Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
Games of Mayoyaune : Saison 106
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Les autres sports
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Schweinsteiger
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 35
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 12411
Localisation: Sud-Seine-et-Marne libre

MessagePosté le: 03 Juil 2019 20:54    Sujet du message: Games of Mayoyaune : Saison 106 Répondre en citant

Trailer

C'est reparti ! :winner:

Comme pour chaque saison, on va s'imaginer des scénarios de fou, élaborer des explications tarabiscotées sur des plot holes de gorets, se persuader que si, ça vaut bien le coup de tout regarder, et pour finir, se plaindre que c'est vraiment de la merde et encore pire que l'an dernier.

En l'absence de trois des quatre premiers de l'an dernier (Froome se pétant un fémur pour fondre du bas du corps, Dumoulin coincé aux chiottes et Roglic étant fatigué par la Ronde de la Gomina), on peut se dire que Thomas a un boulevard. Mais qui dit boulevard, dit comédie de boulevard, alors faudra aussi regarder le colombien planqué dans le placard.

Bref, même si les abandons à venir sont parfaitement décrits ici, il reste encore de nombreuses questions en suspens :
:arrow: Fuglsang est-il le fils caché de Riis et Horner ?
:arrow: si on remplace les i par des a et les a par des i, que devient Nibali ?
:arrow: le duo Mireille Matthews - Richard Kelderman fera-t-il tourner les Dumoulin de mon coeur ?
:arrow: Bernal sera-t-il à Thomas ce qu'est Thomas à Froome ou ce qu'est Froome à Wiggins ?
:arrow: les Bora seront-ils exclus pour contrôle positif au sperme de :amour1: Peter :amour1: ?
:arrow: après son opération, l'Aru tourne ou l'Aru pète ?
:arrow: ça existe encore, Dimension Data ? :shock:
:arrow: Bardet sera-t-il startup-nation en livrant quelques Deliveroo sur la course ?
:arrow: qui de Wellens ou De Gendt sera le plus souvent échappé (sachant qu'un whatever français aura la combativité) ?
:arrow: quelle conjugaison de maladies rares que même Docteur House ne connaît pas conduira Pinot à l'abandon ?
:arrow: qui finira 2e, 3e et 4e entre Blondin Quintana, Sentenza Valverde et Tuco Landa ?
:arrow: Van Aert sera-t-il le dernier vainqueur de l'ère pré-Van Der Poel (lui-même dernier vainqueur de l'ère pré-Evenpoel) ?
:arrow: un Basque bourré va-t-il croire au retour des Euskaltel en voyant les CCC ?
:arrow: combien de coureurs lanceront une attaque-suicide après avoir crié "Alaphilippe Ackbar" (source : BFM) ?
:arrow: Adam Yates se chie-t-il dessus à l'idée de courir avec Simon ?
:arrow: le compte Twitter de Vaughters sera-t-il fermé pour cause de diffusion de fake news ?
:arrow: combien de fois verra-t-on une Katushute (à 20 près) ?
:arrow: est-ce que ça vaut vraiment le coup de croiser Guillaume Martin avec Xandro Meurisse ?
:arrow: Ciccone et Felline, c'est un film qui donne la Trek ou une demi-Mollema ?
:arrow: Vasseur a-t-il dilapidé tout le crédit accordé par Cofidis ?
:arrow: les Vendéens vont-ils arborer fièrement des drapeaux Total ?
:arrow: Barguil va-t-il mettre un pain dans la gueule d'Hinault s'ils se croisent sur le podium ?
:arrow: bordel, c'est qui les rouge et noir qui roulent et les bleus qui ratonnent, là ?


Comme l'an dernier, pas possible de récupérer les profils sur le site officiel, donc je prends ceux de PCS. Na !




Samedi 6 juillet, 1ère étape : Bruxelles - Bruxelles





Pour rendre hommage au vainqueur moral de la dernière Coupe du Monde, on passe deux jours à Bruxelles (ou Brussell, si on en croit les schémas d'ASO).
Non, en fait, d'après ASO, pour commémorer les 50 ans de la première victoire de Merckx sur la Grande Boucle, agrémentée cette année-là du maillot vert, du maillot à pois et du classement par équipes (et si le classement du meilleur jeune existait, il l'aurait aussi gagné).
Bon, évidemment, la vraie raison, c'est qu'ils ont payé.
Et puis, c'est aussi pour s'adapter à la future domination de Evenepoel et Van Aert (on pourra lutter par procuration avec Van der Poel et Sivakov).

