imaginez qu'il abandonne, il y aurait un sacré suspens :gnah:).



Maillot blanc :
Vendredi :
1. Yates
2. Meintjes à 2'47
3. Latour à 8'29
4. Buchmann à 14'30
5. G. Martin à 19'43
6. Benoot à 33'29
7. Calméjane à 58'18
8. Valgren à 1h23'30
9. Howson à 1h30'47
10. Küng à 1h34'12


Samedi :
1. Yates
2. Meintjes à 3'07
3. Latour à 8'54
4. Buchmann à 14'50
5. G. Martin à 20'11
6. Benoot à 33'29
7. Calméjane à 58'33
8. Valgren à 1h25'43
9. Küng à 1h36'34
10. Bettiol à 1h38'26


Dimanche :
1. Yates
2. Meintjes à 3'07
3. Latour à 11'39
4. Buchmann à 17'35
5. G. Martin à 25'26
6. Benoot à 28'08
7. Calméjane à 53'22
8. Valgren à 1h37'18
9. Bettiol à 1h42'20
10. Küng à 1h48'09

20 secondes de gagnées pour Yates sur Meintjes, et les autres sont maintenant trop loin, ça prend forme.



Dossards jaunes :
Vendredi :
1. Sky
2. AG2R à 19'18
3. Movistar à 1h01'00
4. Trek à 1h05'24
5. Astana à 1h25'38
6. Cannondale à 1h26'47
7. BMC à 1h29'06
8. Orica à 1h35'48
9. Fortuneo à 1h52'27
10. Lotto-Jumbo à 2h03'19


Samedi :
1. Sky
2. AG2R à 19'07
3. Movistar à 1h02'31
4. Trek à 1h06'22
5. Cannondale à 1h27'29
6. Astana à 1h28'49
7. BMC à 1h30'43
8. Orica à 1h36'42
9. Fortuneo à 1h53'18
10. Lotto-Jumbo à 2h09'28


Dimanche :
1. Sky
2. AG2R à 9'52
3. Trek à 1h01'18
4. BMC à 1h10'50
5. Movistar à 1h11'40
6. Cannondale à 1h30'21
7. Astana à 1h40'24
8. Orica à 1h40'50
9. Fortuneo à 1h46'54
10. Lotto-Soudal à 2h01'17

La présence de Bakelants dans les 28 permet à AG2R de se rapprocher, vont-ils se movistariser pour aller chercher un podium et ce classement en priorité absolue ?



Lanterne rouge :
Vendredi :
1. Rowe
2. Leezer à 4'10
3. Le Gac à 11'12
4. Cimolai à 15'52
5. Selig à 16'11
6. Wagner à 17'53
7. Venter à 20'12
8. Timmer à 20'40
9. Claeys à 20'47
10. Eisel à 21'19


Samedi :
1. Rowe
2. McLay à 3'45
3. Leezer à 4'10
4. Selig à 9'22
5. Wagner à 11'04
6. Timmer à 13'51
7. Claeys à 13'58
8. Wellens à 14'26
9. Eisel à 14'30
10. Phinney à 15'49


Dimanche :
1. McLay
2. Rowe à 8'19
3. Leezer à 15'25
4. Selig à 17'41
5. Wagner à 19'23
6. Timmer à 22'10
7. Claeys à 22'17
8. Eisel à 22'49
9. Phinney à 24'08
10. Sieberg à 25'20

Enorme chamboulement du classement, avec Le Gac qui s'est complètement écroulé (un Grand Tour à l'envers, faut de l'expérience pour le gérer), les abandons de Felline samedi et Wellens dimanche.

Mais surtout, c'est le sacré numéro réussi par Daniel McLay qui marque les esprits. Samedi, il s'échappe avec Wellens (qui lui met quand même 4 minutes dans le final), prenant 10 minutes au groupe des poursuivants.

Et rebelote dimanche, 12 minutes d'avance sur l'avant-dernier. Reste à bien faire le plein de gras sur la journée de repos, et on tous l'avoir dans le cul. :fish:



Fraaaaançais : :france: :winner: :france:
Vendredi :
1. Bardet
2. Latour à 10'08
3. Barguil à 13'40
4. Vuillermoz à 14'11
5. G. Martin à 21'22
6. Feillu à 22'09
7. Chavanel à 44'45
8. Gallopin à 48'55
9. Hardy à 54'40
10. Calméjane à 59'57


Samedi :
1. Bardet
2. Latour à 10'33
3. Barguil à 14'27
4. Vuillermoz à 14'31
5. G. Martin à 21'50
6. Feillu à 22'51
7. Chavanel à 45'05
8. Gallopin à 49'33
9. Hardy à 55'00
10. Calméjane à 1h00'12


Dimanche :
1. Bardet
2. Barguil à 8'25
3. Latour à 13'18
4. Vuillermoz à 14'31
5. Feillu à 26'45
6. G. Martin à 27'05
7. Gallopin à 43'23
8. Chavanel à 48'59
9. Hardy à 53'49
10. Calméjane à 55'01

A force de prendre toutes les échappées qui vont au bout, Barguil va pouvoir s'intercaler au milieu des AG2R.

Pour Bardet, les critiques viennent surtout du fait qu'il communique beaucoup sur son goût de l'offensive alors que finalement, on voit surtout son équipe (ou lui) attaquer en descente et en groupe, comme des Movistar qui auraient de l'équilibre.
Sur le fond, il n'est pas plus frileux que la moyenne, mais comme il surcommunique sur sa différence d'avec les autres, forcément, on attend d'autres manières de faire qu'avec les autres.
En fait, Bardet, c'est le Macron du cyclisme (perso, je préfère Pinot-Lassalle :beret:, moins flamboyant mais plus authentique).



Demain :


Début d'étape idéal pour faire sortir les échappés, fin d'étape parfaite pour ramener le peloton sur eux.
Méfiance avec le vent dans la vallée, même si on peut penser que les leaders vont surtout attendre les deux jours suivants.

_________________
/fais des V avec mes mains (crac crac) et chante :
Pour tous Jacques Chirac, Maintenant Président, La France doit montrer le chemin de la liberté
Liberté de travailler, de mieux vivre dans chaque foyer, Votons Jacques Chirac, En avant toute la nation
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Les autres sports Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 3 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com