Menu
Kamoulox du Foot Index du ForumIndex
FAQFAQ
Guide du KDFGuide
Liste des MembresMembres
Groupes d'utilisateursGroupes
CalendrierCalendrier
StatisticsStats
S'enregistrerS'enregistrer
ProfilProfil
Se connecter pour vérifier ses messages privésMessages
KOTYPronostics
Carte du siteCarte
ConnexionConnexion

Recherche rapide

Recherche avancée

Liens
KamoulCup Brasiou
KamoulCup SiteOfficiel
EuroKamoulCup
KamoulWorldCup
KamoulCup
Cahiers du foot
So Foot
Kamoulox
Carton rouge
1 jour 1 photo
Blog d'Axl

Qui est en ligne
[ Administrateur ]
[ Modérateur ]


Recherche Google
Google

http://www.phpbb.com
The secret Professer
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 34, 35, 36  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Sous le masque des kdfistes
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Yoda
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 07 Oct 2003
Messages: 4636
Localisation: Nantes

MessagePosté le: 18 Fév 2013 19:20    Sujet du message: The secret Professer Répondre en citant

Allez, c’est parti pour une semaine !

En premier lieu, plantons le décor. L’école que je dirige comporte sept classes ordinaires, plus une CLIS. J’en ai déjà parlé, de la CLIS et de sa population… spéciale. Faut maintenant que je vous présente les instits…

EN CP, outre ma classe de 20 futurs chômeurs, y’a une classe jumelle, pareil, 20 mômes, gérée d’une main de fer dans un gant de fer par un collègue ultra-laïque, bouffeur de curé surtout quand ces derniers prient en direction de la Mecque. Nous l’appellerons donc MusHun, pour Muslims Hunter :shot2:. Tous les ans, j’ai des parents qui viennent me demander à ce que leur gosse soit dans ma classe, pour cette raison. Résultat, quand y’a des anniversaires dans ma classe, la moitié n’a pas droit aux Carambars pour cause de gélatine. J’ai beau leur expliquer que c’est du cheval, rien à faire. Alors que chez MH, ils ne sont que 3 ou 4, ceux qui n’ont pas de grands frères déjà passés par les fourches caudines du CP dans mon école.

En CE1, 25 gamins plutôt sympas gérés par une jeune quadra dynamique, mais trèèèèès dans le moule « instit de la IVème République », physiquement déjà, cheveux toujours attachés, fine, visage sans âge, vestimentairement ensuite, des fringues de couleurs neutres, solides, toujours dans des matériaux nobles ; polyester ? Connais pas, c’est un nouvel élève, il est pas chez moi au moins… Elle a des doigts de fée, et cartonne dans tout ce qui est création, scrapbooking, tricotage, couture, et autres conneries de gonzesse. Nous l’appellerons Moumou, parce qu’elle est comme la moutarde de Dijon, indémodable.

En CE2, argh ! Ça se complique grave. Les CE2 de cette année sont une classe d’âge qui nous casse les pieds (voire un peu plus au Nord) depuis qu’ils sont en CP. Non seulement ils sont immatures, chiants, turbulents, mais en plus ils sont nombreux ! 47 cette année, et je viens de recevoir un coup de fil pour en inscrire une quarante-huitième. En plus, leur instit est le profil même de la poule pondeuse, l’Alsacienne au format alsacienne, vous savez, ceux pour qui on a créé la prothèse de hanche king size, nous l’appellerons d’ailleurs Tiop :tyrol:.
Tiop se cogne donc 28 de ces CE2, 2/3 de gars (en plus !) avec un élément rapporté cette année, imposé par l’ancien Inspecteur, un gosse qui avait ventilé le bureau de la directrice de sa précédente école :diable27:. Je vous laisse imaginer la joie qui vous envahit quand on vous colle un lascar comme ça dans les pattes, d’autant plus qu’on a appris à la rentrée qu’une des profs de son ancienne école avait eu la surprise de le trouver dans son salon, en plein mois d’août, avec 2-3 racailles, en train de la cambrioler. Pas de bol pour eux (ça leur apprendra à savoir lire, ne serai-ce que pour jeter un œil à la boîte aux lettres avant), elle les avait tous eu dans sa classe :dtc:.

La classe de CE2-CM1 est plus cool, d’ailleurs son instit aussi est cool, dans les années 70 elle aurait vécu en communauté :peaceman:, mais comme elle a 25 ans en 2013, elle est maquée en appart avec son mec. C’est bien quand même. Elle n’est là que pour une année, à titre provisoire, faut dire qu’elle vient de passer 6 mois à l’autre bout du monde, comme ça, pour le fun. Elle est même allée en Inde. Elle n’a quasi que des gosses sympas, sauf un CE2 qui a un temps d’attention de trois huitièmes de seconde, et qui se met parfois à chanter en classe, comme ça, pour le fun. Sans parler du fait qu’il peut être ultra-violent, mais ça, c’est un autre problème. Ah merde, j’ai pas de nom pour l’instit…euh…Bab, tiens. Pas d’inspiration sur ce coup-là.