On commence avec une étape en ligne plate, pour une arrivée probable au sprint (et une chute massive probable, avec probablement des Katusha dedans).
L'échappée du jour sera rigolote, puisque le premier maillot à pois se jouera sur les pentes pavées du Mur de Grammont et du Bosberg (il y aura un autre secteur pavé plus tard), pour le reste, dodo (faut pas faire de l'ombre à la Coupe du Monde féminine, sans doute).
Aucun commentaire sur le km 152. :endesaccord11:




Dimanche 7 juillet, 2e étape : Bruxelles Palais Royal - Bruxelles Atomium (TTT)





L'habituel contre-la-montre touristique, dommage qu'on évite Molenbeek (avec un final au Bataclan et un grand départ de Nice l'an prochain, y avait moyen de faire une thématique).

Déluge de watts en perspective, avec des Deceuninck motivées pour avoir le maillot à domicile (mais pour le macaroni Viviani ou le frouze Alaphilippe, le local Gilbert s'étant fait rabioté).
Pour les pronos, on n'en verra plus qu'un, individuel, et petit. Le fait que les français y soient nuls n'y est pas pour rien (mais c'est dommage pour l'opposition grimpeurs/rouleurs qui donne de l'intérêt à la course). Ou alors, quitte à ne pas mettre beaucoup d'étapes en contre-la-montre, autant en faire des longues.





Lundi 8 juillet, 3e étape : Binche - Epernay


(:byebye: Mayo)




Après un début d'étape (qui permettra d'évoquer la classique Binche-Chimay-Binche) tout plat tout chiant (encore qu'avec du vent d'ouest ...), la fin s'affolle avec une succession de petite côtes. Démarrage fulgurant d'Alaphilou ou sprint surpuissant de :amour1: Peter :amour1: ?

Et là, vous vous demandez : qu'est-ce que c'est que ce "B" pour la côte de Mutigny ?
Eh bien, figurez vous Bixente, que c'est une nouveauté de cette année, où il y aura des bonifications (8, 5 et 2 secondes) au sommet de quelques difficultés (faut dire que la tentative de sprints bonifs de l'an dernier avait fait un four). Quasiment équivalent aux 10, 6 et 4 secondes attribuées à l'arrivée, ça peut faire un peu bouger les gros.




Mardi 9 juillet, 4e étape : Reims - Nancy


(:byebye: Massive)




Tout plat, avec un sprint massif, peut-être désorganisé par la côte de Maron.
Nancy, c'était aussi une arrivée cahotique en 2005.





Mercredi 10 juillet, 5e étape : Saint-Dié-des-Vosges - Colmar


(:byebye: le juke-box de chez Clément)




Une étape de moyenne montagne, mais assez light et avec arrivée en plaine, et avec les grosses difficultés, ce sera probablement pour les baroudeurs. Pour peu qu'il pleuve, Wellens va faire un festival.





Jeudi 11 juillet, 6e étape : Mulhouse - La Planche des Belles Filles





Les collectivités locales ont saccagé la Planche des Belles Filles pour faire venir le Tour, alors, pas chien, ASO y retourne régulièrement.

Contrairement à 2012 et 2017 (où c'était une montée sèche), on a repris le profil accidentée de l'étape de 2014 (où Contador s'était vautré et où Nibali avait assis son pouvoir). Pour le coup, c'est une des principales étapes de montagne, sans aller très haut en altitude, espérons que les coureurs ne jouent pas petit bras. En prime, on a remis du béton pour allonger la montée avec encore des pentes horribles, donc, ça doit péter ! :food:

Seul regret, l'avoir en début de Tour, où ça risque d'attendre la dernière montée, voire les dernières pentes. Si on la met (comme n'importe quelle étape de moyenne montagne, d'ailleurs) en fin de Tour, avec la fatigue et le besoin de renverser la table, ça peut donner un feu d'artifice.




Vendredi 12 juillet, 7e étape : Belfort - Chalon-sur-Saône





Nouvelle étape de plaine, on attendra patiemment le sprint final. :dodo:
A noter le passage à Ornans pour les 200 ans de Courbet (qui n'a pas fait que des couvertures de Charlie Hebdo).