Le CM1 pur, 28 têtes blondes (ben oui, puisqu’il est pur - en vrai, y’a quelques frisés :afro:, c’est mixte comme public, mon école) est assurée par une autre instit à l’ancienne, mais elle par contre vraiment ancienne, la cinquantaine bien bien bien tassée. Très carrée, très pro, toujours tirée à quatre épingles (Monsieur a un vrai métier :twisted:), donnant toujours plein de boulot à ses élèves y compris le soir à la maison, mais personne ne moufte trop, tout le monde a l’impression que l’école a été construite autour d’elle tellement elle fait partie des murs. L’école ayant eu 75 ans en juin dernier, cette hypothèse est assez peu probable, mais nous l’appellerons quand même Juju, pour son côté hussard noir.

La classe de CM2, c’est la classe de Hophophop , toujours pleine d’énergie, pleine de projets, elle a été éducatrice de jeunes enfants dans une ancienne vie, le genre d’instit dont tu te souviens devenu adulte, vivant à fond les réussites et les échecs de ses élèves, avec une foi à soulever les montagnes dans le rôle d’élévateur social de l’école. Et vas-y que je rencontre les parents pour les engueuler, pour les forcer à tirer leurs gosses vers le haut, et vas-y que je te monte une classe transplantée (appréciez le côté médical de la chose), que je te fais de l’USEP (les rencontres sportives). Prends très à cœur le devenir de ses 28 élèves, parfois trop.

La CLIS, enfin, qu’en dire…l’instit ressemble à Isabelle Nanty (ça sera donc la Baronne), petite boule aux yeux bleus ; quand elle est de service dans la cour, pour la trouver, c’est un peu jouer à où est Charly vu qu’elle mesure 1m30, mais elle ne se laisse pas emmerder, elle a parfois du mal à se retenir de mettre des beignes à ses élèves qui la traitent de salope, et qui l’invite en des termes choisis à aller copuler avec son père décédé. Je suis dans la classe d’à côté, y’a juste une porte entre eux et nous, entre les Morlocks et les Eloïs, souvent on entend des cris, des grognements, des hululements, parfois on entend les adultes brailler sur ces pauvres gamins, on se croirait à côté d’une ménagerie. En plus, quand y’en a un qui pète un boulard, c’est toujours à un moment de silence religieux et productif dans ma classe, allez savoir pourquoi.

Je dis les adultes, parce que je n’ai pas fait le tour des adultes de l’école. Y’a encore une instit qui est là deux jours par semaine, le lundi pour me remplacer pendant que je suis payé avec vos impôts pour écrire ces conneries, et le mardi en remplacement de Tiop qui a pris un 80% parce qu’elle a deux enfants en bas âge. Elle est diaphane, pas hyper réactive, dans ma classe (que je vous présenterai demain) de 20 mignons, ça marche à peu près, mais le mardi avec les CE2, elle se fait manger le foie (:byebye: mostarda). Nous l’appellerons Diane, parce que diaphane. Je fais comme tout bon élève de 6-7 ans qui se déboîte l’épaule quand je demande la signification d’un mot : je réponds en en balançant un qui a des sonorités approchantes. « Qui sait ce qu’est un gouffre ? Oui ? Une gaufre ? Mais t’es teubé ou quoi ? »

Quatre autres adultes peuplent régulièrement mon école. Trois Auxiliaires de Vie Scolaire, et un concierge.

Les auxiliaires de vie scolaire, ou AVS, on en entend vaguement parler aux infos quand y’en a pas assez. Faut dire qu’ils sont attribué par les Maisons Départementales des Personnes Handicapées, qui balance quelques heures/semaine en fonction des dossiers (12h max), et que l’Education Nationale n’a rien à dire, juste à débourser la caillasse pour assurer derrière. Pas moyen de dire à la MDPH, comme aux pauvres couillons de profs qui font des bornes avec leur voiture personnelle, « désolés, les caisses sont vides, maintenant on joue avec votre argent ».
Et nous, nous en avons trois, de ces AVS. Ce sont des contrats précaires, payés au lance-pierre, sans formation ou presque, avec un recrutement basé essentiellement sur l’absence de casier judiciaire et une arrivée sobre à l’entretien. Nous, on est plutôt bien lotis. Nous avons un bon Breton qui fume des roulées, qui s’occupe de deux mômes 2x12h00/ semaine (Breizh), une jeune nana qui fait baver les pères d’élèves, qui s’occupe du délinquant juvénile deCE2 tous les après-midis – et qui se fait logiquement traiter de pute de 14h00 à 17h00, moins la récré (Braise), et nous avons un gars assez sympa, un pauvre garçon qui est arrivé au bout du bout de ses droits sociaux, qui squatte avec sa copine à droite à gauche, et qui est affecté 20h/semaine pour aider la Baronne dans la CLIS, ce qui est logique au regard de sa formation d’informaticien (Lampil).