Samedi 13 juillet, 8e étape : Mâcon - Saint-Etienne


:aulas:




L'étape ne paye pas de mine à la présentation globale, mais avec le profil qui monte et qui descend tout le temps, c'est beaucoup plus attrayant. Hélas, avant la montagne, ça risque de ne pas bouger chez les gros, mais un coup de baroudeurs qui prend beaucoup d'avance, ça, c'est jouable.




Dimanche 14 juillet, 9e étape : Saint-Etienne - Brioude





Une étape de 14 juillet qui arrive chez Bardet, ça promet une foultitude de reportages enflammés sur France TV (imaginez s'il gagne ou porte le jaune :yikes:), alors que tout le monde (sauf Guimard) sait que le meilleur, c'est Pinot.
L'étape en elle-même est clairement pour les baroudeurs, donc vaut mieux miser sur Alaphilippe (ou Barguil) pour la victoire nationale.




Lundi 15 juillet, 10e étape : Saint-Flour - Albi





Journée de repos seulement le mardi, sans que ce soit un lundi de pont. :mefiant15:
En plus, c'est pas franchement la peine de rajouter un jour, puisque ça va être un sprint massif ou des baroudeurs au long cours.





Mardi 16 juillet : repos à Albi



L'occasion d'un premier bilan (et, si on se fie à la tradition, la sortie d'une affaire à la noix pour occuper lémédias).
Là, il est clair que le tracé biscornu (où on enlève totalement l'ouest, comme il y a deux) amène un inconvénient : pas de haute montagne avant la fin de la deuxième semaine.
Donc, on peut craindre un festival de "le Tour est encore long", "on ne voulait pas tout perdre", "demain est un autre jour", "j'ai un plan" ... et donc, qu'on ne soit pas tellement avancés sur les forces en présence (voire qu'on se fasse royalement chier) alors que l'on est déjà loin dans la course.





Mercredi 17 juillet, 11e étape : Albi - Toulouse





Dis papa, c'est encore loin, la montagne ?
Nouvelle occasion pour les sprinteurs, déjà la 5e en 11 étapes. En plus, les sprinteurs que mon dentier nous envie (Démare, Coquard, Bouhanni) ne sont pas sur le Tour pour des raisons diverses (Giro, équipe naze, niveau naze). Même pas un cocorico à se mettre sous la dent.




Jeudi 18 juillet, 12e étape : Toulouse - Bagnères-de-Bigorre





Wooh, de la montagne ! :winner:
Bon, on se calme, c'est une longue plaine pour donner plein d'avance à une échappée qui se disputera les pois et l'étape, puis le roulant Peyresourde avant l'un peu plus dure Hourquette d'Ancizan (avec un bonus au sommet), mais suivi d'une looooooooooongue descente de 30 km. Prévoir des relais mahousse de Castroviejo et Kwiatkowski.
Le Tour est encore long. :dodo:




Vendredi 19 juillet, 13e étape : Pau - Pau (ITT)





192e arrivée à Pau : 1874, 1875, 1876 (...) 2017, 2018, 2019, 2020, 2021 (...) 2137, 2138, 2139

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaad liiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiib !

Unique chrono individuel. Après un chrono par équipe, un bourrinage sur la Planche des Bonnes Meufs et une observation ailleurs, Froome commencera la dernière semaine avec 3 minutes d'avance sur tout le monde (ouais, bon, finalement pas, mais vous voyez le problème).
Dommage pour Dumoulin, Pau-Pau, c'était une étape tracée pour lui. :toctoc:
Au moins, on ne saccage pas une étape de montagne pour le passage règlementaire au Bayroustan.
A noter que ce jour est celui des 100 ans du mayoyaune (ce qui, avec le Tourmalet et l'épisode de la fourche à réparer, fait deux jours hommages à Eugène Christophe à la suite).




samedi 20 juillet, 14e étape : Tarbes - Tourmalet Barèges


(:byebye: Brouche)




Et maintenant, l'étape au kilométrage de juniors. :-|
D'accord, le format sprint peut dynamiser la course, mais le vainqueur d'un Grand Tour se doit d'être complet, et en enlevant les chronos et les étapes longues (le cyclimse est quand même à la base un sport d'endurance), on dénature la course.
Bon, le Soulor (et non Solour :roll:) en apéro, mais avec le monstre Tourmalet derrière, ça sent la course de côte quand même.
Deuxième arrivée au sommet du Tourmalet après 2010 et le triomphe du futur vainqueur Andy Schleck :gnah:, cette fois, la bagarre devrait être vraiment lancée ! :rockon:





Dimanche 21 juillet, 15e étape : Limoux - Foix Prat d'Albis





Retour au Mur de Péguère !
Le passage de 2012 avait vu une procession (avec l'épisode des clous sur la route en prime), celui de 2017 un feu d'artifice (en conclusion d'une étape sprint gagnée par Barguil le 14 juillet :france: :winner:), celle-ci est plus incertaine.
L'enchaînement est pas mal sur le principe, mais la montée finale (et les 30 km de descente-plat) pourrait brider les initiatives dans le mur.