Et puis nous avons un concierge. Le mec à qui il arrive tous les malheurs du monde, toute sa famille et sa belle-famille a dû mourir pendant mes quelques années à l’école. Il a furieusement la tête du salopard dans Le grand fossé d’Astérix, est maniaco-dépressif (et un concierge maniaque, je vous laisse imaginer – vaut mieux pas laisser), se met en arrêt de travail tous les mois pour des causes diverses et variées (la dernière, c’est qu’il avait plus de médocs, hop, 2 jours), et gonfle tout le monde en se faisant répéter les mêmes infos par chaque adulte qu’il croise. Quand tu es nouveau dans l’école, il faut passer par deux bizutages, qu’il fait systématiquement : te retrouver enfermé dans ta classe avec un parent d’élève, alarme sonnante à plein tube, en train d’essayer fébrilement de trouver ta clé ; croiser le-dit concierge en peignoir de soie(et visiblement rien en-dessous) dans le hall de l’école un jour sans classe où tu viens quand même bosser. Oui, parce qu’il est logé sur place, logique. Et encore, j’ai de la chance, celui-ci sait lire, ça n’est pas le cas de tous ses confrères nantais. Nous l’appellerons Bubulle, parce qu’il a vraiment une tête de poisson – et je vous conseille pas de vous mettre en face de lui quand il y a des « f » ou des « v » dans une phrase.


Vivement la suite...


Dernière édition par Yoda le 21 Fév 2013 22:22; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Arrière brutal assezdroit
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 44
Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 24683
Localisation: Angers

MessagePosté le: 18 Fév 2013 19:27    Sujet du message: Répondre en citant

:food: :food: :food:

Yoda, le feuilletoniste du KDF :onyourknees:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Massive
Capitaine Comique


Age: 46
Inscrit le: 01 Avr 2003
Messages: 10197

MessagePosté le: 18 Fév 2013 19:52    Sujet du message: Répondre en citant

Yoda a écrit:
Résultat, quand y’a des anniversaires dans ma classe, la moitié n’a pas droit aux Carambars pour cause de gélatine. J’ai beau leur expliquer que c’est du cheval, rien à faire.


mort de rire.
_________________
Non au football corse en pro.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
moncoeur
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 41
Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 3751
Localisation: DMO

MessagePosté le: 18 Fév 2013 20:34    Sujet du message: Répondre en citant

Yoda a écrit:
l’instit ressemble à Isabelle Nanty (ça sera donc la Baronne), petite boule aux yeux bleus


:lol: Fais gaffe elle est inscrite sur les kdf peut-être. Sinon, vivement la suite.
_________________
Voyez vous jeune godichon, il vous suffisait d'acheter le guide de France Football

Votre côté Télérama me pète un peu les c... :amour1:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yoda
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 07 Oct 2003
Messages: 4636
Localisation: Nantes

MessagePosté le: 19 Fév 2013 0:16    Sujet du message: Répondre en citant

Lundi 18/02/13

Arrivée à l’école à 8h10, personne encore, comme tous les jours ; les seules fois où je n’arrive pas le premier, ce sont les jours où la Baronne remplit ses dossiers urgents pour l’avant-veille dans mon bureau. « Tu vas encore me virer, hein ? » Tu m’étonnes. Mais là, non, personne. Je vois Bubulle en train de faire les toilettes, pour la première des six fois de la journée :fou4:. Je déverrouille mon bureau (toutes les serrures sont fermées à double tour, sinon Bubulle n’en dort pas de la nuit), lance les mails, et je vais faire un tour dans ma classe.
C’est bon, c’est rangé : je ne suis pas exactement un maniaque, mais les bureaux des élèves sont toujours vides en partant le soir. Comme ça, on commence la journée suivante sans avoir l’impression de devoir rattraper des trucs-même quand c’est vraiment le cas. Je modifie les services de la semaine, j’ai décidé cette année de garder un fonctionnement par groupes de couleur, comme en Maternelle, chaque groupe a son responsable hebdomadaires, surtout chargé de distribuer et de ramasser. J’ai aussi des « métiers » (des faux, Bernard :byebye:) pour toute la classe : le responsable des ballons, le responsable de la bibliothèque, le responsable du tableau (qui essuie et – moment magique – va taper la brosse contre un arbre le soir), et j’ai un médiateur. Je vous en reparle jeudi, du médiateur. Cette semaine, par le jeu des rotations, je me retrouve avec quelques cas de conscience, en particulier pour le rangement de la bibliothèque, parce que je sais que l’élève en question va renâcler à la tâche, alors qu’en général, ils adorent ce genre de connerie. Faudra faire gaffe à ce qu’il tire pas au flanc, ce planqué.


Allez, au boulot!