Lundi 22 juillet : repos à Nîmes



Eh ouais, déjà plus qu'une semaine, avec encore les Alpes à se farcir.





Mardi 23 juillet, 16e étape : Nîmes - Nîmes





Curiosité touristique avec le Pont du Gard, mais sinon, nouvelle étape pour sprinteurs.
Une étape en ligne partant et arrivant de la même ville, et pas en ouverture de Tour, ce n'est pas vraiment pas commun (la flemme de chercher), bizarre de le voir pour cette étape. :mefiant15:





Mercredi 24 juillet, 17e étape : Pont du Gard - Gap





Les Pyrénées ont Pau, les Alpes auront Gap.
L'impression qu'on y vient tout le temps, depuis l'étape de 2003 (avec la victoire de Vino, la gamelle de Beloki et le cross d'Armstrong), alors qu'à part en 2011 (avec l'attaque de Contador et un Schleck paniqué en descente), ça n'a jamais rien donné pour le général. Surtout en conclusion d'une étape plate comme celle-ci.




Jeudi 25 juillet, 18e étape : Embrun - Valloire





A y est, la grosse montagne est là ! :roses:
Un vrai kilométrage, des enchaînements et de l'altitude, tout ce qu'on n'a pas eu au Dauphiné sera au programme !
Après la côte du Hijab pour lancer les échappés, ce sont trois monstres que les coureurs devront vaincre : Vars, Izoard et Galibier (et une petite descente pas bien méchante pour finir). Andy Schleck (avec des équipiers posés devant) avait réussi un sacré numéro sur le duo Izoard-Galibier, à voir qui se sent assez costaud pour rééditer l'exploit.
Si l'Izoard est peut-être le plus dur de la journée (hélas, il rarement placé à un endroit décisif), il y a une grosse vallée avant le Galibier, dont tout la première partie de la montée est très roulante. Pour peu qu'il y ait vent de face, c'est un vrai épouvantail à audacieux, dommage.





Vendredi 26 juillet, 19e étape : Saint-Jean-de-Maurienne - Tignes





Encore un monstre (l'Iseran), encore de l'altitude (avec un col et une arrivée au-dessus de 2000m), mais cette fois, c'est en format sprint (départ à 14H).
L'Iseran est une terreur rarement exploitée par le Tour (et annulée par la neige en 1996 :gnah:), Tignes est beaucoup plus court et termine par un plat qui peut aussi bien tuer les échappées ou les favoriser, selon la configuraton (équipier qui roule ou accessit qui protège sa place vs chacun livré à lui-même et gros bluff).
Cricri Moreau avait fait parler tout son panache en 2007 :beret: (sans lâcher personne et en explosant ensuite dans les Pyrénées).





Samedi 27 juillet, 20e étape : Albertville - Val Thorens





Encore une arrivée au-dessus de 2000m, première fois que le Tour arrive trois fois de suite aussi haut. Heureusement qu'on n'a pas un été comme 1996, sinon, avec l'Extreme Tata Protocol, on aurait eu un Tour particulièrement réduit.
Nouveau format sprint, avec un bagarre pour l'échappée dans le Cormet de Roselend pour faire émerger des costauds et la montée de Val-Thorens pour finir en beauté.
Allez, au moins dans la montée finale, ça va attaquer ! Sauf s'il pleut. Ou qu'il y a trop de supporters. Ou s'il fait froid. Ou chaud. Ou du vent. Bah, le Tour est encore long.