Retour au bureau, passe Bubulle, il me demande rapide si ça va avant d’enchaîner sur des trucs hyper importants, importants pour lui, s'entend, genre le mardi juste après que j’ai été arrêté, y’a une mère d’élève qui a demandé à me voir et qui n’était pas contente que je ne sois pas là « non, je te le dis au cas où tu en entendes parler, j’ai pas été agressif ni rien », c’est bien mon gars, puis arrive la liste des absents qui ont prévenus, comme d’habitude, il a pas un seul prénom de bon, je sais pas comment il se démerde, mais même en se les faisant épeler, il arrive à se planter. Un winner, j’vous dis.

Les collègues arrivent au compte-goutte, toujours dans le même ordre, ce qui facilite l’accès à la photocopieuse, élément indispensable de toute salle des Maîtres. Je vous raconte pas quand il n’y a pas de toner, tout le monde se tourne vers moi pour trouver une solution, heureusement, là, y’en a. Donc dans l’ordre : Hophophop qui m’apprend qu’elle va sortir toute la matinée avec sa classe pour aller se mesurer au basket contre d’autres écoles – au fait, tu sais pas où sont les aiguilles à gonfleur ? ; la Baronne, qui me remet dans le bain directe avec tous les soucis qu’elle a avec ses élèves « sinon ça va, tu es reposé ? », c’est aussi mon rôle de soulager le poids des responsabilités qui pèsent sur les instits concernant les choix qui conditionneront en parti l'avenir professionnel de leurs élèves. Parfois, nous sommes les seuls à nous en soucier.
Elle a dans sa classe un élève hyper perturbé, qui explose dès qu’il a une contrariété (et la plus petite étincelle suffit), il faut dire que la famille est sous la menace d’un placement et qu’il ne sait pas s’il va retrouver l’ensemble de ses frères et sœurs en rentrant le soir à la maison, ou si lui-même ne va pas être placé. On peut comprendre…Bab arrive, paisible, rien ne la perturbe, toujours heureuse d’être là, MusHun débarque, en général il arrive plus tard, il a pas mal pallié mon absence, on s’entend bien, Diane fait ses petites photocopies sans faire de bruit, allez, 8h50, ouverture des portes, les CLIS qui sont venus en taxi sont comme d’habitude les premiers à rejoindre les élèves qui ont la chance d’aller à l’accueil du matin (:byebye: Fofo), c’est MusHun et moi qui nous y collons, pas mal de parents qui viennent me voir pour prendre des news. Un père d’élève de CM2 me donne une enveloppe, je lis, « pour tout ce qui concerne les passages en 6ème, mon fils habite telle adresse ». Hors secteur, évidemment, il faut dire que le collège du secteur a une mauvaise réputation, pas forcément imméritée, mais pas non plus au niveau des horreurs qui s’en disent. Bon, je m’entends bien avec ce père d’élève, Hophophop pas du tout, je prends, je gérerai plus tard, là, faut que j’aille virer deux filles qui déconnent dans les toilettes, la surveillance des toilettes est un sacerdoce dans toutes les écoles, les gosses s’y planquent pour jouer dans le meilleur des cas, mais j’ai déjà eu des cas d’agression sexuelle dans les écoles où je suis passé.

Juju et Moumou arrivent un peu avant 9h00, j’ai du bol, je n’ai pas gérer de retardataires chroniques dans mon école. Tiop évite mon regard, je sais pourquoi, elle voudrait bien me parler de son terrible, mais elle n’ose pas, mon absence quinze jours a visiblement fait prendre conscience qu’à force de charger la mule avec les soucis de tout le monde, la mule envoie tout bouler.



Tiens, essaie encore de faire suer le burnout :x

Ça sonne, tout le monde va tranquillement se ranger, sauf deux-trois gamins qui traînent sous le préau du fond, je fais un petit tour pour leur faire accélérer le mouvement, y’a déjà des blousons abandonnés alors qu’il fait à peine 1°, ça c’est vraiment un truc universel et incompréhensible pour les adultes, les gosses qui se désapent par tous les temps. Retour au bureau, pas beaucoup de mails à purger, des coups de fils d’absence (encore), les attardés (pas les CLIS, ceux qui arrivent en retard) sonnent à la porte, Bubulle traîne dans les parages, à chaque entrée/sortie il est au portail, il discute avec les parents, il gère un peu la circulation, il ne laisse jamais partir un gosse sans accompagnant. C’est très apprécié de l’équipe, et encore plus des parents.