Dimanche 28 juillet, 21e étape : Rambouillet - Paris Champs-Elysées





Si les gilets jaunes sont repassés la veille, Van Aert sera le grand favori.
La procession du dernier jour, les coureurs l'aiment (rouler tranquille dans Paris, c'est pas souvent que c'est possible), les téléspectateurs aussi (de belles images), les spectateurs aussi (ambiance de critérium), le réalisateur qui lance le traveling du sprint aussi (bon, là, il est tout seul).
Départ à 18H et arrivée prévue vers 21H-21H30, ça sera limite niveau visibilité s'il pleut, mais fera de belles images de podium final en nocturne (déjà fait en 2013).
Entrée dans Paris devant l'hôpital Pompidou, puis boulevards de maréchaux jusqu'au cimetière de Montrouge, passage devant les catacombes (et non dedans :gnah:), on longe le Luxembourg (autre version du cimetière), traversée de la Seine devant la Sainte-Chapelle (prévoir des plans d'hélicos de Notre-Dame), passage dans la Cour Carrée du Louvre, et c'est enfin le circuit traditionnel.







Et voilà ! :roses:
_________________
/fais des V avec mes mains (crac crac) et chante :
Acceptez ma rengaine, Elle veut juste "je t'aime", Soyez surs, j'en suis fier, J'ai la Corrèze dans l'cathéter,
D'être avec vous ce soir, J'ai le coeur qui pétille, Mimi sers nous à boire, On a les yeux qui brillent...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
le bhoy
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 27 Mar 2003
Messages: 5112
Localisation: G40RE / Harp Bar

MessagePosté le: 03 Juil 2019 20:59    Sujet du message: Répondre en citant

:D
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Selga
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 36
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 8951
Localisation: Le Plessis Robinson

MessagePosté le: 03 Juil 2019 23:13    Sujet du message: Répondre en citant

:enaccord6: :enaccord6: :enaccord6:
_________________
J'ai passé un weekend assez Kafkaien
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
electron libre
Professeur
Professeur


Age: 43
Inscrit le: 19 Mar 2003
Messages: 7182
Localisation: au nord est

MessagePosté le: 04 Juil 2019 7:53    Sujet du message: Répondre en citant

Que c'est bon :D :clapclap:

Merci, je suis passé pour un demeuré en explosant de rire tout seul dans le bus. :roses:
_________________
Merci pour toutes ces heures de travail miraculeusement gâchées ! (Vamos au KDF, 18/03/05) :phone:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
luckyluke
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 50
Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 24453
Localisation: la capitale des Gaules

MessagePosté le: 04 Juil 2019 8:25    Sujet du message: Répondre en citant

:lol: :lol: :lol: :jemincline: :jemincline: :jemincline: :clapclap: :clapclap: :clapclap:
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux.

"L'exclusion d'un suédois colérique avec un nom arménien, ça me dit quelque chose, mais quoi? :mefiant15:" Maître Coin-coin :onyourknees: , le 18/08/08.

Charlie hebdo, un symbole, oui; un modèle, non.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
MajorFatal
Administrateur
Administrateur


Age: 50
Inscrit le: 17 Mar 2003
Messages: 6580

MessagePosté le: 05 Juil 2019 9:30    Sujet du message: Répondre en citant

Bravo et merci :amour12:


Dommage pour Dumoulin, Pau-Pau, c'était une étape tracée pour lui.
:abovelol:

_________________
The chosen Juan.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lo de Mars
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 49
Inscrit le: 02 Sep 2003
Messages: 9494
Localisation: Près de l'Huveaune

MessagePosté le: 05 Juil 2019 9:38    Sujet du message: Répondre en citant

Comme d'hab, chapeau bas!

Major (ou zozo), faudrait l'épingler à la place du tour 2017.... si vous avez le temps bien sur. :amour12:
_________________
You'll never craint degun

— Pourriez-vous être vigilent sur l’orthographe ?!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
snake
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 40
Inscrit le: 18 Juin 2003
Messages: 6685
Localisation: A la gauche de Jean-Luc Lemoine...

MessagePosté le: 05 Juil 2019 21:36    Sujet du message: Répondre en citant

Schweinnie :jemincline: :amour1:
_________________
"Le plus grand parolier vivant avec Dylan"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM MSN Messenger
beLIEve
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 43
Inscrit le: 06 Aoû 2003
Messages: 9558

MessagePosté le: 06 Juil 2019 13:47    Sujet du message: Répondre en citant

Ça part bien de Molenbeek :lisezceci:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Selga
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 36
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 8951
Localisation: Le Plessis Robinson

MessagePosté le: 06 Juil 2019 18:06    Sujet du message: Répondre en citant

Ca fait bizarre de voir Sagan avec un maillot normal :)
_________________
J'ai passé un weekend assez Kafkaien
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Schweinsteiger
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 35
Inscrit le: 18 Mar 2005
Messages: 12411
Localisation: Sud-Seine-et-Marne libre

MessagePosté le: 07 Juil 2019 0:54    Sujet du message: Répondre en citant

Episode 1 : Teunissen tire les marrons du fieu



Oui, ça fais mal de voir :amour1: Peter :amour1: dans un maillot ordinaire.