Je gère les comptes de l’école, merde, je vois passer un chèque de 130 euros avec un talon vide, euh… heureusement qu’en fouillant les factures non classées, je repère à qui je dois passer un savon, de toutes les manières nous ne sommes que deux à avoir la signature, j’ai pas exactement eu besoin de chercher l’ADN du coupable sur un poil pubien. Quelques sorties à régler, Bubulle vient me voir deux-trois fois, il se sent seul, il finit même par s’assoir dans un fauteuil du bureau, comme ça, en silence, en me regardant travailler, et en attendant que j’ai un instant pour écouter ses malheurs. Sauf que j’ai pas beaucoup d’instants, je le vire gentiment et hop ! Débarque la représentante d’une marque de matos scolaire, merde, je l’avais complètement zappée, pourtant c’est moi qui avais booké ça. Bon, aucun collègue n’est au courant, j’espère qu’on ne va pas se retrouver en tête-à-tête à la récré. Elle étale son bousin, commence à me faire son speech, débarquent deux-trois collègues, c’est cher son affaire, minimum 80 euros par fichier d’activité. On se met à deux avec MusHun pour commander un truc de géométrie, Juju lui prend un truc d’Histoire et la Baronne, qui a pleeeeeeein de crédits (Ville + CG) pour ses tabaillots lui prend deux fichiers. Enfin on lui prend…on remplit un bon de commande pour que, quand les marchés publiques auront été renégociés pour cette année, et le serveur de commande en ligne ouvert sur l’intranet, on puisse faire une demande hors marché en espérant qu’elle soit accordée.

Elle a des collections de reproductions d’œuvres d’art, choix intéressant, vaste, varié, bon, on prend sur les fonds propres, elle est contente, elle a fait sa journée. Allez, enfin seul, ah non, Bubulle repasse la tête « t’as du courrier à envoyer ? Je vais acheter des clopes » ouais, sur ton temps de travail :roll:, pas de problème, oui j’ai du courrier, regarde mon con, il est dans la boîte « départ courrier », comme tous les jours, mais je sais que demain, tu vas encore me poser la question, instit, c’est un boulot de patience, et pas qu’avec les gosses ! Je gère la transmission de tout ce qui est périscolaire à la Mairie, je discute avec la psy scolaire de la situation des gamins les plus à problème de l’école, je lui redis que si vraiment l’institution veut accueillir des gamins qui sont un danger pour les autres et pour eux-même dans le cadre-scolaire, la camisole chimique n’est pas à bannir…étrangement, ce genre de proposition passe moyennement :D…et il est déjà midi.

Parenthèse : j’ai eu un gamin en Maternelle qui était tellement agité que son médecin lui avait prescrit des calmants. Sauf qu’il était toujours aussi agité en classe, un jour j’ai interrogé la mère « mais vous lui donnez ses médicaments ? » « Ben non, pas les jours d’école, on lui donne double dose les jours où il est à la maison, comme ça on est tranquilles ! :enaccord6:»

Pause déj, Hophophop revient du basket, elle râle qu’elle a attendu un bus pendant 10 minutes avant qu’un de ses élèves lui lisent le petit papier sur l’arrêt, celui où il y a écrit « cette arrêt ne sera plus desservi à compter du 1er octobre »…
Je monte déjeuner, la Baronne et Bab sont déjà à table, Bab a pris un plateau de la cantine, la Baronne a chopé rapide un truc maison dans son congélo avant de partir, « à ton avis, c’est quoi ? » je sais pas, c’est marron, ben dégèle on verra bien, ah ouais, du ragoût avec des patates, j’aurais pas parié là-dessus ! Nous rejoignent Breiz, qui mange en souriant sans lâcher un mot, il écoute, Tiop et Diane qui se mettent l’une en face de l’autre pour parler d’une seule chose durant tout le repas : le repris de justice qu’elles se partagent. Qu’elles se partagent avec une autre instit, d’ailleurs, parce que Tiop part en stage tous les jeudis jusqu’à fin avril. Une réputation, ça s’entretient… La Baronne me pose des questions informatique, comme j’ai du mal à recréer un environnement Windows avec une tranche de pain et une boîte de surgelée Picard, je lâche l’affaire. Ça fait rigoler Breizh.

On dit du mal de certains gosses, du bien d’autres, on se passe des idées d’ateliers en Arts Visuels, y’a toujours un côté brain storming durant ces déjeuners.

Retour au bureau, je commence à vous taper ma journée, sur le pécé portable du boulot, faudrait pas que quelqu’un tombe dessus, hein !
13h00, une délégation vient voir la Baronne, une mère paumée avec deux nanas d’un centre de soin qui s’occupent de son gamin, la Baronne avait complètement zappé. Bing, deuxième coup de sonnette, ce coup-ci c’est un père qui ramène sa gosse qui avait un rdv médical, il se trouve que c’est le principal adjoint du collège à la mauvaise réputation, on échange deux-trois conneries, on s’aime bien, j’ai eu ses deux gamines en classe.

13h50, re-portail, avec Diane, Braise prend des news, une des mère de CE2 vient me voir, son gosse se fait tabasser, faut aussi dire qu’il titille les gros durs de sa classe, Tiop gère déjà le problème, deux minutes après, autre mère d’élève, même classe, la mère d’un des durs en question, qui vient m’avertir que si la première continue de menacer son garçon, ça va pas bien se passer, je tempère, « les problèmes de l’école se règlent à l’école », va vraiment falloir que je recadre avec Tiop.
Deux de mes CP viennent me voir, y’en a un de l’autre classe qui a marché sur la montre de l’une des plaignantes, et en plus il a dit « putain », allez me le chercher les filles, le coupable arrive tout penaud, m’explique qu’il l’a pas fait exprès, confirmation de la plaignante ? Check. Il a dit pardon ? Check. Ben alors pourquoi vous venez me voir ? Ah oui, le gros mot, tu sais que c’est pas joli ? Tu le feras plus ? Ok, va jouer.