L'étape du jour :
1. Teunissen
2. :amour1: Peter :amour1:
3. Ewan
4. Nizzolo
5. Colbrelli
6. Matthews
7. Trentin
8. Naesen
9. Viviani
10. Stuyven


C'est parti ! :winner:

Dès le lancement de l'étape, 4 coureurs s'extraient de la masse : Greg Van Avermaet, Mads Würtz Schmidt, Natnael Berhane et Xandro Meurisse.
2 équipes invitées sur les 4 (Berhane pour Cofidis et Meurisse pour Wanty), un bourrin d'équipe sans sprinteur notable (Schmidt pour Katusha) et un flandrien qui vise les pois. Echec pour Arkea et Total, qui loupent l'échappée bien qu'ayant essayé.

Van Avermaet met à profit ses talents dans le Mur de Grammont, qu'il franchit en tête, avec le seul Meurisse qui résiste (et à qui il laisse passer le Bosberg en première place). Le maillot à pois assuré, le belge se relève et laisse la possession de l'échappée à ses adversaires. Efficacité (même si c'est moche).

Puis, l'étape ronronne, on est sur de la plaine classique, on n'écoute avec gourmandise Titi Adam qui nous raconte avoir vu Skujins tout nu, on découvre avec surprise Andy Schleck (mais sur l'étape, dans la pub Skoda ... et il a 5 ans de moins que Valverde), bref, on n'attend plus rien.

Puis, l'équipe à :amour1: Peter :amour1: accélère sur le passage pavé pour étirer le peloton avec le sprint intermédiaire et mettre les purs sprinteurs dans le dur.
Le peloton casse, Viviani et Kristoff sont rejetés dans un deuxième groupe (et Dan Martin encore plus loin), l'échappée est reprise, :amour1: Peter :amour1: conclut parfaitement la séquence en gagnant le sprint.

Alors qu'on pouvait lancer une lutte sur les 70 derniers kilomètres, pour enterrer les chances de Martin au général ou celles de Viviani au sprint, non, ça se calme, regroupement général et aucune initiative.

C'est alors que surgit du néant et de l'ennui LE SUD-SEINE-ET-MARNAIS Stéphane Rossetto (encore un Cofidis), qui résistera jusqu'à 10 km de l'arrivée et gagnera le prix de la combativité. Sur son premier Tour, à 32 ans, il a su se faire remarquer !

Première chute massive à 18 km de l'arrivée, avec Fuglsang dedans. Il rentre dans le peloton, mais avec un bobo au genou (à voir le handicap pour la suite). Autre grosse chute à 1km5 de l'arrivée, avec Groenewegen (mais aussi Thomas et Buchmann dans les favoris).

Alors qu'on croit les chances de Jumbo-Visma envolées, le poisson-pilote Mike Teunissen (vainqueur des 4 jours de Dunkerque et Top 10 à Paris-Roubaix cette année, quand même) déboule et coiffe :amour1: Peter :amour1: (gêné par la gravitation appliquée à ses couilles sur cette arrivée en montée) sur la ligne.




Mayoyaune :
Ce soir :
1. Teunissen
2. :amour1: Peter :amour1: à 0'04
3. Ewan à 0'06
4. Nizzolo à 0'10
5. Colbrelli
6. Matthews
7. Trentin
8. Naesen
9. Viviani
10. Stuyven

Teunissen rejoint la liste des leaders surprise de début de Grand Tour, avec Bertogliati en 2002, Bakelants en 2013 ou Pöstlberger au Giro 2017.

Pour :amour1: Peter :amour1:, cette deuxième place d'étape était sa 97e dans sa carrière, dont 22 sur le Tour. :jemincline: #fflose




Maillot vert :
Ce soir :
1. Teunissen 50
2. :amour1: Peter :amour1: 50
3. Colbrelli 33
4. Matthews 27
5. Trentin 23
6. Van Avermaet 21
7. Ewan 20
8. Nizzolo 18
9. Naesen 10
10. Pöstlberger 10

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ça ne s'est pas battu au sprint intermédiaire : :amour1: Peter :amour1: passe sans concurrence, avec Colbrelli, Matthews et Trentin pour seuls venant chercher une place (faut dire qu'entre les cassures des pavés et le rythme d'enfer imprimé par les équipiers de :amour1: Peter :amour1:, ils n'étaient plus là ou guez).

Avec l'intermédiaire et la 2e place à l'arrivée, :amour1: Peter :amour1: n'est pourtant pas en vert, la victoire d'étape rapportant autant. Consolation, Teunissen portant déjà le jaune, :amour1: Peter :amour1: aura à nouveau un maillot distinctif sur les épaules demain.
Bref, on a vu un moment rare, :amour1: Peter :amour1: portant le maillot de son équipe sur une course en ligne. La dernière fois, c'était sur le Tour de Suisse ... 2011. :shock:



Maillot à pois :
Ce soir :
1. Van Avermaet 2
2. Meurisse 2

Chez eux, les Belges ont pris l'échappée publicitaire et le maillot à pois pour les deux étapes à venir (pas de points demain).
En revanche, gros point noir avec le nouveau design du maillot, avec des mini-pois hideux qui font ressembler le maillot à la nappe de Tata Germaine. :gerbes:
Seul Carlos Betancur peut porter ce maillot avec élégance pour lui rendre son motif d'antan.



Maillot blanc :
Ce soir :
1. Ewan
2. Jansen
3. Van Aert
4. Asgreen
5. Bol
6. Garcia Cortina
7. Philipsen
8. Mas
9. Benoot
10. Politt

Ewan, le meilleur sprinteur du lot, logiquement en blanc (notez la note d'artistique pour Philipsen et son longé de barrières lors de la chute).

Qui pour le gagner à Paris ?
Bah, Bernal. :roll:
Si le Colombien se croûte (comme à chaque course, en fait), on surveillera Mas (2e de la dernière Vuelta), Benoot (tout-terrain hors pair) et Gaudu (grimpeur de poche).




Dossards jaunes :
Ce soir :
1. Jumbo-Visma
2. Wanty
3. Deceuninck
4. Education First
5. Bahrain
6. Mitchelton
7. Lotto-Soudal
8. l'équipe à :amour1: Peter :amour1:
9. Sunweb
10. Dimension Data

Le classement a son utilité, puisqu'il détermine l'ordre de départ pour le chrono par équipe. Avec les chutes dans le final, ça se termine en loterie.




Lanterne rouge :
Ce soir :
1. Pöstlberger
2. Castroviejo à 0'25
3. Devenyns
4. Gesbert
5. Skujins à 1'04
6. Rossetto à 1'30
7. Cosnefroy à 4'36
8. Groenewegen
9. Buchmann
10. Bennett

Plusieurs techniques pour se mettre en valeur dans un étape comme celle-ci : le travail collectif suivi d'une roule libre bien méritée (Pöstlberger, Castroviejo, Devenyns), le dragon dans les boyaux (Skujins), l'échappée-boomerang (Rossetto), mais la plus spectaculaire reste celle de Groenewegen ou du vainqueur de l'étape, Cosnefroy.

Celui-ci, tout à la joie de découvrir les routes du Tour de France, s'est précipité pour les embrasser tel Jean-Paul II sur le tarmac, et finit l'étape avec une bouche mieux maquillée que celle de Marta. Malheureusement, exécutée trop près de l'arrivée, les commissaires l'ont inclus dans le temps du dernier, le leader est donc l'autrichien (nation suspecte suite à l'affaire Alderlass, à suivre :redsheetfloat:).



Fraaaaançais : :france: :winner: :france:
Ce soir :
1. Laporte
2. G. Martin
3. Alaphilippe
4. Offredo
5. Simon
6. Périchon
7. Calméjane
8. Gaudu
9. Molard
10. Ladagnous

Le plateau de sprinteurs français est très maigre (surtout quand on enlève Démare, Bouhanni, Coquard, Hofstetter, Sarreau, Manzin ...), donc forcément, sur ces étapes, on n'a plus que Laporte voire Simon. Ou Alaphilippe, mais il se met au service de Viviani sur ce genre d'étapes (c'est le prix à payer pour avoir la grosse artillerie de Lefévère à son service à d'autres occasions).
Pas de panique, on verra nos mousquetaires Pinot, Bardet, Barguil et Martin (et Gaudu) par la suite. Bon, pas demain, c'est contre-la-montre (autre discipline où on est nul).
Cofidis, très actif pendant l'étape, a le premier leader. :enaccord6:


Demain :



Contre-la-montre par équipe assez court (fini les 60 km qui se comptent en minutes de retard), les bourrins vont s'en donner à coeur joie.