Le temps de confisquer une balle rebondissante (« tu viendras la chercher à 17h00 »), hop, retour bureau, encore de l’administratif à expédier, des tableaux à remplir, la plupart du temps je ne me casse pas la tête, je remplis ça à la louche, de toutes les façons, ça ne sert à rien d’autre qu’à justifier le salaire de planqués de l’Inspection Académique, inutile de perdre du temps avec ça. Je fais suivre aux collègues toute la presse syndicale et institutionnelle numérique, nationale, locale, sur la réforme des rythmes.

Coup de fil, une nana qui vient d’avoir son écrit pour le concours voudrait bien venir observer une ou deux classes, en général on ne prend pas de stagiaires, mais je sais que Hophophop ça ne la dérange pas, moi non plus, allez, let’s go. « Semaine 12 si possible» wooooo, comment tu parles toi ? La semaine après la semaine de rentrée de mars, là, ok.

Le chef à Bubulle passe me voir. Il connait bien son loustic, et il se bagarre depuis quelques mois pour lui déléguer un truc que je faisais jusqu’à maintenant, le pointage des cantines. Il faut utiliser une douchette (judicieusement appelée Opticon) et scanner un code-barre par élève. Bon, autant vous dire que l’idée même de faire la moindre erreur lui fait mouiller son froc, il faut déployer des trésors de patience et de persuasion (« mais oui, on va t’enlever une partie du ménage »), lui dégager une heure (une heure !) par jour pour ça. Quelques échanges sur la problématique de la mise en place de la réforme des rythmes, et me voilà reparti à vous narrer le présent récit.

15h30, ça sonne, récré, 30 secondes après, Moumou (qui est de surveillance) arrive avec un de ses élèves la gueule en sang, un autre l’a poussé en jouant, il s’est ramassé sur une marche en pierre, la tête ça saigne toujours beaucoup, mais là c’est quand même impressionnant, soulève un peu pour voir ? Ah ouais, c’est quand même bien ouvert, on appelle direct le Samu (procédure maison : demander conseil au Samu, toujours) et en parallèle la mère. Dans ces cas-là, on est toujours sur la corde raide, ne pas affoler outre mesure mais en insistant bien sur le fait que c’est quand même un tout petit peu urgent. Là, pas besoin d’être médecin pour savoir qu’il lui faut de la suture sur la tempe, le temps d’avoir un médecin du Samu, la mère est venue, a vu le gosse, a appelé son médecin, est partie, la récré s’est terminée et je me retrouve seul au bureau. « Allo, oui, la chose à faire est de prévenir les parents. » Ça valait l’attente, didon, mais ceci dit, j’ai bien conscience que c’est très loin d’être une urgence pour eux. Une petite heure, j’ai purgé les mails, le courrier, j’ai répondu à toutes les demandes de documents administratifs (y compris ceux des collègues), envoyé tous les fax, bref, j’ai une heure pour souffler. J’en profite pour faire du classement, j’ai quelques papiers qui traînent depuis un bail sur mon bureau.

17h00, rendage de balle rebondissante, débrief avec Hophophop de l’orientation d’un de ses élèves pour l’année prochaine, celui suivi par Breizh, je monte faire le point avec Diane, je la trouve avec le père du terrible de ma classe, terrible tout relatif, et le terrible en question qui regarde le bout de ses chaussures. Le père, il déconne pas, pas du tout même, il lui parle comme à un ado alors que le môme a 6 ans, on tempère, surtout qu’il sait parfaitement être mignon, dans une autre classe plus dure il serait invisible. Mais c’est vrai que pour Diane, qui n’est là qu’un jour par semaine, la discipline est plus dure à imposer que pour moi, qui ai un statut forcément à part.

Merde, avec ces conneries, pas eu le temps de voir Tiop, trop tard, elle est déjà en route vers sa pouponnière :bebe:. Pas de retour avant vendredi.

Bon beeeeen, pour une reprise, c’est déjà pas mal, j’ai fait ce que j’avais prévu de faire dans cette journée, discussion rapide avec une mère d’élève qui vient chercher sa même à l’étude, elle aussi prend des news.