Les heures de départ, déterminés par le classement par équipe, et les trois meilleurs coureurs (donc, ceux qui pourraient prendre le mayoyaune) :
14h30 - Ineos (Moscon, Bernal, Thomas)
14h35 - Arkéa-Samsic (Greipel, Moinard, Delaplace)
14h40 - Astana (Lutsenko, Izaguirre, Sanchez)
14h45 - Groupama-FDJ (Gaudu, Molard, Ladagnous)
14h50 - AG2R La Mondiale (Naesen, Chérel, Bardet)
14h55 - Movistar (Quintana, Amador, Valverde)
15h00 - Total Direct Energie (Bonifazio, Calméjane, Sicard)
15h05 - CCC (Van Avermaet, Bevin, Schär)
15h10 - UAE (Kristoff, Philipsen, Henao)
15h15 - Trek (Stuyven, Ciccone, Porte)
15h20 - Katusha (Debusschere, Zabel, Politt)
15h25 - Cofidis (Laporte, Simon, Périchon)
15h30 - Dimension Data (Nizzolo, Boasson Hagen, Kreuziger)
15h35 - Sunweb (Matthews, Bol, Roche)
15h40 - l'équipe à :amour1: Peter :amour1: (:amour1: Peter :amour1:, Burghardt, Konrad)
15h45 - Lotto-Soudal (Ewan, De Buyst, Keukeleire)
15h50 - Mitchelton (Trentin, Impey, Hepburn)
15h55 - Bahrain (Colbrelli, Nibali, Garcia Cortina)
16h00 - Education First (Bettiol, Clarke, Langeveld)
16h05 - Deceuninck - Quick Step (Viviani, Alaphilippe, Richeze)
16h10 - Wanty (Pasqualon, G. Martin, Offredo)
16h15 - Jumbo-Visma (Teunissen, Jansen, Van Aert)

Oui, Ineos (les favoris) en premier (et Moscon peut-être en jaune :) ) et Wanty en avant-dernier. Faudra pas prendre l'étape en route.


_________________
/fais des V avec mes mains (crac crac) et chante :
Acceptez ma rengaine, Elle veut juste "je t'aime", Soyez surs, j'en suis fier, J'ai la Corrèze dans l'cathéter,
D'être avec vous ce soir, J'ai le coeur qui pétille, Mimi sers nous à boire, On a les yeux qui brillent...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Selga
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 36
Inscrit le: 30 Mai 2007
Messages: 8951
Localisation: Le Plessis Robinson

MessagePosté le: 07 Juil 2019 6:42    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Seul Carlos Betancur peut porter ce maillot avec élégance pour lui rendre son motif d'antan.


:lol: :lol: :lol:
_________________
J'ai passé un weekend assez Kafkaien
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le bhoy
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or



Inscrit le: 27 Mar 2003
Messages: 5112
Localisation: G40RE / Harp Bar

MessagePosté le: 07 Juil 2019 8:16    Sujet du message: Répondre en citant

Fuglsang n'est pas verni. Il se prend sous la roue le vélo que le coureur au sol tente de mettre sur le trottoir pour éviter le suraccident.

https://twitter.com/DansLaMusette/status/1147621135590334465?s=19
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Latrell
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 39
Inscrit le: 03 Fév 2004
Messages: 14164
Localisation: metro, boulot, bistrot

MessagePosté le: 07 Juil 2019 9:14    Sujet du message: Répondre en citant

le bhoy a écrit:
Fuglsang n'est pas verni. Il se prend sous la roue le vélo que le coureur au sol tente de mettre sur le trottoir pour éviter le suraccident.

https://twitter.com/DansLaMusette/status/1147621135590334465?s=19


Sacrée vautrasse :o
_________________
Be funk, be drunk
"Si t'as la Win, j'ai la Win" - A.Shackelpopoulos
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
eels
International Espoir des Kdf
International Espoir des Kdf


Age: 38
Inscrit le: 22 Mar 2005
Messages: 942
Localisation: Les Mauges

MessagePosté le: 07 Juil 2019 15:16    Sujet du message: Répondre en citant

Bravo Schweiny une fois de plus.
Te lire est mon 2nd plaisir du matin pendant 3 semaines.
_________________
Juste une semaine de réflexion ... juste une !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Les autres sports Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com