Allez zou, dans ma voiture de narco-trafiquant, et retour à la maison. Demain, sortie dans les serres tropicales. Pas certain d'avoir de l'accompagnant, on verra bien. Mais ce soir, c’est foot.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
W-Fenec
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 41
Inscrit le: 26 Mai 2006
Messages: 5272
Localisation: St-Omer (62)

MessagePosté le: 19 Fév 2013 10:34    Sujet du message: Répondre en citant

:onyourknees:

Pour ceux qui se régalent de la prose de Yoda et du milieu scolaire, je rappelle (c'est forcément un point) que les archives de la Princesse Soso (une prof d'anglais raconte son quotidien auprès d'élèves tête à CLIS et à CLAQ) sont toujours accessibles...
http://foodamour.free.fr
_________________
C'est du rock ça ? W-Fenec.org !
Les mags !

les perles de mes élèves
L'expression "pression urbaine" veut dire que le stress quand on est en ville, l'impression de toujours être en retard.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
luckyluke
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 49
Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 24281
Localisation: la capitale des Gaules

MessagePosté le: 19 Fév 2013 10:49    Sujet du message: Répondre en citant

Yoda :clapclap:
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux.

"L'exclusion d'un suédois colérique avec un nom arménien, ça me dit quelque chose, mais quoi? :mefiant15:" Maître Coin-coin :onyourknees: , le 18/08/08.

Charlie hebdo, un symbole, oui; un modèle, non.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
tyty
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 47
Inscrit le: 21 Mar 2003
Messages: 7086

MessagePosté le: 19 Fév 2013 12:59    Sujet du message: Répondre en citant

luckyluke a écrit:
Yoda :clapclap:


+1

Tu as l'air d'apprécier les "planqués de l'inspection académique"...
_________________
Le problème avec les citations sur Internet c'est qu'il est très difficile de savoir si elles sont authentiques. Abraham Lincoln
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Forrest
Laurent Battles du pauvre.


Age: 46
Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 8289

MessagePosté le: 19 Fév 2013 13:13    Sujet du message: Répondre en citant

:clapclap:
_________________
« it's so cold in Alaska »
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
luckyluke
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 49
Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 24281
Localisation: la capitale des Gaules

MessagePosté le: 19 Fév 2013 13:39    Sujet du message: Répondre en citant

tyty a écrit:
luckyluke a écrit:
Yoda :clapclap:


+1

Tu as l'air d'apprécier les "planqués de l'inspection académique"...


:mefiant15:
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux.

"L'exclusion d'un suédois colérique avec un nom arménien, ça me dit quelque chose, mais quoi? :mefiant15:" Maître Coin-coin :onyourknees: , le 18/08/08.

Charlie hebdo, un symbole, oui; un modèle, non.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
tyty
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 47
Inscrit le: 21 Mar 2003
Messages: 7086

MessagePosté le: 19 Fév 2013 13:45    Sujet du message: Répondre en citant

luckyluke a écrit:
tyty a écrit:
luckyluke a écrit:
Yoda :clapclap:


+1

Tu as l'air d'apprécier les "planqués de l'inspection académique"...


:mefiant15:


Comme il me semble l'avoir lu utiliser ce qualificatif plusieurs fois, j'ouvre une porte pour qu'il puisse à sa guise détailler ses pensées à ce propos.
Libre à lui d'en profiter ou pas, je le lirais avec enthousiasme dans un cas comme dans l'autre. :D

(Je suis toujours curieux des rapports entre les diverses instances de pilotage d'une entité. Et non je ne suis pas directement concerné :wink:)
_________________
Le problème avec les citations sur Internet c'est qu'il est très difficile de savoir si elles sont authentiques. Abraham Lincoln
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
luckyluke
Candidat au Kamoulox d'or
Candidat au Kamoulox d'or


Age: 49
Inscrit le: 20 Mai 2003
Messages: 24281
Localisation: la capitale des Gaules

MessagePosté le: 19 Fév 2013 14:15    Sujet du message: Répondre en citant

tyty a écrit:
luckyluke a écrit:
tyty a écrit:
luckyluke a écrit:
Yoda :clapclap:


+1

Tu as l'air d'apprécier les "planqués de l'inspection académique"...


:mefiant15:


Comme il me semble l'avoir lu utiliser ce qualificatif plusieurs fois, j'ouvre une porte pour qu'il puisse à sa guise détailler ses pensées à ce propos.
Libre à lui d'en profiter ou pas, je le lirais avec enthousiasme dans un cas comme dans l'autre. :D

(Je suis toujours curieux des rapports entre les diverses instances de pilotage d'une entité. Et non je ne suis pas directement concerné :wink:)


Ah oui en fait, le "Tu" s'adresses à Yoda, pas à moi!
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux.

"L'exclusion d'un suédois colérique avec un nom arménien, ça me dit quelque chose, mais quoi? :mefiant15:" Maître Coin-coin :onyourknees: , le 18/08/08.

Charlie hebdo, un symbole, oui; un modèle, non.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
moncoeur
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 41
Inscrit le: 20 Mai 2005
Messages: 3751
Localisation: DMO

MessagePosté le: 19 Fév 2013 14:51    Sujet du message: Répondre en citant

Yoda a écrit:
Lundi 18/02/13


Parenthèse : j’ai eu un gamin en Maternelle qui était tellement agité que son médecin lui avait prescrit des calmants. Sauf qu’il était toujours aussi agité en classe, un jour j’ai interrogé la mère « mais vous lui donnez ses médicaments ? » « Ben non, pas les jours d’école, on lui donne double dose les jours où il est à la maison, comme ça on est tranquilles ! :enaccord6:»



L'ensemble est fabuleux mais là j'ai pleuré de rire :lol:
_________________
Voyez vous jeune godichon, il vous suffisait d'acheter le guide de France Football

Votre côté Télérama me pète un peu les c... :amour1:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yoda
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox



Inscrit le: 07 Oct 2003
Messages: 4636
Localisation: Nantes

MessagePosté le: 19 Fév 2013 19:15    Sujet du message: Répondre en citant

tyty a écrit:
luckyluke a écrit:
tyty a écrit:
luckyluke a écrit:
Yoda :clapclap:


+1

Tu as l'air d'apprécier les "planqués de l'inspection académique"...


:mefiant15:


Comme il me semble l'avoir lu utiliser ce qualificatif plusieurs fois, j'ouvre une porte pour qu'il puisse à sa guise détailler ses pensées à ce propos.
Libre à lui d'en profiter ou pas, je le lirais avec enthousiasme dans un cas comme dans l'autre. :D

(Je suis toujours curieux des rapports entre les diverses instances de pilotage d'une entité. Et non je ne suis pas directement concerné :wink:)


Déjà, je les ai côtoyés, et leur rythme de travail est...comment dire...loin du mien.
On en a parlé sur un autre fil, le pilotage par les chiffres (les nombres, si on veut employer la bonne terminologie) depuis une petite dizaine d'années a donné lieu à une démultiplication de tableaux divers et variés à remplir par les directeurs. Sans temps supplémentaire pour le faire.
Entre hier et aujourd'hui, j'ai rempli des tableaux pour les effectifs de la rentrée prochaine (ça, encore, ça se justifie), le nombre d'élèves d'origine maghrébine et turque qui seraient intéressés par des cours de culture dispensés par des profs payés par les consulats, le nombre d'élèves ayant eu leur brevet Informatique et Libertés en juin dernier, le nombrers d'élèves ayant décrochés les paliers 1 et 2 en natation au premier semestre, et j'en oublie deux ou trois.
Le plupart de ces trucs sont furieusement dispensables, les deux derniers en particulier ayant pour objectif de faire apparaître une progression d'année en année. Et? Et rien, c'est tout. Faut faire du camembert à projeter en réunion.
Les gens chargés de créer, collecter, compiler et rendre compte de ces stats m'apparaissent à moi aussi fort dispensables, et je n'admets pas qu'ils justifient leur salaire en alourdissant ma charge de travail déjà suffisamment pesante comme cela. Surtout que bon, tant que c'est moi qui remplis les tableaux, croyez-moi, il y aura une légère progression chaque année. S'ils tiennent vraiment à ce que leurs stats soient pertinentes, ils n'ont qu'à venir les faire eux-mêmes.

Nous n'avons pas besoin de statisticiens pour nous expliquer que la cohorte de gamins nés en 2004 est moins performante en maths que la cohorte des 2005, nous nous en rendons compte tous les jours.

Et le pire dans tout ça, c'est quand tu essaies de joindre quelqu'un le mercredi en journée ou le vendredi après-midi, ça sonne dans le vide.

Je ne leur reproche pas d'être déconnecté du terrain[i], ni de [i]ne jamais avoir enseigné pour la plupart, ni même de ne jamais avoir foutu les pieds dans une école (trois expressions déjà entendues dans la bouche d'autres dirlos),les administratifs n'ont pas besoin d'avoir tâté du John-Dylan pour être utiles, je leur reproche de nous coller des bâtons dans les roues, et aux directeurs en particulier, alors qu'ils devraient être de l'huile dans les rouages.

Par contre, je serais bien en peine de te donner un pourcentage d'inutiles, parce qu'il y a aussi des utiles, des qui se mettent en quatre pour trouver la solution à certains problèmes qu'on peut rencontrer. Mais ceux-là, ils ne te demandent jamais rien.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Kenneth
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox
Taulier de l'equipe du monde de Kamoulox


Age: 40
Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 4778
Localisation: 93100

MessagePosté le: 19 Fév 2013 19:50    Sujet du message: Répondre en citant

Mon pauvre vieux, accroché comme un paresseux à sa branche à l'école 1.0. Ça va faire bientôt un an qu'on ne parle plus d'Inspection académique mais de Direction des Services Départementaux de l'Education nationale.

DSDEN is the name, bro. And the DASEN leads the gang. :swing:
_________________
L'important c'est les trois points. LF Céline.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kamoulox du Foot Index du Forum -> Sous le masque des kdfistes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 34, 35, 36  Suivante
Page 1 sur 36

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Conditions d'utilisations / Informatique et liberté

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com